Dépression pendant la grossesse

La dépression pendant la grossesse est un trouble mental qui survient chez la plupart des femmes pendant la gestation et se caractérise par une anxiété sévère, une fatigue mentale et une dépression pendant une longue période. Quelles méthodes de traitement et de prévention de cette maladie existent, vous pouvez apprendre de cet article.

  • Causes d'occurrence
  • Signes de dépression
  • Caractéristiques de la dépression prénatale à différentes périodes de grossesse
  • Les dangers de la dépression prénatale?
  • Comment traiter la dépression chez une femme enceinte?
  • Recettes folkloriques
  • Comment guérir et prévenir la dépression vous-même?
  • Dépression pendant la grossesse (vidéo)

Causes d'occurrence

Cette condition ne se produit pas chez toutes les femmes qui sont en position. Souvent, la cause de ce trouble est la présence d'une maladie dépressive avant même la grossesse, ainsi que l'annulation du médicament prescrit par le psychothérapeute.

L'apparition de la dépression survient souvent lorsque la grossesse n'a pas été incluse dans les plans de la femme enceinte. En outre, les experts conseillent de prêter attention au diagnostic d'une telle affection chez le plus proche parent, car un trouble dépressif peut être associé à un facteur héréditaire.

Les autres causes de dépression comprennent divers problèmes matériels, des situations stressantes, une grossesse infructueuse à différents stades, une évolution sévère (toxicose, complications).

Et parfois, une telle condition chez une femme qui attend un enfant peut survenir sans raison. Mais il faut noter que tout stress et émotions négatives peuvent provoquer ce trouble chez une femme enceinte..

Signes de dépression

Les experts identifient plusieurs caractéristiques qui caractérisent la condition ci-dessus:

  • troubles du sommeil;
  • manque d'intérêt pour le monde environnant;
  • remords déraisonnables;
  • violation de l'appétit;
  • fatigue;
  • difficulté de concentration;
  • se sentir anxieux;
  • excitabilité facile;
  • inhibition de la réaction;
  • migraines fréquentes;
  • pensées suicidaires.

Souvent, la plupart des femmes en poste ont des sautes d'humeur brusques de la joie à l'apathie. Cependant, une caractéristique distinctive de l'état dépressif est l'exposition prolongée à des émotions et des pensées négatives, qui avec le temps peuvent s'aggraver considérablement..

Dans certains cas, il est assez difficile de diagnostiquer indépendamment la dépression chez une femme qui attend un enfant, car certains signes peuvent caractériser le comportement normal de la femme enceinte ou diverses affections physiologiques, par exemple un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Par conséquent, pour tout signe de dépression, il est tout d'abord nécessaire de consulter un spécialiste pour écarter d'autres problèmes de santé..

Caractéristiques de la dépression prénatale à différentes périodes de grossesse

L'état dépressif peut avoir diverses causes et symptômes à chaque étape de l'attente d'un enfant. Une femme se rend compte que sa vie va changer radicalement et, par conséquent, la future mère peut ressentir de la peur, de la tension et de l'anxiété qui, avec une exposition prolongée à la psyché, peuvent provoquer une dépression.

À un stade précoce, une restructuration du travail du corps se produit, et cette période est caractérisée par des changements dans le comportement de la femme, tels que l'irritabilité, l'émotivité excessive, la dépression. Ce comportement est typique de la plupart des femmes enceintes. Vous devez vous méfier au cas où une femme enceinte commence à parler de l'insignifiance de sa vie et qu'elle développe des tendances suicidaires. Le plus souvent au premier trimestre, la dépression survient dans le contexte d'un manque de préparation morale à la naissance d'un enfant..

Au deuxième trimestre, le développement d'un état dépressif est facilité par les changements naturels du corps de la femme, le manque de sommeil, ainsi que le manque de soutien des proches. Les experts notent que c'est à ce stade de la période gestationnelle que le risque de dépression prénatale est plus élevé, car l'état physique et émotionnel au deuxième trimestre est plus étroitement lié.

Au troisième trimestre, en raison de la fatigue physique et mentale, des pensées négatives peuvent survenir, une femme se sent laide, maladroite. En raison de changements naturels dans le corps, une femme enceinte doit presque complètement changer son mode de vie, ce qui, à son tour, est un facteur de l'apparition d'un état dépressif..

Les dangers de la dépression prénatale?

Un état dépressif pendant la grossesse est non seulement extrêmement mauvais pour le bien-être de la femme, mais affecte également négativement le développement du fœtus, en particulier dans les premiers stades..

Les experts affirment que les nouveau-nés dont la mère était déprimée au cours des premiers mois de grossesse peuvent naître avec un poids insuffisant et un retard de développement, ainsi que des problèmes de sommeil..

De plus, si une femme éprouve de fortes émotions négatives pendant une longue période, le risque d'interruption pathologique spontanée de la grossesse, de complications au cours de cette période, ainsi qu'une détérioration significative du bien-être de la femme enceinte augmente..

Comment traiter la dépression chez une femme enceinte?

Pour corriger un tel trouble, vous devez demander l'aide d'un psychothérapeute. Souvent, tout d'abord, le spécialiste prescrit des séances de thérapie au cours desquelles il découvre la cause de l'état dépressif et cherche également, avec le patient, des moyens d'éliminer le facteur négatif. Dans certains cas, une thérapie conjointe avec le père de l'enfant à naître est nécessaire, car c'est cette approche du traitement qui donne des résultats plus rapides et plus positifs..

Le traitement médicamenteux n'est prescrit qu'en l'absence d'effet positif du traitement par psychothérapie, car la plupart des médicaments ont un effet négatif à des degrés divers sur le développement du fœtus. Souvent, des antidépresseurs tricycliques (Amitriptyline, Mélipramine) et des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (Fluoxetine, Tsipramil) sont utilisés pour le traitement.

La nécessité d'utiliser les médicaments ci-dessus, ainsi que la posologie, ne peuvent être prescrites que par le médecin traitant.

Le traitement avec ces médicaments, sous réserve de toutes les recommandations du médecin, ne provoque pas de déviations graves dans le développement de l'enfant. Cependant, dans certains cas, un nouveau-né peut éprouver une fréquence cardiaque rapide, une perturbation du système respiratoire et des problèmes digestifs.

Pour le traitement d'un état dépressif chez une femme pendant la grossesse, il est également possible d'utiliser l'électroconvulsivothérapie. L'essence de la méthode est l'utilisation de décharges électriques, qui bloquent l'action de l'hormone du stress sur le corps. Selon les recherches, cette méthode de traitement n'affecte pas négativement à la fois la femme enceinte et le développement du fœtus..

Un manque de vitamines peut conduire à une dépression chez une femme en position, donc une alimentation correctement équilibrée et des suppléments sélectionnés aideront également à normaliser la condition..

Recettes folkloriques

De plus, vous pouvez utiliser diverses recettes de la médecine traditionnelle, mais vous devez d'abord consulter des spécialistes qui sélectionneront les moyens les plus efficaces et, surtout, inoffensifs:

  1. Citronnelle chinoise. Un tel remède est bon pour améliorer l'humeur et possède des propriétés sédatives. Pour la cuisson, vous devez prendre 10 g de baies séchées de cette plante et les hacher soigneusement. Ensuite, ils doivent être versés avec un verre d'eau bouillante et insisté pendant 20 minutes. Peut être utilisé à la place du thé avec du miel ou du sucre ajouté.
  2. Fleur de la passion. Ce remède a un léger effet sédatif; il peut être combiné avec des médicaments. 1 cuillère à café de la plante ci-dessus doit être versée avec un verre d'eau incomplet et infusée pendant 15 à 20 minutes. Ensuite, vous devriez boire cette infusion tout au long de la journée..
  1. Jus de carotte. Ce légume aide non seulement à réduire l'anxiété et la dépression, mais a également un effet bénéfique sur le système digestif et améliore l'élasticité de la peau. Pendant la grossesse, il est nécessaire de boire un verre de carotte fraîche tous les deux jours, de l'ajouter aux aliments ou de consommer 100 g de carottes crues comme collation.
  2. Aromathérapie. La mise en œuvre de telles procédures aidera à améliorer considérablement l'état émotionnel d'une femme en position. La seule contre-indication à l'aromathérapie peut être la présence d'une toxicose sévère, dans laquelle diverses odeurs d'huile peuvent aggraver l'état d'une femme enceinte..

Pour la procédure ci-dessus, seules les huiles naturelles doivent être sélectionnées. La mandarine (améliore l'humeur), le petitgrain (soulage le stress), l'ylang-ylang (apaise le système nerveux), la lavande (soulage l'insomnie) sont parfaits.

Vous pouvez utiliser une lampe spéciale pour remplir votre maison du parfum que vous aimez, ou ajouter quelques gouttes à un vaporisateur. Une autre façon consiste à utiliser des tampons parfumés, qui sont faciles à fabriquer soi-même ou à acheter dans les magasins spécialisés. Ils peuvent être placés dans un placard avec des vêtements ou placés dans une pièce..

  1. Massage. Pour un massage qui non seulement améliore l'humeur, mais aide également à se débarrasser de la fatigue et de la douleur, vous devez utiliser de l'huile d'olive comme base, en ajoutant 1 à 2 gouttes d'arôme..
  2. Une baignoire. Pour prendre un bain, l'huile doit être dissoute dans une petite quantité de lait et seulement ensuite ajoutée à l'eau.

L'exécution régulière de ces procédures peut aider à soulager la tension et à accélérer le processus de guérison..

Comment guérir et prévenir la dépression vous-même?

Il existe plusieurs conseils qui aideront non seulement à prévenir, mais aussi à se débarrasser d'une dépression déjà apparue:

  1. Dans certains cas, l'apparition d'un état dépressif est précédée d'un manque de lumière. Les femmes qui attendent un bébé devraient marcher plus souvent par temps ensoleillé, éviter les rues sombres la nuit et veiller à un bon éclairage de leur maison..
  2. Les psychologues recommandent de limiter la présence de couleurs sombres dans les vêtements pendant la grossesse, car une telle garde-robe conduit à la dépression. Si vous ne voulez pas abandonner les couleurs sombres, vous pouvez simplement ajouter des accessoires lumineux. La même règle s'applique à l'atmosphère de l'appartement - quelques décorations lumineuses dans la pièce peuvent améliorer considérablement l'ambiance.
  3. S'il n'y a pas de contre-indications, il est conseillé de bouger beaucoup. Vous pouvez vous inscrire à des cours de yoga spéciaux pour les femmes en position, faire un court voyage. Même de simples promenades quotidiennes au grand air peuvent aider à faire face à la dépression..
  4. Les psychologues recommandent pendant la grossesse de vous préparer à une pensée positive et de profiter de votre position. Vous pouvez réfléchir à la conception d'une chambre pour un enfant à naître, acheter plusieurs vêtements ou meubles.
  5. Il est nécessaire de bloquer les pensées négatives, car elles sont le principal facteur du développement de la dépression. Si vous avez des pensées ou des souvenirs désagréables, vous devez apprendre à vous distraire..
  6. Comme vous le savez, une nourriture délicieuse contribue à améliorer votre humeur. Par conséquent, s'il n'y a pas de contre-indications, vous pouvez manger plus de bananes, de fruits de mer, d'avoine. Le chocolat aide également à améliorer l'humeur.
  7. Il est nécessaire de limiter le flux d'informations négatives. Par conséquent, il est conseillé d'éviter le visionnement fréquent de divers films et séries télévisées avec une intrigue lourde et une fin malheureuse, ainsi que des nouvelles, qui montrent souvent des épisodes qui aggravent le mauvais état mental de la femme enceinte..
  8. La chose la plus importante dans le traitement de la dépression est une vision optimiste du monde. Par conséquent, vous devez essayer de trouver le positif dans toutes les petites choses. Dans une telle humeur, il est beaucoup plus facile de vaincre l'état ci-dessus..

De plus, les experts recommandent de ne pas se blâmer pour des pensées négatives et de ne pas paniquer, car tout le monde peut avoir de la mauvaise humeur de temps en temps, ce qui est tout à fait normal..

Dépression pendant la grossesse (vidéo)

Dans cette vidéo, le thérapeute parle des principales causes de la dépression pendant la grossesse, ainsi que de la façon de gérer ce trouble..

Avec le bon traitement, la dépression prénatale chez les femmes répond bien au traitement et souvent ne rechute pas. Cependant, le manque d'aide en temps opportun, ainsi que de soutien pour les êtres chers dans un état dépressif, peut entraîner une grossesse compliquée, des troubles du développement fœtal et de graves tendances suicidaires..

Comment gérer la dépression pendant la grossesse?

Chaque femme sait que les changements hormonaux qui se produisent pendant la grossesse affectent fortement le fond émotionnel et que de fréquentes sautes d'humeur la hanteront tout au long des 9 mois. Cependant, parfois, l'état psychologique des femmes enceintes atteint un état de dépression qui, comme vous le savez, nécessite une surveillance médicale. Quelle est la particularité de la dépression prénatale et que faire pour la faire disparaître sans laisser de trace?

Pourquoi la dépression survient pendant la grossesse?

Beaucoup de femmes ressentent l'approche de la menstruation en une semaine. En plus de la douleur tiraillante dans l'abdomen lors du gonflement de la poitrine, il y a presque toujours des changements d'humeur: certaines filles pleurnichent, d'autres sont capricieuses et d'autres sont en colère. Cela est dû au fond hormonal, car dans une certaine phase du cycle, les œstrogènes prédominent et dans une autre - la progestérone. L'hormone dominante et joue le rôle de régulateur de l'humeur féminine.

La même chose se produit pendant la grossesse. De nombreux experts sont convaincus que par la façon dont une femme se comporte dans le syndrome prémenstruel, on peut juger de son comportement tout en portant un enfant. Mais la dépression n'est pas du tout une prédominance de mauvaise humeur ou de tristesse déraisonnable. Il s'agit d'un trouble mental dans lequel l'état d'apathie, de mélancolie, de dépression et de manque de motivation pour la vie est très persistant, et il ne peut pas disparaître de lui-même.

Les causes du trouble dépressif pendant la grossesse sont:

  • la grossesse n'était pas planifiée ou non désirée;
  • un mauvais état matériel ou une forte détérioration du secteur financier (perte d'emploi, épuisement professionnel, vol d'argent sur un compte bancaire);
  • se séparer d'un mari ou d'un petit ami;
  • refus d'un partenaire de participer à l'éducation d'un enfant;
  • mauvaises conditions sociales (expulsion d'un appartement loué, séjour en caserne, "appartement communal" ou auberge);
  • grossesse sévère (toxicose sévère, faiblesse, menace d'interruption de grossesse);
  • une tendance à la dépression au niveau génétique;
  • des résultats indésirables d'un examen génétique ou d'une échographie, qui ont révélé des anomalies congénitales du fœtus (par exemple, un risque élevé de syndrome de Down);
  • dysfonctionnement hormonal;
  • choc émotionnel fort (par exemple, la mort d'un proche);
  • thérapie à long terme avec des médicaments psychotropes ou sédatifs.

Parfois, la dépression peut être causée par une combinaison de facteurs de risque..

Différences entre la dépression et la mauvaise humeur

La mauvaise humeur pendant la grossesse est une variante de la norme, à condition qu'elle soit périodiquement remplacée par des hauts émotionnels. Une femme peut regarder son film préféré, manger une friandise, marcher par temps ensoleillé ou faire des loisirs.

La dépression est persistante et ne disparaît en aucun cas. Une femme n'est contente de rien du tout, elle ne veut pas communiquer avec ses proches, aller n'importe où, se sent inutile. Lorsqu'elle est déprimée, elle éprouve soit une sensation constante de faim, soit un manque total d'appétit.

L'aide d'un psychologue est nécessaire si une femme refuse de quitter l'appartement, ne s'intéresse à rien, dort constamment ou est dans un état dépressif, se retire des gens, ne peut pas nommer le sens de la vie, n'a pas confiance en elle. Elle peut être encline à se blâmer pour tout, ou au contraire blâme les autres pour sa mélancolie, se méfie du monde entier, se replie sur elle-même.

Le stade extrême de la dépression est une réticence à vivre et des pensées suicidaires, donc plus tôt une femme se tournera vers un psychologue, plus vite elle sera capable de faire face à cette condition dangereuse. Si le manque d'intérêt pour la vie, les larmes et la réticence à faire quoi que ce soit est présent au quotidien et n'apporte pas de plaisir, vous devez sonner l'alarme.

Caractéristiques de la dépression prénatale à différentes périodes de grossesse

Au cours de différentes périodes de grossesse, une femme peut éprouver à la fois des hauts et des bas émotionnels et un sentiment de dévastation. Cela dépend des événements qui se produisent, de la condition de la femme et de nombreuses caractéristiques physiologiques..

- 1 trimestre

Au premier trimestre, une femme se caractérise par un déni complet de sa position. Cela peut se manifester de différentes manières: certains ne peuvent pas en avoir assez de cet événement, ils commencent à imaginer comment leur vie va changer pour le mieux, ce qui doit être appris et vu avec l'enfant.

D'autres, par contre, s'énervent, surtout si la grossesse n'était pas désirée. Ils se caractérisent par des inquiétudes pour quelque raison que ce soit: toxicose sévère, prise de poids, refus d'activités favorites (par exemple, entraînement actif). Il faut du temps pour s'habituer aux restrictions..

Dépression pendant la grossesse: causes et sortie

Temps de lecture 8 minutes

Attendre un enfant est un événement plein de bonheur, de joie et d'émotions indescriptibles. Mais il existe de rares situations dans lesquelles il y a une dépression pendant la grossesse, lorsque la future mère, sujette à des états ternes et ayant une psyché instable, réagit à cette nouvelle d'une manière pas tout à fait standard. La dépression pendant la grossesse est très dangereuse et nécessite un traitement immédiat. Comment identifier les manifestations de la pathologie à temps et faire face à la dépression pendant la grossesse et comment sortir de la dépression par elle-même pour une femme pendant la grossesse?

Causes de la dépression

Qu'est-ce que la dépression pendant la grossesse? La dépression d'une femme enceinte est un certain nombre de troubles psychologiques, accompagnés d'une dépression déraisonnable, d'un état émotionnel déprimé et d'une vision mélancolique de la vie, d'une absence totale d'aspirations à la vie.

De plus, avec la dépression, il y a une diminution de l'estime de soi, l'apparition d'une irritabilité sans cause et une indifférence totale à la réalité environnante. Souvent, si le problème n'est pas diagnostiqué à temps, une dépendance à l'alcool peut se développer et des pensées suicidaires peuvent apparaître. C'est pour cette raison que la prévention de cette pathologie et le traitement rapide de la dépression pendant la grossesse jouent un rôle énorme dans la vie future d'une femme et de son enfant..

La période de gestation doit être harmonieuse et calme. Cependant, le rythme rapide de la vie moderne fait ses propres ajustements, provoquant l'émergence de peurs, qui sont à l'origine du développement de la dépression chez la femme enceinte..

L'humeur intérieure d'une femme a une grande influence sur l'apparition de la dépression. Une série de pensées négatives sur le déroulement de la grossesse, une conscience intérieure de la naissance prochaine de la mère et de nombreux autres facteurs enchaînent une femme à la captivité des expériences. Si, à un moment aussi responsable et tendu, la résistance au stress diminue, le risque de succomber au découragement augmente avec la vitesse de l'éclair..

En l'absence de soutien moral adéquat de la part des proches, la dépression pendant la grossesse est fournie à une femme.

Les principales causes de dépression chez les femmes pendant la gestation sont:

  1. Stress dû à une conception non planifiée
  2. Absence de conditions sociales normales - atmosphère moralement déséquilibrée à la maison, pas de lieu de résidence permanent, pas de soutien du conjoint, etc..
  3. Insécurité financière - manque de travail, crédit.
  4. Désintérêt pour la naissance d'un enfant de la part de parents proches ou du mari;
  5. Complications de la grossesse - toxicose aiguë, risque de maladies chez le fœtus;
  6. Propension génétiquement déterminée aux états dépressifs. La dépression pendant la grossesse peut se développer chez une femme dont la famille a eu la maladie;
  7. Traitement de l'infertilité à long terme;
  8. Une histoire de fausse couche. Si une femme a déjà mis fin à sa grossesse avec la perte d'un enfant, une conception ultérieure peut causer de la peur, ce qui entraînera une dépression pendant la grossesse;
  9. L'émergence d'un état de stress sur fond de changements hormonaux. Une fonction thyroïdienne diminuée peut être accompagnée de bleus et d'attaques de panique;
  10. Un choc psychologique fort, comme un changement de résidence contre volonté, la mort d'un être cher;
  11. Traitement à long terme avec des médicaments psychotropes.

La dépression pendant la grossesse peut apparaître en raison d'une mauvaise hérédité, d'un déséquilibre psychologique ou de violence physique, ainsi que de nombreux facteurs émotionnels. Chaque cas est de nature individuelle et peut être corrigé et traité.

Dépression pendant la grossesse: symptômes de la maladie

Les sautes d'humeur déraisonnables, l'insomnie, les larmes et les crises de panique avant l'accouchement sont les premiers symptômes de la dépression pendant la grossesse. Lorsque ces signaux apparaissent, une forte détérioration de la santé d'une femme enceinte se produit, bientôt les éléments suivants s'ajoutent à ces symptômes:

  • Irritabilité chronique et fatigue.
  • Trouble de l'appétit. Il peut y avoir à la fois une absence totale de celui-ci et une sensation fréquente de faim..
  • Manque de joie de divers événements, perte de tout intérêt pour le monde.
  • Réticence à communiquer avec les gens.
  • Agoraphobie. La femme a peur de quitter les murs de son appartement.
  • Doute de soi, culpabilité pour tout ce qui arrive.
  • Apathie et somnolence.
  • Diminution de l'estime de soi et apparence de méfiance.
  • Se sentir inutile et impuissant. Parfois, il y a un désir de se suicider.

Bien sûr, certains des symptômes de la dépression pendant la grossesse apparaissent d'eux-mêmes. Cela est dû à la présence de l'interaction du système neuroendocrinien avec le fond psycho-émotionnel. Mais ces phénomènes apparaissent pendant un certain temps, puis disparaissent. Mais si une femme est quotidiennement confrontée à des facteurs gênants, il est nécessaire de consulter un psychologue..

La dépression pendant la grossesse est un phénomène courant. Souvent, une femme qui n'a pas planifié de grossesse, après être tombée enceinte, succombe à des crises de panique. Cela se produit s'il y a des conséquences graves après la naissance du premier enfant ou si la famille n'a pas les moyens d'avoir un deuxième enfant. En règle générale, après quelques jours, la femme s'adapte à la situation et les signes de dépression disparaissent d'eux-mêmes..

Caractéristiques de la dépression à différents trimestres de la grossesse

La conscience féminine subit plusieurs étapes au cours de la grossesse. Pendant la grossesse, elle prend sa nouvelle position inhabituelle, se prépare à la naissance à venir et planifie une vie avec son bébé. Pendant ce temps, le corps de la femme subit de nombreux changements, à la fois physiques et psycho-émotionnels. Elle peut succomber à des crises de panique et au développement d'un état de dépression, ce qui contribue souvent au développement de la dépression. Voici des exemples de manifestation de la dépression au cours des différents trimestres de la grossesse et déterminez ce qu'il faut faire si une dépression survient pendant la grossesse.

Dépression au premier trimestre de la grossesse

Comment sortir seule de la dépression pour une femme? Les psychologues ont caractérisé le premier trimestre de la grossesse comme une étape de «déni complet» de la nouvelle situation. Au moment où l'embryon commence à grandir, la femme continue de planifier sa vie, sans inclure le futur bébé dans ces plans. Par exemple, vos plans immédiats peuvent inclure un voyage qui est prévu à des dates où vous devrez vous préparer à l'accouchement. Ce comportement est normal, car la planification se produit encore inconsciemment, cependant, si le début de la grossesse n'est pas éclipsé par la toxicose et d'autres complications. Mais avec le début du deuxième trimestre, le monde qui l'entoure commence à être perçu par une femme d'une manière complètement différente..

Sous l'influence des hormones, le contexte psycho-émotionnel change. Une femme a besoin de temps pour faire face aux strass et aux expériences qui se sont produites. De plus, elle doit désormais se priver de certaines activités, comme aller aux bains, saunas, faire de l'équitation. Si de très bonnes relations avec le mari s'ajoutent aux interdictions qui ont surgi, la dépression pendant la grossesse est garantie à presque toutes les femmes..

Mais vous devez être en mesure de distinguer, où sont les sautes d'humeur habituelles causées par des changements dans les niveaux hormonaux, et où se trouvent de graves problèmes psychologiques. Souvent, la conception change une femme au-delà de la reconnaissance - elle peut pleurer sans raison, l'hystérie, souffrir de troubles du sommeil, elle peut se refermer sur elle-même. Mais dès qu'elle prendra sa place, tout reviendra à son état normal habituel..

Si ce comportement dure plus d'un mois, l'humeur se détériorera davantage. Les opinions pessimistes se traduiront par des réflexions sur l'avenir désastreux à venir, qui est un signe avant-coureur d'une dépression croissante. Il est important d'orienter doucement la femme vers un spécialiste qui peut aider à gérer la dépression pendant la grossesse..

Dépression au deuxième trimestre de la grossesse

Les psychologues appellent le deuxième trimestre "la recherche de l'objet perdu", où cet objet désigne le travail, l'étude, le divertissement ou même les amis préférés. Une femme se rend compte que sa vie va bientôt changer radicalement lorsqu'elle ressent pour la première fois l'agitation d'un petit homme en elle-même.
Important! Avec une tendance à l'apathie, le risque de dépression en fin de grossesse augmente considérablement. La condition peut s'aggraver avec des maux de dos, une prééclampsie et d'autres complications concomitantes.

Pendant cette période, la femme enceinte peut soit s'engager dans la réalisation de soi, soit s'exposer à une tempête émotionnelle dont la conséquence est une profonde dépression. La réaction d'une femme dépend en grande partie des personnes qui l'entourent..

Dépression au troisième trimestre de la grossesse

La période précédant l'accouchement a été désignée par les psychologues comme «dépression prénatale». Même les femmes calmes et pondérées peuvent subir des crises de panique incontrôlées. Il y a plusieurs raisons à cela..

  1. Le processus de l'accouchement lui-même provoque de l'anxiété chez la femme, surtout s'il y a des cas dans la famille avec un triste résultat de l'accouchement..
  2. Impuissance due à un gros ventre, des maux de dos et une faiblesse.

Tout cela peut vous faire vous sentir inutile et aggraver votre humeur..

La dépression en fin de grossesse est une condition sûre et auto-traitante. Mais, selon les médecins, l'anxiété et le stress avant l'accouchement nuisent au bien-être de l'enfant. Et si vous ne limitez pas le négatif, il y a une forte probabilité de troubles du sommeil et de retard de développement du bébé après sa naissance..

Diagnostic de la dépression en début de grossesse et son traitement

Si vous présentez les symptômes suivants, vous devriez consulter un spécialiste:

  1. Humeur toujours sombre pendant plus de 14 jours.
  2. Indifférence à la réalité environnante pendant plus de 14 jours.

Bien sûr, d'autres symptômes peuvent soulever des doutes, mais avec eux, les deux signes ci-dessus seront toujours observés.

Le psychologue évaluera l'état émotionnel de la femme et effectuera des tests génétiques pour identifier une tendance à la dépression. À ces fins, les psychologues utilisent divers tests dont les résultats sont comparés à l'échelle de Hamilton et à l'échelle d'anxiété de l'hôpital. Après avoir établi le degré de la maladie, en tenant compte de la durée de la grossesse, le traitement nécessaire est prescrit. Surmonter les formes légères de dépression se produit grâce à une séance hypnotique ou à une étude individuelle du problème.

Si une femme admet objectivement ses peurs, cela contribue à une perception rationnelle-positive, grâce à laquelle la femme enceinte reprend ses esprits et commence à prêter attention à la réalité environnante..

Les antidépresseurs peuvent aider à corriger une dépression sévère. Leur utilisation est prescrite par un médecin si la rémission est impossible ou si la femme ne reconnaît pas le problème existant, ainsi que si la femme enceinte pense au suicide.

Seul un spécialiste peut prescrire le médicament souhaité et sa posologie. Il est strictement interdit de prendre des médicaments par vous-même, car une mauvaise utilisation des antidépresseurs peut provoquer une malformation cardiaque chez le bébé, ainsi que l'apparition d'une hernie et de complications graves après l'accouchement..

Que faire de la dépression pendant la grossesse?

Si une femme se rend compte que son humeur provoque l'émergence de pensées dangereuses, il est en son pouvoir d'empêcher une nouvelle détérioration de cette condition. La solution la plus correcte serait une conversation avec un gynécologue et, si nécessaire, avec un psychothérapeute. Des spécialistes, une femme pourra recevoir des recommandations précises concernant une situation spécifique..

Avec les bleus habituels, les médecins recommandent de faire face à la dépression de la manière suivante:

  • normalisez votre routine quotidienne;
  • passer beaucoup de temps à l'extérieur et en agréable compagnie de ses proches;
  • reconsidérez votre alimentation: excluez les boissons toniques du menu, apportez au corps des vitamines, des acides gras et des glucides.
  • faire de la natation et d'autres sports légers. Lors d'un léger effort physique, un brouhaha de bonheur est synthétisé;
  • trouvez un passe-temps pour vous-même et consacrez plus de temps à vos activités préférées;
  • obtenir un animal de compagnie. Prendre soin de l'animal vous préparera à la prochaine garde d'enfants;
  • accordez vos pensées au positif;
  • s'ouvrir à l'explosion d'émotions. En l'absence de soutien de vos proches, vous pouvez toujours le trouver auprès d'un psychologue.

Le changement d'humeur pendant la grossesse est un phénomène courant qui est peut-être observé chez chaque femme. Par conséquent, si vous trouvez des symptômes individuels, ne supposez pas que vous développez une dépression pendant la grossesse. Mais lorsque vous réalisez que votre état s'aggrave de jour en jour, quand il semble que la vie n'est pas heureuse, vous ne devriez pas retarder la consultation d'un spécialiste..

Comme l'article, dites à vos amis

SALID © En cas de copie totale ou partielle du matériel, un lien vers la source est requis.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Mettez en surbrillance le fragment souhaité et appuyez sur ctrl + entrée