La psychopathisation de la personnalité est

Il se distingue par un manque inné d'énergie psychique, et en plus, il provient faiblement d'influences extérieures. Le résultat est évident - l'asthénique est incapable de subir un stress physique, émotionnel et intellectuel prolongé.

La prochaine paire d'énergie est constituée des types hystériques et schizoïdes de personnalité psychopathique. Ils diffèrent en ce que l'énergie des émotions qui les accompagne est dirigée vers différentes parties du cerveau. Dans le cas de la psychopathie hystérique, l'énergie stimule tout d'abord les structures sous-corticales et en même temps inhibe de manière significative les structures corticales, et dans le schizoïde, au contraire, les structures sous-corticales sont inhibées et les structures corticales sont stimulées.

TYPE HYSTERIQUE DE PERSONNALITE PSYCHOPATIQUE

L'énergie des émotions affecte principalement les centres sous-corticaux et bloque le cortex.

Atteignant une force significative, l'énergie fournit la luminosité des mouvements expressifs du corps, l'extravagance du comportement,

excentricité des mœurs. Cependant, l'intellect ne peut pas résister à de puissantes poussées d'énergie émotionnelle et, par conséquent, la personne devient non autocritique, trompeuse, envieuse, scandaleuse, incapable de faire la distinction entre la réalité et la fiction. Elle ressent un besoin irrépressible d'être au centre de l'attention de tous, une «soif de reconnaissance», son comportement est théâtral. L'énergie de la personnalité hystérique est dirigée avec un puissant courant vers les autres, vers l'espace de vie, vers l'espace.

Type schizoïde (autiste)

PERSONNALITÉ PSYCHOPATHIQUE

Les principales ressources énergétiques des émotions sont dirigées vers le cortex

Un trait caractéristique est une déficience émotionnelle congénitale, exprimée par une faible réactivité, une froideur, un besoin réduit de contacts et un cercle étroit d'attachements. La superficialité et la rareté des sentiments manifestés à l'extérieur, sur la réalité et les gens environnants - c'est le monde émotionnel des schizoïdes. Leurs intérêts sont coupés de la réalité quotidienne réelle, souvent unilatérale, étrange et incompréhensible. Les opinions, jugements et appréciations sont souvent très loin d'être généralement acceptés, originaux, inhabituels.

Les schizoïdes semblent éviter les influences énergétiques de l'extérieur et se méfient donc de l'extérieur, du monde, ils ont peur du nouveau, ils sont éloignés de tout ce qui leur est inhabituel et difficile à assimiler. Leur intellect est mal orienté vers le reflet de l'extérieur, son énergie n'est pas suffisante pour le traitement actif des influences. Au lieu d'analyser et de synthétiser la réalité, l'intellect opère avec des schémas spéculatifs spéculatifs, à travers le prisme desquels les schizoïdes perçoivent et évaluent le monde..

Il y a si peu d'énergie émotionnelle émanant de l'extérieur que cela est noté dans le retard moteur - les schizoïdes sont pour la plupart maladroits, maladroits, anguleux, leurs mouvements manquent de naturel, de douceur, de facilité, les expressions faciales sont dépourvues de vivacité et limitées à un ensemble d'expressions standard, la voix est peu modulée, manuelle compétences.

Dans le même temps, l'énergie émotionnelle se précipite dans un flux puissant vers l'activité du cortex. Les schizoïdes sont immergés en eux-mêmes, sensibles émotionnellement, rêveurs, fantasment beaucoup. La motricité corticale peut être développée normalement et même parfaitement - parmi les schizoïdes, il y a des violonistes talentueux, des pianistes, des artisans hautement qualifiés.

Les types de personnalité psychopathique psychasthénique et paranoïde sont une autre paire antagoniste. Leur énergie émotionnelle inhérente influence la conscience de soi de diverses manières. La psychasthénique concentre l'énergie en lui-même, et sa force destructrice frappe la conscience de soi, la démoralise - la psychasthénique éprouve constamment des doutes et de l'insécurité. Le paranoïaque, au contraire, dynamise sa conscience de soi, il est donc rempli d'un sentiment d'exclusivité et d'élitisme..

TYPE PSYCHASTÉNIQUE DE PSYCHOPATHIQUE

Il se caractérise par une augmentation constante du niveau d'anxiété et par ses manifestations extrêmes. L'indécision excessive, la méfiance, les doutes sans fin sont à la base du stéréotype émotionnel du comportement.

Les traits de caractère compensatoires sont souvent

TYPE PARANOÏQUE DE PERSONNALITÉ PSYCHOPATHIQUE

Toutes les autres manifestations de la personnalité ne reçoivent presque pas de soutien énergétique. La réflexion, les évaluations, les points de vue sont restreints, limités par des intérêts égocentriques. Les personnes paranoïdes sont arrogantes, arrogantes, sans âme, elles sont le moins caractérisées par une volonté de maîtrise de soi et la manifestation d'un véritable altruisme. Ils sont incapables d'aimer ou de pardonner, mais ils savent se venger, prudemment et cruellement, se cachant sans vergogne derrière les meilleures intentions..

Les "grands" paranoïdes sont rares, mais ils laissent toujours une marque significative dans l'histoire de la société. Les petits «dzhugashvili» sont une catégorie statistiquement représentative de personnes qui occupent les structures des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. Dans la vie de tous les jours, on les appelle des personnes aux ambitions politiques..

Les types instables et affectifs de la personnalité psychopathique diffèrent par la source de l'énergie émotionnelle qui les nourrit: le premier dépend entièrement des influences externes, et le second des influences internes..

TYPE INSTABLE DE PERSONNALITÉ PSYCHOPATIQUE

Il est stimulé par l'énergie des influences extérieures. Les canaux de perception, d'émotions et d'intelligence aspirent littéralement l'énergie de toutes sortes de stimuli, après quoi elle se transforme en différentes formes d'activité mentale. Aucune incitation - aucune activité.

Le comportement d'un individu est entièrement déterminé par toutes sortes de circonstances aléatoires et momentanées et par l'influence des autres. En règle générale, ce sont des natures très sociables, ouvertes, confiantes et simples d'esprit, très suggestibles et malléables - ce sont les conditions de l'énergie

sensibilité aux influences extérieures. Ce sont des amoureux de toutes sortes de divertissements et de plaisirs, avec pour eux une soif accrue d'impressions extérieures, dépourvue d'intérêts et de penchants stables, d'indépendance, de cohérence et de certitude..

TYPE AFFECTIF DE PERSONNALITÉ PSYCHOPATIQUE

Il est contrôlé par l'énergie innée, les puissances de tempérament, l'environnement biophysiologique interne. C'est la raison d'être du comportement de personnalités psychopathiques hypothétiques, hyperthymiques et affectivement labiles..

TYPE HYPOTHYMIQUE DE PERSONNALITÉ PSYCHOPATHIQUE

Ses représentants vivent d'une ration énergétique affamée. Ils diffèrent principalement par un fond d'humeur réprimée avec une capacité réduite à se réjouir et à s'amuser, une vision du monde pessimiste, une facilité de sentiment de culpabilité et de remords.

Le déficit énergétique ne leur permet pas d'interagir activement avec l'environnement extérieur, de traiter de manière productive les impressions à la fois sur le plan émotionnel et intellectuel. Il y a à peine assez d'énergie pour fournir une activité intérieure. Les hypothèses sont généralement des personnes calmes, discrètes et soumises, souvent impeccablement honnêtes, décentes et consciencieuses, qui doutent et connaissent de durs revers..

En raison du manque d'énergie psychique nécessaire à un comportement organisé de manière complexe, diverses formes régressives peuvent survenir - simplifiées, primitives. La régression peut être si profonde qu'une personne sombre progressivement, devient extrêmement bâclée, désordonnée, négligée - un symptôme de Diogène. Le nom du symptôme remonte au très ancien moraliste grec qui, selon les récits de ses contemporains, réduisait ses besoins au minimum, vivait d'aumônes et vivait dans un tonneau..

Cependant, une insouciance pas si pathologiquement exprimée témoigne d'un déficit énergétique. Les hommes qui sont trop paresseux pour se raser, repasser leurs pantalons et nettoyer leurs chaussures devraient s'en souvenir. Cela s'applique aux femmes dont les ongles, les coiffures et l'apparence négligés rappellent une perte d'estime de soi.

Une personne désordonnée comme si elle déclarait publiquement: "J'ai peu d'énergie psychique!" En même temps, vous ne devriez pas le croire s'il essaie de présenter sa tête négligée comme la preuve d'une position de vie indépendante..

Certains alcooliques ont des comportements régressifs. Le patient est tellement affaibli énergiquement que l'alcool devient la principale source d'activité. Boire augmente la vitalité pendant un certain temps. N'oublions pas que l'alcool dur est une substance inflammable et que l'intoxication est associée à une réaction chimique dans laquelle de la chaleur est libérée. Lorsqu'un homme russe publie un charlatan après avoir pris un verre de vodka et dit: "Bien joué", il réagit à l'énergie qui se déverse agréablement dans ses entrailles. Certaines personnes ressentent une expression et un comportement accrus après avoir bu.

TYPE HYPERTENSIF DE PERSONNALITÉ PSYCHOPATIQUE

TYPE DE PERSONNALITÉ PSYCHOPATHIQUE À ÉTIQUETTE AFFECTIVE

Les personnes qui y sont référées se manifestent périodiquement soit par des hypothèses, soit par des hyperthymiques. Cela est dû aux fluctuations de la vitalité, au reflux et au flux d'énergie interne.

Ils se caractérisent par un manque d'équilibre mental, des sautes d'humeur constantes et brusques. D'où le changement d'opinions, d'appréciations, d'intentions, difficile et impossible à expliquer par des raisons extérieures, par la logique d'observateurs extérieurs. Les changements constants d'humeur sont dysfonctionnels, épuisent la personnalité, génèrent un sentiment douloureux d'instabilité interne, d'anxiété et d'insécurité.

Comme vous pouvez le voir, les types de personnalité psychopathique sont très diversifiés, par conséquent, il y a une forte probabilité de les rencontrer dans la vie quotidienne - dans la communication d'entreprise, dans la famille, dans le cercle d'amis et lors de contacts éphémères avec les gens. Il va sans dire qu'aucun de nos collègues, partenaires proches ou occasionnels ne porte l'inscription sur son tee-shirt: "Attention! Psychopathe". Personne ne fera de la publicité ou ne discutera de leurs problèmes psychologiques, ne serait-ce que parce que presque tout le monde est sûr: «J'ai tout en ordre avec ma tête». Après tout, la conscience de soi remplit sa fonction principale

- il garde avec vigilance la réalité subjective de la personnalité - son je.

Peut-être que vous, cher lecteur, remarquez quelques «bizarreries» derrière vous, mais, bien sûr, «vous ne les classerez pas comme des signes de psychopathie. Néanmoins, se tromper n'est pas rentable. Il vaut mieux remarquer tout problème en soi et essayer de surmonter ou de masquer lui que d'entendre les commérages du limon environnant et les généralisations catégoriques de méchants.

Lorsque vous essayez d'en apprendre plus et de vous évaluer, une circonstance importante doit être prise en compte: un type psychopathique distinct est clairement un cas clinique; dans la vie, nous montrons un certain degré de psychopathies.

La psychopathisation est une condition de personnalité déterminée par les manifestations individuelles disharmonieuses de son caractère.

Le degré de psychopathisation dépend de la compatibilité et de la gravité d'un certain nombre de troubles du comportement de la personnalité:

des défauts se trouvent dans la sphère morale. Le mépris des principes du devoir, des notions d'honneur et de décence est noté. En même temps, la gamme des déviations morales peut être très large - de l'indifférence au sort des voisins au cynisme non déguisé et à l'immoralité annoncée;

la sphère de communication est défectueuse. Une personne est indifférente aux opinions des autres, hypocrite, méfiante, vindicative et même sale, marquée par un non-conformisme accru, c'est-à-dire incapable de s'adapter aux «autres, de partager des positions généralement acceptées;

l'égocentrisme est noté. La confiance en soi, les comportements démonstratifs, l'estime de soi excessive, le désir de se démarquer chez les partenaires sont des compagnons inaliénables de la psychopathisation. Presque toutes les personnalités dites charismatiques, brillantes, perceptibles, possédant un pouvoir attractif et un effet inspirant, ont un haut niveau de psychopathisation;

les émotions sont trop énergiques. Un signe certain de psychopathisation est l'irascibilité, l'incontinence, l'agressivité, la colère. En même temps, les émotions sont clairement associées à votre propre Je - elles surviennent à la moindre tentative de limiter ou d'ignorer les intérêts et les besoins de l'individu.

Psychopathie du personnage

Psychopathie et psychopathisation de la personnalité

Psychopathie (du grec psyché - âme et pathos - souffrance) - une anomalie de la personnalité congénitale ou développée dans les premières années, une anomalie de l'activité nerveuse supérieure, provoquant un handicap mental de la personnalité.

Le comportement de la personnalité est modifié en fonction de la forme de psychopathie, acquérant une réactivité anormale à certains groupes de stimuli. Dans le développement et l'évolution de la psychopathie, les stades d'exacerbation des traits psychopathiques diffèrent, les phases de décompensation.

Causes de la psychopathie

La disposition psychopathique de la personnalité résulte de l'interaction de l'infériorité biologique congénitale ou acquise précoce du système nerveux avec des conditions environnementales extrêmement négatives. Le trait caractéristique d'une personnalité psychopathisée est la disharmonie de sa sphère émotionnelle-volitive avec une relative préservation de l'intelligence. Les traits de personnalité psychopathiques rendent difficile son adaptation sociale et, dans des circonstances traumatiques, conduisent à des actes de comportement inadaptés.

Les psychopathes n'ont pas de défauts de personnalité irréversibles. Dans des conditions environnementales favorables, leurs anomalies mentales sont lissées. Cependant, dans toutes les conditions mentalement difficiles pour eux, une réaction de rupture, une inadaptation comportementale est inévitable. Parmi ceux qui commettent des crimes violents, les psychopathes occupent une place de premier plan. Les psychopathes sont caractérisés par l'immaturité de la psyché, se manifestant par une suggestibilité accrue, une tendance à l'exagération, une méfiance injustifiée.

Le principal facteur de psychopathisation de la personnalité dans certains cas est les caractéristiques constitutionnelles congénitales (la soi-disant psychopathie nucléaire), dans d'autres - l'effet psychogène de l'environnement ("développement patho-bactériologique de l'individu").

Une exposition à long terme à des facteurs sociaux défavorables peut être la principale cause du développement de la personnalité psychopathique, sa formation mentale déformée.

Une personnalité qui se forme dans des conditions constantes de suppression grossière, d'humiliation, commence à montrer de la timidité, de la dépression, de l'incertitude ou, au contraire, une excitabilité, une agressivité et une confrontation accrues. L'atmosphère d'adoration et d'admiration universelles, l'accomplissement inconditionnel de tous les caprices de l'enfant peuvent conduire à la formation d'un type de personnalité hystérique, au développement de l'égocentrisme, du narcissisme (narcissisme). Parallèlement, des traits d'explosivité (explosivité, impulsivité) se développent. Dans les conditions continues de soins excessifs, l'asthénie, le manque d'initiative, l'impuissance, l'orientation comportementale externe (blâmer les circonstances externes pour leurs échecs) se forment. Le développement patho-bactériologique de la personnalité étant principalement dû au facteur social, il est possible de mettre fin à ce processus dans des conditions sociales favorables..

Classification des psychopathies

La classification des psychopathies est encore controversée..

Les principaux types de psychopathie:

  • psychasthénique;
  • excitable (explosif);
  • hystérique;
  • paranoïaque;
  • psychopathie schizoïde.

Psychopathie psychoasthénique

Les psychopathes psychasthéniques sont caractérisés par un niveau accru d'anxiété, de peur, de doute de soi, une sensibilité extrêmement accrue aux circonstances traumatiques, une inadaptation dans des situations de stress mental. Leurs constructions intellectuelles, leurs projets de vie sont séparés des conditions de la vie réelle, ils sont sujets à des philosophies douloureuses («chewing-gum intellectuel»), à des auto-creusements stagnants (ils aiment «la sciure»), à des idées obsessionnelles. La psychasthénie se caractérise par une prépondérance fonctionnelle du deuxième système de signalisation et une faiblesse des systèmes sous-corticaux, qui se manifeste par l'affaiblissement énergétique général de leur activité nerveuse supérieure, la faiblesse du processus inhibiteur le plus fragile. Leur sphère de motivation est caractérisée par des pulsions stagnantes et obsessionnelles..

Psychopathie excitable

Les psychopathes excitables (explosifs) sont caractérisés par une irritabilité accrue, un stress mental constant, une réactivité émotionnelle explosive, atteignant des accès de rage inadéquats. Ils se caractérisent par une exigence accrue envers les autres, un égoïsme et un égoïsme extrêmes, la méfiance et la suspicion. Ils tombent souvent dans un état de dysphorie - mélancolie en colère. Ils sont têtus, querelleurs, conflictuels, mesquins et dominateurs. Dans la communication, ils sont impolis, et dans la colère ils sont extrêmement agressifs, capables d'infliger des coups sévères, ils ne s'arrêtent même pas avant de tuer. Leur comportement affectif se produit dans le contexte d'une conscience rétrécie. Dans certains cas, la méchanceté et l'explosivité (explosivité) se mêleront dans le sens de pulsions stagnantes (ivresse, vagabondage, jeu, excès et perversions sexuels).

Psychopathie statique

Les psychopathes hystériques se distinguent principalement par leur soif de reconnaissance. Ils aspirent à une manifestation externe de leur signification, à la démonstration de leur propre supériorité, sont enclins à la théâtralité et au dessin, à la posture et au spectacle extérieur. Leur soif d'exagération frôle souvent la tromperie, et les délices et les chagrins se manifestent violemment et expressivement (gestes théâtraux, essorage des mains, rires et sanglots forts et prolongés, câlins enthousiastes et griefs «pour la vie»). La stratégie de leur vie est d'être au centre de l'attention par tous les moyens: fantaisie débridée, mensonges constants (menteurs pathologiques et mythomanes). En quête de reconnaissance, ils ne s'arrêtent même pas à l'auto-incrimination. La psyché de ces personnes est immature, infantile. En termes neurophysiologiques, ils sont dominés par le premier système de signalisation, l'activité de l'hémisphère droit. Leurs impressions immédiates sont si puissantes qu'elles suppriment la pensée critique..

Psychopathie paranoïde

Les psychopathes paranoïdes (paranoïaques) se caractérisent par une tendance accrue aux «idées surévaluées». Cela est dû à l'extrême étroitesse de leur pensée, à leurs intérêts ponctuels, à leur vanité accrue, à l'égocentrisme et à la suspicion des autres. La faible plasticité de la psyché rend leur comportement conflictuel, ils sont constamment en lutte avec des ennemis imaginaires. Leur objectif principal est «l'invention» et la «réforme». La non-reconnaissance de leurs mérites conduit à des affrontements constants avec l'environnement, des litiges, des dénonciations anonymes, etc..

Psychopathie schizoïde

Les psychopathes schizoïdes sont très sensibles, vulnérables, mais émotionnellement limités («aristocrates froids»), despotiques, enclins au raisonnement. Leurs compétences psychomotrices sont défectueuses - maladroites. Ils sont pédants et autistes - aliénés. Leur identité sociale est violemment violée - hostilité à l'environnement social. Les psychopathes schizoïdes n'ont aucune résonance émotionnelle avec les expériences des autres. Leurs contacts sociaux sont difficiles. Ils sont froids, cruels et sans cérémonie; leurs motivations intérieures sont mal comprises et sont souvent causées par des orientations qui leur sont surévaluées.

Les individus psychopathes sont extrêmement sensibles aux influences traumatiques individuelles, pleins de ressentiment et de suspicion. Leur humeur est sujette à des troubles récurrents appelés dysphorie. Des marées de mélancolie malveillante, de peur, de dépression les poussent à être plus pointilleux avec les autres..

Traits psychopathiques

Les traits de personnalité psychopathiques sont formés avec des méthodes d'éducation extrêmes - l'oppression, la suppression, la dépréciation forment un type de personnalité supprimé et inhibiteur. La grossièreté et la violence systématiques contribuent à la formation d'un type de personnalité agressif. Un type de personnalité hystérique se forme dans une atmosphère d'adoration et d'admiration tous azimuts, l'accomplissement de tous les caprices et caprices d'un individu psychopathe.

Les psychopathes de type excitable et hystérique sont particulièrement sujets à la perversion sexuelle - homosexualité (attirance sexuelle pour les personnes du même sexe), gérontophilie (pour les personnes âgées), pédophilie (pour les enfants). D'autres perversions comportementales de nature érotique sont également possibles - scopophilie (espionner secrètement les actes intimes d'autrui), fétichisme érotique (transférer des sentiments érotiques aux choses), travestissement (le désir d'éprouver une satisfaction sexuelle en s'habillant avec des vêtements du sexe opposé), exhibitionnisme (satisfaction sexuelle lors de corps en présence de personnes du sexe opposé), sadisme (tyrannie érotique), masochisme (autosadisme).

Toutes les perversions sexuelles sont des signes de troubles mentaux.

Caractéristiques du caractère du type de personnalité psychopathique

Le comportement d'un sujet sujet à ce trouble est caractérisé par une excentricité accrue, une impulsivité excessive exprimée, une agression envers les autres et des actes immoraux. La maladie est caractérisée par l'incapacité de l'individu à contrôler ses expériences émotionnelles. Une telle pathologie de caractère à l'avenir peut provoquer des conditions mélancoliques et dépressives..

Causes de la psychopathie

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par la polyétiologie, c'est-à-dire que de nombreux facteurs de risque peuvent affecter l'apparition de la maladie. Ceux-ci incluent tout impact négatif qui provoque des changements dans le travail du système nerveux central, à savoir:

  • blessure fœtale qui survient pendant le développement intra-utérin;
  • dommages à la tête de l'enfant lors du passage dans le canal génital;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • prédisposition héréditaire;
  • une carence en oxygène;
  • violation de l'apport sanguin au cerveau;
  • environnement familial défavorable;
  • mauvaises relations avec les pairs;
  • actes de violence contre un enfant - moral ou physique;
  • mauvaise influence de l'entreprise.

La maladie est-elle traitée??

Un psychopathe peut-il être guéri? Les symptômes et le traitement de cette maladie sont en grande partie un mystère, même pour les médecins. De telles violations se prêtent peu à la correction. Si un psychopathe lui-même est conscient de son propre problème et veut le traiter, il a une chance de corriger son comportement. Malheureusement, cette prise de conscience est accessible à quelques-uns, et la possibilité de pousser le psychopathe vers un traitement semble peu probable..

Avant le traitement, un diagnostic doit être posé par un psychothérapeute spécialisé. Pour cela, une conversation est menée avec une personne, son comportement est observé, peut-être qu'une tomographie sera nécessaire.

Habituellement, aucun médicament n'est prescrit, vous ne pouvez maintenir un état stable qu'avec l'aide d'antidépresseurs. Pour commencer, ils sont prescrits à petites doses, augmentant progressivement, mais il est extrêmement difficile de convaincre une personne de prendre quelque chose. Essaie principalement de traiter les effets secondaires de la psychopathie - toxicomanie, alcoolisme et autres types de dépendance.

En outre, avec de telles personnes, ils mènent un cours de psychothérapie, mènent des conversations et orientent le comportement du patient dans la bonne direction, éliminant les stéréotypes de pensée négatifs et douloureux..

Classification et types de psychopathie

Selon la classification internationale, il est d'usage en psychiatrie de distinguer de nombreux types de psychopathie, dont chacun a des caractéristiques spécifiques, que nous examinerons ci-dessous..

Psychopathie schizoïde

Les patients de ce type sont très sensibles, vulnérables et très sensibles. Ils sont caractérisés par des sautes d'humeur fréquentes - la plupart du temps, ils sont visités par la tristesse et la peur. Pour cette raison, ces patients se distinguent par la méfiance et la suspicion..

Psychopathie hystérique

Le type de personnalité psychopathique du type hystérique demande l'attention des autres à leur personnalité. En conséquence, ces personnes sont inhérentes à la prétention, à la théâtralité. Ils se placent au-dessus des autres et aiment être le centre d'attention - pour y parvenir, ils ne reculent devant rien..

Psychopathie explosive

Ils sont caractérisés par des attaques d'irascibilité soudaine. Leur réaction à ce qui se passe dans la plupart des cas est beaucoup exagérée, se manifestant par des cris, de l'indignation, du mécontentement.

Psychopathie paranoïde

Les patients sont extrêmement sensibles à l'échec et à la vulnérabilité. Ils souffrent d'idées paranoïaques: toutes les actions ou paroles des autres, qui sont dites sur un ton amical, sont perçues par eux comme un mensonge.

Psychopathie excitable

Ces personnes sont constamment dans un état de tension, elles sont trop irritables et agressives. Ils sont trop méfiants à l'égard des autres, ont tendance à critiquer les bagatelles insignifiantes, aiment sentir le pouvoir entre leurs mains. Dans certains cas, ils provoquent délibérément leur interlocuteur afin de créer une situation de conflit.

Psychopathie nucléaire

Il se manifeste par une agressivité accrue des patients, un manque de compétences pour se contrôler. Dans toutes les situations stressantes, quand ils sont possédés par des émotions telles que la colère, la rage. Dans de tels moments, ils ne se contrôlent pas et peuvent battre une personne ou commettre d'autres actions illégales..

Psychopathie paranoïde

Il se caractérise par le même type de pensée, une focalisation étroite des idées. Souvent, les personnes de ce tempérament sont infectées par un fantasme et rejettent toutes les théories qui diffèrent de la leur..

Psychopathie psychasthénique

Les patients passent beaucoup de temps à faire des comparaisons, à analyser les événements passés et sont enclins à l'introspection et à l'auto-examen. Ils ont souvent une très faible estime de soi, ce qui ne correspond pas à la réalité, une anxiété et une indécision accrues.

Psychopathie asthénique

Typique pour les personnes très sensibles et facilement excitables qui combinent également des traits de caractère tels que l'indécision, la fatigue rapide et l'épuisement de toutes les réserves d'énergie.

Psychopathie régionale

Ce type de déviation de la santé mentale se manifeste par l'incontinence. Sous l'influence de crises émotionnelles de rage ou de colère, une personne peut se battre ou commettre d'autres actes téméraires. En ce moment, il n'a pas le contrôle.

Psychopathie organique

Il est considéré comme un trouble de la personnalité congénitale, alors qu'un enfant peut avoir de bons résultats scolaires à l'école, mais les limites et la focalisation étroite de ses pensées, jugements, actions sont frappantes.

Psychopathie instable

Cela se manifeste par un manque d'envie de quoi que ce soit, une faible volonté, un caractère faible. Les gens sont très sensibles à l'influence extérieure et peuvent eux-mêmes, sans s'en rendre compte, commettre des actions illégales qui leur sont demandées par des connaissances influentes.

Psychopathie sensible

Il est caractéristique des personnes timides qui planifient une action pendant longtemps avant de la prendre en raison d'un manque de confiance en leurs capacités. Ils sont très émotifs, souvent sujets aux idées obsessionnelles..

Psychopathie anankastique

Il se caractérise par un perfectionnisme et un pédantisme accrus du patient, une tendance à prêter attention aux petits détails. En outre, les gens sont caractérisés par un doute accru et un doute de soi..

Psychopathie Geboid

Il est considéré comme une condition dans laquelle les gens ne peuvent pas ressentir toute la gamme des émotions humaines normales. Ils sont très agressifs, en colère, ne ressentent pas de compassion, d'empathie, une soif de sadisme peut être exprimée.

Psychopathie mosaïque

Elle se caractérise par une combinaison de manifestations spécifiques de différentes formes de la maladie énumérées ci-dessus..

Quels sont les types de psychopathies?

La compilation d'une classification générale des psychopathies est un processus assez complexe qui est encore largement discuté dans les cercles médicaux. Les difficultés résident dans la variété des manifestations des psychopathies et leurs nombreuses variantes, les types transitionnels. Par conséquent, il est assez difficile d'établir des critères clairs pour les troubles de la personnalité qui incluraient tous les syndromes et manifestations psychopathologiques. Dans une certaine mesure, ce diagnostic peut dépendre à la fois de la personnalité et des opinions du médecin..

Kraepelin, travaillant de longue date sur la question des troubles de la personnalité et leur classification en 1915, s'est attardé sur le terme personnalité psychopathique et a identifié 7 types de cette pathologie. Fondamentalement, cette classification était basée sur le fait qu'une personne se fait du mal non seulement à elle-même, mais aussi aux autres.

Donc, les types de psychopathes:

  • excitable;
  • sans retenue (instable);
  • impulsif (personnes d'attraction);
  • manivelles;
  • menteurs et trompeurs (pseudologues);
  • ennemis de la société (antisociaux);
  • débatteurs pathologiques.

Dans la classification de K. Schneider (1928), 10 types de psychopathies sont considérés en fonction des caractéristiques qui prévalent dans la structure du personnage:

  • hypertendus - optimistes, de bonne humeur, joyeux ou excitables, s'immiscant activement dans les affaires d'étrangers;
  • dépressif - pessimistes, sceptiques, enclins à l'auto-réflexion, à la tristesse;
  • incertain d'eux-mêmes - modeste, timide, souple, sujet aux doutes;
  • fanatiques - sont enclins à fantasmer, avec leurs propres idées, idées et monde intérieur, luttant activement pour leurs droits;
  • ceux qui recherchent la reconnaissance sont égoïstes, essayant par tous les moyens d'être au centre de l'attention de tous, rêveurs;
  • émotionnellement labile - personnes avec des sautes d'humeur;
  • explosifs - coléreux, en colère, ils se caractérisent par un changement rapide d'humeur;
  • sans âme - visages impassibles, froids, calculateurs et malhonnêtes;
  • faible volonté - instable, influencé par une autre personne;
  • asthénique - personnes qui ressentent une diminution des performances, de la concentration, une mauvaise mémoire, une fatigue accrue, des troubles du sommeil, des maux de tête, des manifestations somatiques désagréables.

Dans la classification opposée d'E. Kretschmer (1930), toutes les anomalies de la personnalité sont regroupées en deux groupes: les schizoïdes et les cycloïdes. Cette division est basée sur le facteur étiologique, la présence d'une certaine corrélation entre la génétique et les caractéristiques constitutionnelles de l'organisme..

Les cycloïdes sont des humoristes simples, de bonne humeur, affables, sociables ou drôles, ou des visages calmes, doux et calmes. Les schizoïdes, selon E. Kretschmer, ont une certaine dualité entre les sentiments et leurs manifestations. Le cercle cyclothymique est déterminé par la proportion dite diathétique, c'est-à-dire relations différentes entre humeurs tristes et gaies.

Les schizoïdes sont caractérisés par une proportion psychoesthésique, i.e. relations différentes entre l'hyperesthésie (sensibilité) et l'anesthésie (froideur). Il y avait certaines lacunes dans cette classification, par exemple, la psychopathie hystérique est restée en dehors de la systématique, bien qu'elle se produise assez souvent.

Selon la classification de P. B. Gannushkin (1933), il existe les types de psychopathies suivants: cycloïdes, asthéniques, schizoïdes, paranoïdes, épileptoïdes, caractères hystériques, instables, antisociales et constitutionnellement stupides. Cette division est plus différenciée typologiquement, en comparaison avec d'autres classifications..

OV Kerbikov a identifié deux groupes de psychopathies: constitutionnelle «nucléaire» et acquise (acquise, réactive). Les psychopathies «nucléaires» comprennent les psychopathies congénitales (y compris génétiquement déterminées) ou formées à la suite d'effets indésirables au cours de la période prénatale de la pathologie de la personnalité. Les psychopathies acquises caractérisent les pathologies de la personnalité qui se forment dans l'enfance en raison d'une mauvaise éducation et de problèmes psychologiques..

Psychopathie chez la femme

Ce trouble de la personnalité peut avoir différentes manifestations chez des personnes de sexe différent. Pour être diagnostiquée avec une psychopathie chez la femme, elle doit présenter les signes cliniques suivants, qui dans de nombreux cas sont perçus comme des traits de caractère développés sous l'influence de l'éducation parentale:

  • soif de manipulation;
  • vous placer au-dessus des autres;
  • tendance aux crises de colère;
  • désir de se démarquer par tous les moyens, d'attirer l'attention sur soi;
  • agression verbale.

Comment reconnaître un psychopathe?

Les psychopathes ont un penchant pour la publicité. Ils communiquent activement sur les réseaux sociaux et publient souvent leurs photos. Ces personnes préfèrent les aliments et les boissons au goût amer. Ils sont presque immunisés contre le phénomène du bâillement en miroir. Vous pouvez souvent remarquer qu'ils sont indifférents à diverses tragédies et troubles d'autres personnes..

Le narcissisme et la prétention peuvent indiquer la présence d'un tel problème. De l'extérieur, avec le niveau d'attention approprié, vous pouvez voir avec quelle subtilité une telle personne manipule les autres. Les psychopathes ont tendance à être durs et violents si leurs opinions ne sont pas prises en compte ou si leurs plans ne sont pas mis en œuvre comme ils l'avaient prévu.

Psychopathie chez les enfants et les adolescents

Ce trouble de santé mentale se manifeste chez les garçons et les filles à des âges différents - chez les futurs hommes, les premiers signes de la maladie apparaissent dans la petite enfance, chez les femmes représentantes, l'adolescence est considérée comme critique. Les proches parents de ces enfants notent de tels écarts de comportement chez eux:

  • l'agression, qui peut se manifester par des actions physiques ou des mots offensants - elle vise les parents, les frères et sœurs et d'autres proches;
  • non-respect des traditions familiales;
  • un mépris pour les règles et les valeurs qu'il est d'usage d'observer dans le cercle familial;
  • manque de culpabilité - les enfants psychopathes peuvent demander pardon à des fins de manipulation, mais pas sincèrement;
  • cruauté accrue - souvent les adolescents atteints de psychopathie se moquent des animaux, les tuent;
  • tendance sadique.

Ces enfants fuient souvent la maison parce qu'ils ne s'y sentent pas en sécurité. Ils peuvent se mettre en mauvaise compagnie, commencer à consommer des boissons alcoolisées ou des drogues..

Les signes ci-dessus peuvent survenir non seulement dans le contexte d'un trouble de la personnalité, mais également en raison d'un manque de parentalité, il est donc important de comprendre ce qui a provoqué la maladie. Dans le premier cas, l'enfant est pris en charge par des psychiatres, dans le second - par des enseignants.

Panneaux

Alors, regardons maintenant les principaux signes par lesquels il sera facile de déterminer la présence d'une personne ayant des inclinations psychopathiques à proximité. Croyez-moi, ce n'est pas si facile, malgré les types décrits ci-dessus. Ils sont souvent totalement indiscernables des autres et ne suscitent pas de suspicion, surtout au début de leur connaissance. Ils sont amicaux, divins, attentionnés et compatissants..

Mais ce n'est que pour une certaine période, puis, réalisant que vous êtes tombé dans un piège, il montre son vrai visage, transformant votre vie en cauchemar. Donc, les principales "cloches" par lesquelles vous pouvez identifier ce "monstre émotionnel":

Semble parfait

Après s'être réuni seulement, il reconnaît vos besoins, vos désirs et vos faiblesses, tirant donc magistralement les ficelles nécessaires, conquiert, débordant d'attention, partageant des points de vue sur la vie, des opinions et même des intérêts. Habituellement, les hommes se comportent de cette façon, il semble que finalement un miracle se soit produit et qu'une personne soit apparue dans la vie qui puisse vous comprendre. Les relations avec lui se développent à la vitesse de la lumière, tous les rêves et peurs cachés, les histoires que personne ne connaît, etc. lui sont révélés.

La seule différence avec les relations normales est que ce récit est interrompu en un instant. Le partenaire essaie de se comporter de manière à regagner la faveur, mais rien n'y fait, c'est pourquoi la victime, désespérée, est prête à tout pour se sentir à nouveau aimée.

Joue sur les sentiments

Peut raconter des histoires tristes pour créer de la pitié ou d'autres sentiments qui vous bouleversent et vous blessent. Au fil du temps, vous constaterez qu'il y a trop de tragédies autour de lui. Ensuite, soit vous doutez de la véracité des histoires, soit vous souhaitez aider afin de rendre la vie plus facile à une personne si bonne et indéréglable, que d'autres offensent et trahissent..

Implication dans un triangle amoureux

Il n'est pas nécessaire qu'il change, vous avez juste l'impression que votre partenaire est très populaire parmi le sexe opposé. Par conséquent, même si vous n'êtes pas jaloux, il viendra un moment où vous perdrez l'appétit et le sommeil, tourmenté en devinant où il est et avec qui, et s'il vous aime toujours..

Vous serez au courant de toutes ses relations antérieures, et même avec une caractéristique comparative, d'abord en votre faveur, également de tous les appels et manifestations d'attention. Si vous ne répondez pas, croyez-moi, vous trouverez quand même un point faible, qui sera pressé.

Distorsion de la réalité

Quoi que vous disiez, tous les mots et actions seront «tordus» et utilisés contre vous. Les tentatives d'introduire un lien rationnel et de réfuter la désinformation seront arrêtées instantanément, vous serez accusé de tous les péchés mortels. Donc, la seule chose qui restera est de renoncer à essayer de prouver la vérité et d'accord que le blâme pour quelque chose vous incombe et que vous-même devenez un peu fou..

Un peu similaire au comportement des narcissiques pervers, vous pouvez le voir en regardant l'article "Comment reconnaître un narcissique pervers et comment lui résister pour ne pas devenir victime".

Provocation

Conduit à un état extrêmement tendu et insupportable, vous accusant alors d'insuffisance. Par exemple, il se permet de flirter avec quelqu'un en face de vous, puis il nie aussi ce fait, ce qui vous fera passer pour la personne jalouse la plus jalouse.

Ou lors d'une soirée cela vous conduira progressivement à la rage, jusqu'à ce que vous perdiez votre sang-froid et sautiez sur lui avec rage, que de vous exposer sous un jour complètement inesthétique, d'autres sympathiseront avec ce psychopathe, vous considérant comme un tyran.

Mensonges constants

De tels individus mentent juste pour mentir. Et même si vous «épinglez» au mur, vous n'aurez aucun remords. Une telle personne est prête à dépenser des ressources pour essayer de trouver une excuse, mais elle n'a même pas l'idée qu'il est nécessaire de corriger la situation et d'expier la culpabilité. Il ne se soucie pas du tout de ta souffrance, de la fatigue de tout ça et ainsi de suite.

Un mépris inattendu

Au début, vous recevrez des centaines de messages sur son ennui, puis tout disparaîtra, vous sentirez le froid venir de lui, en essayant de comprendre la situation, vous sentirez que vous le tendez réellement avec votre présence.

Et quand vous tourmentez votre âme de souffrance, en décidant que vous l'avez perdu, il apparaîtra comme si de rien n'était, se demandant que vous-même «avez terminé» le film. Après quoi la situation se répétera.

8. Diminution ciblée du niveau d'estime de soi

Pour gagner en pouvoir et en contrôle sur vous, il essaiera de mettre en œuvre l'idée que personne n'a besoin de votre personne sans valeur, et vous devriez être reconnaissant qu'il vous tolère toujours..

Mais c'est en conséquence, au début, vous perdrez le terrain sous vos pieds à cause de la quantité de réponses admiratives de son côté. Après cela, l'humiliation et les insultes disparaîtront lentement mais sûrement, qui resteront simplement avalées et endurées en silence, sinon voir le point numéro 5.

Égocentrisme

Un seul individu a le droit d'être au centre de l'Univers, et c'est bien sûr lui. Même si la victime est une femme, l'attention, le culte et l'admiration ne doivent être dirigés que vers lui..

Changement de personnalité

Par la suite, un contact étroit avec un tel monstre affectera non seulement le caractère, mais même la santé physique. De l'insomnie, des maladies chroniques apparaîtront, la force sera abandonnée et il semblera qu'il n'y a pas de force pour avancer, et en général, il est logique de vivre aussi.

Non seulement le monde intérieur sera détruit, mais aussi les relations avec les autres, même avec les proches, car il était interdit pour vous de passer du temps avec les autres, et il était plus facile d'être d'accord avec cette affirmation que de commencer à se disputer et risquer de la perdre.

Diagnostic de la psychopathie

Le diagnostic clinique est basé sur les résultats d'un examen complet du patient, à savoir:

  • collecte de plaintes - le patient ou ses proches parlent des caractéristiques du comportement, de l'état émotionnel d'une personne;
  • données anamnestiques - le médecin pose des questions importantes sur l'enfance, la parentalité, l'environnement familial, la communication et les relations avec les pairs, ce qui peut aider à identifier la cause profonde de la maladie. également un aspect important est la présence de troubles mentaux chez les proches en ligne droite.
  • procédures de diagnostic - les méthodes de recherche par ultrasons et rayons X peuvent être utilisées pour déterminer les changements structurels dans le cerveau;
  • tests de laboratoire - les indicateurs d'urine et de sang sont vérifiés, le niveau de neurotransmetteurs, d'hormones, de vitamines et d'autres substances nécessaires peut également être vérifié.

Qui est-ce?

Qui est le psychopathe? Il est difficile de répondre en un mot. Les signes doivent être aigus, cumulatifs et sur une longue période. Chaque personne a certaines inclinations et faiblesses de caractère, toutes les personnes, pas forcément malades, font face à des névroses et des dépressions nerveuses, surtout s'il y a des raisons qui provoquent des accès émotionnels. Il est important de comprendre que de tels changements radicaux dans la vie, qui s'accompagnent de la mort d'un être cher, de la perte de travail, de la trahison d'un compagnon, et suggèrent naturellement une certaine réponse humaine au stress, ne peuvent pas être confondus avec une pathologie. Souvent, ce sont des réactions qui peuvent être confondues avec un trouble de la personnalité. Mais si toutes les caractéristiques d'écart par rapport à la norme sont présentes dans le complexe et systématiquement sans raisons externes apparentes, il est déjà possible de tirer quelques conclusions.

La présence de signes de psychopathie ne nous donne pas le droit d'accrocher des étiquettes sur une personne, surtout en public. Ces informations ne devraient nous aider qu'à prendre personnellement des décisions concernant la poursuite de la communication avec une personne..

Traiter la psychopathie

Cette maladie n'est pas toujours considérée comme une pathologie, cependant, un changement de personnalité vers la psychopathie aggrave la qualité de vie du patient, le prive d'émotions positives, de communication avec les autres. Par conséquent, cette condition nécessite une approche thérapeutique de la part d'un spécialiste hautement qualifié, l'automédication dans ce cas est inefficace. Le médecin sélectionne le traitement optimal, en fonction des manifestations de la maladie, du degré de sa gravité. Ses attributions pourraient ressembler à ceci:

  • traitement de la toxicomanie: antidépresseurs et psychotropes;
  • la psychothérapie, qui comprend l'hypnose, l'auto-formation, les séances de groupe et familiales;
  • aide à l'établissement de liens de communication avec d'autres: parents, enseignants, pairs;
  • établir des relations normales dans le cercle familial ou dans l'équipe scolaire - ce point implique un changement non seulement dans l'attitude du patient envers les autres, mais aussi chez les membres de sa famille, ses amis, ses connaissances.

Avec le diagnostic rapide du trouble de la personnalité et la sélection de l'option optimale, le patient a un pronostic favorable.

Que faire?

Malgré les conséquences désastreuses et la pensée que la vie ne sera plus jamais la même, il est tout à fait possible de la réparer. Ce ne sera pas facile, mais réel. Bien sûr, pour cela, vous devez vous rendre compte que vous êtes tombé dans les griffes d'un psychopathe, puis limiter le contact avec lui. Parfois, "couper complètement les extrémités".

Il sera important de restaurer des relations non seulement avec des personnes autrefois proches, mais aussi avec soi-même, en étant revenu à soi-même le droit d'être et de ressentir. Consultez l'article "Les meilleures méthodes pour réussir qui vous aideront enfin à croire en vous".

Ils essaieront de vous ramener - essayer de résister, les confessions et les actions ne seront qu'une manipulation de plus, comme au début d'une relation, visant à vous ramener à vos réseaux. Si vous sentez que vous ne pouvez pas faire face à la douleur et que vous n'avez pas la force de gérer la douleur, assurez-vous d'utiliser les recommandations décrites dans l'article "Comment trouver un moyen de sortir de la dépression vous-même: les méthodes les plus efficaces".

À propos des caractéristiques des psychopathes

Quel que soit le type de pathologie, les hommes atteints de ce trouble se distinguent par la tromperie, une forte impulsivité (souvent ils ne peuvent pas se contrôler), une incapacité à sympathiser et à se repentir. Une telle personne est très résistante à la contamination sociale. Cela est dû au manque de réflexion et d'empathie. Par conséquent, le psychopathe ne peut pas évaluer correctement les conséquences de ses actes. L'instinct d'auto-préservation et les émotions profondes ne leur sont pas non plus propres. Il se sent plus à l'aise dans l'obscurité et est donc plus actif la nuit. Préfère les spiritueux et les aliments amers et acides. Si quelqu'un n'est pas d'accord avec lui et va à l'encontre, il provoquera de l'irritation et de l'agressivité chez le psychopathe. La présence des qualités ci-dessus aide ces personnes à atteindre leurs objectifs. Un psychopathe, manipulant facilement les autres, peut rapidement faire carrière. Un tel homme peut être un avocat, un policier, un employé de banque, un médecin et un journaliste qui réussit..

Connaissance

Tout d'abord, vous devez savoir ce qu'est la psychopathie? Cette déviation est un syndrome pathologique caractérisé par une hypertrophie prononcée de certains traits de personnalité, à savoir l'absence de cœur, la tromperie et l'égocentrisme. Ainsi, chez les psychopathes masculins, les signes sont un manque d'empathie, la manifestation de réactions émotionnelles extrêmement superficielles et une incapacité à faire preuve d'empathie sincère. Bien sûr, ils ont des émotions, mais ils ne peuvent, selon les experts, les identifier clairement..

À quoi peuvent ressembler les diagnostics?

Qui est un psychopathe? Les signes chez les femmes et les hommes sont presque identiques. Le diagnostic peut inclure:

  • Paranoïa.
  • Hystérie.
  • Psychopathie schizoïde.
  • Psychoasthénie.
  • Psychopathie excitable.
  • Psychopathie instable.
  • Sociopathie.

Nous avons donc découvert qui était un psychopathe. Les symptômes chez les hommes et les femmes sont très similaires, mais les hommes sont plus sensibles à ces maladies et sont plus susceptibles de montrer de l'agressivité. C'est peut-être pourquoi l'alcoolisme est plutôt un problème du sexe fort.

Dans la vieillesse, la démence s'ajoute aux troubles de la personnalité, surtout si le retraité arrête les activités sociales et sociales et n'utilise pas activement son cerveau. Un mode de vie sédentaire, des émissions de télévision du matin au soir, un cercle social étroit - tout cela aggrave la situation.

À propos du type hystéroïde

Beaucoup pensent que l'hystérie est une maladie exclusivement féminine. En fait, les hommes présentent des signes de ce type de psychopathie avec un caractère plus prononcé. Une personne qui a été diagnostiquée avec cette pathologie a vraiment besoin de l'attention de l'environnement. Il y parviendra par tous les moyens. Dans une foule, une telle personne peut être immédiatement reconnue par ses vêtements. Le psychopathe hystéroïde s'habille toujours très brillamment. En même temps, il n'a absolument aucun sens du style. À l'adolescence, une telle personne, en raison de sa pathologie, peut réussir dans le sport ou dans le domaine artistique..

Cependant, selon les psychologues, le succès d'un psychopathe hystéroïde signifie très peu. Il n'a besoin que d'attention et de respect. Si les réalisations dans une activité ne donnent pas cela, alors le psychopathe abandonne facilement tout. Ce n'est pas facile avec lui dans la vie de tous les jours: il exigera constamment que sa femme fasse attention à lui. Si le psychopathe lui manque, il aura recours à diverses méthodes sophistiquées. Une telle personne avec des tendances suicidaires démonstratives. Le sujet du suicide pour un hystéroïde est l'un des moyens les plus efficaces de faire pression sur les autres. Puisque l'ego de l'hystéroïde a besoin d'une alimentation constante, il peut également chercher l'attention en dehors de la maison. Par conséquent, un psychopathe de ce type peut être confondu avec un coureur de jupons qui flirtera avec les autres. Il n'est pas possible de résoudre un problème grave avec une telle personne. Le fait est qu'un tel homme ne peut pas abandonner son point de vue..

Sociopathe et psychopathe - la différence

La caractéristique qui distingue un psychopathe d'un sociopathe est le remords. Un psychopathe n'en a pas du tout, tandis qu'un sociopathe hésite à propos des mauvaises actions. Un sociopathe, contrairement à un psychopathe, a du mal à faire semblant d'être dans la société pour obtenir des avantages; dans la communication avec les autres, il démontre ouvertement ses intérêts personnels, fait souvent des actions téméraires et spontanées. Le psychopathe, au contraire, n'admet jamais publiquement un intérêt personnel, et il est facile de faire semblant de réaliser ce que l'on veut, développant parfois des tactiques de comportement.

Communication avec un psychopathe

Il y a des moments où une personne reconnaît un psychopathe dans l'interlocuteur, mais les circonstances sont telles qu'il est nécessaire de maintenir la communication. Comment alors se comporter pour être en sécurité? Il ne faut pas oublier que ces personnes ne s'intéressent qu'à leurs objectifs. Même s'ils hochent la tête par l'affirmative en réponse aux pensées de l'interlocuteur, une explosion émotionnelle peut apparaître par la suite. Il est inutile d'argumenter et de discuter de sujets sur lesquels les opinions divergent. Il vaut mieux être d'accord et, si possible, détourner la conversation vers un sujet neutre. En d'autres termes, il est important de pouvoir surmonter votre propre attitude négative et d'essayer de ne pas être en conflit, afin de ne pas provoquer votre adversaire..

Vous devez être capable de détourner l'attention. Si vous permettez à un interlocuteur déséquilibré de se concentrer sur votre propre apparence, de le regarder droit en face et de maintenir un contact visuel pendant une longue période, il est préférable de détourner périodiquement le regard et de prêter attention à la conversation elle-même..

Enfin, si l'interlocuteur a une exacerbation, vous ne devriez pas essayer de vous battre avec un psychopathe. Tu ferais mieux d'essayer de te défendre et de t'enfuir.

Un comportement déséquilibré n'est pas toujours la raison pour laquelle la conversation est avec le psychopathe. Connaissant les symptômes, vous pouvez retracer le comportement de l'adversaire et vous assurer que la personne a un trouble psychologique. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, la plupart durent depuis l'enfance. Par la suite, le spécialiste peut approuver le diagnostic, ce qui nécessite des mesures préventives sous forme de conversations, de séances d'hypnose ou de l'utilisation d'une méthode de traitement médicamenteux..

Du point de vue de la psychologie

Le mot psychopathie lui-même a des racines grecques et est littéralement traduit par «maladie mentale». La définition de cette condition en psychologie est expliquée comme une déviation du travail du système nerveux, qui peut être dès la naissance ou acquise à un âge précoce. Le comportement psychopathique est généralement une manifestation altérée des qualités volitives. Les traits psychopathiques peuvent être reconnus même chez l'enfant et l'adolescence. Les adultes ne présentent pas ces symptômes..

Psychopathie

La psychopathie est un trouble de la personnalité, traduit du grec par une maladie qui se manifeste par la souffrance, les constitutions psychopathiques et le caractère pathologique. La psychopathie du caractère peut être présente dans un groupe de maladies mentales appartenant à la psychiatrie limite, et se manifester également par une personnalité disharmonieuse, causant des souffrances à la fois au patient et à la société. Il n'y a pas de ligne claire entre la psychopathie de la personnalité et les variantes normales de la personnalité. La psychopathie du caractère se réfère conditionnellement aux maladies mentales, car elle n'a pas de développement naturel (occurrence, cours, issue).

La psychopathie de la personnalité est stable et inhérente aux personnes tout au long de la vie. Le même degré de manifestation des traits de caractère pathologiques peut fluctuer et, par conséquent, il n'est pas accompagné de symptômes de troubles mentaux rapides, qui comprennent des délires, des hallucinations.

Les accentuations de caractères sont des variantes extrêmes ou limites de la norme, d'une manière simple, les accentuations sont appelées une maladie de caractère.

Les types d'accentuation sont les mêmes que les psychopathies, mais leur prévalence est plus élevée, en particulier chez les adolescents. Ce phénomène passe, le pic tombe à la puberté.

Les raisons

Les causes de la psychopathie de la personnalité comprennent les lésions intra-utérines du fœtus, les facteurs héréditaires, l'intoxication, ainsi que les infections de la petite enfance, les traumatismes à la naissance, l'exposition à une influence sociale négative, une mauvaise éducation..

Symptômes

Les manifestations de la psychopathie du caractère sont variées et surviennent en fonction de la prédominance de certaines caractéristiques de la constitution mentale. Cependant, la psychopathie et tous ses symptômes sont unis par une sévérité prononcée des traits ou une manifestation d'extrême prononcée. Par exemple, la timidité, le ressentiment, la méfiance, la vindicte, etc..

Types de psychopathie

On distingue les types cliniques de psychopathie suivants: asthénique, psychasthénique, excitable, paranoïde, schizoïde, hystérique, affective, instable.

Psychopathie asthénique

Ce trouble de la personnalité se caractérise par une grande impressionnabilité, ainsi qu'une excitabilité mentale associée à un épuisement rapide. Ces personnes tolèrent très mal le stress mental et physique, sont très indécises, timides, timides, impressionnables, timides. Le nouvel environnement et les nouvelles conditions les effraient, tandis que les patients ressentent leur propre infériorité. Une telle sensibilité accrue se manifeste par rapport à l'effort physique. Les patients se fatiguent rapidement, il y a des changements de performance, des sautes d'humeur.

La psychopathie asthénique se manifeste par la manifestation de sang, des changements soudains de température. Ils réagissent douloureusement à la grossièreté, au manque de tact, et cela se manifeste par un ressentiment silencieux, ainsi que des grognements. Les psychopathes asthéniques s'inquiètent souvent des troubles autonomes, qui comprennent des douleurs cardiaques, des maux de tête, des troubles gastro-intestinaux, un mauvais sommeil, des sueurs. Ils sont rapidement épuisés et ont également tendance à se raccrocher à ce qu'ils ressentent..

Psychopathie psychasthénique

L'état est caractérisé par une méfiance extraordinaire, ainsi que des doutes éternels sur l'exactitude de leurs jugements et de leurs actions. Les personnes atteintes de psychopathie psychosthénique sont incapables de prendre des décisions, sont très vulnérables, timides et douloureusement fières d'elles-mêmes. Ils se caractérisent par un désir de maîtrise de soi et une introspection constante, une tendance aux jugements logiques arrachés, abstraits de la vie réelle, des peurs obsessionnelles, des doutes.

Les psychasthéniques ont du mal à tolérer les changements de vie, ainsi qu'une violation du mode de vie habituel (lieu de résidence, changement d'emploi). De tels changements provoquent des incertitudes et des craintes inquiétantes. En même temps, ils sont très exécutifs, pédants, disciplinés et ennuyeux. Ces personnes sont capables d'être de bons substituts, mais elles ne peuvent pas occuper des postes de direction. La nécessité de prendre une décision indépendante et de prendre l'initiative est destructrice pour une personnalité psychosthénique.

Psychopathie excitable

La psychopathie excitable ou (explosive) se caractérise par une augmentation de la force des réactions émotionnelles, se manifestant par une incontinence, une dépendance à l'alcool et une tendance à l'agressivité.

La psychopathie paranoïde a tendance à produire des idées surévaluées qui dominent toutes les expériences et impressions. Des exemples de personnalités paranoïdes sont les jaloux pathologiques, les fanatiques, les querelles..

La psychopathie hystérique est marquée par le fantasme, qui remplace souvent la réalité. Les psychopathes hystériques sont caractérisés par la théâtralité, l'affectation.

La médecine identifie d'autres types d'états psychopathiques qui surviennent à la suite de maladies cérébrales organiques, la schizophrénie. Ils sont classés comme psychopathes..

Psychopathie schizoïde

Les personnalités de ce type sont caractérisées par le secret, l'isolement, l'isolement de la réalité, la sécheresse et la fraîcheur dans les relations avec les êtres chers, ainsi qu'une tendance à traiter les expériences internes..

La psychopathie schizoïde est caractérisée par une disharmonie émotionnelle, qui se manifeste en combinaison avec une sensibilité, une vulnérabilité et une impressionnabilité accrues en cas de problème personnellement significatif.

La psychopathie schizoïde est souvent marquée par une froideur émotionnelle, ainsi que par l'impénétrabilité des problèmes d'autrui. Le patient est détaché de la réalité et sa vie comprend une satisfaction personnelle maximale sans le désir de bien-être matériel et la recherche de la renommée. Les loisirs du patient sont originaux, atypiques, inhabituels. De nombreuses personnes sont engagées dans la musique, les sciences théoriques, l'art. Dans la vie, ils sont appelés excentriques et originaux. Leurs jugements sur les gens sont catégoriques, inattendus et imprévisibles. Au travail, ils sont classés comme des individus ingérables, car ils travaillent avec leurs propres idées sur les valeurs de la vie. Ils se caractérisent par une extravagance artistique, ainsi que par une pensée atypique, un talent, un symbolisme, ils sont donc capables de réaliser beaucoup. Ces personnes ne sont pas accablées d'attachements constants, la vie de famille est absente, mais elles se distinguent par la spontanéité du sacrifice de soi pour des idées imaginaires. Une telle personne est capable de montrer une ignorance et une indifférence absolues envers une mère malade, mais elle fournira avec zèle une assistance aux affamés..

L'inactivité et la passivité dans la résolution des problèmes quotidiens sont associées à l'esprit d'entreprise, à la persévérance et à l'ingéniosité pour atteindre des objectifs qui ne sont significatifs que pour eux. Cela s'applique au travail scientifique, à la collecte, aux réalisations sportives. Cependant, un tel tableau clinique n'est pas toujours noté. La richesse matérielle et le pouvoir peuvent également agir comme un moyen d'auto-satisfaction, et donc devenir la tâche principale du schizoïde.

Psychopathie paranoïde

La psychopathie paranoïde ou paranoïde a tendance à produire des idées surévaluées qui dominent toutes les expériences et impressions. Des exemples de personnalités paranoïaques sont les jaloux pathologiques, les fanatiques et les querelles. Chez les individus paranoïaques, la formation d'idées surévaluées s'effectue à l'âge de 25 ans. Dès l'enfance, ces personnalités se caractérisent par la franchise, le caractère unilatéral des passe-temps, ainsi que des intérêts, de l'entêtement. Ils sont vindicatifs, sensibles, confiants, très sensibles lorsqu'ils sont ignorés. Ils sont animés par le désir d'affirmation de soi, l'égoïsme, des actions et des jugements catégoriques, une extrême confiance en soi, ce qui crée des conflits pour les autres. Les caractéristiques personnelles augmentent avec l'âge..

La psychopathie paranoïde se caractérise par le fait d'être coincée sur certains griefs et pensées; la personnalité est caractérisée par le conservatisme, la rigidité et la lutte pour la justice. Les idées surévaluées chez ces individus sont basées sur des événements et des faits réels, elles ont un contenu spécifique, tandis que les jugements sont basés sur une logique subjective, très superficielle, ainsi qu'une évaluation unilatérale de la réalité correspondant à un point de vue personnel. Le contenu même des idées surévaluées peut inclure l'invention aussi bien que la réforme. Souvent, les mérites ou les mérites d'une personnalité paranoïaque provoquent une confrontation avec les autres, ainsi que des conflits, qui se transforment en terrain de comportement litigieux. Dans ce cas, la lutte pour la justice comprend des plaintes sans fin, des lettres à diverses instances et des poursuites judiciaires. La persévérance et l'activité du patient ne peuvent briser aucune condamnation, aucune demande, ni même aucune menace. Les idées hypocondriaques (fixation sur sa santé), ainsi que les idées de jalousie, représentent une signification surévaluée pour ces individus..

Psychopathie excitable

La psychopathie excitable (explosive) se caractérise par une augmentation de la force des réactions émotionnelles, se manifestant par une incontinence, une dépendance à l'alcool et une tendance à l'agressivité. En outre, les principales caractéristiques de la psychopathie excitable sont une irritabilité extrême, ainsi que l'explosivité, l'excitabilité, qui se traduit par des accès de rage, de colère. Après des manifestations d'une poussée de colère, ainsi que des attaques agressives, les patients se retirent très rapidement et regrettent ce qui s'est passé, mais encore une fois dans des situations similaires, ils font de même. De telles personnalités sont mécontentes de beaucoup de choses, entrent en conflit, créent des raisons de harceler, font preuve d'une ferveur excessive et essaient de crier les interlocuteurs..

La psychopathie excitable est un manque de flexibilité, une obstination constante et la conviction que vous avez raison. C'est aussi un combat pour la justice, qui se résume au respect des intérêts personnels égoïstes, provoquant des querelles dans l'équipe, de nombreux conflits à la maison et dans l'environnement familial. L'une des variantes de cette condition est le type épileptoïde. Pour les gens, des qualités telles que l'hypocrisie, le sucré, les flatteurs, l'utilisation de phrases diminutives affectueuses sont inhérentes. Et le pédantisme excessif, l'impériosité, l'égoïsme, la précision, ainsi que la prévalence d'une humeur sombre et sombre le transforment en insupportable au travail et dans la vie quotidienne. Ces individus sont intransigeants. Ils détestent ou aiment, et l'environnement souffre généralement à la fois d'amour et de haine, qui s'accompagne de vengeance. Dans certains cas, les troubles de la conduite (vagabondage, abus d'alcool et de drogues) sont mis en avant. Les psychopathes de ce cercle sont des pervers sexuels, des joueurs, des ivrognes, des meurtriers.

Psychopathie hystérique

Cette psychopathie est marquée par le fantasme, qui remplace souvent la réalité. Les psychopathes hystériques se caractérisent par une théâtralité, une affectation, qui se manifeste par le désir d'attirer l'attention sur leur personne. Cela se révèle dans la démonstration de leurs expériences, l'exagération, ainsi que l'embellissement des émotions, des ravissements, des sanglots. Souvent, les psychopathes hystériques utilisent une apparence vivante, des émotions orageuses, des histoires d'aventures incroyables et des souffrances exorbitantes. Parfois, les patients vont au mensonge, à l'auto-incrimination, attribuent des crimes qu'ils n'ont pas commis. Les personnalités hystériques sont caractérisées par l'infantilisme mental (immaturité), qui se traduit par des réactions émotionnelles, des actions, des jugements. Leurs sentiments sont superficiels et également instables. En elles-mêmes, les manifestations émotionnelles externes sont théâtrales et démonstratives. Ces personnes se caractérisent par de fréquentes sautes d'humeur, un changement rapide des antipathies et des sympathies..

La psychopathie hystérique est caractérisée par une suggestibilité accrue, ainsi qu'une autosuggestion, et les patients imitent la personnalité qui les a frappés. Lorsqu'elle est admise à l'hôpital, cette personne est capable de copier tous les symptômes de maladies des autres patients qui l'accompagnent dans le service. La pensée artistique est typique des personnalités hystériques. Leurs jugements sont contradictoires, souvent sans fondement réel. La compréhension logique, une évaluation sobre des faits, ainsi que leur réflexion, présupposent leurs propres inventions et impressions, ainsi que des fantasmes. Les personnes atteintes de psychopathie hystérique réussissent souvent dans des efforts créatifs ou scientifiques en raison d'un désir effréné d'être toujours sous les projecteurs.

Psychopathie affective

Ce type comprend une humeur différente, déterminée par la constitution. Les personnes de mauvaise humeur, qui incluent les psychopathes dépressifs présumés. Ce sont toujours des gens tristes, sombres, peu communicatifs et insatisfaits. Tout le travail est effectué de bonne foi et avec précision. Ils se caractérisent par une appréciation pessimiste du présent et une même vision de l'avenir. Leur estime de soi est sous-estimée. Ils ont une grande sensibilité aux problèmes, ils sont capables d'empathie, mais leurs sentiments sont cachés aux autres. Lorsqu'ils parlent, les psychopathes affectifs sont laconiques et réservés, ont peur d'exprimer leur opinion. Ils sont convaincus qu'ils ont tort et sont toujours à la recherche de leur culpabilité..

Les personnes hypertendues sont caractérisées par une humeur, un optimisme et une activité accrus. Ce sont des gens vivants et sociables. Lorsqu'ils travaillent, ils sont toujours proactifs, aventureux, pleins d'idées, cependant, la tendance aux traits aventureux nuit à l'efficacité de la réalisation de l'objectif fixé..

Tous les échecs temporaires ne sont pas reflétés sur eux et ils prennent énergiquement une nouvelle entreprise. Une confiance en soi excessive, ainsi qu'une surestimation de leurs capacités, interfèrent souvent avec la vie. Ces personnalités ont tendance à mentir, à ne pas tenir leurs promesses. Une pulsion sexuelle accrue conduit à la promiscuité chez les connaissances, de sorte qu'elles gravitent vers des relations intimes imprudentes. Les personnes qui subissent des sautes d'humeur sont de type cycloïde. Leur humeur change rarement: de triste bas à très joyeux. Ces périodes de sautes d'humeur varient en durée: heures, jours, semaines. L'état et l'activité mêmes sont variables à partir d'un changement d'humeur.

Psychopathie instable

Les personnes de ce type se caractérisent par une conformité accrue aux influences extérieures. Ceux-ci incluent des personnalités faibles, facilement inspirées, sans vigne, très facilement influencées. Leur vie est soumise à des circonstances aléatoires. Souvent, les psychopathes instables tombent sous l'influence de mauvaises entreprises, boivent trop, toxicomanes et deviennent des escrocs. Au travail, ces personnes sont indisciplinées, inutiles, mais elles essaient de plaire et de faire des promesses, mais la moindre situation gênante les confond. Dans des conditions calmes et favorables, ils fonctionnent bien et mènent une vie correcte. Ces personnes ont besoin de contrôle, ainsi que de dirigeants faisant autorité..

Traiter la psychopathie

Si la condition est au stade de la compensation, la psychopathie n'est pas traitée. Et les mesures préventives de décompensation incluent des mesures d'impact social: éducation à l'école, dans la famille, adaptation sociale et emploi adéquat, qui correspondront à la constitution mentale de l'individu, ainsi qu'au niveau d'intelligence. La décompensation utilise des méthodes d'influence psychothérapeutique (entraînement autogène, psychothérapie explicative, psychothérapie familiale, hypnose), ainsi que le traitement médicamenteux.

La nomination de médicaments psychotropes dépend strictement des réactions psychopathologiques, ainsi que des caractéristiques personnelles..

Les personnes présentant des fluctuations émotionnelles se voient prescrire des antidépresseurs, les personnes hystériques prononcées se voient prescrire de petites doses d'antipsychotiques (Triftazine, Aminazin).

En outre, les écarts de comportement prononcés sont traités avec des correcteurs de comportement tels que Sonapax, Neuleptil; malice, agressivité sont traités avec des antipsychotiques (Halopéridol, Tizercin).

Les anomalies asthéniques sévères sont traitées avec des stimulants (Sydnocarbe), ainsi que des médicaments naturels doux avec des effets stimulants (citronnelle chinoise, ginseng, zamaniha, éleutherococcus, leuzea).

Toute la sélection des médicaments, des méthodes et des doses est effectuée par un psychiatre. La période de décompensation se poursuit avec l'enregistrement des congés de maladie et de l'invalidité temporaire. En général, le pronostic du traitement de la psychopathie est favorable..

Auteur: Psychoneurologue N.N. Hartman.

Docteur du Centre Médical et Psychologique PsychoMed

Les informations fournies dans cet article sont destinées à des fins d'information uniquement et ne peuvent remplacer les conseils professionnels et l'assistance médicale qualifiée. Au moindre soupçon de présence de psychopathie, assurez-vous de consulter un médecin!