Troubles du sommeil: le somnambulisme peut entraîner des troubles de la personnalité et la mort

Somnambulisme, somnambulisme, somnambulisme - cet état a de nombreux noms, mais l'essence est la même. La personne se comporte étrangement pendant son sommeil.

Ce phénomène est connu depuis plusieurs millénaires. Au Moyen Âge, il était exclusivement associé à l'influence de la lune. Et les fous eux-mêmes étaient considérés comme fous et même accusés d'être liés à des forces d'un autre monde. Mais la science moderne a réhabilité les «fêtards nocturnes» en reconnaissant le somnambulisme comme un trouble nerveux. Près de 2,5% des personnes dans le monde marchent en dormant, parlent, déplacent des objets d'un endroit à l'autre, déplacent des meubles. Ils le font les yeux ouverts, il peut donc sembler que la personne est absolument adéquate. Mais ce n'est qu'à première vue. Lorsque les somnambules sortent par la fenêtre au lieu de la porte, il devient clair que leurs actions ne sont pas conscientes et, de plus, dangereuses..

Pourquoi ça arrive?

Pendant un certain temps, les scientifiques ont cru que les actions des somnambules étaient associées aux rêves, c'est-à-dire qu'en réalité, ils faisaient ce qu'ils rêvaient à ce moment-là. Cependant, la suggestion a été réfutée par les résultats d'une étude. Avec l'aide de l'électroencéphalographie - enregistrement de l'activité bioélectrique du cerveau - les scientifiques ont réussi à enregistrer l'heure de «l'attaque». Il s'est avéré que le somnambulisme ne se produit que lorsque le cerveau est dans un état de demi-sommeil-demi-éveil. Cette phase commence immédiatement après l'endormissement et dure environ 90 minutes. Pendant tout ce temps, le tonus musculaire est maintenu, une personne se tourne souvent d'un côté à l'autre, mais surtout, elle ne voit pas de rêves.

Visage de la maladie

Les médecins ne doutent pas du fait que les voyages de nuit ont une prédisposition héréditaire. Si les deux parents sont somnambules, leur enfant les rejoindra avec une probabilité d'environ 60%. Le somnambulisme survient principalement chez les enfants de 10 à 16 ans et s'accompagne d'un discours endormi. Le matin, l'essentiel n'est pas de concentrer l'attention de l'enfant sur ce qui s'est passé, mais assurez-vous de discuter du problème avec un psychologue clinicien, ou encore mieux avec un psychothérapeute. Car dans 65% des cas, le somnambulisme est une conséquence d'une névrose infantile et d'une augmentation de l'excitabilité neuropsychique. À mesure que l'enfant grandit, le somnambulisme disparaît tout seul, mais pour la prévention, il est recommandé de prendre des sédatifs naturels tels que la valériane et l'agripaume..

Un traitement complet de ce phénomène est nécessaire afin qu'à l'avenir il n'y ait pas de neurotisation de l'enfant et le développement de la soi-disant caractéropathie, c'est-à-dire un changement de caractère.

Il est également connu qu'une surcharge mentale sévère provoque un somnambulisme neurasthénique. Il est le plus fréquent chez les enfants et les adolescents. Cela est dû à la particularité des processus bioélectriques se produisant dans le cortex cérébral et au travail actif du système endocrinien, qui à son tour «met à rude épreuve» le système nerveux sous-développé. En règle générale, le somnambulisme des enfants disparaît tout seul..

Les somnambules adultes sont des gens trop émotifs et en échec à long terme. On leur diagnostique plus souvent un somnambulisme paroxystique causé par des névroses, de la fatigue, certaines formes d'épilepsie, ainsi qu'une tumeur ou une lésion cérébrale grave. Cette condition peut être ponctuelle ou répétée régulièrement. Dans ce cas, il est préférable de demander conseil à un neurologue ou à un psychiatre. Si la maladie est de nature névrotique, le traitement visera à restaurer le sommeil et le fonctionnement normal du système nerveux central. Le plus souvent, le problème est résolu par 2-3 séances de psychothérapie et un court cours de sédatifs et d'hypnotiques d'origine végétale.

Sous forme paroxystique, un EEG (électroencéphalographie) ou une tomographie cérébrale est prescrit pour déterminer la cause exacte et prescrire un traitement approprié.

Au fait
Le somnambulisme est associé à l'habitude "> de parler dans un rêve. Cela se produit soit pendant les rêves, soit lors d'un réveil incomplet après un sommeil profond. Dans le premier cas, la parole est lisible et compréhensible, dans le second - seulement des marmonnements incohérents. Il n'y a pas de conséquences médicales graves pour cette condition. C'est comme et le ronflement, empêche seulement les autres de dormir.

Verrouiller les portes

Le principal danger du somnambulisme est associé à une augmentation des blessures. Par conséquent, pour que les promenades nocturnes ne se terminent pas par une tragédie, vous devez fermer les fenêtres, la porte d'entrée la nuit et retirer les objets tranchants et cassables..

Vous ne devez pas réveiller les somnambules en marchant, ils peuvent avoir très peur. Il est préférable de ramener lentement et très silencieusement la personne au lit et.

Aujourd'hui, la plupart des conseils médicaux destinés aux somnambules ne concernent que la création d'un environnement propice au sommeil..

Tout d'abord, vous devez faire attention à la routine quotidienne. Il est conseillé d'aller se coucher et de se lever en même temps. Après le déjeuner, il vaut mieux ne pas boire de boissons qui excitent le système nerveux - café et thé fort.

Les bains apaisants au sel de pin aident à faire face aux troubles du sommeil. La procédure dure au moins 30 minutes, car de courts bains ont un effet revigorant. Pour le sommeil à venir, il est utile de boire une tasse de thé à la valériane ou à la menthe ou de prendre quelques gouttes de teinture d'agripaume.

Bien que le clair de lune n'ait aucun effet particulier sur le corps, comme tout irritant, une lampe allumée dans une pièce, la lumière des réverbères, perturbe le sommeil. Par conséquent, il est préférable de fermer les fenêtres hermétiquement. Un bon microclimat dans la chambre est créé par des huiles aromatiques de géranium, de camomille, de mélisse, de bois de santal ou d'ylang-ylang. Ils ont un effet calmant sur le système nerveux..

9 mythes sur le somnambulisme

Le somnambulisme (somnambulisme) est un phénomène assez courant. Elle affecte environ 2,5% de la population mondiale.

Si des épisodes de somnambulisme surviennent régulièrement, vous devez consulter votre médecin. Il est important de se rappeler que le somnambulisme peut être le signe de conditions médicales graves telles que l'épilepsie..

Symptômes du somnambulisme

Les somnambules sortent généralement du lit pendant leur sommeil et commencent à marcher. Ils peuvent effectuer une sorte d'action ciblée et même dire quelque chose. Il peut sembler que la personne est éveillée, mais ce n'est pas le cas. Si vous regardez de plus près, vous remarquerez certaines particularités. Leurs mouvements sont lents et doux. Bien que les yeux des somnambules soient ouverts, ils ne perçoivent ni n'entendent rien. Souvent, il leur semble qu'ils ne sont pas chez eux, mais ailleurs. Il est presque impossible de réveiller un somnambule. En moyenne, ces phénomènes peuvent être observés quelques fois par semaine..

Tous les somnambules ne se promènent pas dans l'appartement. Certains peuvent simplement s'asseoir ou se tenir debout dans leur lit. D'autres, au contraire, ont tendance à sortir, peuvent ouvrir la serrure de la porte et même démarrer la voiture..

Habituellement, les épisodes de somnambulisme sont de courte durée, ils ne durent pas plus d'une heure par nuit. Le plus souvent, le somnambule retourne lui-même au lit et continue de dormir. Le matin, ces gens ne se souviennent de rien de leurs aventures nocturnes..

Causes du somnambulisme

Le somnambulisme est considéré par beaucoup comme une maladie mentale rare. En fait, ce n'est pas le cas. Le somnambulisme est un type de trouble nerveux. Il convient de noter que les enfants et les adolescents sont les plus sensibles à ce trouble. Il y a beaucoup moins de somnambules parmi les somnambules adultes - 1 sur 1000.

Ce problème n'affecte que les personnes sensibles présentant certaines caractéristiques cérébrales. Ils ont tendance à provoquer une excitation..

Il est préférable pour une telle personne de consulter un médecin et de subir un examen spécial. Un tel examen comprend nécessairement un électroencéphalogramme. Très probablement, le diagnostic consistera en la présence de foyers de préparation épileptique dans le lobe temporal. Dans ce cas, le somnambulisme peut être un symptôme d'épilepsie. Extérieurement, ces personnes donnent l'impression d'être calmes et réservées. Mais, en fait, ils sont très émotifs..

Une personne peut marcher dans un rêve lorsqu'elle a de la température ou qu'elle ne dort pas suffisamment de manière chronique. Le somnambulisme chez les adultes peut être déclenché par un stress intense. Le somnambulisme est assez courant chez les enfants et les adolescents. Selon des études scientifiques, environ 15% des enfants en souffrent. Cependant, les enfants sont en bonne santé mentale. Cela disparaît souvent avec l'âge..

Les attaques de somnambulisme surviennent généralement dans les moments où l'enfant s'inquiète pour quelque chose. Une anxiété constante entraîne des troubles du sommeil et du somnambulisme. Le cerveau de l'enfant ne résiste pas facilement à l'afflux rapide de toutes sortes d'informations et d'impressions. La nuit, le cerveau ne se repose jamais, mais continue de traiter les informations. Cependant, l'esprit de l'enfant est éteint..

De plus, le somnambulisme s'est avéré héréditaire. Si les deux parents sont enclins au somnambulisme, alors avec une très forte probabilité, il est possible de supposer que l'enfant a également le somnambulisme. L'enfant n'a pas besoin de se lever et de marcher. Le somnambulisme peut également se manifester par des mouvements uniques des bras et des jambes. Et aussi l'enfant peut essayer d'expliquer quelque chose aux parents, demander quelque chose.

Facteurs de risque de développer le somnambulisme chez les enfants:

  • prédisposition génétique (on sait que si l'un des parents d'un enfant souffre ou souffre de somnambulisme, la probabilité de développer des symptômes de ce trouble chez un enfant est d'environ 40%, et si les deux augmentent à 65%)
  • période à haute température de la maladie;
  • mal de crâne;
  • l'épilepsie (le somnambulisme peut accompagner l'épilepsie, étant l'un de ses symptômes, et être un prédicteur de cette maladie, qui se développe même plusieurs années avant son apparition).

Chez les adultes, le somnambulisme se développe beaucoup moins fréquemment et, en règle générale, est de nature secondaire..

Les principales causes du somnambulisme chez les adultes sont:

  • manque chronique de sommeil;
  • stress aigu et chronique;
  • mal de crâne;
  • maladie tumorale du cerveau;
  • névrose;
  • crises de panique;
  • La maladie de Parkinson;
  • démence;
  • épilepsie;
  • lésion cérébrale traumatique
  • anévrismes cérébraux;
  • troubles du rythme cardiaque (arythmie sévère);
  • syndrome d'apnée obstructive du sommeil;
  • grossesse et menstruation chez les femmes;
  • crises d'asthme avant le coucher;
  • diabète sucré (hypoglycémie nocturne ou diminution de la glycémie sous la normale la nuit);
  • un dîner copieux avant le coucher;
  • une mauvaise nutrition, contenant beaucoup d'aliments non raffinés, entraîne une carence en oligo-élément magnésium dans le corps;
  • l'usage d'alcool et de drogues;
  • certains médicaments (en particulier les antipsychotiques, les sédatifs et les tranquillisants).

Le danger du somnambulisme

Le somnambulisme en lui-même ne présente pas de danger pour les humains. Cependant, les somnambules dans leurs aventures nocturnes peuvent nuire à eux-mêmes ou aux autres. Environ 25% des somnambules s'infligent divers types de dégâts. Parfois, les personnes dans cet état peuvent même tomber par la fenêtre. Certains somnambules marchent sur le toit ou sortent, ce qui est très dangereux.

En ce qui concerne le fait de causer du tort à autrui, il existe en science des cas où une personne, dans un tel état, commet même un meurtre. Il est clair que lorsqu'il s'est réveillé il ne se souvenait de rien, il ne pouvait pas expliquer ses actes.

Vous devez savoir qu'il est impossible de réveiller une personne pendant le somnambulisme. Cela peut être très effrayant et causer de graves traumatismes psychologiques..

Traitement somnambule

Tout d'abord, les proches d'une telle personne doivent veiller à la protéger d'éventuelles blessures. Il est recommandé de mettre un treillis continu sur les fenêtres de la chambre. Ne laissez pas les fils électriques et les objets en verre sur le sol. Sinon, le somnambule peut être gravement blessé s'il tombe sur eux..

Dans le cas de formes sévères de somnambulisme, une personne peut même être attachée à un lit. Il faut veiller à ce que le somnambule ne puisse pas ouvrir la porte et quitter la maison. Certaines personnes mettent un bol d'eau devant le lit du somnambule, une fois dans lequel il se réveille immédiatement. Vous pouvez également mettre un chiffon humide.

Toutes ces mesures contribueront à le protéger des conséquences négatives..

Pour les enfants, les experts peuvent recommander un réveil non programmé. Cette technique consiste à interrompre le cycle de sommeil pour éviter le somnambulisme. Parfois, vous pouvez avoir besoin de médicaments spéciaux.

Se détendre avec une musique apaisante avant de se coucher est très utile. Vous devez suivre un horaire de sommeil strict et essayer de ne pas le déranger. Vous devez vous endormir dans un silence complet. Videz votre vessie avant de vous coucher.

Vous n'avez pas besoin de réveiller le somnambule, mais vous devez l'aider à se coucher. Cela doit être fait lentement et tranquillement pour ne pas effrayer.

Mythes sur le somnambulisme

Mythe 1. Le somnambulisme est une maladie mentale

Le somnambulisme n'est pas une maladie, mais un symptôme. Par exemple, comme une toux avec pneumonie. Et un symptôme de diverses maladies - de l'épilepsie à la névrose légère

Mythe 2. Les somnambules ne peuvent pas se faire du mal: s'ils tombent par la fenêtre, il ne restera même pas une égratignure

Chez les somnambules, seul le cortex cérébral se repose pendant le sommeil et le sous-cortex continue de fonctionner. Mais il est impossible de savoir quelles cellules ne dorment pas. Si les zones responsables de la douleur sont actives en tombant ou en frappant, le somnambule le ressentira. S'ils sont dans un état de sommeil, non seulement le fou ne souffrira pas, mais il ne ressentira même pas la douleur. En bref, tout dépend des parties du cerveau qui fonctionnent dans chaque cas..

Mythe 3. Seuls les enfants souffrent de somnambulisme, il disparaît avec l'âge

Le somnambulisme affecte les enfants et les adultes. Seuls les enfants sont plus sujets aux attaques de somnambulisme en raison de leur sensibilité. Comme cela arrive souvent: un enfant vient de la formation et sa mère le conduit directement au lit. Bien sûr, un bébé dans un état excité ne pourra pas s'endormir. Et même lorsqu'il s'endort, le sous-cortex peut rester éveillé..

Mythe 4. Le somnambulisme se transmet génétiquement

Nous apprenons de l'expérience des parents, pour la plupart, inconsciemment. Et si maman ou papa souffrait de somnambulisme (de nature inorganique), l'enfant peut également choisir un moyen de soulager le stress de cette manière. Si le somnambulisme est le signe d'un stade précoce de développement de l'épilepsie, la génération suivante est très susceptible de développer cette maladie. Mais cela ne signifie pas que tous les descendants marcheront dans un rêve..

Mythe 5. Les gens ne se souviennent de rien de leurs aventures nocturnes.

Une personne folle ne peut vraiment pas se souvenir de ce qu'il a fait la nuit, ni se souvenir des événements comme d'un rêve. Dans ce cas, la réalité se confond avec le fantasme et des souvenirs mélangés sont obtenus. L'amnésie est plus fréquente chez les enfants et les adolescents, peut-être pour des raisons physiologiques. Chez les adultes, la plupart se souviennent de ce qu'ils ont fait pendant le somnambulisme. Certains se souviennent même de ce qu'ils ont pensé et des émotions qu'ils ont vécues..

Mythe 6. Les cas de somnambulisme surviennent souvent pendant la pleine lune

Les cas peuvent survenir à n'importe quelle phase de la lune et sont plutôt liés à des événements réels. Encore plus avec un sens intérieur de ces événements.

Mythe 7. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de somnambulisme.

Il existe une telle opinion dans la littérature scientifique russe. Mais la pratique montre que les femmes ne souffrent pas plus de somnambulisme que les hommes..

Mythe 8. Le somnambulisme n'est pas observé pendant la journée.

Le somnambulisme se manifeste dans la phase de sommeil lent. Plus nous vieillissons, plus vite nous nous endormons profondément. Et cela conduit à de fréquents épisodes de somnambulisme. Comme la durée du sommeil diurne est trop courte pour entrer dans le sommeil NREM, les crises surviennent principalement la nuit. Mais si vous passez 6 à 8 heures de sommeil pendant la journée, le somnambulisme peut survenir pendant la journée..

Mythe 9. Pendant le somnambulisme, tous les sens sont actifs: il entend, voit, perçoit, distingue les odeurs et même les goûts

Pendant cette période, une personne est dans un état de conscience altérée, semblable à un état hypnotique. Elle se manifeste par une diminution ou une absence de sensibilité cutanée, une excitabilité accrue de certains organes sensoriels et une susceptibilité du sujet à la suggestion..

Article original: Yiming Wang - Somnambulisme (somnambulisme)

Traduction: Ostrenko Anna Alexandrovna

Editeur: Simonov Vyacheslav Mikhailovich, Shipilina Elena Ivanovna

Source de l'image: pixabay.com

Mots clés: troubles mentaux, somnambulisme, somnambulisme, santé infantile, névrose, épilepsie

Sleepwalking: pourquoi les gens marchent dans un rêve et est-il possible de les réveiller?

La maladie, communément appelée somnambulisme, affecte environ 2 à 3% de la population mondiale. On l'appelle aussi somnambulisme, et les gens qui en sont malades sont appelés somnambules. Auparavant, pour une raison quelconque, la maladie était associée à l'effet de la lune sur une personne, mais les scientifiques ont longtemps réfuté ce mythe. Le nom scientifique de la maladie est le somnambulisme. La plupart des enfants âgés de 4 à 16 ans en souffrent. Le somnambulisme chez les adultes est beaucoup moins courant. Les causes de la maladie et leurs conséquences sont beaucoup plus graves. Ses manifestations à l'âge adulte indiquent diverses maladies et nécessitent une intervention urgente de spécialistes. Dans de tels cas, le somnambulisme n'est probablement pas une maladie, mais une conséquence d'un problème plus grave et est de nature secondaire..

En bref sur la pathologie

Le somnambulisme ou somnambulisme est un type de trouble du sommeil, qui se manifeste par des épisodes inconscients de somnambulisme. Les enfants, plus souvent les garçons, souffrent de la maladie.

Qui sont les somnambules? Ce sont des gens qui somnambulent. La personne endormie se lève soudainement, va quelque part, effectue diverses actions ou s'assoit simplement sur le lit. En même temps, les yeux sont grands ouverts, mais le regard est vide, il n'y a pas d'émotions, tous les mouvements sont quelque peu inhibés. Le patient n'entend pas les questions qui lui sont posées, mais il peut lui-même marmonner quelque chose..

La durée de l'attaque est de quelques secondes à 30-40 minutes. Cela se termine spontanément, une personne peut retourner au lit, ou s'endormir ailleurs. Le matin, le somnambule ne se souvient de rien de la marche nocturne.

Les autres symptômes de la maladie sont l'anxiété du sommeil, les claques, les tremblements des membres, les conversations en rêve. Le somnambule peut manger et boire, mais pas toujours des choses comestibles.

Les raisons

Les crises de somnambulisme surviennent dans la phase de sommeil profond, il y en a plusieurs fois par semaine ou par mois, mais pas quotidiennement.

  • augmentation de l'excitabilité et de la sensibilité du système nerveux central - le cerveau continue de fonctionner activement même la nuit, pendant le sommeil;
  • situation psycho-émotionnelle défavorable dans la famille;
  • visionnage prolongé de la télévision, jeux informatiques, communication sur les réseaux sociaux, notamment avant le coucher;
  • prédisposition génétique;
  • une augmentation significative des indicateurs de température pendant la maladie;
  • crises de migraine, épilepsie.

Dans l'enfance, le somnambulisme est souvent accompagné d'autres troubles - incontinence urinaire, névroses, compulsions obsessionnelles, tics, syndrome des jambes sans repos.

Chez l'adulte, le somnambulisme est secondaire, la maladie se développe dans le contexte d'autres pathologies.

Causes du somnambulisme chez les adultes:

  • stress fréquent et manque de sommeil, fort choc émotionnel;
  • migraine;
  • névroses, crises de panique, épilepsie;
  • tumeurs, anévrisme cérébral, lésion cérébrale traumatique;
  • démence sénile, maladie de Parkinson;
  • arythmies sévères;
  • apnée;
  • attaques nocturnes d'asthme bronchique;
  • Diabète;
  • carence en magnésium, alimentation excessive avant le coucher, alcoolisme et toxicomanie;
  • prendre des sédatifs, des somnifères, des antipsychotiques.

Chez les femmes, le somnambulisme survient souvent pendant la grossesse et les menstruations..

La cause physiologique du somnambulisme - pendant le sommeil, la fonction d'inhibition ne s'étend pas à la zone du cerveau, responsable de l'activité motrice.

Les somnambules ont émoussé toutes sortes de sentiments, d'instincts. Ils peuvent marcher sur le toit, sauter par la fenêtre, utiliser des objets tranchants, se blesser souvent ou blesser ceux qui les entourent..

Vous ne pouvez pas les réveiller - sur fond de peur, d'autres pathologies mentales peuvent se développer. Vous devez prendre doucement l'épaule ou la main, parler doucement, entrer dans la pièce, s'allonger.

Diagnostique

La clarification de la cause du sommeil somnambulique est nécessaire pour les épisodes répétés.

Pour un diagnostic et la sélection ultérieure du traitement, il est nécessaire de demander l'aide de neurologues ou de psychiatres.

Dans un premier temps, le médecin parle avec le patient, il est important pour lui de déterminer le facteur provoquant, ainsi que la présence de maladies concomitantes du système nerveux et une anamnèse accablée.

Sur la base des informations reçues, un ensemble de méthodes d'examen supplémentaires est sélectionné. Parmi eux se trouvent:

  • électroencéphalographie. Méthode de diagnostic basée sur la détermination de l'activité des structures cérébrales sous forme de transmission de l'influx nerveux. Sa conduite est indiquée pour exclure l'épilepsie;
  • polysomnographie. L'étude vous permet d'évaluer les changements dans le système nerveux qui se développent lors d'une crise;
  • échographie des artères cérébrales avec détermination de la vitesse du flux sanguin. Lors de l'échographie, la présence de plaques athéroscléreuses est exclue, ce qui perturbe le flux sanguin vers le cerveau;
  • imagerie par résonance magnétique ou calculée. La numérisation est très précise et vous permet de déterminer les changements structurels initiaux dans les organes du système nerveux central.

Sur la base des données obtenues, la question d'une éventuelle consultation de médecins de spécialités apparentées, comme les endocrinologues ou les cardiologues, est en cours de décision.

Thérapie

Le traitement du somnambulisme comprend plusieurs étapes. Si la maladie n'est pas accompagnée d'autres pathologies, les attaques se produisent rarement, alors la thérapie consiste à éliminer les facteurs provoquants, à changer de mode de vie.

Le somnambulisme est traité par un neurologue, un psychiatre, un neuropsychiatre, un somnologue.

Comment guérir le somnambulisme chez un adulte et un enfant - méthodes non médicamenteuses:

  • la durée d'une nuit de sommeil est de 7 à 8 heures;
  • avant de vous coucher, faites des rituels relaxants - un bain chaud aux huiles aromatiques, un massage, écouter de la musique calme;
  • dîner léger 2,5 heures avant le coucher;
  • 2 heures avant le coucher, refusez de travailler à l'ordinateur, regardez la télévision;
  • ne buvez pas d'alcool, ne boit pas de caféine;
  • éviter ou arrêter les situations stressantes à temps;
  • séances d'hypnose.

Si les crises de somnambulisme sont causées par la prise de médicaments, il doit les refuser ou réduire la posologie.

Méthodes de médication

Le choix des médicaments dépend des raisons qui provoquent l'apparition d'attaques de somnambulisme.

Comment se débarrasser du somnambulisme avec des médicaments:

  • avec épilepsie - antiépileptique;
  • troubles nerveux - antidépresseurs et tranquillisants;
  • arythmie - antiarythmiques;
  • diabète sucré - médicaments pour abaisser la glycémie.

Pour les crises fréquentes, de faibles doses de médicaments sont prescrites qui affectent les phases de sommeil. Durée du cours - 3-6 semaines.

ethnoscience

Les méthodes traditionnelles aident à se débarrasser du somnambulisme, à faire face à la tension nerveuse, à se détendre, à améliorer la qualité du sommeil.

Ils peuvent être utilisés pour de rares crises de somnambulisme, qui ne sont pas accompagnées d'autres pathologies..

Comment guérir le somnambulisme - remèdes populaires.

  1. Millepertuis. Verser 100 g de matières premières sèches dans 1 litre d'eau froide, laisser mijoter à feu doux jusqu'à ébullition, filtrer, verser dans le bain. Plongez-vous dans de l'eau jusqu'au niveau des reins. La durée de la procédure est d'un quart d'heure. Organisez des séances une fois par semaine, les autres jours, faites des bains de pieds avec une décoction de millepertuis.
  2. Sel. Mélangez 300 g de sel de mer avec 3 gouttes d'huile essentielle d'aiguilles de pin et 5 gouttes d'éther de patchouli. Ajouter le mélange à l'eau chaude du bain. La durée de la procédure est de 10 à 15 minutes.
  3. Tisane. Mélangez 20 de chaque tilleul, camomille, mélisse, millepertuis, menthe. Brasser la collection avec 500 ml d'eau bouillante, laisser dans un récipient fermé pendant 20 minutes. Boire 200 ml tiède avant le coucher.
  4. Sauge et mélilot. Mélangez 40 g de chaque ingrédient, ajoutez 1 litre d'eau, portez à ébullition au bain-marie. Laisser refroidir, verser dans un récipient en verre, laisser reposer 72 heures. Boire 120 ml avant le coucher.

Une serviette humide aide à arrêter l'attaque. Il doit être placé près du lit. Quand le somnambule se réveille, met les pieds sur lui, il se réveille comme un cristal, retourne se coucher.

Facteurs de risque et provocateurs

Les attaques de somnambulisme sont répétées une fois par mois ou moins. La rechute peut être causée par:

  • une mauvaise nutrition;
  • prendre certains médicaments;
  • maladies du cerveau;
  • situation stressante;
  • augmentation de l'impressionnabilité ou de la méfiance;
  • troubles du sommeil, réveil régulier pendant la nuit;
  • être fréquemment en état d'intoxication alcoolique, l'utilisation de diverses substances psychoactives;

Le somnambulisme peut également créer des conditions de repos inappropriées..

Les prévisions

Le plus souvent, le somnambulisme n'est pas dangereux, la récupération se produit même sans traitement. Mais souvent, la maladie est accompagnée d'autres maladies graves qui nécessitent un traitement à long terme..

Si le somnambulisme est causé par des troubles mentaux, des néoplasmes du cerveau, de l'épilepsie, le pronostic de guérison du somnambulisme dépend de la gravité de la maladie sous-jacente..

Dans la vieillesse, le somnambulisme se développe dans le contexte de la démence. Dans ce cas, les prévisions sont défavorables.

Le somnambulisme est souvent observé chez les adultes et les enfants, les causes et le traitement de la maladie dépendent de divers facteurs. Il existe de nombreuses méthodes traditionnelles et folkloriques pour se débarrasser du somnambulisme. Mais vous devriez commencer par normaliser le sommeil et la routine quotidienne..

Comment protéger un somnambule contre les blessures

Le somnambulisme augmente le risque de blessure chez les patients d'âges différents.

Pour éviter de blesser un parent et le patient lui-même, vous devez suivre les recommandations de base. Ceux-ci inclus:

  1. Surveillance constante d'une personne pendant son sommeil. Il est important que les proches amènent le patient au lit rapidement lors d'une crise..
  2. Retirez les objets pointus de l'environnement de la maison et changez le lit pour un lit plus bas.
  3. Limitez les facteurs gênants, tels que la lumière vive ou le son.
  4. Fermer les portes et les fenêtres pour restreindre le passage du patient.
  5. Retirez du lit les objets étrangers susceptibles de gêner les mouvements, car lors d'une attaque, le patient peut trébucher et se blesser.

Un appel à l'aide en temps opportun et des diagnostics sélectionnés avec précision permettent d'éliminer la maladie en peu de temps.

Est-il possible de se réveiller

Il y a une opinion qu'il est impossible de réveiller les somnambules pendant le somnambulisme, d'interférer avec leurs promenades. Cependant, cette recommandation est en partie correcte. La décision des proches dépend du comportement du patient.

Le somnambule qui se promène dans l'appartement peut être amené au lit et aidé à s'allonger. Le patient ne se réveille pas toujours. Les sons ou le contact tactile ne suffisent pas à se réveiller. Certains somnambules qui se réveillent dans le mauvais lit ont des hystériques.

Le somnambulisme est dangereux lorsqu'une personne sort sur les avant-toits ou les toits. Dans de telles circonstances, il est totalement interdit de réveiller le patient. À haute altitude, les somnambules maintiennent l'équilibre. Cependant, après un réveil soudain, ils sont capables de le perdre, ayant éprouvé une peur des hauteurs..

Précautions

Le somnambulisme entraîne des blessures. Les mesures suivantes aideront à les éviter:

  1. Attachez le lunaire au lit. Mais cette mesure n'est pas toujours efficace. Certains patients sont capables de se libérer d'eux-mêmes.
  2. Ne laissez pas le patient seul la nuit. Il est souhaitable que des personnes proches se trouvent à proximité du patient, qui remarqueront les premiers signes d'une crise et arrêteront le patient.
  3. Cacher les clés de la voiture et des portes d'entrée.
  4. Mettez une alarme sur la porte de la chambre du patient. Une cloche ou un carillon à vent populaire peut être utilisé comme alarme. Cette mesure aidera à réveiller le somnambule lui-même ou ses proches.
  5. Placez un chiffon humide devant le lit. Toucher un chiffon frais et humide provoque le réveil.
  6. Fermez toutes les sources lumineuses: éteignez les lampes, tirez les rideaux, etc..
  7. Ne laissez pas d'objets fragiles, de meubles aux angles vifs sur le chemin probable du patient. Il ne devrait y avoir aucun fil sur le sol.
  8. Verrouiller les fenêtres et les portes.

Si un enfant dort sur un lit superposé, il ne doit être endormi que sur le niveau inférieur. Les somnambules ne devraient pas avoir accès aux armes.

Mesures préventives

Que faire du somnambulisme régulier est souvent inconnu. Si une attaque passe sans activité motrice, vous pouvez empêcher son apparition en vous relaxant avant le coucher avec des exercices ou en prenant un bain. Avant d'aller vous coucher:

  • aérer la chambre;
  • Marcher ou faire de simples exercices en plein air
  • se préparer pour le lit en jouant de la musique relaxante tout en lisant un livre ennuyeux.

Il est impossible que les sons légers et forts du téléviseur interfèrent avec le sommeil. Les boissons excitantes, l'alcool conduisent au somnambulisme. Je me demande si le somnambulisme est traité ou si vous devez vivre avec en permanence. Les scientifiques pensent que le somnambulisme s'arrête avec le temps. Cela ne se produit presque jamais chez les personnes âgées..

Il est impossible de répondre sans équivoque à la question de savoir pourquoi les gens s'endorment la nuit. Il y a plusieurs raisons, chaque individu a la sienne. Seul un spécialiste peut les déterminer. Il est impératif de le contacter si la violation se produit régulièrement et présente un danger pour la vie et la santé. Après avoir effectué le test, les psychologues identifient la cause du somnambulisme, donnent des conseils pour s'en débarrasser.

La première raison est le surmenage psycho-émotionnel.

Les psychologues disent que la psyché de l'enfant est plus sensible à ce qui se passe autour. Au fil des années, notre réceptivité s'émousse et nous cessons de remarquer certains des irritants qui nous entourent..

Mais pour les enfants, chaque jour est rempli d'émotions, bonnes et mauvaises, et de nouvelles découvertes. Si la journée est bien vécue et qu'il y a eu de nombreuses nouvelles expériences, positives et négatives, alors tout cela entraînera très probablement des conversations nocturnes..

Même un simple voyage au cirque ou au zoo peut amener un enfant à pleurer ou à crier la nuit..

Mais pourquoi certains enfants le font-ils souvent, tandis que d'autres ne le font pas? Le fait est que nous sommes tous différents. Il a été remarqué qu'une telle réaction nocturne aux événements diurnes dépend en grande partie du tempérament du bébé. Ainsi, les personnes sanguines et colériques sont plus exposées au stress émotionnel, elles parleront donc plus souvent..

Il est possible de déterminer exactement la raison psycho-émotionnelle des conversations nocturnes en analysant à quel moment exactement la bavure du bébé se manifeste plus souvent.

S'il a tendance à se manifester constamment et ne dépend pas de la façon dont la journée s'est écoulée sur le plan émotionnel, il faut y prêter attention. L'auto-administration et la prise de sédatifs sont strictement interdites.

Par conséquent, dépêchez-vous de consulter un médecin..

Il existe également quelques conseils pour les parents sur la façon d'éviter ces conversations émotionnelles la nuit:

  • surveiller l'activité de l'enfant pendant la journée, et surtout le soir;
  • ne vous laissez pas regarder la télévision;
  • interdire de jouer aux gadgets.

Avant de se coucher, il est préférable de se parler et de lire un conte de fées au bébé: cela calmera le système nerveux du bébé et le préparera au sommeil

Il est également important que la pièce dans laquelle l'enfant dort soit ventilée avant le coucher.

Types et formes du syndrome chez l'adulte

Les chercheurs ont proposé de classer le trouble selon différents critères. Selon les actions effectuées dans un rêve, le somnambulisme peut être appelé:

  1. Somnoaggression. En état de sommeil, le patient se comporte de manière agressive envers les personnes qui l'entourent. Cette variété est considérée comme la plus dangereuse, car le patient est capable de causer des lésions corporelles graves ou même un meurtre..
  2. Somnostéréotypie. Le patient effectue des actions auxquelles il consacre beaucoup de temps dans la réalité. Ainsi, une femme peut faire la cuisine ou nettoyer la pièce..
  3. Somnolalia. Une personne avec ce genre de somnambulisme parle dans un rêve. La parole peut être incohérente. De plus, les patients racontent souvent ce qu'ils ont vu en réalité ou discutent avec leur interlocuteur de rêve. Tout au long de l'attaque, le patient reste au lit et peut ne pas bouger.
  4. Somnodromomanie. Les patients atteints de cette forme de trouble se déplacent dans l'espace.

La division du somnambulisme en types est conditionnelle.

Le somnambulisme chez les enfants

5% des enfants souffrent de somnambulisme. La maladie apparaît à l'âge de 6-7 ans. Dans des cas plus rares, il survient chez les enfants de moins de deux à trois ans. Même les bébés peuvent souffrir de somnambulisme. Cependant, à cet âge, il est presque impossible d'identifier la maladie..

Pour que les parents puissent déterminer si leur enfant souffre de somnambulisme, il est nécessaire de vérifier le comportement des enfants pendant le jeu. L'enfant peut s'endormir, mais continuer à faire les activités habituelles. Son discours ne sera pas connecté, ses actions peuvent sembler artificielles, automatiques. Dans un rêve, les enfants essaient de prendre des objets inexistants, en saisissant l'air avec leurs mains.

Comment le somnambulisme se manifeste chez les adultes et pouvez-vous vous en débarrasser vous-même

Environ 2,5% de la population mondiale présente des symptômes de somnambulisme. Si le somnambulisme se produit régulièrement, un examen et une observation par un psychiatre, un neurologue, un somnologue sont nécessaires. En médecine, le somnambulisme chez l'adulte appartient au groupe des parasomnies - troubles du comportement du sommeil.

Le somnambulisme est le nom de la pathologie, formé de deux mots latins somnus - «sommeil» et ambulo - «je bouge», traduit littéralement - somnambulisme. Dans la vie quotidienne, un autre terme est souvent utilisé: le somnambulisme. Dans l'ancien temps, on croyait que le problème était directement lié à l'activité de la lune. Aujourd'hui, il est scientifiquement prouvé que les phases de la lune n'affectent pas une personne au point de provoquer un phénomène similaire..

Causes du somnambulisme

On n'a pas encore établi précisément quelles sont les causes du somnambulisme chez les adultes. Le plus souvent, un comportement inapproprié pendant le sommeil est associé à une altération des fonctions du système nerveux..

Il y a eu de nombreuses études dont les résultats ont permis de déterminer certains modèles. Dans la plupart des cas, un certain groupe d'âge est sensible au somnambulisme en tant que maladie - les enfants de 4 à 10 ans, car le système nerveux des enfants n'est pas complètement formé et est plus sensible aux effets de facteurs externes négatifs. Il a également été constaté que le somnambulisme chez les enfants est souvent associé à un changement des habitudes de sommeil (par exemple, passer à un fuseau horaire différent).

La marche pendant le sommeil est également observée chez les adolescents pendant la puberté (de 10 à 12 ans à 18 ans), lorsque le corps est émotionnellement instable. À l'âge de 20 ans, le système reproducteur est enfin formé et la plupart des garçons et des filles oublient leurs «aventures nocturnes».

Facteurs provoquants

Considérez ce qui cause le plus souvent le somnambulisme:

  • Manque de sommeil constant. Un sommeil profond continu est vital pour le corps. En raison du stress accru, de la privation fréquente de sommeil, des instantanés de sommeil pendant la journée sans repos adéquat la nuit, le système nerveux est épuisé par une surcharge.
  • Maladies du cerveau (tumeurs, bénignes et cancéreuses). Le néoplasme exerce une pression sur une zone spécifique du cerveau, interférant avec son fonctionnement normal. Cela peut provoquer des troubles du sommeil, alternant avec des pertes de mémoire, c'est pourquoi le somnambulisme survient chez les adultes..
  • Troubles neurologiques. Le groupe de ces pathologies est très étendu, mais chacune d'entre elles peut provoquer le somnambulisme. Par exemple, un état obsessionnel, lorsqu'une seule pensée s'installe fermement dans la tête, un cycle sans fin de réflexion sur sa solution provoque une psychose, des troubles du sommeil.
  • Maladie mentale chronique - épilepsie, maladie de Parkinson.
  • Pathologies de divers organes, troubles autonomes. Les anévrismes, les troubles du muscle cardiaque, le diabète sucré, l'asthme peuvent provoquer un somnambulisme chez l'adulte.
  • Dommages mécaniques à la tête - lésions cérébrales traumatiques, contusions cérébrales peuvent perturber le fonctionnement du cerveau, provoquer des troubles du sommeil.
  • Une grossesse difficile est parfois une circonstance conduisant au somnambulisme.
  • Violation du régime et du régime. Des études ont confirmé qu'un repas copieux juste avant le coucher a un effet extrêmement négatif sur le repos nocturne - cela conduit souvent à des cauchemars, ce qui peut conduire une personne à marcher dans son sommeil. Les régimes rigides dépourvus de micronutriments bénéfiques (magnésium) entraînent également des troubles du sommeil.
  • Une émotivité excessive et une impressionnabilité extrême de certaines personnes associées au psychotype de la personnalité peuvent provoquer le somnambulisme.
  • Somnambulisme forcé. La consommation de boissons alcoolisées, de drogues, une surdose de médicaments provoquent des hallucinations qui conduisent au somnambulisme.

Des conditions de stress prolongées peuvent également en être la cause. Dans le monde moderne, une personne est constamment confrontée à des problèmes et des soucis mineurs, mais le stress en tant que phénomène chronique affecte considérablement le sommeil. En raison d'une anxiété accrue, des cauchemars ou des rêves peuvent survenir dans lesquels une personne cherche une solution à un problème, à partir de là, elle peut commencer à marcher dans un rêve, effectuer certaines manipulations.

Important! Pendant le sommeil somnambulique, le seuil de douleur d'une personne est désactivé, il ne ressent pas de peur, ses mouvements sont lents, la parole est parfois inhibée, incohérente, les yeux sont ouverts, les pupilles sont dilatées.

Comment se manifeste le somnambulisme

La symptomatologie du somnambulisme est prononcée; il est impossible de la confondre avec d'autres troubles du sommeil. Les signes du somnambulisme sont variés, mais ceux qui vivent dans la même maison avec un somnambule ne peuvent tout simplement pas ne pas les remarquer..

Les symptômes typiques du somnambulisme sont:

  • Anxiété de sommeil, exprimée par des membres tremblants, des claques, la déglutition de la salive, des claquements de langue.
  • Conversations dans un rêve - un patient atteint de somnambulisme ne se contente pas de marmonner quelque chose dans son souffle, il peut crier ou se livrer à des polémiques avec un adversaire, alors que ses yeux sont ouverts, mais son regard est «vitreux» et se concentre sur un point. Cette symptomatologie est typique des personnes colériques au caractère irascible..
  • Le grincement des dents est aussi parfois une manifestation de somnambulisme..
  • Le somnambulisme est le signe le plus évident du somnambulisme. Parfois, le patient peut simplement s'asseoir dans son lit, mais assez souvent, le fou commence à se promener dans la maison et à effectuer les activités quotidiennes habituelles (allumer la bouilloire, s'habiller, ouvrir le réfrigérateur ou la fenêtre). Si la porte d'entrée n'est pas fermée, le somnambule peut même sortir..

Au matin, le somnambule ne se souviendra pas d'une attaque de somnambulisme, quels que soient les arguments et les faits qui lui ont été donnés. La pathologie se manifeste et procède de différentes manières. Une attaque ne peut survenir qu'une seule fois ou être une affection extrêmement rare dans le contexte de circonstances spécifiques (stress sévère, prise de médicaments), tandis que dans d'autres, le somnambulisme est un phénomène fréquent qui se produit jusqu'à plusieurs fois en une nuit.

Lorsqu'une attaque se produit

Les crises de somnambulisme se produisent toujours dans la phase de sommeil profond - deux heures après qu'une personne s'est complètement endormie. À ce stade, le sommeil se déroule sans rêves, ou ils sont faibles. Lors de la réalisation d'études, les électroencéphalogrammes ont montré qu'avec une attaque courte, le patient est toujours en phase de sommeil profond, sans le quitter. Avec un épisode prolongé, il y a eu des périodes où le patient était éveillé ou lorsqu'il est entré dans un état de somnolence.

La durée et les symptômes des crises varient. Dans la forme la plus loyale, une personne prend simplement une position assise, commence à marmonner quelque chose d'inintelligible, puis se couche et s'endort à nouveau profondément. Avec des crises prolongées, marcher dans un rêve arrive souvent, le somnambule fait des mouvements avec les yeux ouverts, un regard vitré, un visage qui n'exprime rien.

Essayer de réveiller un somnambule lors d'une attaque est strictement interdit. Une personne qui se réveille soudainement en dehors de son lit peut devenir très effrayée, hystérique ou subir un traumatisme. Cela peut aussi être dangereux pour les autres - il existe un concept de «somnambulisme agressif», exprimé par une attaque de colère d'un somnambule envers ceux qui seront à côté de lui au moment d'une sortie non naturelle de l'État.

Comment se déroule l'attaque

Etant en état de somnambulisme, le patient est parfaitement orienté dans son environnement familier. De plus, il voit tous les objets autour de lui, contourne les obstacles sans se cogner dessus. Le somnambule entend tout et peut même assez facilement répondre à une question simple.

Évidemment, lors d'une attaque, le cerveau perçoit et analyse partiellement les signaux externes entrants, extrait de la mémoire des informations sur les objets environnants, les manipulations qui doivent être effectuées avec eux - appuyez sur le bouton interrupteur pour allumer la lumière, tirez sur la poignée pour ouvrir la fenêtre, appuyez sur le levier tirer la chasse d'eau.

Parfois, l'attaque se termine aussi soudainement qu'elle a commencé. Après un épisode de somnambulisme, le patient se couche immédiatement, cela ne se produit pas toujours à l'endroit habituel (dans la salle de bain, couloir), et le matin, le somnambule est incapable de comprendre comment il y est arrivé. Une personne peut se souvenir vaguement de son somnambulisme, mais le plus souvent, elle ne se souvient de rien. Le remords et l'angoisse ne se produisent pas, car le patient n'a pas rendu compte de ses actes.

Dans un rêve somnambulique, une personne est capable de commettre des infractions morales assez graves. L'exemple le plus frappant est le cas où une jeune fille, lors d'une attaque de somnambulisme, a tiré sur son père avec un revolver qui lui est venu sous la main. Le cas s'est produit aux États-Unis en 1961, est considéré comme unique et est inclus dans les ouvrages de référence sur la parasomnie.

5 raisons principales pour lesquelles les somnambules ne devraient pas être réveillés

Pourquoi on ne peut pas réveiller les somnambules: analyse du concept de somnambulisme + données statistiques + les causes du trouble + quel est le danger du somnambulisme + pourquoi il ne faut pas réveiller les somnambules selon les experts + une liste des principales raisons pour lesquelles on ne peut pas réveiller ces personnes + analyse des arguments pour et contre + étape par étape comment se comporter ceux qui vivent avec un somnambule sous le même toit.

Tout le monde sait que certaines personnes ont une étrange habitude: le somnambulisme. Il s'agit de bouger dans un rêve sans se réveiller du sommeil. Que faire si un membre de votre famille souffre d'un trouble similaire: se réveiller ou non?

Voyons comment se comporter et pourquoi, selon les experts, vous ne pouvez pas réveiller les somnambules qui errent dans la maison au milieu de la nuit..

Qui sont des somnambules et combien d'entre eux?

Laissez-moi vous dire un fait intéressant: le somnambulisme, en tant que phénomène, existait il y a plusieurs siècles. Et à cette époque lointaine, les somnambules étaient considérés comme des personnes saisies par des esprits maléfiques ou des esprits de l'autre monde. Pour cette raison, les somnambules étaient craint et traités avec une extrême prudence. De plus, ils ont parfois été condamnés à mort: noyés ou brûlés sur le bûcher. En un mot, ils ont assimilé le somnambulisme à la sorcellerie.

Heureusement, le somnambulisme fait maintenant l'objet de recherches de la part des scientifiques et des médecins, et les personnes qui font du somnambulisme ne sont plus victimes de discrimination..

Qu'est-ce que le somnambulisme?

Contrairement à l'opinion erronée de nombreuses personnes, le somnambulisme ou, comme le disent les médecins, le somnambulisme n'est pas une maladie grave et pas une superpuissance.

Le somnambulisme est une sorte de trouble neurologique qui conduit au fait qu'au moment où le cerveau plonge dans la phase de sommeil lent et profond, certaines de ses parties se réveillent et contribuent à l'activité physique d'une personne..

A partir de là, il se met, sans se réveiller, à marcher ou à parler. En même temps, ses yeux peuvent être ouverts, mais la personne continuera à dormir. En ce moment, il ne voit pas l'état réel des choses devant lui.

De plus, les somnambules allument rarement la lumière pendant leurs errances de minuit, car ils sortent par habitude, de mémoire..

Ils peuvent non seulement marcher, mais aussi rejoindre des parents qui sont éveillés. Par exemple, il y a des cas où des fous endormis après s'être couchés sont descendus dans le salon de la famille pour regarder un film..

De plus, les somnambules peuvent verser et boire de l'eau, réchauffer les aliments et manger, ou même sortir. Ils peuvent également ouvrir la porte de mémoire.

Mais le plus intéressant dans cette situation est que le matin, pas un seul somnambule ne se souviendra de ses aventures..

Le somnambulisme en ce moment est similaire à l'hypnose.

Le plus souvent, le somnambulisme est présent chez les nourrissons, ainsi que chez les jeunes d'âge préscolaire et scolaire. Parfois, le somnambulisme dure jusqu'à l'apparition de la puberté active - l'âge de 13 à 15 ans.

Selon les statistiques, un enfant sur cinq dans le monde est sujet au somnambulisme, et au total, environ 40% des personnes étaient réveillées au moins une fois dans leur vie sans quitter un état de sommeil profond..

À l'âge adulte, le somnambulisme touche environ 2% de la population mondiale.

Quelles sont les causes du somnambulisme et en quoi il est dangereux?


Jusqu'à présent, les scientifiques n'ont pas été en mesure d'interpréter pleinement, ce qui conduit à des manifestations de somnambulisme. Mais la plupart des scientifiques ont tendance à croire que le somnambulisme est la conséquence d'un déséquilibre dans le travail de certaines parties du cerveau..

Cela peut s'expliquer plus en détail comme suit: lorsqu'une personne s'endort, son cerveau se repose également, les services plongent dans un sommeil profond. Puis l'un des départements «s'allume» et commence à rester éveillé pendant que l'autre département dort profondément. Dans ce contexte, une discorde survient - une personne dort profondément, mais ses mouvements sont actifs.

En ce qui concerne le somnambulisme chez les enfants, on pense que le système nerveux des enfants n'est pas encore assez stable.Par conséquent, certaines parties de leur cerveau peuvent basculer rapidement, ce qui conduit à l'éveil dans un rêve..

En outre, les scientifiques et les médecins pensent que le somnambulisme est un phénomène héréditaire, car de nombreux parents souffrant de somnambulisme ont des enfants atteints du même trouble. Certes, il n'a pas encore été possible de trouver le gène responsable de ce trouble cérébral..

Cependant, le somnambulisme peut se manifester chez une personne et de manière très inattendue. Cela peut être dû à:

  • Très haute température.
  • Une fatigue excessive.
  • Stress sévère ressenti la veille.
  • Troubles du sommeil chroniques, insomnie ou anxiété accrue.

Selon les experts, le somnambulisme n'est pas une maladie dangereuse, il n'est donc pas nécessaire de lui donner un traitement spécial. Cependant, dans certains cas, le somnambulisme est lourd de conséquences graves..

Par exemple, un homme souffrant de troubles du sommeil une fois, alors qu'il dormait, a quitté la maison et s'est mis au volant d'une voiture. Heureusement, il a été remarqué à temps, sinon les conséquences pourraient être désastreuses.

Important: un groupe de scientifiques estime que le somnambulisme ne peut pas conduire une personne à des conséquences aussi catastrophiques. L'explication est simple: malgré le fait qu'une personne est éveillée, ses réflexes sont désactivés, donc il peut monter dans une voiture et même la démarrer, mais il ne pourra pas y aller.

Mais le somnambulisme a d'autres conséquences: dans un rêve, une personne peut facilement se blesser, se couper ou se frapper.

Pourquoi vous ne pouvez pas réveiller les somnambules selon les médecins?

En fait, les experts en recherche sur les troubles du sommeil ne sont qu'à moitié d'accord avec cette affirmation..

Ils affirment que si vous réveillez le somnambule, il ne se passera rien de grave. La personne ne paniquera pas et ne mourra pas de choc ou de crise cardiaque.

Cependant, les médecins ont une question tout à fait logique: pourquoi réveiller une telle personne? Son état après le réveil sera similaire à celui de se réveiller après quelques sonneries ennuyeuses de réveil. Il sera probablement confus et incapable de dormir paisiblement..

Par conséquent, les médecins sont unanimes pour dire que les somnambules ne doivent pas être réveillés. La meilleure option dans ce cas est de ramener la personne au lit et de lui donner une bonne nuit de sommeil. Le matin, il ne se souviendra toujours de rien, mais il dormira et se reposera..

Mais un réveil soudain et désagréable n'est pas la seule raison pour laquelle vous ne devriez pas réveiller un somnambule. Les psychologues et autres experts nomment des facteurs supplémentaires qui devraient empêcher une personne souffrant d'un trouble du sommeil de se réveiller.

TOP 5 des raisons pour lesquelles les somnambules ne peuvent pas être réveillés

Raisons de ne pas réveiller les somnambulesLa description
Après son réveil, la personne peut devenir désorientée ou effrayée.Avez-vous eu une telle chose qu'après la prochaine sonnerie du réveil, vous avez eu du mal à vous rappeler quel jour de la semaine c'était, et pourquoi avez-vous même réglé le réveil? Si tel est le cas, il vous sera facile de comprendre le somnambule. Une personne errant au milieu de la nuit ne rend pas compte de ses actions, par conséquent, au réveil, elle sera confuse et peut-être même effrayée.
Le stress et la peur peuvent vous blesser.Imaginons que vous ayez réveillé un somnambule, mais il n'a pas immédiatement compris ce qui se passait et ne vous a pas reconnu. Il peut facilement vous prendre pour un voleur et frapper avec le premier objet qui vient sous la main.
De surprise, une personne peut se blesser par inadvertanceSi une personne se réveille brusquement et ne comprend pas ce qui se passe, elle peut trébucher ou trébucher. Les conséquences peuvent être très différentes: d'une ecchymose à une fracture.
Après un réveil soudain, une personne ne s'endormira pas facilementOn s'attend à ce qu'après avoir soudainement réveillé le fou, il aille dans sa chambre, mais pendant longtemps, il ne pourra pas dormir. La raison en est les pensées ridicules selon lesquelles il a marché dans un rêve et pourrait grandement effrayer les gens autour de lui..
À l'avenir, lorsqu'une personne se rend compte que de temps en temps, elle marche dans un rêve, elle souffrira de troubles du sommeilDisons que vous avez réveillé une personne et qu'elle ne pouvait pas dormir normalement. Je pense qu'à l'avenir, il sera inquiet à ce sujet, et cela peut grandement affecter ses tentatives ultérieures de dormir paisiblement et de bien dormir..

Il s'avère que réveiller un somnambule n'est pas dangereux pour sa vie, mais cela peut grandement effrayer ou déranger une personne. Par conséquent, les médecins conseillent à une personne de ne pas se réveiller sans besoin urgent. Bien que certains spécialistes soient sûrs qu'il est nécessaire de se réveiller, sinon une personne pourrait être blessée.

Analysons si vous avez encore besoin de réveiller le somnambule.

Vaut-il la peine de réveiller un somnambule en errant: les avantages et les inconvénients

Arguments pour"Arguments contre"
En réveillant une personne à mi-chemin des objets tranchants ou coupants, vous pouvez la garder en bonne santé et parfois la vie..En raison d'un réveil soudain, vous contribuez non seulement à une situation stressante, mais vous pouvez également devenir la faute de la personne qui se blesse ou vous blesse..
Si les crises de somnambulisme chez une personne sont nettement plus fréquentes, le prendre en flagrant délit vous le pousserez à prendre soin de sa santé et consulter un spécialiste.Se réveiller au milieu de la nuit à un moment où une personne n'est pas au courant de ce qui se passe peut devenir pour lui un traumatisme psychologique, à cause duquel il aura peur de dormir la nuit.

Une chose est claire: il n'y a pas de recommandation universelle pour ceux qui sont confrontés au somnambulisme. Dans chaque situation, vous devez agir délibérément pour ne pas nuire au fou lui-même..

Une histoire de la vie, pourquoi un somnambule vaut parfois la peine de se réveiller

Un de mes amis depuis l'adolescence souffre de somnambulisme. Aujourd'hui âgée de 35 ans, elle se lève encore parfois au milieu de la nuit sans se rendre compte de ses actes. Son mari est habitué à un tel comportement, mais il dort très légèrement et l'aide souvent à se recoucher pour regarder ses rêves. Il ne l'a jamais réveillée parce qu'il pensait que cela lui causerait beaucoup de stress..

Mais l'année dernière, le script a dû être changé. Un jour, un de mes amis au milieu de la nuit, endormi, est allé à la cuisine pour boire de l'eau. En conséquence, elle a accidentellement cassé un verre et pourrait facilement se blesser si son mari n'était pas arrivé à temps. Il l'a réveillée et a aidé à ramasser les pièces. Seulement après s'être assuré qu'il n'y avait pas de verre sur le corps de la femme, ils se sont couchés.

Je pense que dans une telle situation, se réveiller était la meilleure solution..

Pourquoi vous ne devriez pas réveiller les somnambules?

Comment agir si vous vivez avec un somnambule sous le même toit: instructions étape par étape

Au début, la vie avec une personne souffrant de somnambulisme semble très difficile. Mais ensuite, les gens s'habituent aux possibles singeries endormies du colocataire et l'aident à se coucher si nécessaire..

Et pourtant, comment se comporter si un somnambule habite chez toi?

PasLa description
Étape 1. Réorganisez l'espace intérieur.Essayez de disposer les meubles de sorte que le somnambule ne puisse pas heurter un coin pointu ou trébucher sur une jambe de chaise.
Étape 2. Fermez toujours bien les portes et les fenêtres.Pour empêcher le somnambule d'avoir accès au balcon, ouvrez les fenêtres et les portes, n'oubliez pas de les fermer avant de vous coucher. Idéalement, il doit être installé sur des fenêtres grillagées.
Étape 3. Retirez les objets pointus de la table avant de vous coucher.Dans une maison avec un somnambule, les couteaux, ciseaux et autres objets tranchants ne doivent pas être laissés à l'air libre. Essayez de garder le verre et le cristal à l'écart.
Étape 4. Si vous voyez que le somnambule a commencé à errer dans la maison, mettez-le au lit.Pour ce faire, vous pouvez escorter doucement le somnambule dans la chambre ou simplement lui dire qu'il doit retourner au lit. Parfois même les mots suffisent.
Étape 5. Dans une situation où vous constatez que le somnambulisme est devenu plus fréquent ou incontrôlable, emmenez la personne chez un spécialiste.Afin d'éviter une détérioration de la santé, il est conseillé à chaque somnambule de consulter un médecin. Cela aidera à éviter de graves troubles mentaux ou neurologiques..

J'espère qu'après avoir lu l'article, vous avez appris les principales raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas réveiller les somnambules. N'oubliez pas qu'en le réveillant, vous ne lui ferez pas de mal et, dans certaines situations, vous le sauverez des ennuis. Mais il vaut mieux ne pas le réveiller inutilement, le laisser se reposer et ne pas s'inquiéter de sa promenade de minuit.