Névrite faciale: symptômes et traitement

Chacun de nous, au moins une fois dans sa vie, a rencontré une personne au visage «déformé». Ce symptôme est la première chose qui attire l'attention chez un patient atteint de névrite du nerf facial. La névrite du nerf facial est une maladie multifactorielle du système nerveux périphérique, caractérisée par des lésions de la 7e paire de nerfs crâniens. On l'appelle souvent la paralysie de Bell. Sur les 12 paires de nerfs crâniens, la pathologie du nerf facial est peut-être la plus courante, avec une incidence de 25 cas pour 100 000 habitants par an. Alors, découvrons de quel type de maladie il s'agit, quels sont les symptômes à ne pas manquer pour la diagnostiquer correctement et comment se déroule habituellement le traitement de cette maladie..

Les raisons

Le nerf facial (il y en a deux: gauche et droit), après avoir quitté le cerveau, passe dans le canal de l'os temporal dans la cavité crânienne. Il pénètre dans le visage par un trou spécial dans l'os temporal et ici, il innerve (se connecte au système nerveux central) les muscles du visage qui fournissent des expressions faciales. De plus, le nerf contient des fibres qui fournissent un larmoiement, une salivation, une sensation de goût dans les deux tiers avant de la langue et une audition. Toutes ces fonctions peuvent souffrir ensemble ou en partie, selon le niveau de lésions nerveuses en cours de route. Comme la plupart des maladies neurologiques, la névrite du nerf facial n'a pas une seule cause. Les coupables de son développement peuvent être:

  • infections virales: virus de l'herpès simplex, grippe, oreillons, Epstein-Barr, adénovirus;
  • infections bactériennes: syphilis, brucellose, leptospirose, borréliose, diphtérie, etc.
  • maladies inflammatoires de l'oreille (dans la zone de l'oreille externe, moyenne et interne - otite moyenne, mésotympanite);
  • étroitesse anatomique congénitale du canal nerveux facial;
  • fractures de la base du crâne avec lésion de l'os temporal, interventions chirurgicales dans ce domaine;
  • les tumeurs;
  • méningite, encéphalite, arachnoïdite;
  • maladies diffuses du tissu conjonctif (lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, périartérite noueuse, dermato- et polymyosite - les soi-disant collagénoses);
  • troubles métaboliques (diabète sucré, par exemple);
  • Polyradiculoneuropathie hyène-barre;
  • troubles circulatoires aigus du cerveau;
  • sclérose en plaques.

Les facteurs provoquant la maladie comprennent l'hypothermie du visage (en particulier sous la forme d'un courant d'air - un voyage en voiture avec une fenêtre ouverte, la climatisation), la grossesse (en raison du développement d'un œdème, le canal du nerf facial devient étroit).

Symptômes

Lorsque la partie motrice du nerf est endommagée, la soi-disant prosoparésie périphérique se développe, c'est-à-dire la faiblesse des muscles faciaux. Très souvent, les symptômes apparaissent soudainement en quelques heures, parfois en une journée. Une personne peut ne pas ressentir de douleur du tout, mais, en se regardant dans le miroir, elle découvre une asymétrie faciale:

  • la fente oculaire d'un côté est plus grande que l'autre, il est impossible de fermer les yeux, les paupières du côté affecté ne se ferment pas - c'est ce qu'on appelle le lagophtalmie (œil de lièvre);
  • lorsque vous essayez de fermer les yeux, l'œil douloureux "roule", une bande blanche de la sclérotique devient visible - phénomène de Bell;
  • du côté de la parésie des yeux clignote moins souvent;
  • le sourcil est situé plus haut que dans la moitié saine, le patient ne peut pas lever un sourcil;
  • il est impossible de plisser le front: les plis sur le front ne sont pas formés;
  • la joue sur le côté affecté «voiles»: elle est aspirée à l'inspiration et gonflée à l'expiration, le patient ne peut pas gonfler les joues;
  • le pli nasolabial est lissé, le coin de la bouche est abaissé;
  • Je ne peux pas siffler, cracher, sourire, l'élocution peut devenir trouble.

Tout cela ressemble à un visage "biaisé". Lorsque vous vous lavez le visage, du savon pénètre dans vos yeux. En mangeant, la nourriture est versée hors de la bouche, le soi-disant symptôme de «larmes de crocodile» est observé - en mangeant, les patients pleurent involontairement. S'il y a de la douleur, elle est souvent insignifiante, au niveau de l'oreille. Souvent, les patients se plaignent de sensations désagréables sur la moitié malade du visage.

Selon le niveau de lésions nerveuses en cours de route, les symptômes associés peuvent se joindre à la défaillance des muscles faciaux. Ils surviennent lorsque les fibres nerveuses responsables de la déchirure, de la salivation, du goût et de l'audition sont endommagées:

  • violation du larmoiement: les yeux secs apparaissent;
  • violation de la salivation: bouche sèche, le symptôme peut ne pas être remarqué par le patient en raison de la production non perturbée de salive, d'autre part;
  • violation du goût dans les deux tiers avant de la langue;
  • une hypersensibilité aux sons (hyperacousie) survient lorsque les fibres nerveuses des muscles du tympan sont affectées.

Des symptômes compagnons surviennent si le nerf est également affecté dans la cavité crânienne ou dans le canal de l'os temporal. Si le nerf est déjà affecté à la sortie du canal vers le visage, seule une faiblesse des muscles faciaux avec larmoiement se développe (en raison d'une irritation de la membrane muqueuse de l'œil non fermé). Ce point est important pour déterminer le niveau de lésions nerveuses..

Le neuropathologiste détecte une diminution ou une disparition des réflexes cornéen et sourcilier. L'asymétrie du visage augmente lorsqu'on tente d'effectuer des mouvements actifs: on demande au patient de sourire, d'étirer ses lèvres avec un tube, un sifflet, etc..

Les variantes spéciales de la névrite du nerf facial ont des noms distincts en médecine. Si le virus de l'herpès en est la cause, on l'appelle le syndrome de Hunt. Si la raison est l'étroitesse du canal nerveux, alors c'est la vraie paralysie de Bell. Une forme particulière de la maladie est également distinguée, se manifestant par des cas répétés de névrite du nerf facial, souvent bilatérale, avec une prédisposition héréditaire - maladie de Rossolimo-Melkerson-Rosenthal.

Un danger particulier de névrite du nerf facial est la formation d'une contracture des muscles faciaux. Il s'agit d'une complication qui survient lorsque le nerf n'est pas complètement restauré, lorsque le côté sain semble être paralysé. La raison peut être incorrecte et le traitement prescrit au mauvais moment. Parfois, cette complication se développe sans raison apparente. Les signes indiquant la formation d'une contracture sont:

  • rétrécissement de la fissure palpébrale du côté affecté;
  • le pli naso-génien du côté malade est plus prononcé que du côté sain;
  • l'épaisseur de la joue du côté affecté est supérieure à celle du côté sain;
  • il y a des contractions spontanées des muscles faciaux;
  • en fermant les yeux, le coin de la bouche se lève du même côté;
  • en fermant les yeux, le front se plisse;
  • rétrécissement de la fissure palpébrale en mangeant.

Dans ce cas, la déformation du visage ne peut être éliminée qu'avec l'utilisation de la chirurgie plastique. Par conséquent, un patient présentant des signes de névrite du nerf facial doit immédiatement consulter un médecin pour éviter cette complication..

Diagnostique

Le diagnostic est posé par un neurologue sur la base des plaintes typiques du patient, des données d'un examen neurologique. En outre, une étude clinique des tests sanguins et urinaires, des rayons X, de l'électromyographie, de la tomodensitométrie (CT), de l'imagerie par résonance magnétique (IRM) est réalisée. Ils sont nécessaires pour établir la cause de la maladie et la gravité du processus. L'électromyographie permet de retracer le processus de récupération nerveuse pendant le traitement, d'identifier les premiers signes de contracture.

Traitement

Pour le traitement de la névrite du nerf facial, des méthodes médicales et de physiothérapie sont utilisées. L'évolution de la maladie peut être longue, la guérison peut prendre des mois. Dans le meilleur des cas, il est possible de faire face à la maladie en un mois, mais parfois même six mois de traitement n'apportent pas de résultats à 100%. Parmi les groupes de médicaments, il est conseillé d'utiliser les éléments suivants:

  • anti-inflammatoires: parmi eux, les glucocorticostéroïdes sont en premier lieu en termes d'efficacité. Dans les premiers jours, une administration intraveineuse est possible (en fonction de la gravité du processus pathologique) ou une administration orale immédiate. La prednisolone, la méthylprednisolone (metipred), la dexaméthasone peuvent être utilisées. La dose est sélectionnée individuellement. La durée d'utilisation est de 2-3 semaines, pendant ce temps, la dose du médicament est progressivement réduite jusqu'à son annulation;
  • diurétiques: ce groupe est utilisé pour réduire le gonflement des nerfs. Ceux-ci incluent le lasix, le furosémide, le triampur. Les premiers jours sont utilisés dans le cadre d'une alimentation riche en potassium;
  • vasculaire: ce groupe de médicaments contribue à améliorer la «nutrition» du nerf. Trental, agapurine, dipyridamole (courantil), cavinton, acide nicotinique sont utilisés;
  • Vitamines B: combilipène, milgamma, neuroubin, neurobeks, etc.
  • antispasmodiques: aminophylline, but-shpa;
  • analgésiques: avec syndrome douloureux sévère (nimésulide, ibuprofène, etc.);
  • anticholinestérase: sont utilisés à partir de 5 à 10 jours de maladie, pas plus tôt. Ils aident à améliorer la conduction des impulsions le long du nerf, à restaurer les contractions musculaires du visage. Le plus souvent, la neuromidine est utilisée à cette fin;
  • localement sur le visage: applications avec Dimexide et acide nicotinique;
  • si la névrite du nerf facial est causée par le virus de l'herpès - traitement par acyclovir, zovirax, herpevir;
  • si la cause est une infection bactérienne, une antibiothérapie appropriée est utilisée;
  • avec les yeux secs, il est nécessaire d'utiliser des médicaments comme les larmes artificielles pour prévenir l'infection oculaire.

La physiothérapie joue un rôle important dans le traitement. Ils commencent à être utilisés à partir de 7 à 10 jours de maladie afin d'augmenter les effets du médicament, d'améliorer la circulation sanguine, la conduction nerveuse et d'empêcher le développement de contractures musculaires. L'arsenal de procédures est très étendu: UHF, magnétothérapie, thérapie au laser, rayonnement infrarouge, courants diadynamiques, électrophorèse avec des substances médicinales (acide nicotinique, prosérine, aminophylline, chlorure de calcium, sulfate de magnésium), stimulation électrique des branches nerveuses, darsonvalisation.

Le patient reçoit un massage de 2 à 6 semaines à compter du début de la maladie (individuellement). En règle générale, le cours comprend 15 procédures d'une durée de 10 minutes. Si nécessaire, après une pause de 10 jours, le cours peut être répété. Vous devez également effectuer des exercices thérapeutiques quotidiens (de 5 à 10 jours de maladie). Vous devez le faire devant un miroir, en vous aidant d'abord de votre main à effectuer des mouvements sur la moitié malade du visage. Le but de la gymnastique est d '«apprendre» aux muscles d'expression à travailler à nouveau.

L'acupuncture occupe une place importante dans le traitement de la névrite du nerf facial et peut être utilisée même dans la période aiguë de la maladie..

Les méthodes chirurgicales de traitement sont principalement indiquées pour les patients dont la névrite est causée par une compression nerveuse. L'absence d'effet d'un traitement conservateur dans les 3 mois peut également servir d'indication pour un traitement chirurgical. Cependant, aucune méthode de traitement unique ne peut donner une garantie de récupération à 100%..

La chirurgie plastique arrive en tête pour les patients qui ont développé une contracture des muscles faciaux et, par conséquent, sa défiguration. Bien sûr, ces patients représentent un petit pourcentage de tous les cas (environ 3%). Le chirurgien éliminera bien sûr le défaut esthétique, mais la fonction musculaire ne sera pas restaurée. Habituellement, un ensemble de mesures thérapeutiques prescrites par un neuropathologiste compétent conduit à une restauration complète des fonctions du nerf affecté.

La prévention

Les principaux moyens de prévenir la maladie comprennent le durcissement (pour augmenter l'immunité), le maintien d'un mode de vie sain (afin de normaliser le métabolisme et de prévenir des maladies telles que le diabète), le traitement rapide des maladies inflammatoires des organes ORL, la prévention de l'hypothermie et des blessures.

Névrite aiguë du nerf facial. Traitement de la névrite. Les conseils d'un neurologue M.M. Sperlinga (Novossibirsk).

Névrite du nerf facial

La névrite est une inflammation des fibres nerveuses périphériques.

Une maladie très grave, parfois irréversible et esthétiquement traumatique est la névrite du nerf facial. Dans lequel, il y a une perte unilatérale complète ou partielle de l'expression du visage.

La maladie ne dépend pas du sexe et de l'âge. Le plus souvent, des changements pathologiques apparaissent pendant la saison froide en raison de l'hypothermie..

Ce que c'est?

Au total, une personne a XII paires de nerfs crâniens, qui contiennent leurs noyaux centraux dans le cerveau et le réseau périphérique dans différentes parties de la tête. Chaque paire ne remplit que ses propres fonctions et innervation..

Paire VII - le nerf facial innerve les muscles qui participent aux expressions faciales - le muscle circulaire de la bouche, le groupe occipital, le muscle stylohyoïdien, le muscle digastrique (abdomen postérieur), le muscle sous-cutané du cou. Les noyaux moteurs de cette paire crânienne sont situés près de la moelle allongée. La structure anatomique du nerf facial est très complexe. Le chemin entre les noyaux nerveux et les muscles est très sinueux et traverse diverses structures anatomiques de la tête..

Causes d'occurrence

Le nerf facial (il y en a deux: gauche et droit) après avoir quitté le cerveau, passe dans le canal de l'os temporal dans la cavité crânienne.

Il pénètre dans le visage par un trou spécial dans l'os temporal et ici, il innerve (se connecte au système nerveux central) les muscles du visage qui fournissent des expressions faciales. De plus, le nerf contient des fibres qui fournissent un larmoiement, une salivation, une sensation de goût dans les deux tiers avant de la langue et une audition. Toutes ces fonctions peuvent souffrir ensemble ou en partie, selon le niveau de lésions nerveuses en cours de route. Comme la plupart des maladies neurologiques, la névrite du nerf facial n'a pas une seule cause..

Les coupables de son développement peuvent être:

  • les tumeurs;
  • méningite, encéphalite, arachnoïdite;
  • maladies diffuses du tissu conjonctif (lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, périartérite noueuse, dermato- et polymyosite - les soi-disant collagénoses);
  • troubles métaboliques (diabète sucré, par exemple);
  • Polyradiculoneuropathie hyène-barre;
  • troubles circulatoires aigus du cerveau;
  • infections virales: virus de l'herpès simplex, grippe, oreillons, Epstein-Barr, adénovirus;
  • infections bactériennes: syphilis, brucellose, leptospirose, borréliose, diphtérie, etc.
  • maladies inflammatoires de l'oreille (dans la zone de l'oreille externe, moyenne et interne - otite moyenne, mésotympanite);
  • étroitesse anatomique congénitale du canal nerveux facial;
  • fractures de la base du crâne avec lésion de l'os temporal, interventions chirurgicales dans ce domaine;
  • sclérose en plaques.

Les facteurs provoquant la maladie comprennent l'hypothermie du visage (en particulier sous la forme d'un courant d'air - un voyage en voiture avec une fenêtre ouverte, la climatisation), la grossesse (en raison du développement d'un œdème, le canal du nerf facial devient étroit).

Développement de névrite

Le mécanisme de développement du nerf facial est basé sur un dysfonctionnement des nerfs. Tumeurs, traumatismes, infections détruisent progressivement la myéline et les lemmocytes, impliqués dans la transmission des impulsions le long des fibres; dans les cas difficiles, le cylindre axial est détruit. En conséquence, la transmission des impulsions du cerveau aux tissus est perturbée dans les fibres nerveuses, qui cessent alors de fonctionner..

La forme la plus courante de paralysie du nerf facial, qui survient en raison d'une névrite aiguë ou d'une neuropathie, est idiopathique - le syndrome de Bell (ou paralysie de Bell). La pathologie se développe fortement. Tout d'abord, il y a une douleur inhabituelle derrière l'oreille et après 2-3 jours, les muscles du visage s'affaiblissent.

La paralysie de Bell se produit en plusieurs étapes:

  • une augmentation progressive des symptômes (de 48 heures à 8 jours), l'apparition d'un œdème, une ischémie, un nerf pincé;
  • récupération précoce - jusqu'à 1 mois - le retour de la fonctionnalité précédente de l'appareil musculaire du visage et l'élimination de l'œdème des fibres;
  • récupération tardive (de 3 à 4 mois) - les violations des muscles faciaux du visage sont restaurées lentement et pas complètement, ce qui indique de graves modifications du nerf facial;
  • la dernière étape, caractérisée par des signes résiduels de paralysie - atrophie des muscles faciaux, mouvements involontaires de fragments du visage (extrémité de la bouche, œil).

Les symptômes de la névrite du nerf facial

La névrite du nerf facial se développe toujours de manière aiguë. Avant la formation complète des manifestations cliniques, le patient peut ressentir une douleur derrière l'oreille, irradiant vers le visage, l'arrière de la tête, l'orbite (apparition d'un œdème nerveux). L'incapacité du cerveau à contrôler les muscles du visage du côté de la lésion nerveuse se développe progressivement.

Le patient a:

  • visage masqué du côté douloureux et perte de symétrie;
  • morsure fréquente de la joue du patient en mangeant;
  • bouche sèche - conséquence d'une violation de l'innervation de la glande salivaire, ou vice versa - salivation abondante du coin abaissé de la bouche;
  • problèmes d'élocution - indistinct, surtout en essayant de prononcer des sons - "p", "b", "c", "f";
  • sécheresse de l'œil, clignement rare des yeux et incapacité à fermer l'œil du côté douloureux, dessèchement et inflammation de la membrane muqueuse. Certaines personnes se plaignent d'un larmoiement excessif;
  • large ouverture de l'œil, tombant du coin de la bouche, lissage du pli nasolabial. Ces signes sont particulièrement évidents lorsque l'on parle, essaie de rire ou pleure;
  • verser des aliments liquides du coin de la bouche;
  • perte de goût sur la surface avant de la moitié affectée de la langue;
  • sensibilité accrue aux sons du côté malade (en raison de la proximité de l'emplacement des noyaux des nerfs facial et auditif.) Le patient sonne plus fort, particulièrement bas.

Selon les plaintes et les symptômes existants, un neurologue expérimenté peut suggérer l'emplacement de la lésion du nerf facial.

Diagnostique

Le diagnostic de la névrite du nerf facial est effectué sur la base de:

  1. Plaintes et antécédents médicaux, examen objectif du visage et évaluation de sa symétrie au repos et lors de l'articulation et de la tentative de sourire.
  2. Tests de diagnostic spéciaux pour la névrite du nerf facial: fermer les yeux simultanément et alternativement, fermer les yeux, bouger les sourcils (symétriquement et asymétriquement), essayer de froncer le nez et les sourcils, plier les lèvres avec un tube.
  3. Vérification du goût et de la sensibilité à la température de la langue (dysgueusie) - une violation de la différenciation du salé et du sucré, seule la sensation d'amertume reste inchangée.
  4. Identification des symptômes pathologiques de la névrite du nerf facial:
    • Un signe désagréable et immédiatement perceptible est le symptôme de Bell - tourner le globe oculaire vers le haut en essayant de fermer les yeux. En conséquence, le signe suivant devient perceptible - lagophtalmie ou "œil de lièvre", c'est la béance de la zone blanche de la sclérotique de l'œil.
    • Le symptôme de Revillau est la dyskinésie des paupières, qui apparaît en essayant de fermer les yeux. Du côté sain, les yeux restent entrouverts, en raison d'un manque de contrôle sur le muscle orbiculaire de l'œil.
    • Le symptôme de la voile - lorsque vous essayez de prendre de l'air dans votre bouche et de fermer vos lèvres fermement, soufflez une bougie ou un sifflet, l'air siffle du coin paralysé de la bouche et la joue "voile" en même temps.
    • Symptôme de la «raquette» - lorsque vous essayez de dénuder vos dents, leur exposition ne se produit que du côté sain, car l'espace buccal prend la forme d'une raquette de tennis couchée.
    • Strabisme convergent par coups.
    • Nystagmus horizontal dans le syndrome de Hunt.
  5. Des méthodes de recherche instrumentale sont utilisées pour la névrite du nerf facial dans un but étiologique: imagerie par résonance calculée ou magnétique.
  6. Pour déterminer la localisation de la zone inflammatoire, l'électroneuromyographie est utilisée.

Complications

Si vous commencez un traitement pour une névrite du nerf facial ou si vous ignorez les recommandations du médecin, les conséquences peuvent être graves:

  • synkinésie - mouvements amicaux. En raison de la maladie, une partie des fibres nerveuses meurt. Par conséquent, un nerf peut contrôler plusieurs muscles. Donc pour
  • clignant des yeux, le coin de la bouche peut se lever;
  • atrophie musculaire - peut survenir en raison d'une violation de l'innervation des muscles et de leur inaction;
  • conjonctivite - se développe en raison de l'incapacité de fermer complètement les yeux;
  • contraction spontanée des muscles faciaux;
  • contracture musculaire - resserrement des muscles faciaux du côté affecté du visage.

Traitement de la névrite du nerf facial

Le traitement de l'inflammation du nerf facial vise à augmenter l'apport sanguin et le flux lymphatique dans le visage et le cou, à normaliser la conduction de l'influx nerveux et à restaurer le travail des muscles endommagés. Le moment le plus favorable pour commencer le traitement est les trois premiers jours après l'apparition des symptômes.

Si le traitement est commencé plus tard, les chances d'un résultat favorable diminuent..

Traitement médical

La névrite aiguë est traitée avec plusieurs groupes de médicaments à la fois.

  1. Glucocorticostéroïdes et anti-inflammatoires du groupe non stéroïdien - injections de prednisolone, dexaméthasone, méloxicam, nimésulide, piroxicam - réduisent l'inflammation, aident à supprimer les processus pathogènes dans le corps.
  2. Les antibiotiques - amoxicilline, tétracycline - inhibent le développement d'une infection bactérienne.
  3. Les médicaments vasodilatateurs - euphylline, acide nicotinique, complamine - stimulent la circulation sanguine dans la zone touchée.
  4. Comprimés diurétiques - Torasémide, Furasémide - réduisent l'œdème.
  5. Analgésiques et antispasmodiques - Analgin, Solpadein, Drotaverin, Spazmolgon - soulagent la douleur, réduisent les spasmes.
  6. Les médicaments neurométaboliques - Espalipon, Berlition, thiogamma - améliorent les processus de récupération dans les muscles affectés.

Pour lutter contre le virus de l'herpès, qui a provoqué une inflammation du nerf facial, des médicaments antiviraux sont utilisés - Acyclovir, Valacyclovir. Afin d'améliorer les processus métaboliques dans les tissus de la fibre nerveuse, des préparations contenant des vitamines B sont utilisées..

Soulagement de la douleur

Afin de soulager la douleur associée à une inflammation du nerf facial, vous pouvez utiliser des anticonvulsivants puissants, tels que la carbamazépine. La dose du médicament est choisie individuellement par le médecin et après deux jours, les patients remarquent une diminution de la douleur.

Parfois, il est nécessaire de prendre de la carbamazépine pendant une longue période (jusqu'à six mois) jusqu'à ce que le patient remarque une diminution de la gravité de la douleur.

Cependant, il n'est pas recommandé de prendre ce médicament pendant la grossesse, car il nuit au fœtus et à l'apport sanguin intra-utérin..

Massage pour névrite

Vous pouvez commencer à faire un massage pour la névrite du nerf facial 5 à 7 jours après l'apparition des premiers symptômes de la maladie. Il est préférable de confier cela à un spécialiste expérimenté, car le massage a certaines caractéristiques..

  1. Avant le massage, vous devez étirer les muscles de votre cou. Pour ce faire, inclinez la tête d'avant en arrière, tournez et faites pivoter la tête. Tous les exercices sont effectués 10 fois à un rythme très lent. Attention à ne pas avoir le vertige.
  2. Le massage commence à l'arrière de la tête et du cou. De cette manière, les vaisseaux lymphatiques sont préparés, car ils doivent recevoir une portion supplémentaire de lymphe de l'avant de la tête..
  3. Massez le côté douloureux et sain de la tête.
  4. Une attention particulière est portée au visage, à la mastoïde et au cou. Pétrir également la zone du col.
  5. Le massage du visage doit être superficiel, surtout dans les premiers jours. Sinon, des contractions musculaires douloureuses peuvent survenir..
  6. Massage avec des mouvements de caresses, de légères vibrations donnent un bon effet.
  7. Les mouvements sont effectués le long des lignes d'écoulement lymphatique.
  8. Passez les doigts du milieu du menton, du nez et du front aux glandes parotides. Répétez ce mouvement plusieurs fois.
  9. Ne massez pas les zones où se trouvent les ganglions lymphatiques. Cela peut provoquer une inflammation..
  10. Faites cet exercice seuls. Le pouce d'une main est replié derrière la joue et étire facilement les muscles. Avec le pouce et l'index de l'autre main, massez les muscles de la joue de l'extérieur.
  11. Après le massage facial, les muscles de l'occiput et du cou sont re-massés pour améliorer le flux lymphatique vers les canaux principaux.
  12. La séance de massage se termine par des exercices pour les muscles du cou.

La durée de la séance de massage est de 10 à 15 minutes. Il est nécessaire de faire un massage jusqu'à ce que les symptômes disparaissent complètement. Habituellement, le masseur effectue 10 à 20 séances et, à l'avenir, vous pouvez faire de l'auto-massage en utilisant la même technique..

Physiothérapie

L'exercice pour la névrite faciale se fait plusieurs fois par jour pendant 20 à 30 minutes. Cela doit être fait devant un miroir, en se concentrant sur le travail des muscles faciaux du côté affecté. Lors de l'exécution des exercices, il est nécessaire de tenir les muscles de la moitié saine du visage avec la main, sinon ils peuvent «tirer» toute la charge sur eux-mêmes..

Un ensemble d'exercices pour la névrite faciale:

  1. Fermez bien les yeux pendant 10 à 15 secondes.
  2. Soulevez les paupières supérieures et les sourcils autant que possible, fixez la position pendant quelques secondes.
  3. Froncez lentement vos sourcils, fixez cette position pendant quelques secondes.
  4. Essayez de gonfler lentement les ailes de votre nez.
  5. Inspirez lentement l'air par le nez, pendant que vous devez mettre vos doigts sur les ailes du nez et appuyer dessus, résistant au flux d'air.
  6. Souriez aussi largement que possible, essayez de montrer les molaires en souriant.
  7. Souriez largement avec la bouche fermée et les lèvres fermées tout en prononçant le son "et".
  8. Placez une petite noix sur le côté affecté de la joue et essayez de parler comme ça.
  9. Gonflez vos joues et retenez votre souffle pendant 15 secondes.
  10. Pliez votre langue dans un tube, fermez vos lèvres et inspirez et expirez lentement par la bouche..
  11. Déplacez votre langue entre votre joue et vos dents en cercle.

Hirudothérapie

Le traitement de la névrite du nerf facial avec des sangsues gagne de plus en plus en popularité. L'effet cicatrisant est observé en raison des propriétés de la salive des sangsues: il restaure la nutrition tissulaire nécessaire, dilate les vaisseaux sanguins, soulage la douleur. Ainsi, l'utilisation de l'hirudothérapie pour la névrite donne:

  • élimination de l'inflammation;
  • réduire la douleur;
  • améliorer le travail des vaisseaux sanguins;
  • renforcer le système immunitaire;
  • élimination de l'œdème.

Les sangsues sont placées le long du nerf enflammé. Utilisez 4 à 6 personnes à la fois, selon la zone touchée. Un tel traitement doit être convenu avec le médecin..

Méthodes traditionnelles

À la maison, vous pouvez essayer des remèdes populaires comme une aide si vous traitez médicalement un nerf qui a refroidi:

  1. Réchauffez les points sensibles avec 200 g de sel ou de sable chaud. Pour ce faire, faites chauffer la substance dans une poêle sans huile, mettez-la dans un sac en tissu et conservez-la sur les zones touchées pendant au moins une demi-heure;
  2. Buvez du thé à la camomille et faites des compresses avec les restes de sachets de thé;
  3. Buvez du thé aux pétales de rose. 3 cuillères à soupe matière sèche, versez un verre d'eau bouillante, laissez infuser le thé et prenez un verre trois fois par jour pendant un mois;
  4. Préparez une pommade cicatrisante à partir de bourgeons de peuplier noir. Vous aurez besoin de 2 cuillères à soupe. matière sèche ou fraîche et la même quantité de beurre. Mélangez les ingrédients et appliquez la pommade obtenue sur les points douloureux après vous être réchauffé avec du sel une fois par jour. La durée du traitement est d'un mois.

Opération

Si les méthodes de traitement conservatrices ne donnent pas de résultats dans les 8 à 10 mois, une intervention chirurgicale est nécessaire. Il ne donnera les résultats souhaités que pendant la première année de la maladie, après quoi des changements irréversibles se produisent dans les muscles..

Dans la plupart des cas, une intervention est nécessaire pour la névrite ischémique, lorsque le nerf est comprimé dans un canal étroit. Cela peut être dû à une inflammation prolongée de l'oreille ou à une fracture des os crâniens. En outre, l'opération est nécessaire pour l'origine traumatique de la névrite, lorsqu'un nerf s'est rompu à la suite d'un dommage.

Si la névrite est due à la compression d'un nerf, une incision semi-circulaire est pratiquée derrière l'oreillette. La paroi du canal nerveux est enlevée à l'aide d'un outil spécial.

Cela doit être fait très soigneusement afin de ne pas perturber le tronc nerveux. En conséquence, il est placé dans une rainure ouverte, en raison de laquelle la compression par l'os temporal s'arrête. Cette procédure est réalisée sous anesthésie générale..

S'il est nécessaire de suturer le nerf, une incision est pratiquée dans la zone de l'oreillette. Après cela, le médecin trouve les extrémités du nerf et nettoie la zone déchirée - cela garantira une meilleure fusion.

Si la distance entre les extrémités du nerf ne dépasse pas 3 mm, elles sont suturées. Si cette distance dépasse 12 mm, il devient nécessaire de libérer le nerf des tissus voisins et de poser un nouveau canal. Cette procédure vous permet de connecter un nerf avec une suture, mais en même temps sa circulation sanguine en souffre..

Il est également possible de restaurer l'intégrité du nerf grâce à une autogreffe. Dans ce cas, une partie du nerf de la longueur requise est prélevée sur la cuisse et placée au site de rupture..

Cela vous permet de restaurer une partie du nerf de plusieurs centimètres de long. Cependant, il devient nécessaire de suturer le nerf à 2 endroits, ce qui entraîne une altération de la transmission du signal.

La prévention

Il est possible de prévenir les maladies du nerf facial en adhérant à des règles simples:

  • exclure l'hypothermie, rester dans un courant d'air;
  • surveiller l'état des dents;
  • traiter en temps opportun les rhumes, les infections, les maladies systémiques;
  • éviter les blessures, les tensions nerveuses, les situations stressantes;
  • mener une vie saine et active;
  • ne pas permettre l'excès de poids;
  • pratiquer l'éducation physique et le sport;
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • bien manger, prendre périodiquement des vitamines.

Si vous suspectez des lésions nerveuses, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

Cours et prévisions

Le pronostic de cette maladie chez la plupart des patients est favorable - une guérison complète est observée chez 75% des patients. Si la paralysie des muscles faciaux persiste pendant plus de 3 mois, les chances de guérison complète du patient diminuent rapidement..

Si la névrite est causée par une blessure ou une maladie de l'organe auditif, la restauration de la fonction musculaire normale peut ne pas se produire du tout. En ce qui concerne la névrite récurrente, chaque épisode ultérieur de la maladie est un peu plus grave que le précédent et la période de récupération est allongée.

Névrite du nerf facial

Auteur du matériel

La description

Le nerf facial (7 paires de nerfs crâniens) est un nerf mixte qui transporte des fibres sensorielles, motrices et autonomes. La partie motrice innerve tous les muscles du visage, y compris les muscles de l'oreille interne, à l'exception du muscle qui soulève la paupière. Les fibres sensorielles sont responsables de la sensibilité tactile de l'oreillette, ainsi que de la sensibilité gustative de l'avant de la langue. La partie végétative (parasympathique) des fibres nerveuses est responsable du fonctionnement des glandes lacrymales, salivaires supérieures, ainsi que des glandes de la membrane muqueuse de la bouche et du nasopharynx.

Le tableau clinique de l'inflammation du nerf facial peut donner à la fois ses dommages directs et des maladies systémiques. Les lésions du nerf facial peuvent être causées par:

  • Hypothermie.
  • Blessures, en particulier de nature permanente (compression, position forcée).
  • Infections. La névrite faciale est une complication fréquente de la sinusite (inflammation des sinus paranasaux) et de l'otite moyenne (inflammation de l'oreille moyenne).

Les maladies démyélinisantes du système nerveux (par exemple, la sclérose en plaques), le diabète, la maladie athéroscléreuse, les effets toxiques chroniques (alcool, métaux lourds) et l'infection par le VIH se distinguent des lésions systémiques qui peuvent se manifester par une névrite du nerf facial. Il convient de rappeler qu'avec les lésions systémiques, la névrite du nerf facial n'est qu'une des différentes manifestations du processus pathologique et se développe souvent à des stades ultérieurs, en l'absence de soins médicaux appropriés.

Symptômes

Le tableau clinique de la névrite du nerf facial dépendra de l'implication dans le processus pathologique de l'une ou l'autre de ses branches, ainsi que du niveau de localisation de la lésion.

Considérez les symptômes de la névrite du nerf facial selon le principe ascendant: du bas, après le départ de toutes les branches, aux lésions des noyaux centraux situés dans le mésencéphale.

  • Battez en dessous du niveau de décharge de toutes les branches, ce qui se produit le plus souvent dans les processus infectieux. Une telle pathologie se manifestera par une paralysie périphérique des muscles faciaux du côté de la névrite: expansion de la fissure palpébrale, affaissement du coin de la bouche, douceur du pli nasolabial. Du côté de la névrite, le patient ne pourra pas fermer les yeux (lagophtalmie), se plisser le front, sourire, froncer les sourcils ou se dévoiler les dents. Il y a souvent un larmoiement, indépendant des émotions (en raison de la difficulté dans le mouvement des larmes le long du canal lacrymal et de son absorption).
  • La défaite du nerf facial au-dessus de la décharge de la corde tympanique. Aux symptômes ci-dessus s'ajoute une altération partielle de la salivation (il peut y avoir une sensation de bouche sèche, mais souvent ce symptôme est mal développé, en raison du fonctionnement d'autres glandes salivaires) et la perception du goût sur le devant de la langue.
  • La défaite du nerf facial est plus élevée que la décharge du nerf de l'étrier. L'inclusion de la branche stapédienne dans le processus pathologique conduit au phénomène d'hyperacousie - une perception pervertie du son, dans laquelle le patient commence à bien percevoir les sons à basse fréquence qu'une personne en bonne santé ne perçoit pas, et les sons de volume normal et accru provoquent une gêne, allant jusqu'à des sensations douloureuses.
  • La défaite du nerf facial est plus élevée que la décharge du gros nerf pierreux. La fonction de la glande lacrymale est altérée, ce qui ajoute au tableau clinique xérophtalmie - sécheresse oculaire, qui peut entraîner une conjonctivite (inflammation de la conjonctive - la membrane blanche de l'œil) et une kératite (inflammation de la cornée de l'œil).
  • Lésion du nerf facial dans la zone du conduit auditif interne. Cliniquement, le syndrome se manifeste par une lésion combinée du nerf cochléaire facial et vestibulaire (la surdité du côté atteint rejoint les symptômes).
  • La lésion du nerf facial dans la région de l'angle cérébellopontin, du tronc intracérébral et de la voie cortico-nucléaire en augmentation aura une clinique de lésions combinées de plusieurs nerfs crâniens et noyaux centraux, ce qui indique une implication dans le processus pathologique du cerveau.

En plus des symptômes ci-dessus, le patient peut remarquer une augmentation de la température corporelle, des maux de tête, des étourdissements, une faiblesse générale. Des tics nerveux (contractions musculaires), des spasmes de muscles individuels ou de groupes musculaires sont possibles. Avec le développement prolongé de la maladie et l'absence de traitement, il est possible de développer une contracture des muscles faciaux - dégénérescence du tissu conjonctif des muscles atrophiés, dans lesquels ils perdent la capacité de se contracter, ce qui entraîne un changement clair du portrait du visage et une altération irréparable de l'articulation de la parole, la mastication, le clignement des yeux.

Diagnostique

Les données d'anamnèse, le tableau clinique et les méthodes de recherche fonctionnelle sont à la base du diagnostic de la névrite du nerf facial..

Lors de l'examen de l'anamnèse, une attention particulière est accordée à la cause de l'apparition de la névrite (nouvelle ou répétée, si la névrite a été précédée d'une maladie infectieuse, si les parents avaient des cas de maladies systémiques du système nerveux) et à la nature de l'évolution du processus pathologique, car cela affecte directement les approches du traitement et l'issue probable de la maladie.

La clinique de la névrite du nerf facial est évaluée par la gravité de l'asymétrie faciale, de l'activité et du tonus des muscles faciaux, du dysfonctionnement des glandes salivaires et lacrymales, des changements de sensibilité et de la présence de synkinésie (mouvements supplémentaires involontaires) et de contractures des muscles faciaux (remplacement progressif du tissu musculaire par du tissu conjonctif).

À l'aide de méthodes de diagnostic instrumentales modernes, il est devenu possible d'établir le degré d'altération de la transmission de l'influx nerveux aux muscles (électroneuromyographie), le type et le niveau de lésion des fibres nerveuses (imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie), le degré d'atrophie musculaire (échographie).

Une analyse PCR est nécessaire pour détecter les virus neurotropes (cytomégalovirus, herpès, Epstein-Barr).

Traitement

Le choix de l'approche du traitement de la névrite du nerf facial est effectué en fonction de la gravité des symptômes, mais doit nécessairement inclure à la fois des méthodes de pharmacothérapie et de physiothérapie..

Pour la névrite, de nombreuses techniques de physiothérapie sont utilisées: thérapie UHF, irradiation UV, irradiation micro-ondes, applications de paraffine, stimulation électrique des muscles faciaux, électrophorèse de divers médicaments, darsonvalisation, thérapie au laser, acupuncture, massage.

La gymnastique thérapeutique des muscles faciaux est d'une grande importance, car elle vous permet de restaurer rapidement le tonus musculaire des muscles faciaux et d'éviter la chronicité de la maladie, mais elle repose entièrement sur les épaules du patient..

Les exemples de physiothérapie ci-dessus peuvent varier en fonction de l'établissement et de la façon dont il fonctionne. Il n'est pas du tout nécessaire la nomination simultanée de toutes les procédures en même temps, elles surveillent généralement la façon dont le patient répond au traitement et, si nécessaire, remplacent les procédures de physiothérapie par d'autres.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Il existe deux approches: le traitement dynamique, lorsque, à la suite d'une intervention chirurgicale, les mouvements faciaux synchrones sont restaurés sur les côtés sains et affectés du visage, et statique, dans lequel seules les manifestations externes de la paralysie sont éliminées.

Comme méthodes d'intervention chirurgicale, peuvent être utilisées:

  • Décompression du nerf facial - expansion du canal osseux dans lequel passe le nerf.
  • Neurolyse - élimination des zones de la membrane nerveuse sur lesquelles des cicatrices se sont formées.
  • Neuroraphie directe - piqûre du nerf facial, si les zones à conduction altérée ne dépassent pas deux centimètres.
  • Remplacement des défauts par des auto-inserts - transplantation des propres nerfs du patient à la place des zones touchées.
  • Transposition des branches du nerf facial - redirection des branches moins importantes du nerf facial vers la zone qui ne fonctionne pas. Des branches d'autres nerfs crâniens peuvent également être utilisées..
  • Les lésions intracrâniennes des fibres nerveuses excluent la possibilité de telles opérations, par conséquent, une autoplastie croisée du nerf facial est utilisée du côté sain. L'opération est également réalisée à l'aide d'une autogreffe (un nerf d'une autre partie du corps) qui est suturée aux branches du nerf facial du côté intact. Ainsi, des mouvements symétriques et naturels des muscles faciaux sont obtenus..

Il existe une variante de l'opération appelée greffe musculaire fonctionnelle neurovasculaire libre. Il est utilisé pour la paralysie prolongée et la contracture des muscles faciaux. Les muscles paralysés du visage sont remplacés par des muscles ainsi que des nerfs et des vaisseaux sanguins d'une autre partie du corps. Cette méthode permet non seulement de restaurer la mobilité symétrique du visage, mais également d'effectuer des mouvements arbitraires..

Médicaments

Lors du traitement de la névrite du nerf facial, les glucocorticostéroïdes (prednisolone, méthylprednisolone) doivent être prescrits sous forme de comprimés ou d'injections. Dans le cas du syndrome douloureux, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des antispasmodiques sont utilisés (Ketorolac, Diclofenac, Ibuprofen, Drotaverin, Papaverine). Pour se débarrasser des poches, des diurétiques sont prescrits (Furosémide, Veroshpiron). Des agents neuroprotecteurs (glycine, piracétam, cérébrolysine) et des vitamines B sont prescrits, qui contribuent également à la restauration du tissu nerveux.

Dans le cas où la névrite du nerf facial s'est développée à la suite d'une infection, il est nécessaire de prescrire des antibiotiques ou des médicaments antiviraux, en fonction de l'étiologie de la maladie.

Avec une évolution prolongée de la maladie et la menace de contracture des muscles faciaux, des relaxants musculaires à action centrale (tolpérisone, baclofène) ou des médicaments antiépileptiques (carbomazépine) sont prescrits.

Une direction prometteuse dans le traitement de la névrite du nerf facial est aujourd'hui l'utilisation de la toxine botulique. En bloquant la transmission de l'influx nerveux aux muscles, la toxine botulique favorise la relaxation musculaire et le développement de paralysies et contractures. Le Botox étant utilisé à petites doses par injection, il est injecté directement dans le muscle. Lorsque les muscles sont détendus, les patients remarquent une diminution de la douleur, ce qui permet une utilisation plus active des expressions faciales. L'utilisation de la toxine botulique se fait par étapes, avec le contrôle de la dynamique et l'utilisation obligatoire d'autres médicaments et de la physiothérapie. Malheureusement, cette méthode de traitement n'est toujours pas répandue et n'est pas utilisée dans toutes les institutions médicales..

En l'absence d'effet thérapeutique pendant plusieurs mois, une consultation avec un neurochirurgien est nécessaire pour résoudre le problème du traitement chirurgical, car le volume d'intervention chirurgicale requis augmente avec le temps et aggrave le pronostic de guérison..

Remèdes populaires

À la maison, vous pouvez utiliser différents types de procédures de chauffage (coussins chauffants liquides, bains de paraffine, sacs de sel chauffé) plusieurs fois par jour, aidant à soulager l'inflammation.

Les compresses avec des teintures alcoolisées sont utilisées pendant une courte période, elles favorisent la vasodilatation, réduisent l'inflammation et combattent l'infection.

Il ne sera pas superflu de prendre diverses teintures et décoctions d'herbes apaisantes (menthe, mélisse, valériane, anis, tilleul, aubépine, camomille, millepertuis) pour réduire l'anxiété et améliorer le sommeil, car les symptômes de la névrite du nerf facial, même au mieux, durent assez longtemps, ce qui est important aggrave l'humeur du patient.

Les exercices de physiothérapie pour les muscles faciaux, qui aident à restaurer le tonus musculaire et préviennent la formation de contracture, sont mieux exécutés devant un miroir. Dans ce cas, le patient peut suivre les progrès de la restauration de la mobilité et indiquer au médecin quels groupes musculaires doivent faire l'objet de plus d'attention lors de la prescription de physiothérapie.

Le massage des muscles du visage peut être effectué indépendamment, mais au début, il ne sera pas superflu de vous familiariser avec ses principes de base pour obtenir un effet thérapeutique maximal.

Autres remèdes populaires recommandés, s'ils peuvent montrer un effet thérapeutique, alors seulement dans les cas où l'amélioration se serait produite d'elle-même. Vous ne devez pas placer de grands espoirs sur les remèdes populaires, car un accès intempestif à un médecin et un traitement tardif peuvent entraîner un handicap..

Névrite des symptômes du nerf facial

L'une des maladies les plus courantes aujourd'hui est névrite du nerf facial, symptômes ce qui est très similaire à la manifestation d'un accident vasculaire cérébral. Cependant, contrairement à ce dernier, la paralysie de Bell est caractérisée par une déformation du visage. Les autres parties du corps restent indemnes. La plupart des patients se rétablissent complètement de l'inflammation nerveuse, surtout si des soins médicaux sont recherchés.

Résumé de l'article:

Causes de la maladie

Le nerf facial participe au travail des muscles faciaux, et certaines de ses branches sont responsables de la sécrétion des larmes, de la salive et du sens du goût. Lorsque le nerf devient enflammé, des symptômes de névrite du nerf facial apparaissent. Cette maladie peut survenir pour un certain nombre de raisons. En voici quelques uns:

  1. Troubles métaboliques (diabète sucré, obésité, goutte);
  2. Néoplasmes bénins et malins;
  3. Infections virales et bactériennes (grippe, herpès, adénovirus, diphtérie, syphilis, borréliose et autres);
  4. Encéphalite, méningite, arachnoïdite;
  5. Maladies inflammatoires de l'oreille (par exemple, épitympanite ou otite moyenne);
  6. Sclérose en plaques;
  7. Blessures et interventions chirurgicales dans la région du crâne et de l'os temporal;
  8. Le syndrome de Guillain Barre;
  9. Étroitement du canal du nerf facial, héréditaire;
  10. DBST (fièvre rhumatismale aiguë, lupus érythémateux disséminé, dermatomyosite, sclérodermie systémique);
  11. MCI (par exemple, accident vasculaire cérébral).

L'hypothermie causée par un courant d'air (par exemple, un climatiseur ou une fenêtre ouverte pendant le transport) peut également être attribuée aux causes de l'apparition de la maladie. Dans certains cas, le coupable est la grossesse (un œdème sévère entraîne un rétrécissement du canal nerveux facial).

Les symptômes de la névrite du nerf facial

Le premier symptôme de la maladie peut être une légère douleur dans l'oreille, en même temps que la moitié du visage est affectée. Il y a une asymétrie notable du visage et les muscles sont complètement ou partiellement immobilisés. Souvent, la maladie est asymptomatique, sans douleur ni autre inconfort. Une personne ne peut remarquer les changements que dans le miroir (la moitié du visage se fige dans une grimace artificielle). Des signes de névrite peuvent se développer, à la fois en quelques heures et tout au long de la journée. Les symptômes de la maladie sont les suivants:

  • Descente d'une partie du visage;
  • Maux de tête soudains et sévères;
  • Déficience auditive et sensibilité accrue aux sons;
  • Incapacité à couvrir complètement la paupière;
  • Trouble du goût;
  • Larmoiement sévère;
  • Un changement notable dans la quantité de salive;
  • Yeux secs;
  • Descente du coin de la bouche;
  • Lisser les rides sur la partie affectée du visage;
  • Incapacité à effectuer des mouvements simples avec les lèvres (lèvres avec un tube, sifflet);
  • Lourdeur désagréable dans la partie affectée du visage.

Les symptômes ci-dessus peuvent survenir simultanément et partiellement..

Diagnostic de paralysie de Bell


Un traitement efficace peut être fourni avec des soins médicaux en temps opportun. Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement contacter un neurologue.

Le diagnostic se fait par exclusion. Le médecin commence immédiatement à rechercher la cause profonde de la paralysie ou des conditions connexes. Un examen obligatoire du cou, de la tête et des oreilles de la victime est effectué. Après cela, le professionnel de la santé procède à un examen en filigrane des muscles du visage et découvre l'état actuel des autres nerfs du corps..

Après avoir exclu d'autres facteurs, le neurologue diagnostique une névrite du nerf facial. Si la découverte de la maladie devient plus compliquée, le patient est envoyé pour examen à un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin procède à son propre examen et prescrit un certain nombre de tests:

  1. EMG (électromyographie). Ce test est nécessaire pour connaître l'étendue des lésions nerveuses et leur localisation. Des électrodes sont fixées sur le visage du patient, qui, en réponse à la stimulation, mesurent l'activité électrique actuelle des muscles et des nerfs;
  2. IRM, rayons X - ces tests aident à déterminer la présence ou l'absence de maladies concomitantes (par exemple, néoplasmes, fractures ou infections).

Traitement de la névrite du nerf facial

Les médicaments de base dans le traitement de la paralysie de Bell sont les glucocorticoïdes. Les spécialistes les prescrivent à fortes doses, mais pas plus d'une semaine. Puis brusquement annulé. L'un des médicaments les plus courants de ce groupe est la prednisolone. Comme pour toute maladie, la ponctualité est importante. Par conséquent, immédiatement après le diagnostic de la névrite du nerf facial, les médecins commencent le traitement immédiat du patient. Ce schéma est valable même si la diminution de la force musculaire est faible..

Parallèlement à la maladie principale, les médecins effectuent un traitement pour les conditions concomitantes, le cas échéant. Par exemple, si un patient a des virus, les médecins prescrivent les médicaments supplémentaires suivants:

  • Valacyclovir;
  • Famciclovir;
  • Acyclovir.

Pour soulager la douleur, les spécialistes prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Certaines conditions de patients nécessitent l'utilisation du médicament Ipidacrine, qui soulage directement les symptômes neurologiques. La posologie ne dépasse pas 60 mg par jour et est prise avec une extrême prudence..

Période de récupération

Cette étape est très importante et son approche doit être compétente et responsable. Conseils pour la rééducation après une maladie:

  1. Effectuer régulièrement des massages légers et des exercices de gymnastique;
  2. Élimination des situations qui provoquent une excitation nerveuse;
  3. Hydrater l'œil affecté;
  4. Beaucoup de repos;
  5. Observation du changement d'état avec la photosonde.

La période de récupération ne dépasse généralement pas 9 mois en cas de maladie névrite du nerf facial, symptômes disparaissent généralement complètement à ce moment. Si l'état de santé ne s'améliore toujours pas, les lésions nerveuses sont assez graves et le patient doit continuer le traitement:

  1. Botox;
  2. Thérapie mimique;
  3. Chirurgie plastique.


N'ayez pas peur de la paralysie de Bell, cette maladie est temporaire et est parfaitement traitée par la médecine moderne. La référence en temps opportun à un neurologue est importante et même le stade le plus aigu de la maladie disparaîtra sans laisser de trace après le traitement nécessaire. Des lésions graves et des conséquences après névrite du nerf facial ne sont observées que dans des cas particulièrement avancés..

La paralysie de Bell - vidéo

Dans cette vidéo, vous découvrirez la paralysie de Bell, qui est la forme la plus courante de paralysie du nerf facial:

Causes et traitement de l'inflammation du nerf facial (névrite)

Le nerf trijumeau est responsable de la fonction sensible, motrice et faciale du visage. La conséquence du processus inflammatoire est l'asymétrie de l'ovale et une diminution de la force musculaire. L'article traite des causes et des symptômes de la névrite du nerf facial, des méthodes de traitement et du pronostic.

  • Le nerf facial est ↓
  • L'inflammation du nerf facial (névrite) est ↓
  • CIM-10 ↓
  • Le mécanisme de l'inflammation ↓
  • En quoi diffère-t-il de la névralgie ↓
  • L'inflammation provoque ↓
  • Facteurs de risque ↓
  • Vues ↓
  • Degrés de dommage ↓
  • Symptômes de la pathologie ↓
  • Manifestations externes ↓
  • Diagnostics ↓
  • Est-il possible de guérir complètement la névrite à la maison ↓
  • Traitement ↓
  • Médicaments ↓
  • Physiothérapie ↓
  • Folk ↓
  • Massage ↓
  • Gymnastique ↓
  • Acupuncture ↓
  • Chirurgie de la névrite ↓
  • Prévisions ↓
  • Complications possibles ↓
  • Prévention ↓
  • Questions populaires ↓
  • Et si le nerf est refroidi? ↓
  • Est-il possible de réchauffer le nerf facial pendant l'inflammation? ↓

Le nerf facial est

Parmi les douze paires de nerfs crâniens se trouve le facial, qui est la septième paire. Sa structure se compose de deux branches et de trois noyaux. Les fibres sont divisées en secteurs avec des fonctionnalités spécifiques:

  • sécréteur;
  • sensible;
  • moteur.

L'emplacement du nerf trijumeau est plutôt déroutant. Cela est dû à l'anatomie et à l'apparence complexes, qui comportent de nombreuses branches et processus. L'emplacement est déterminé par les coordonnées suivantes:

  • de l'ouverture auditive au conduit auditif interne;
  • le long du canal facial de l'os temporal jusqu'à la jonction avec la fibre nerveuse intermédiaire;
  • entrée du foramen styloïde, puis par la glande parotide jusqu'au plexus nerveux;
  • de petites branches quittent le plexus le long du visage et du cou.

Référence! Chaque branche du nerf facial est responsable de la contraction d'un muscle spécifique.

La fonctionnalité de la fibre maxillo-faciale consiste en une contraction mimique du visage, une stimulation de la glande de sécrétion externe et des sensations gustatives.

Ayant des informations sur le but et la topographie des branches individuelles, vous pouvez déterminer l'emplacement de la zone touchée. Cela aide à diagnostiquer correctement le problème, à choisir un traitement adéquat pour la névrite du nerf facial.

L'anatomie du nerf facial est claire:

L'inflammation du nerf facial (névrite) est

La névrite est définie comme une maladie inflammatoire dans laquelle les nerfs périphériques sont affectés. La pathologie se déroule, accompagnée de douleur et d'une diminution de la sensibilité.

Dans cette maladie, la zone focale est le septième nerf crânien. Les muscles faciaux du patient sont innervés, les mouvements volontaires sont limités, l'ovale du visage devient asymétrique, ce qui est dû à la présence de parésie.

CIM-10

L'inflammation du nerf trijumeau selon MBK-10 a un code G51.0 (névrite).

Le mécanisme de l'inflammation

Avec la névrite du nerf facial, le développement de la pathologie se produit selon le scénario suivant:

  • dans le contexte d'un rhume ou d'une autre raison, un spasme artériel se produit;
  • en raison de la stagnation du sang, les capillaires commencent à se dilater;
  • le sang peut pénétrer les parois des capillaires et s'accumuler dans les espaces intercellulaires;
  • un œdème tissulaire se produit;
  • il y a compression des vaisseaux lymphatiques, des veines, ce qui entraîne une violation de l'écoulement de la lymphe;
  • l'apport normal de nourriture et la circulation sanguine à la fibre nerveuse s'arrête;
  • on note une obstruction des impulsions le long des nerfs, ce qui arrête la fourniture de commandes correctes aux muscles.

Le mécanisme de développement de la maladie est basé sur la perte de fonctionnalité des fibres nerveuses. Les lemmocytes et la myéline, impliqués dans le transfert des impulsions le long des nerfs, sont progressivement détruits sous l'influence d'infections, de tumeurs et de blessures. Dans les cas graves, le cylindre axial est détruit. À la suite de violations, le passage des impulsions du cerveau aux tissus nerveux s'arrête. Cela conduit à leur dysfonctionnement.

En quoi est-ce différent de la névralgie

Lésion combinée du nerf facial et ternaire

L'inflammation du nerf facial (névrite) est souvent confondue avec la névralgie. La pathologie neurologique est localisée dans une certaine zone de la fibre nerveuse. Il est causé par des blessures mécaniques..

Le nerf trijumeau permet de contrôler tous les muscles du visage. Le processus inflammatoire se produit paralysie incomplète du tissu musculaire. Ce trouble s'appelle la paralysie de Bell..

Principaux symptômes:

  • immobilité d'un côté du visage;
  • les coins des yeux et de la bouche sont baissés.

De par sa nature, la névrite du nerf facial s'accompagne d'une inflammation, provoquée par des bactéries ou des virus. La névralgie est un syndrome douloureux qui se fait sentir le long de la tige de la fibre ou le long des branches nerveuses.

Ce processus peut survenir en combinaison avec une névrite, mais l'absence de processus inflammatoire est souvent notée. Cela se produit avec des dommages mécaniques / pincement du nerf, qui se produisent avec des ecchymoses, un traumatisme.

Référence! Les différences entre la névralgie et la névrite du nerf facial peuvent également être tracées dans le type de syndrome douloureux. La nature de la douleur dans la névralgie: paroxystique, tirante, aiguë. Avec la névrite, il est plus souvent douloureux, terne.

Différentes techniques sont utilisées pour traiter les deux pathologies du nerf facial..

Les causes de l'inflammation

Le principal facteur provoquant est une exposition prolongée au froid. Dans des vents violents ou lors de fortes gelées, il est facile de développer une inflammation. Il y a un risque même de souffler sous le climatiseur.

Une autre cause de névrite du nerf facial est l'anesthésie du nerf alvéolaire inférieur. Il est souvent utilisé lors de procédures dentaires..

Des conditions favorables au développement du processus inflammatoire dans le nerf facial sont créées dans le contexte de l'hypovitaminose, avec une violation du fonctionnement du système vasculaire. L'étiologie de la maladie peut être un traumatisme de n'importe quelle gravité..

Neurologue sur les causes de la névrite:

Facteurs de risque

Le risque de lésion du nerf trijumeau survient lorsque les facteurs suivants sont présents:

  • psychosomatique (stress, ressentiment, anxiété, dépressions nerveuses, etc.);
  • inflammation des sinus, des oreilles;
  • virus et infections (oreillons, rougeole, herpès);
  • pathologie cérébrale;
  • blessures à la tête entraînant un chevauchement du canal facial;
  • néoplasmes dans les tissus du cerveau;
  • colmatage des artères vertébrales avec des plaques athéroscléreuses.

Attention! Les maladies de la tête et du cou, accompagnées d'une inflammation, peuvent provoquer une névrite du nerf facial. Mais la plus grande menace est l'accident vasculaire cérébral ischémique et hémorragique..

Le nerf facial peut devenir enflammé pour des raisons apparemment inoffensives telles que:

  • un coup sec au nez;
  • rasage;
  • Large sourire;
  • rester dans un courant d'air;
  • brossage de dents.

La pathologie du nerf facial est de deux types: primaire et secondaire. Leurs caractéristiques peuvent être trouvées dans le tableau.

Surtout l'hypothermie. Entre autres provocateurs: souffler par le vent,

PrimaireSecondaire
Les raisons:

La maladie se développe dans le contexte de pathologies: zona, oreillons, otite moyenne, borréliose, sclérose en plaques, amygdalite, sinusite, laryngite, parotidite, sinusite.

Traitement:

La thérapie utilise des anti-inflammatoires, des médicaments contre le virus et l'infection.

Traitement:

Dans le traitement, des médicaments sont utilisés, dont les propriétés suppriment les signes de la maladie qui a provoqué la névrite. Avec eux, des fonds sont prescrits pour restaurer les fonctions nerveuses, la mobilité musculaire.

La névrite primaire du nerf facial répond bien au traitement en cas de renvoi en temps opportun à un neurologue. Un rôle important est donné à la gymnastique et aux autres procédures de physiothérapie. Il ne sert à rien de traiter un type secondaire de pathologie par l'exercice.

Parfois, le stress physique peut entraîner des complications. Par conséquent, le but de la thérapie est principalement d'éliminer les facteurs provoquants. Le traitement prend plus de temps et est plus difficile.

Degrés de défaite

Lors du diagnostic de la pathologie du nerf facial, le degré de lésion de la fibre nerveuse est déterminé. Il en existe plusieurs dans la pratique médicale:

  • Les troubles mimiques légers ne sont pas visibles visuellement. L'affaiblissement du tissu musculaire n'est détectable que par un examen attentif. Signes communs: léger affaissement des coins des yeux et des lèvres, lors de la fermeture de la paupière, des difficultés se font sentir.
  • Modérée - une parésie légère est visible à l'œil nu. Lorsque la paupière est fermée, une surcharge est ressentie. La mobilité du tissu musculaire de la partie frontale n'est pas altérée.
  • Degré modéré - reconnu par une caractéristique caractéristique de la parésie. Il s'agit d'une asymétrie prononcée du visage. Le tissu musculaire de la zone frontale est fortement affaibli, ce qui exclut sa mobilité. Fermer les yeux pose des problèmes.
  • Degré sévère - les signes de pathologie sont fortement prononcés. Le tissu musculaire du front est immobile. L'œil du côté affecté ne se ferme pratiquement pas (parésie de Bell). Les muscles du visage sont extrêmement faibles.
  • Degré extrêmement grave - une plégie totale est diagnostiquée. Il y a une immobilité complète du côté affecté. Même avec l'utilisation de méthodes de thérapie progressives, la restauration des fonctions du nerf facial est pratiquement exclue..

Pendant les deux premiers jours, le degré maximal de perte de fonctionnalité du nerf facial est observé. Lors du diagnostic, la gravité de la lésion est évaluée à l'aide de l'échelle de House-Braakman. Des informations plus spécifiques sont données dans le tableau.

Référence! Un diagnostic opportun et un traitement bien choisi minimisent les conséquences de l'inflammation du nerf facial.

Symptômes de la pathologie

La maladie nerveuse peut être facilement reconnue par les signes suivants:

  • Quelques jours avant la parésie des muscles faciaux, il y a une douleur derrière l'oreillette.
  • Asymétrie faciale sévère due à une hypertonicité accrue ou à un affaiblissement des tissus musculaires.
  • Du côté du visage où le nerf est touché, il n'y a pas d'expression du visage, la bouche est tordue, la paupière est abaissée, ce qui rend l'œil entrouvert.
  • Sensation de douleur et de lourdeur, le visage devient engourdi.
  • Si vous voulez afficher un sourire, gonfler votre joue, montrer vos dents, le patient éprouve de grandes difficultés.
  • Violation de la diction.
  • Difficulté à mâcher.

Avec le nerf facial affecté, les symptômes se développent brusquement et intensément..

Manifestations externes

La première chose qui attire votre attention avec la névrite du nerf facial est l'asymétrie du visage. Avec les mouvements du visage, il se manifeste assez fortement. Les muscles commencent involontairement à se contracter (hémispasme). Du côté endommagé, le coin de la bouche tombe, la peau de la zone frontale ne se rassemble pas en plis. Les symptômes de Bell et l'affaissement des joues indiquent clairement un dysfonctionnement du trijumeau.

En plus des troubles du mouvement, le patient présente une diminution ou une forte augmentation de la production de liquide lacrymal. Des changements végétatifs sont également notés:

  • déficience auditive;
  • mauvaise perception du goût dans la région de la branche linguale;
  • troubles salivaires.

Médecin sur la névrite en termes simples:

Diagnostique

En présence de symptômes caractéristiques, il est recommandé de consulter d'urgence un médecin. Un neurologue diagnostique une maladie du nerf facial et sélectionne une méthode de traitement. Lors de la visite initiale, le spécialiste recueille des informations sur les sentiments du patient.

Une inspection visuelle est également effectuée. Sur la base de la totalité des informations, un diagnostic préliminaire est fait. Pour le confirmer, des études instrumentales complémentaires et des tests de laboratoire sont prescrits. Le patient fait un test sanguin et urinaire général (la glycémie est également vérifiée).

L'une des techniques de diagnostic est le test neurologique. Le médecin suggère d'effectuer certains exercices du visage pour le patient. Parmi les principaux éléments qui révèlent la symptomatologie caractéristique de la névrite:

  • cligner des yeux, plisser les yeux;
  • hausser les sourcils, offrir de froncer les sourcils;
  • large sourire, démonstration de dents;
  • gonfler les joues, essayer de siffler;
  • plissement du nez.

Par la façon dont le patient exécute ces éléments, il devient clair à quel point ses muscles sont affaiblis, l'asymétrie des muscles est exprimée et des signes de paralysie apparaissent. Un diagnostic supplémentaire est nécessaire lorsque des pathologies concomitantes sont suspectées. Ceci est pertinent en présence de néoplasmes, d'inflammation cérébrale, de virus et d'infections.

Les mesures diagnostiques comprennent:

  • électroneuromyographie;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • tomodensitométrie;
  • électroencéphalogramme.

Référence! Des procédures diagnostiques complexes permettent d'identifier la pathologie à un stade précoce, de choisir un traitement adapté à la santé du patient.

Est-il possible de guérir complètement la névrite à la maison

Le plus souvent, le traitement de la névrite du nerf facial est effectué en ambulatoire. Un séjour à l'hôpital est considéré comme obligatoire si la maladie est associée à une pathologie de l'oreille, lorsqu'une intervention chirurgicale est nécessaire.

Le patient reçoit une thérapie complexe, comprenant:

  • prendre des glucocorticoïdes, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des antiviraux;
  • hydrater les yeux avec des gouttes spéciales (une fermeture incomplète des paupières entraîne un dessèchement, ce qui provoque une irritation de la membrane muqueuse);
  • l'utilisation d'un complexe vitaminique;
  • l'adhésion à un régime alimentaire spécial enrichi en légumes et fruits frais;
  • protection de la tête, du cou, des joues avec un foulard chaud (vous pouvez le porter même à la maison, surtout après avoir pris un bain ou une douche);
  • frottement avec des produits contenant du mumiyo, de l'huile de sapin / cèdre (ne peut pas être effectué pendant la période aiguë);
  • massage du nerf facial (l'effet est dirigé sur les points douloureux: sur les joues, au-dessus des sourcils, sur le nez).

Le réchauffement avec du sel (sable) accélérera la récupération. Cette procédure doit être convenue avec le médecin traitant. En présence de pathologies concomitantes dans lesquelles la méthode d'exposition thermique est inacceptable, cette méthode de traitement doit être abandonnée.

L'acupuncture facilite une récupération rapide. Tout le monde ne peut pas trouver un bon spécialiste, alors une option alternative peut être supprimée. À l'aide d'une allumette, faites une pression ponctuelle sur la fosse du menton. Une douleur aiguë est ressentie lorsqu'elle est pressée. Vous devez tenir l'allumette jusqu'à ce que la sensation de douleur disparaisse. Un point au-dessus de l'arcade sourcilière est également utilisé.

Lorsque vous effectuez des exercices avec un match, vous ne devez pas utiliser la force. La douleur est ressentie même avec une légère pression.

Il est conseillé de compléter les exercices spéciaux par une rotation douce de la tête sans la rejeter. De tels mouvements activent les processus biochimiques dans les tissus musculaires et nerveux, stimulent la circulation sanguine..

La thérapie à domicile est effectuée sous la surveillance du médecin traitant. Il ne sera pas possible de guérir vous-même la névrite du nerf facial. Si vous utilisez exclusivement des méthodes folkloriques, vous ne pouvez faire face qu'à une forme bénigne d'inflammation nerveuse. Il ne sera pas possible d'éliminer les conséquences de la parésie sans médicaments correctement sélectionnés et manipulations physiques spéciales. Il ne vaut pas la peine de retarder la visite chez le médecin, un temps précieux est perdu, au cours duquel il est possible de restaurer toutes les fonctions des muscles et du nerf.

Traitement

Pour éliminer les problèmes associés à l'inflammation du nerf facial, une approche intégrée est utilisée. La thérapie est effectuée avec l'utilisation de médicaments de différents groupes, des procédures de physiothérapie, de la gymnastique spéciale et d'autres techniques.

Les violations graves nécessitent des mesures drastiques. Par exemple, si une partie de la fibre nerveuse qui traverse le labyrinthe du processus mastoïdien et de l'oreille moyenne est endommagée, une intervention chirurgicale est recommandée. Ils ont également recours à l'aide de chirurgiens en présence de paralysie des muscles faciaux.

La maladie de gravité modérée et légère est traitée avec des médicaments en combinaison avec des méthodes traditionnelles et des procédures de physiothérapie.

Les méthodes les plus populaires et les plus progressives sont considérées:

  • acupuncture;
  • électrophorèse;
  • exposition au laser;
  • magnétothérapie pulsée à haute intensité.

En plus des actions visant à soulager l'inflammation du nerf, des agents sont utilisés pour éliminer les infections, les virus et stimuler la circulation sanguine dans la zone focale. Le massage et les exercices spéciaux aident à restaurer les fonctions musculaires et nerveuses.

Médecin sur le traitement de la névrite aiguë du nerf facial:

Médicament

Les médicaments sont prescrits par le médecin traitant après avoir effectué des mesures de diagnostic. Les groupes de médicaments sont sélectionnés en tenant compte de la gravité de la pathologie. La plus grande liste de médicaments est utilisée pour traiter la forme aiguë.

Les antibiotiques

La tâche principale est de supprimer le développement de la microflore pathogène. Médicaments courants: tétracycline, amoxicilline.

Glucocorticostéroïdes, AINS

Utilisé pour soulager le processus inflammatoire dans le nerf. Les agents pharmaceutiques inhibent également la propagation des micro-organismes pathogènes. Le plus souvent prescrit: piroxicam, dexaméthasone, méloxicam, prednisolone, nimésulide.

Antispasmodiques, analgésiques

Pour neutraliser le syndrome douloureux et éliminer les spasmes, il est recommandé d'utiliser des médicaments ayant un effet antispasmodique et analgésique. Options disponibles et efficaces: Drotaverin, Solpadein, Analgin, Spazmolgon.

Médicaments diurétiques

Afin d'éliminer les poches et de réduire la force d'impact sur le nerf, utilisez Furasemide, Spironalactone, Torasemide.

Vasodilatateurs

Pour stimuler la circulation sanguine dans la zone touchée du nerf et du tissu musculaire, les spécialistes prescrivent des médicaments qui procurent un effet vasodilatateur. Les produits pharmaceutiques suivants sont recommandés: acide nicotinique, euphylline.

Neurométabolitiques

Les médicaments de ce groupe restaurent efficacement les bioprocédés dans les muscles affaiblis. Populaire: Berlition, Espa Lipon.

Agents antiviraux

Le virus de l'herpès est l'un des facteurs provoquant la névrite. Avec une approche intégrée, les onguents suivants sont utilisés: Valacyclovir, Zovirax, Acyclovir.

Référence! Les préparations contenant des vitamines B aident à améliorer les processus métaboliques dans les tissus de la fibre nerveuse.

Dès les premiers jours du traitement, il est recommandé au patient d'utiliser l'acide alpha-lipoïque en association avec des vitamines B et de l'ipidacrine. Cette combinaison restaure efficacement l'influx nerveux dans le nerf facial..

Les activités de recherche menées ont prouvé l'amélioration accélérée des réactions motrices dans la paralysie de Bell (les résultats sont 1,5 plus élevés qu'avec le rendez-vous classique). De plus, selon des essais cliniques, il s'avère que des réactions de dégénérescence du nerf facial lors de la prise d'ipidacrine avec de l'acide alpha-lipoïque n'ont pas été observées.

Physiothérapie

Avec la névrite, la physiothérapie active la conduction dans les terminaisons nerveuses, accélère le processus de régénération des fibres qui ont été endommagées.

Cette technique propose les procédures suivantes:

  • échographie avec hydrocortisone - des manipulations sont effectuées sur les côtés gauche et droit du visage dans le processus mastoïde;
  • Lampe Minin - réchauffe la partie affectée sans contact entre la source de rayonnement et la peau;
  • traitement au laser - exposition à un rayonnement infrarouge sur une zone pathologique;
  • électrophorèse - à l'aide d'un courant galvanique, un médicament est injecté dans les tissus, la méthode rétablit la microcirculation sanguine, élimine la douleur;
  • cryothérapie locale - exposition au froid pour augmenter la turgescence cutanée, le tonus musculaire, activer la circulation sanguine, etc.
  • thérapie UHF de faible intensité - la méthode vise à éliminer le liquide dans les tissus, caractéristique du processus inflammatoire, et est également utilisée dans la lutte contre les poches;
  • myoélectrostimulation - utilisée pour restaurer le tonus musculaire.

Vous pouvez ressentir le résultat des mesures physiothérapeutiques après 3-4 séances. Effet visuel - restauration des fonctions du tissu musculaire, processus de régénération accéléré, gravité réduite de l'asymétrie faciale.

Les gens

En tant que thérapie auxiliaire pour la névrite du nerf facial (pas de remplacement!), Vous pouvez utiliser les recettes de la médecine traditionnelle qui soulagent l'inflammation, augmentent le flux sanguin vers la zone touchée du visage:

  • Pendant 3 semaines, ils chauffent avec du sel de table. Il est chauffé dans une cuillère au-dessus du brûleur, après quoi il est enveloppé dans un mouchoir en forme de sac. Les manipulations sont effectuées trois fois par jour.
  • Pour réchauffer les compresses, utilisez du gruau de baies de sureau noir fraîches avec une infusion de fleur de tilleul. La durée du cours est de 2 semaines. La fréquence est de 3 roubles. en un jour.
  • Il est recommandé de faire un massage à l'huile de sapin ou de cèdre sur le côté affecté du visage trois fois par jour pendant 2 semaines. Il rétablit la circulation sanguine dans les zones focales, active les processus métaboliques.
  • Les compresses faites de feuilles d'absinthe fraîches sont bonnes pour l'inflammation du nerf facial. Ils sont appliqués sur une peau nettoyée du côté du visage qui a subi des modifications. Durée de la session - 30 minutes. Durée du cours - 3 semaines.
  • Massez le mélange d'huile d'olive et de jus de raifort sur le côté endommagé de la peau du visage. Les ingrédients sont pris dans des proportions égales.
  • Portez des gants médicaux. Étalez la momie en une fine couche sur la peau nettoyée. Frottez le produit dans un mouvement circulaire pendant 3-4 minutes. Pour un cours de 10 procédures, 40 à 50 g de momie suffisent. Après les manipulations, la peau devient rouge et sèche. C'est une réaction normale.

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'inflammation du nerf facial doivent être convenues avec votre médecin. Il est interdit de les substituer à la thérapie traditionnelle. Ce n'est que dans une approche intégrée que vous pouvez obtenir des résultats élevés dans les plus brefs délais.

Remèdes populaires auxiliaires:

Massage

Une semaine après le début d'une thérapie complexe, des spécialistes prescrivent un cours de massages. Les premières séances sont effectuées sur le côté sain du visage et au niveau du col.

Les manipulations sont effectuées à l'aide des techniques suivantes:

  • pétrissage facile;
  • caresser;
  • trituration;
  • les vibrations.

Attention! En massage pour névrite du nerf facial, seules des techniques douces sont utilisées.

Pour obtenir un effet thérapeutique, il est recommandé de respecter les règles suivantes:

  • les procédures doivent être commencées au plus tôt 6 à 8 jours après l'apparition des premiers signes de la maladie;
  • les éléments de massage doivent être effectués sans recours à la force ni aux assauts;
  • la séance commence par un passage le long du cou, de l'arrière de la tête avec une approche progressive de la zone lésée du visage;
  • la zone de l'apophyse mastoïde fait l'objet d'une étude spéciale;
  • les manipulations doivent être effectuées à la fois du côté malade et du côté sain du visage;
  • les endroits où se trouvent les ganglions lymphatiques doivent être soigneusement contournés afin de ne pas provoquer de processus inflammatoire;
  • les procédures sont complétées par un passage le long du cou et de l'arrière de la tête.

Il n'est pas difficile de maîtriser la technique de massage. La première chose à laquelle il faut faire attention est le degré de pression sur la surface de la peau. Il doit être léger, sinon la situation peut empirer. La séance commence par l'échauffement: avec de légers mouvements circulaires, un passage est fait sur toute la zone.

Ensuite, la caresse est effectuée avec la transition vers la zone parotidienne. Le massage dure 15 minutes. Cela suffit pour une étude tranquille de chaque élément. Le cours comprend 10 procédures. Il est permis de le répéter après 2 semaines..

Un ensemble d'exercices et de massage:

Gymnastique

Pour restaurer la fonction musculaire et la tonifier, des exercices thérapeutiques doivent être effectués. La relaxation du tissu musculaire et la tension dosée accélèrent le processus de récupération. Les cours ont lieu 2 roubles. 10-12 minutes par jour.

L'ensemble d'exercices comprend les éléments suivants:

  • reproduction d'expressions faciales de tristesse, de joie, d'attention, de rire, etc.;
  • articulation active des sons labiaux (y, o, b, m, f, p, c);
  • soulever les sourcils et les tenir;
  • l'image d'un sourire de loup;
  • froncer les sourcils et fixer la position pendant 30 à 50 secondes;
  • fermer les yeux avec divers degrés de bousiller;
  • clignotement rythmique;
  • plissement du nez;
  • fermeture alternée des yeux gauche et droit;
  • mouvement du globe oculaire de haut en bas et à droite et à gauche (avec les paupières ouvertes et fermées);
  • plissement des yeux avec soulèvement de la paupière inférieure;
  • rétraction-gonflement des narines;
  • friser les lèvres avec un tube;
  • démonstration des dents supérieures, puis inférieures;
  • démonstration de sifflet;
  • reniflement persistant;
  • rincer la bouche à l'air;
  • tirage et gonflement des joues.

Chaque élément est exécuté 5 à 6 fois.

Acupuncture

L'acupuncture est l'un des remèdes les plus efficaces contre la névrite du nerf facial. Les experts disent qu'une dynamique positive est notée après 2-3 procédures. Pour recevoir une assistance complète, le patient se voit proposer un cours de 10 séances. La manipulation est réalisée en association avec la physiothérapie.

Cette technique comporte trois points importants:

  1. La première consiste à impliquer la moitié saine du visage dans le processus. Cela évite d'étirer excessivement les muscles des zones touchées..
  2. Le deuxième est l'implication de 1-2 points, qui normalisent l'effet sur les muscles du côté malade et du côté sain.
  3. Troisièmement - du côté affecté, l'acupuncture est réalisée selon une technique passionnante avec un effet direct sur les points pendant un temps fixe (de 1 à 5 minutes).

Chirurgie de la névrite

Si le traitement conservateur ne donne pas de résultat positif, une opération est prescrite. Cette méthode de traitement de la névrite du nerf facial est utilisée avec une rupture complète ou partielle de la fibre nerveuse.

Il faut compter sur un rétablissement complet pour les patients qui ont rapidement demandé une aide médicale. Période favorable - pas plus d'un an après l'apparition des premiers signes de pathologie.

Une autotransplantation du nerf facial est souvent nécessaire. L'essence de l'intervention chirurgicale consiste à prélever un biomatériau dans un gros tronc nerveux, qui est ensuite utilisé pour remplacer le tissu endommagé. Le nerf fémoral est le plus souvent le donneur. Son emplacement anatomique et sa structure sont idéaux pour cette procédure.

Si le traitement médicamenteux, utilisé en association avec la physiothérapie, ne donne pas d'effet thérapeutique pendant 10 mois, une intervention chirurgicale est également prescrite.

Important! Le nerf facial peut être endommagé en raison de la progression de l'oncologie. Dans ce cas, les chirurgiens retirent d'abord le néoplasme ou les ganglions lymphatiques hypertrophiés..

Dans les cas graves, des opérations de reconstruction sont nécessaires:

  • pour la transplantation de fibre musculaire de la cuisse tout en préservant les branches nerveuses;
  • en déplaçant les branches du nerf hypoglosse vers l'extrémité distale du visage;
  • en transplantant le muscle temporal dans la zone du coin de la bouche, ce qui donnera aux lèvres une symétrie;
  • chirurgie plastique - lifting des sourcils, correction des paupières, résection partielle des lèvres.

Prévoir

Avec un diagnostic approprié et une mise en route précoce du traitement, les chances de restauration des muscles et des fibres nerveuses endommagés sont assez élevées. Le respect de toutes les recommandations du médecin garantit un effet thérapeutique élevé avec un risque minimum de rechute.

Les patients qui enfreignent le schéma thérapeutique ou utilisent exclusivement des méthodes traditionnelles mettent leur santé en danger (les chances que la névrite devienne chronique sont augmentées).

Prédiction basée sur des données statistiques concernant la restauration de la fonctionnalité des tissus musculaires et nerveux affectés:

  • lors de l'utilisation de la thérapie traditionnelle, la guérison se produit chez 40 à 60% des patients;
  • 20,8 à 32,2% des patients risquent de développer une contracture des muscles faciaux (c'est à ce moment que le côté sain du visage semble paralysé);
  • dans 55 à 78% des cas, il y a une issue défavorable de la névrite en l'absence de traitement traditionnel (paralysie mimique complète, niveau de lésion proximale).

Avec une thérapie appropriée, la dynamique positive de la récupération est observée après un cours de trois semaines. Il faudra environ un an pour récupérer complètement. Le groupe à risque, difficile à traiter, comprend les personnes âgées (plus de 60 ans), les patients diabétiques, ceux qui ont une dégénérescence sévère du nerf facial..

Complications possibles

Si le patient présente un risque ou est renvoyé en retard pour une aide médicale en présence de signes évidents de névrite, il existe un risque de développer des complications graves:

  • Il y a de forts changements dans l'apparence du visage. Les muscles deviennent immobiles, ce qui provoque la formation d'un défaut esthétique.
  • Le traitement à long terme de la névrite entraîne une contracture persistante des muscles mimiques du côté du visage, où se trouve le nerf endommagé. Cela se traduit par une tension involontaire et une contraction musculaire, des mouvements incontrôlés. La récupération d'une telle pathologie est difficile..
  • Dysfonctionnements des papilles gustatives.
  • Spasme musculaire persistant des paupières ou côté douloureux du visage.
  • Développement de problèmes ophtalmiques: leucorrhée, ulcère cornéen, infection, perte de vision.

Attention! Parmi les complications courantes survenant dans le traitement de la névrite: atrophie musculaire, contracture faciale, blépharospasme, kératite, perte d'élasticité des tissus musculaires, synkinésie.

La prévention

Compte tenu du pronostic et de la complexité de l'évolution de la maladie, la névrite du nerf facial est plus facile à prévenir que de suivre le chemin du rétablissement complet..

L'ensemble des mesures préventives comprend:

  • accès en temps opportun à un médecin pour les pathologies virales et infectieuses, les rhumes;
  • adhérer à une alimentation équilibrée enrichie en vitamines et micro-éléments utiles (cela renforce le système immunitaire);
  • éviter l'hypothermie, le vent fort;
  • passer du temps libre du travail à l'extérieur, en évitant les situations stressantes;
  • consultation avec un médecin sur le traitement de la névrite lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent.

L'apport régulier de complexes vitaminiques fait partie intégrante de la prévention de l'inflammation nerveuse. Lorsque vous planifiez des vacances, vous devez faire attention à votre santé. Rester dans un sanatorium en bord de mer contribuera à le renforcer. La randonnée dans les forêts de conifères, le durcissement, le jogging matinal sont également considérés comme utiles.

Conseil! Une rechute de névrite peut être évitée à l'aide d'un auto-massage aux huiles essentielles de cèdre ou de sapin..

Questions les plus fréquentes

Que faire si le nerf est refroidi?

L'hypothermie est l'une des principales causes de l'inflammation du trijumeau. La pathologie est reconnue par les caractéristiques suivantes:

  • douleur oculaire douloureuse (se déroule de manière monotone);
  • expressions faciales difficiles;
  • engourdissement du côté gauche ou droit du visage;
  • la présence d'un syndrome douloureux léger dans la partie de l'oreille (pas de décharge).

N'hésitez pas à visiter la clinique. Seul un neurologue sera en mesure d'évaluer correctement l'état du patient et de poser un diagnostic précis. Une caractéristique du diagnostic est l'utilisation d'une technique différentielle, qui exclut d'autres pathologies qui se produisent avec des symptômes similaires. Ainsi, par exemple, la névrite du nerf facial est souvent confondue avec une otite moyenne précoce ou une inflammation de l'oreille moyenne.

Une gymnastique spéciale aidera à soulager les symptômes de l'inflammation du nerf facial. Sa mise en œuvre s'accompagne souvent de sensations désagréables voire douloureuses, mais le résultat en vaut la peine. Le complexe comprend des éléments visant à travailler les muscles des lèvres, des yeux, des sourcils.

Pour améliorer l'effet, il est recommandé de frotter une petite quantité d'huile de sapin sur la peau avant la gymnastique. Ainsi, les expressions faciales récupéreront plus rapidement. Les recettes folkloriques suivantes contribuent à l'établissement rapide de la fonction musculaire:

  • l'utilisation d'une décoction de pétales de bordeaux ou de roses rouges (calme le système nerveux, affaiblit les symptômes);
  • pose de feuilles de géranium dans l'oreille du côté affecté (soulage rapidement la douleur).

L'ensemble du complexe de traitement pour un nerf congestionné doit être convenu avec le médecin. Le spécialiste, suivant la dynamique, fait des ajustements à la thérapie. Parfois, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour résoudre le problème.

Est-il possible de réchauffer le nerf facial avec une inflammation?

Beaucoup de gens ont peur d'utiliser des compresses chauffantes et des coussins chauffants pour lutter contre la névrite. C'est en vain, parmi les procédures de physiothérapie, il y a celles qui agissent sur la zone touchée à l'aide de la chaleur.

À la maison, l'échauffement est effectué en appliquant un tissu dense sur le côté douloureux du visage, dans lequel du sel ou du sable est enveloppé. La charge est préchauffée au micro-ondes ou directement au-dessus du feu. La durée de la procédure est de 15 à 20 minutes. Durée maximale de la session - 30 minutes.

L'auto-traitement de la névrite entraîne de graves conséquences. Même une procédure aussi inoffensive que l'échauffement peut provoquer une complication si le patient a d'autres pathologies. Les experts conseillent de le démarrer au plus tôt 7 à 9 jours après l'apparition des premiers signes de la maladie. Le meilleur moment pour les séances est tard le soir avant de se coucher. La durée du cours est déterminée individuellement. En moyenne, cela prend un mois.

La névrite du nerf facial est un problème résoluble. Les premières étapes d'un rétablissement rapide consistent à consulter un médecin en temps opportun. Une approche intégrée du traitement et la mise en œuvre des recommandations du médecin permettent de restaurer les fonctions perdues.