Comment le stress affectera-t-il votre digestion? Explique l'expert

Le stress affecte-t-il le fonctionnement du tractus gastro-intestinal? Olga Panes, gastro-entérologue, chef du service de gastro-entérologie du 10e hôpital clinique de la ville de Minsk, répond à la "question simple".

- Le stress affecte négativement tout le corps et le tractus gastro-intestinal ne peut être considéré comme une structure distincte qui en souffre. Bien que, bien sûr, le système digestif réponde d'une manière ou d'une autre à l'excitation due à l'action du système nerveux.

En situation de stress, divers troubles de l'alimentation sont possibles: les gens arrêtent de manger ou, au contraire, commencent à manger beaucoup, ils peuvent avoir des selles molles ou de la constipation et des douleurs abdominales. Le stress peut se refléter dans le poids. Si une personne mange trop en cas de stress, elle pèsera plus qu'il ne devrait, en parallèle, les organes internes changeront également - le foie et le pancréas en souffriront particulièrement. S'il souffre de malnutrition, il aura des problèmes de poids corporel, ce qui entraînera de la fatigue, de la faiblesse, un désir constant de dormir.

Un trouble de l'alimentation peut également se manifester par un trouble des selles. Aller aux toilettes est un processus individuel et la norme conditionnelle est différente pour chaque personne. La fréquence des selles dépend aussi de ce que vous mangez: s'il y a beaucoup de fibres (citrouille, légumes verts, courgettes), les selles seront plus fréquentes, si le riz, les œufs sont plus rares. La fréquence des selles moins d'une fois tous les trois jours nécessite une évaluation plus détaillée: soit vous ne mangez pas suffisamment, soit vous buvez peu d'eau, soit cela peut être une réaction à une situation stressante. Il peut également signaler la présence d'autres conditions médicales..

Il n'y a pas de recommandations claires sur la façon de faire face à cela par vous-même. Dans tous les cas, vous devez écouter le corps et consulter votre médecin.

Vous entraînez-vous activement, perdez-vous du poids ou maintenez-vous un mode de vie sain? Abonnez-vous à @gotutby sur Instagram, taguez-nous sur la photo, partagez des histoires - accédez à notre compte et sur les pages GO.TUT.BY.

Lire aussi

L'utilisation de l'intégralité du matériel n'est autorisée qu'aux ressources médiatiques qui ont conclu un accord de partenariat avec TUT.BY. Pour plus d'informations, veuillez contacter [email protected]

Si vous remarquez une erreur dans le texte de l'actualité, veuillez la sélectionner et appuyez sur Ctrl + Entrée

Stress et maux d'estomac ou maux d'estomac causés par les nerfs

Bonne journée, chers lecteurs! Aujourd'hui, je voudrais aborder un sujet très intéressant. Le stress et l'estomac, y a-t-il un lien entre eux?

Ceux qui sont familiers avec le blog savent que la plupart des maladies proviennent du travail incontrôlé de la psyché. Et c'est le système digestif qui réagit très brusquement au stress, et les pensées et émotions négatives conduisent à des maladies de l'estomac telles que la gastrite, les ulcères, le cancer.

Examinons de plus près quels facteurs affectent le développement des pathologies de l'estomac.

Aussi, à la fin de l'article, je suggère de regarder une vidéo intéressante de Timofei Karmatsky, neurologue, spécialiste de la thérapie viscérale. J'ai préparé un article pour vous après avoir regardé cette vidéo.

Stress et maladie psychosomatique

À première vue, il semble qu'il n'y ait aucun lien entre la psyché et les organes internes. Par conséquent, lorsqu'on leur a demandé si le mal d'estomac causé par les nerfs, beaucoup répondraient par la négative. Cependant, il existe une connexion. Des expériences sur des rats de laboratoire l'ont prouvé. Les animaux régulièrement exposés au stress sont très susceptibles de développer des ulcères d'estomac. Les gens ont également été testés. Et ils ont également montré des maladies psychosomatiques de l'estomac dues aux nerfs..

Différentes personnes ont réagi différemment aux situations stressantes. La tension créée a provoqué des réactions psychosomatiques. Cela est dû au fait que leur corps ne pouvait pas faire face au stress. La psychosomatique de la digestion est telle que stress et gastrite vont de pair.

Les problèmes d'estomac et d'intestin dus aux nerfs sont courants. Le stress accompagne une personne, à la maison et au travail. Les problèmes familiaux, la pression du temps au travail et d'autres situations imprévues provoquent des troubles psychosomatiques. Par exemple, le stress déclenche souvent le SCI, le syndrome du côlon irritable. Cette condition se manifeste par des symptômes tels qu'une indigestion, des maux d'estomac et des douleurs abdominales. Le stress provoque également des ballonnements.

Pour augmenter les défenses et une récupération efficace, une personne a besoin de repos. Les animaux malades ou blessés se cachent et se reposent généralement, ce qui réduit leur activité au minimum. Cela leur permet de récupérer et de récupérer plus rapidement. Une personne ignore les signaux que le corps lui envoie. Il n'a souvent ni le temps ni l'occasion de se reposer à temps. Par conséquent, les douleurs abdominales causées par les nerfs sont courantes..

Afin de résister efficacement au stress, une personne a besoin du soutien de sa famille et de ses amis. En fait, il arrive souvent que dans la famille, il ne trouve pas non plus de compréhension. Les amis deviennent des rivaux. En conséquence, une personne ne peut pas se reposer et recevoir un soulagement psychologique à la maison ou au travail. Par conséquent, la douleur et l'inconfort dans l'estomac dus aux nerfs deviennent ses compagnons constants..

Effets du stress sur le système digestif

Face aux problèmes, le corps humain résiste. Les glandes surrénales produisent l'hormone cortisol. Le système digestif inhibe ses fonctions. S'il y a de la nourriture dans l'estomac à ce moment, des problèmes de digestion peuvent survenir. Cela explique pourquoi l'estomac fait mal après le stress..

Après avoir éprouvé du stress, l'animal se repose généralement. Une personne peut continuer à lutter en interne même après la fin de la situation critique. L'état stressant prolonge la psyché elle-même, vomissant des souvenirs traumatiques.

La réponse à la question de savoir pourquoi l'estomac fait mal pendant le stress peut être une gastroduodénite chronique ou un syndrome du côlon irritable, des ulcères et une inflammation du duodénum, ​​une dyskinésie biliaire. Ce sont des maladies de personnes qui ont dû subir un choc violent. Les troubles du sommeil, l'insomnie, les cauchemars et les réveils constants contribuent à leur développement..

Les crampes dans l'estomac causées par les nerfs ne sont pas la pire chose qui puisse arriver. Si le stress dure trop longtemps, un épuisement nerveux peut survenir. Ses manifestations sont une transpiration accrue, des troubles du rythme cardiaque, une faiblesse, une fatigue chronique..

Cancer de l'estomac causé par les nerfs - est-ce possible? Il existe un lien indirect entre le cancer et la névrose. Une personne stressée dort généralement moins, bouge moins, peut aller tête baissée au travail sans faire attention à la fatigue. Il oublie souvent de dormir et de se reposer correctement. Habituellement, dans cet état, les gens mangent moins bien, ils peuvent abuser de la restauration rapide, ainsi que de l'alcool et des cigarettes..

Tout cela contribue à l'exacerbation des maladies chroniques. Ils deviennent un terrain fertile pour le développement d'un processus malin. Par conséquent, la réponse à la question de savoir si le stress peut blesser et endommager l'estomac est positive..

Le rôle du travail mental dans le traitement des maladies de l'estomac

Que faire si l'estomac fait mal aux nerfs? La tâche la plus importante, s'il y a des problèmes digestifs dus à la psychosomatique, est de sortir le corps du régime de stress subconscient. Pour que l'estomac puisse à nouveau digérer les aliments normalement, la membrane muqueuse et la microflore sont restaurées.

Pour ce faire, vous devez être capable de gérer vos émotions. Le stress est la réponse de notre psychisme aux facteurs externes défavorables..

Le corps a besoin de stress pour amener le corps à se préparer au combat. Mais le problème d'une personne est que sa psyché continue de générer des émotions négatives une fois le danger passé. Toutes ces manifestations de la psyché sont superflues, inutiles et même néfastes pour le corps..

Et c'est exactement ce qui doit être maîtrisé. Vous pouvez lire comment apprendre à gérer vos émotions dans d'autres articles de ce blog..

Je suggère également que vous appreniez à vous détendre et à méditer. Avec l'aide de la méditation et de la relaxation, vous arriverez progressivement à la paix de l'esprit, à l'harmonie intérieure et à la satisfaction spirituelle. C'est un état de conscience où les émotions inutiles ne se manifestent tout simplement pas. Tout ce qui est inutile et inutile disparaîtra. On peut dire que c'est le traitement des maladies de l'estomac. Il existe également des exercices énergétiques spéciaux qui peuvent vous aider à vous débarrasser de la gastrite ou des ulcères..

Cet article traite brièvement du lien entre le stress et les maladies de l'estomac. Pour une meilleure compréhension du matériel, je suggère de regarder une vidéo très intéressante.

Dans la vidéo ci-dessous, Timofey Karmatskikh vous expliquera comment le stress et l'estomac sont connectés.

Comment le stress affecte le système digestif

Avez-vous déjà remarqué une gêne abdominale après être devenu nerveux? Ou plutôt, dans le travail du tractus gastro-intestinal (GIT). Certes, beaucoup n'ont même pas pensé au lien entre ces deux processus. Surtout lorsque cela se produit extrêmement rarement et que toutes les sensations désagréables disparaissent rapidement. Sur le plan de la situation, cela peut se manifester, par exemple, avec de l'excitation avant un examen ou une prise de parole en public. Mais lorsque cela se transforme en un problème constamment dérangeant, nous commençons à étudier plus en détail la relation causale, à trouver des moyens d'améliorer la condition et de prévenir l'apparition de sensations désagréables à l'avenir..

Bien sûr, le problème du tractus gastro-intestinal n'est pas seulement une conséquence du stress ou d'une surcharge émotionnelle. Mais l'état de notre système nerveux occupe une des places importantes parmi les facteurs influençant le fonctionnement du système digestif..

Comme indiqué ci-dessus, il existe des situations où le stress, le surmenage, tout traumatisme psychologique ne nous laissent pas de repos pendant longtemps, ce qui entraîne une perturbation déjà évidente du travail du système nerveux, cardiovasculaire et, bien sûr, du travail des organes. système digestif.

Avec un stress constant, les organes du tractus gastro-intestinal peuvent se manifester sous la forme des symptômes suivants:

  • une sensation de vide dans l'estomac ou, au contraire, sa plénitude (sensation de satiété rapide);
  • douleur dans l'estomac ou dans d'autres zones de la cavité abdominale;
  • amertume ou acidité en bouche;
  • changement d'appétit;
  • brûlures d'estomac;
  • faiblesse, malaise général, troubles du sommeil;
  • spasmes œsophagiens;
  • la nausée;
  • constipation, diarrhée.

Tout cela provoque une inflammation de la muqueuse gastrique, l'apparition d'ulcères et de plaies. Et conduit également au syndrome du côlon irritable.

QUELLE EST LA MÊME RELATION?

Tout d'abord, il convient de noter que la majeure partie de la sérotonine (on l'appelle souvent l'hormone du bonheur, même si, en fait, c'est un neurotransmetteur dans le cerveau) est concentrée dans les intestins. La sérotonine joue un rôle important dans la régulation de la motilité et de la sécrétion du tractus gastro-intestinal. Ainsi, avec la dysbiose et un certain nombre d'autres maladies du côlon, la production de sérotonine par l'intestin est considérablement réduite, ce qui peut entraîner une détérioration de l'humeur.
Et vice-versa: en cas de dépression, de trouble anxieux, de dysfonctionnements autonomes somatoformes à travers le système nerveux autonome, l'innervation du tractus gastro-intestinal peut changer, ce qui perturbera ses fonctions et pourra entraîner une diminution de la production de sérotonine, ce qui affectera également l'humeur un cercle).

Le cerveau envoie un signal aux intestins via le système nerveux autonome que vous êtes stressé. En conséquence, des changements commencent à se produire dans l'intestin qui réduisent l'absorption des nutriments, réduisent le flux sanguin vers les particules alimentaires digérées et réduisent l'efficacité des réactions enzymatiques..
Autrement dit, l'ensemble du tractus gastro-intestinal réagit instantanément au stress psychologique. Les muscles du tractus gastro-intestinal se contractent, ce qui entraîne une inflammation. La connexion entre le tractus gastro-intestinal et le cerveau est bidirectionnelle. Les problèmes intestinaux envoient un signal au cerveau, et de la même manière, un cerveau agité signale à l'intestin des problèmes. Cette connexion est donc évidente et très proche..

Lorsque nous sommes stressés, notre corps est complètement concentré sur les processus vitaux, ignorant la digestion. Cela affecte le flux sanguin vers le système digestif, le réduisant, ce qui empêche la contraction des muscles lisses de l'estomac et des intestins, et réduit également la sécrétion d'enzymes digestives. La digestion est contrôlée par le système nerveux, composé de millions de nerfs individuels qui interagissent directement avec le système nerveux central.
Une exposition chronique au stress peut entraîner diverses maladies du tube digestif: reflux gastro-œsophagien, ulcères d'estomac, syndrome du côlon irritable, maladie de Crohn et même allergies alimentaires.

COMMENT DÉTECTER LA MALADIE

Le diagnostic est absolument nécessaire. Pour commencer, vous devriez consulter un gastro-entérologue. Il nommera les examens et analyses appropriés et, sur le principe de l'exclusion, la situation sera clarifiée. La conséquence est une perturbation du fonctionnement du tube digestif, que le médecin recommandera de corriger avec des médicaments, un régime alimentaire, ainsi qu'une révision du mode de vie. La cause profonde (dans notre cas) est une condition stressante sur laquelle vous travaillez déjà avec un neurologue, un psychologue ou un psychothérapeute.

COMMENT TRAITER

Étant donné que le déséquilibre émotionnel a déclenché un problème dans le système digestif, il est nécessaire de traiter la maladie à l'aide de l'apaisement des nerfs. En plus du schéma thérapeutique principal prescrit par un gastro-entérologue, une thérapie avec des sédatifs sera sélectionnée, ainsi que l'utilisation de méthodes de psychothérapie, des massages relaxants et, bien sûr, des ajustements de style de vie..
Il est recommandé de faire du sport (fitness, yoga, exercices de respiration), de la méditation, d'être plus souvent au grand air, d'ajuster la routine de sommeil et de repos.
L'essentiel dans tout ce traitement complexe est votre participation active et votre coopération avec les médecins pour résoudre le problème, normaliser et restaurer le corps..

Stress et maladies digestives: comment ils se provoquent

Auteur: Lera Melnikova

Les gens sont divisés en ceux qui sont saisis par le stress et qui perdent l'appétit de leurs nerfs. Par exemple, j'appartiens au deuxième type: je n'ai déjà aucune force physique et un morceau ne rentre pas dans ma gorge. Je marcherai donc dans un état semi-faible jusqu'à ce que le problème soit résolu. Et il y a une explication à cela: le cerveau signale une situation stressante au tractus gastro-intestinal. Elle agit comme une sorte d'agence de presse: elle envoie des nouvelles aux intestins marquées «éclair», qui sent que l'étui est une pipe et réduit son activité. Tout est logique: le corps mobilise des forces pour repousser «l'attaque», et maintenant il n'a plus le temps de déjeuner comme prévu.

Mais la rétroaction est également possible. Des changements négatifs dans la microflore intestinale peuvent causer de la dépression et de l'anxiété, tout comme le stress peut perturber l'intestin..

INTERCONNEXION DES SYSTÈMES NERVEUX CENTRAL ET ENTERAL

Le système nerveux central se compose de la moelle épinière et du cerveau. Il envoie et reçoit des signaux du système nerveux périphérique et régule presque tout ce que nous faisons avec notre corps. Par conséquent, le système nerveux central est souvent appelé le centre de contrôle du corps..

Il interagit avec les intestins par le biais du nerf vague (nerf vague). Des milliers de fibres fines en sortent dans le système nerveux du tube digestif..

Le système nerveux entérique est souvent appelé le «deuxième cerveau». Il contient plus de 100 millions de neurones (plus que la moelle épinière mais moins que le céphalique) et produit de nombreux neurotransmetteurs tels que la sérotonine, la dopamine et l'acétylcholine. Dans des conditions normales, l'ENS est en constante interaction avec le système nerveux central. Mais des études montrent qu'il est tout à fait capable de fonctionner de manière autonome. Pensez-y: aucun autre organe humain ne peut se permettre ce luxe..

Autre fait incroyable: près de 95% de toute notre sérotonine - la soi-disant hormone du bonheur - est concentrée dans les intestins. Le processus digestif ne commence que lorsque des cellules entérochromaffines spéciales l'absorbent dans la paroi intestinale.

Il est possible que ce soit la carence en sérotonine dans l'intestin qui détermine le développement de la dépression. Et son manque dans le cerveau n'est qu'une conséquence, un symptôme concomitant.

COMMENT LE STRESS CAUSE UNE INFLAMMATION CHRONIQUE

Les glucocorticoïdes sont des hormones stéroïdes que les glandes surrénales produisent pendant les périodes de stress. Le glucocorticoïde naturel principal et le plus actif chez l'homme est le cortisol. L'hormone dite du stress joue un rôle important dans la réduction de l'inflammation. Par exemple, si vous souffrez d'une maladie inflammatoire de l'intestin, votre médecin peut vous prescrire de la prednisone. Dans le corps humain, il est converti par le foie en un dérivé du cortisol qui a un effet anti-inflammatoire..

L'une des dernières théories affirme que l'inflammation chronique des intestins ou de tout autre organe peut se développer en raison d'un stress prolongé. Ceci est probablement dû au fait que le stress chronique modifie la réponse des cellules au cortisol. Lorsque les niveaux de cortisol sont élevés pendant une période de temps significative, le corps devient moins sensible à ses effets anti-inflammatoires..

Il est important que le corps maintienne un niveau normal de cortisol: si l'hormone est trop, les tissus deviennent moins sensibles à son effet anti-inflammatoire; si cela ne suffit pas, nous perdons notre protection contre les bactéries pathogènes.

COMMENT LE STRESS RÉDUIT L'IMMUNITÉ

Saviez-vous que la plupart de notre système immunitaire est situé dans les intestins? Le tissu lymphoïde associé à l'intestin (GALT) contient environ 70% des cellules B de l'ensemble du système immunitaire.

De plus, le tractus gastro-intestinal sécrète ce qu'on appelle une immunoglobuline sécrétoire spécifique A (IgA), un composé qui est essentiellement la première ligne de défense de l'intestin. Le degré de protection des voies respiratoires et gastro-intestinales contre les infections virales locales dépend des IgA..

Le stress chronique réduit la production d'immunoglobulines et favorise ainsi la prolifération de bactéries pathogènes dans l'intestin.

Des études montrent que les étudiants ont des niveaux d'immunoglobulines plus faibles pendant les sessions que pendant le processus éducatif. Cet indicateur demeure deux semaines après la réussite des examens. Au contraire, dans un état de calme et d'équilibre, la production d'immunoglobulines est activement augmentée..

De faibles niveaux d'immunoglobulines nous rendent vulnérables non seulement aux infections intestinales, mais aussi à de nombreuses autres..

COMMENT LE STRESS CAUSE UN DÉSÉQUILIBRE DES BACTÉRIES INTESTINALES

Des expériences ont montré qu'en cas de stress psychosocial chronique, les souris développent une maladie appelée dysbiose - lorsque les bactéries nocives sont en excès, mais que les bactéries bénéfiques dans l'intestin ne suffisent pas. Ce déséquilibre est directement lié à la maladie de Crohn et au syndrome du côlon irritable..

Le stress affecte non seulement l'équilibre de nos bactéries, mais réduit également la diversité microbienne intestinale.

Certains scientifiques affirment que moins il y a de diversité microbienne dans l'intestin, plus il est susceptible de devenir en surpoids et de développer des allergies..

Il est clair que le stress modifie notre flore intestinale. Mais nos bactéries intestinales influencent également la façon dont nous réagissons au stress. Le cerveau reçoit un signal que la microflore souffre et plonge le corps dans un stress encore plus grand.

COMMENT LE STRESS AUGMENTE LA DOULEUR

Fait intéressant: la plupart des personnes atteintes du syndrome du côlon irritable et d'autres maladies intestinales ressentent une perception accrue de la douleur. Si la réponse normale au stress implique une augmentation du seuil de douleur, l'inverse se produit chez les patients atteints de maladies du système digestif..

Imaginez: vous fuyez un ours dans la forêt et vous vous blessez sur une brindille acérée. Sûrement, vous ne remarquerez même pas la douleur et continuerez à fuir le prédateur. Un exemple artificiel, mais voici comment un corps sain réagit au stress: nous pouvons facilement faire face à une douleur intense.

Des études montrent que les patients souffrant de troubles intestinaux ont un seuil de douleur plus bas (ils ressentent plus de douleur) que ceux qui n'ont pas de tels problèmes de santé. Et les symptômes de la maladie - comme les ballonnements - sont exacerbés lorsque les gens sont stressés ou anxieux. Au contraire, ces symptômes diminuent lorsqu'ils sont calmes et détendus - une confirmation supplémentaire du lien étroit entre le cerveau et l'intestin..

COMMENT RESTAURER LE BILAN

Les diagnostics typiques en cas de stress prolongé sont le syndrome du côlon irritable, la gastroduodénite chronique (inflammation du duodénum), la dyskinésie biliaire, l'ulcère peptique.

Le traitement de ces maladies implique une psychothérapie, qui aidera une personne à sortir d'un état de stress constant et, de ce fait, à améliorer le travail des organes internes..

Pour restaurer la membrane muqueuse de l'estomac et des intestins, une microflore saine ne peut être qu'au repos et non en tension.

Bien entendu, une visite chez un psychothérapeute doit faire suite à une visite chez un gastro-entérologue. Le traitement varie en fonction de la maladie et de son stade avancé. Mais une composante obligatoire de la thérapie est le régime (tableau numéro 5): cela implique des repas fréquents en petites portions, le refus des aliments gras, frits, alcoolisés et fumer..

La sélection des médicaments est effectuée uniquement par le médecin traitant, sur la base de l'anamnèse et des résultats des tests obtenus, cependant, des gastro-entéroprotecteurs, qui restaurent la muqueuse gastro-intestinale, seront très probablement prescrits pour le traitement principal. Dans les cas particulièrement difficiles, lorsque les médicaments ne suffisent plus, ils ont recours à une intervention chirurgicale.

Comment le stress provoque des ulcères d'estomac

L'ulcère gastroduodénal et l'ulcère duodénal font référence à des maladies polyétiologiques et peuvent être déclenchés par une infection (la bactérie Helicobacter pylori), une mauvaise alimentation, l'abus d'alcool et de tabac, des facteurs traumatiques et des médicaments à long terme du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens. L'ulcère de l'estomac dû au stress mérite une attention particulière, qui se produit dans le contexte d'un choc nerveux prononcé. Tout choc psycho-émotionnel affecte négativement les défenses de l'organisme, et le tractus gastro-intestinal prend le premier coup.

Effets du stress sur la santé de l'estomac

La neurorégulation du tractus gastro-intestinal est réalisée par le système nerveux autonome. Le mécanisme d'apparition des ulcères d'estomac sous stress est l'activation générale du système nerveux autonome, à la suite de laquelle la sécrétion de suc gastrique, qui contient de l'acide chlorhydrique, augmente. En raison de la diminution de l'immunité locale et de l'activation de la fonction sécrétoire de l'estomac, des conditions favorables sont créées pour la formation d'une inflammation de la membrane muqueuse de l'organe, la violation de son intégrité et l'apparition de lésions érosives et ulcéreuses.

L'ulcère gastrique stressant fait référence à une maladie grave qui peut entraîner le développement de complications graves, y compris des saignements dus à des anomalies muqueuses. En plus de l'ulcère gastrique, une exposition prolongée au stress peut entraîner le développement de telles maladies du tractus gastro-intestinal:

  1. Gastrite aiguë et chronique.
  2. Gastroduodénite.
  3. Pancréatite chronique.
  4. Spasme œsophagien.

De plus, l'immunodéficience associée à l'effet néfaste d'un facteur de stress rend le corps humain vulnérable aux maladies infectieuses et non infectieuses d'autres organes et systèmes..

Symptômes de l'ulcère de stress

Les symptômes suivants d'un ulcère d'estomac stressant sont mis en évidence:

  1. Douleur dans la région épigastrique qui s'aggrave après avoir mangé.
  2. Vomissements suivis de soulagement.
  3. Diminution de l'appétit.
  4. Pâleur de la peau.
  5. Faiblesse générale diminution des performances.
  6. Brûlures d'estomac.
  7. Lourdeur dans l'estomac.
  8. Augmentation des flatulences dans les intestins (flatulences).

Un ulcère de l'estomac situé dans l'antre de l'estomac, accompagné de douleurs nocturnes et de faim. Les complications les plus probables de l'ulcère gastroduodénal comprennent la perforation des parois des organes et les saignements. Avec le développement de saignements, les symptômes suivants apparaissent également:

  1. Lèvres bleues.
  2. Vomissements de sang mélangés.
  3. Pâleur sévère de la peau.
  4. La faiblesse.
  5. Diminution des indicateurs de pression artérielle.
  6. Rythme cardiaque rapide (tachycardie).

Comment trouver un ulcère

La méthode la plus informative pour détecter un ulcère gastrique de stress est l'examen endoscopique ou la gastroscopie. Des défauts graves de la muqueuse gastrique peuvent être détectés en effectuant une radiographie d'un organe avec contraste.

Traitement

Le traitement standard de l'ulcère gastrique, déclenché par une exposition au stress, comprend la prise de ces groupes de médicaments:

  1. Les inhibiteurs de la pompe à protons.
  2. H2 - bloqueurs des récepteurs de l'histamine.
  3. Produits enveloppants.
  4. Antiacides.
  5. Préparations au bismuth.

Pour corriger l'état émotionnel et réduire l'influence du système nerveux autonome sur la fonction sécrétoire de l'estomac, des sédatifs sont prescrits aux patients. Dans les cas particulièrement graves, des tranquillisants sont prescrits..

Les métaprébiotiques ont montré leur efficacité dans le traitement et la prévention des ulcères d'estomac de stress. Un assistant fiable dans le traitement et la prévention des lésions érosives et ulcéreuses du tractus gastro-intestinal,

est un métaprebiotique Stimbifid Plus. Son effet positif sur le tractus gastro-intestinal est dû aux propriétés suivantes:

  1. Normalise l'équilibre du microbiote naturel du tractus gastro-intestinal grâce à la teneur en fructopolysaccharides et fructooligosaccharides, ainsi qu'en lactate de calcium.
  2. A un effet néfaste sur la bactérie Helicobacter pylori.
  3. Aide à accélérer le processus de guérison des muqueuses endommagées.
  4. Réduit l'intensité du processus inflammatoire.
  5. En restaurant la microflore naturelle du tractus gastro-intestinal, il a un effet positif sur l'immunité locale et générale, stimulant les défenses de l'organisme.

Les fructopolysaccharides et les fructooligosaccharides, qui font partie du métaprebiotique Stimbifid Plus, sont un terreau naturel pour les bactéries bénéfiques vivant dans la lumière du tractus gastro-intestinal. Un autre composant, le lactate de calcium, contribue à augmenter la population de lactobacilles. Metaprebiotic est également efficace et sûr à tout âge. L'effet de la restauration de la muqueuse gastrique en cas d'ulcère gastro-duodénal se forme dès le début de la prise de métaprebiotique.

La prévention

La principale mesure préventive qui réduit le risque de ce type d'ulcère gastrique est la normalisation de l'état psycho-émotionnel et la limitation maximale des situations stressantes. De plus, pour la prévention des ulcères d'estomac, il est recommandé de suivre ces règles:

  1. Réduisez au minimum le nombre d'aliments frits et frits dans votre alimentation quotidienne. Les restrictions incluent également les aliments épicés, les épices et herbes agressives, ainsi que l'alcool.
  2. Si une gastrite chronique a déjà été diagnostiquée, il est recommandé d'effectuer un examen endoscopique de l'estomac (gastroscopie) au moins une fois par an..

Metaprebiotic Stimbifid Plus peut être utilisé non seulement à des fins thérapeutiques, mais également à des fins prophylactiques. Avec un stress émotionnel accru, pour la prévention des ulcères et de la gastrite, il est recommandé de prendre ce remède conformément à la posologie indiquée dans les instructions officielles du métaprebiotique.

Comment le stress affecte la santé intestinale?

Le développement dans n'importe quel domaine, qu'il s'agisse de relations personnelles, de carrière ou de toute autre activité, nécessite toujours une sortie de la zone de confort et s'accompagne donc d'expériences émotionnelles et de stress. D'un point de vue médical, le stress n'est rien d'autre que la réponse du corps au stress physique ou émotionnel.

Un séjour prolongé dans un état de stress entraîne une personne dans une cage d'anxiété, d'irritabilité et de dépression accrue, alors que toute petite chose provoque une vague d'émotions.

Quel est l'impact du stress sur la santé humaine?

Les conditions de stress ne passent pas sans laisser de trace pour le corps. Les troubles du système digestif, la diminution de l'immunité, l'augmentation de la glycémie, les troubles du sommeil ne sont qu'une courte liste de problèmes pouvant être causés par l'épuisement émotionnel 1.

Quoi d'autre est dangereux dans le stress sévère?

Il faut savoir que c'est lui qui est considéré comme l'un des déclencheurs du développement du syndrome du côlon irritable 2.

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est l'une des 3 maladies intestinales les plus courantes, se manifestant par:

  • crampes ou douleurs à l'estomac
  • violation des selles (diarrhée, constipation ou leur alternance);
  • ballonnements, flatulences.

IBS fait référence à des troubles fonctionnels de l'intestin. Qu'est-ce que ça veut dire? Dans un état sain, l'intestin (ou plus précisément ses parois) se contracte et assure le mouvement des aliments. Dans le SCI, le rythme des contractions des parois intestinales est perturbé, c'est-à-dire que sa fonction motrice est perturbée.

Signes du syndrome du côlon irritable

1. Motilité altérée (selles):

La constipation survient lorsque la motricité est ralentie. Les parois intestinales deviennent moins actives et ne peuvent pas assurer le mouvement nécessaire du contenu intestinal. La constipation s'accompagne souvent d'une production accrue de gaz. En raison du retard du contenu dans l'intestin, les processus de fermentation s'intensifient, les gaz s'accumulent - des flatulences se produisent.

La diarrhée survient lorsque la motilité intestinale est accélérée. Les parois de l'intestin commencent à se contracter vigoureusement, à la suite de quoi le contenu de l'intestin se déplace trop rapidement le long de celui-ci.

Le spasme des muscles lisses de l'intestin entraîne une sensation de douleur dans l'abdomen et peut également provoquer le développement de la constipation.

2. Indigestion (absorption des nutriments).

Telle ou telle perturbation des intestins se traduit par l'absorption des nutriments que nous obtenons des aliments. Avec la constipation, il y a un retard dans le nettoyage de l'intestin. Cela conduit au fait que les substances nocives formées lors de la digestion restent dans les intestins plus longtemps que nécessaire et commencent à être absorbées dans la circulation sanguine, provoquant une intoxication. les substances n'ont pas le temps de pénétrer dans le corps.

Comment calmer un intestin irrité?

Afin d'éviter les troubles intestinaux associés au SCI, il est nécessaire de stabiliser l'état psycho-émotionnel et d'apprendre à gérer le stress..

Des habitudes simples vous aideront à maintenir l'équilibre émotionnel, à éviter les effets négatifs du stress et à récupérer plus rapidement:

  • Le bon équilibre entre le travail et les loisirs
  • Repas réguliers en petites portions plusieurs fois par jour
  • Bonne respiration et aromathérapie
  • Activités sportives, randonnées en plein air
  • Changement de décor périodique
  • Loisirs créatifs

Le stress chronique et l'incapacité de suivre les recommandations ci-dessus peuvent nécessiter des sédatifs et des consultations avec un psychologue ou un psychothérapeute. Souvent, diverses interventions psychothérapeutiques sont disponibles pour traiter le syndrome du côlon irritable. Lorsqu'elles sont utilisées habilement, ces méthodes peuvent aider à réduire l'anxiété et à améliorer l'humeur, ce qui a un effet positif sur la santé..

La récupération du fond émotionnel peut prendre du temps et les symptômes désagréables du SCI peuvent continuer à perturber le rythme de vie habituel. C'est pourquoi il est tout aussi important de traiter les symptômes du syndrome du côlon irritable..

Duspatalin ® 135 mg est spécialement conçu pour le traitement de la douleur, des spasmes et de l'inconfort dans la région intestinale associés au syndrome du côlon irritable..

Duspatalin ® 135 mg a une double action contre les symptômes du SCI 4:

  • soulage les spasmes et la douleur dans l'abdomen, le médicament commence à développer son effet après 15 minutes;
  • normalise la fonction intestinale, élimine la diarrhée, la constipation, les ballonnements et les flatulences.

Le médicament Duspatalin ® 135 mg agit à dessein dans les intestins 4 et, contrairement aux médicaments systémiques, ne perturbe pas les fonctions d'autres organes et systèmes 5.

Ici, vous pouvez en savoir plus sur le médicament Duspatalin ® 135 mg et les instructions à usage médical.

1 1. Voznesenskaya T.G. Stress émotionnel et prévention de ses conséquences. RMJ 2006; 9 (14): 694-697

2 2. Lacy BE, Mearin F, Chang L, et al. Troubles intestinaux gastroentérologie 2016; 150: 1393-1407

3 3. Selon l'Organisation mondiale des gastro-entérologues, le SCI affecte de 9 à 23% des personnes dans le monde. Syndrome du côlon irritable: une perspective globale. Directive mondiale 2015 de l'Organisation mondiale de la gastroentérologie

4 4. Instructions pour l'usage médical du médicament Duspatalin ® (Mebeverin 135 mg) comprimés enrobés à partir du 24.05.2017

5 5. Stockis A. et al. Journal d'analyse pharmaceutique et biomédicale 2002; 29: 335-340

6 6. Minushkin O. N., Elizavetina G. A., Ardatskaya M. D. Traitement médicamenteux des troubles fonctionnels des intestins et du système biliaire, survenant principalement avec des douleurs abdominales et des flatulences. Pharmacologie clinique et thérapie. 2002; 1: 24-26.

1 1. Minushkin O. N., Elizavetina G. A., Ardatskaya M. D. Traitement médicamenteux des troubles fonctionnels des intestins et du système biliaire, survenant principalement avec des douleurs abdominales et des flatulences. Pharmacologie clinique et thérapie. 2002; 1: 24-26.

Duspatalin ® 135 mg est conçu pour une solution globale au problème des intestins «irrités»: soulage rapidement les spasmes et les douleurs dans l'abdomen et d'autres symptômes, et lorsqu'il est pris en cure, il rétablit la fonction intestinale 1.

Le traitement recommandé pour le SCI à partir de 28 jours 2.

Les parois intestinales sont constituées de cellules qui, par leurs contractions, assurent le mouvement des aliments. C'est ce qu'on appelle la motilité intestinale...

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est l'une des maladies intestinales les plus courantes au monde. C'est une maladie d'une grande ville, et donc elle survient principalement chez les personnes qui travaillent beaucoup...

1 1. Voznesenskaya T.G. Stress émotionnel et prévention de ses conséquences. RMJ 2006; 9 (14): 694-697

2 2. Lacy BE, Mearin F, Chang L, et al. Troubles intestinaux gastroentérologie 2016; 150: 1393-1407

3 3. Selon l'Organisation mondiale des gastro-entérologues, le SCI affecte de 9 à 23% des personnes dans le monde. Syndrome du côlon irritable: une perspective globale. Directive mondiale 2015 de l'Organisation mondiale de la gastroentérologie

4 4. Instructions pour l'usage médical du médicament Duspatalin ® (Mebeverin 135 mg) comprimés enrobés à partir du 24.05.2017

5 5. Stockis A. et al. Journal d'analyse pharmaceutique et biomédicale 2002; 29: 335-340

6 6. Minushkin O. N., Elizavetina G. A., Ardatskaya M. D. Traitement médicamenteux des troubles fonctionnels des intestins et du système biliaire, survenant principalement avec des douleurs abdominales et des flatulences. Pharmacologie clinique et thérapie. 2002; 1: 24-26.

1 1. Minushkin O. N., Elizavetina G. A., Ardatskaya M. D. Traitement médicamenteux des troubles fonctionnels des intestins et du système biliaire, survenant principalement avec des douleurs abdominales et des flatulences. Pharmacologie clinique et thérapie. 2002; 1: 24-26.

  • Une drogue
  • Intestin irritable
  • Instructions
  • Information utile
  • Retour d'information
  • Conditions d'utilisation en ligne
  • Politique de données personnelles

Les informations présentées sur le site sont destinées à être consultées uniquement par des adultes. Le matériel a été développé avec le soutien d'Abbott Laboratories LLC afin d'informer les patients sur la maladie. Les informations contenues dans ce document ne remplacent pas les conseils d'un professionnel de la santé. Consultez votre médecin. RUS239708 du 27/11/2019

Le stress affecte-t-il vraiment la digestion?

Life hacker a découvert par la gastro-entérologue Anna Yurkevich pourquoi je n'ai pas envie de manger avant les examens et les entretiens.

Certaines personnes ont mal au ventre à cause du stress, quelqu'un n'en a tout simplement pas un morceau dans la gorge. Les réactions sont différentes et nous avons demandé à un expert pourquoi cela se produit et comment notre ventre est lié aux expériences..

Gastro-entérologue. Auteur d'un blog sur la nutrition et la santé digestive.

Qu'est-ce que le stress? Pour certains, c'est un voyage en métro, pour d'autres - un vol en avion. Dans tous les cas, le tractus gastro-intestinal réagira d'une manière ou d'une autre à l'excitation due à l'action du système nerveux autonome.

Le système nerveux autonome est responsable du travail des organes internes, il fonctionne de manière autonome et constante. Avec le pouvoir de la pensée, nous ne pouvons pas influencer le fonctionnement des intestins, de l'estomac et des autres organes. Par conséquent, que cela nous plaise ou non, mais en réponse aux expériences, des hormones de stress sont produites, comme l'adrénaline..

Sous son influence, les muscles du tractus gastro-intestinal se relâchent, la motilité ralentit, les sphincters se contractent. Voici l'une des explications de la douleur dans l'hypochondre droit après le stress: dans cette zone, les voies biliaires avec leurs sphincters sont projetées, qui sont sensibles non seulement aux erreurs de nutrition, mais aussi au stress.

Quant à la digestion elle-même, au moment du stress sous l'influence de toutes les mêmes hormones, le mode «combat ou fuite» est activé. Le flux sanguin principal va au cœur, au cerveau, aux muscles, de sorte que si quelque chose se produit, ayez le temps de s'échapper ou de riposter. Dans une telle situation, le tractus gastro-intestinal ne reçoit pas un apport sanguin approprié, par conséquent, le processus de digestion ralentit..

L'estomac peut-il souffrir des nerfs?

Les sensations spasmodiques dans l'abdomen sont une contraction musculaire réflexe accompagnée de douleur. Le syndrome de la douleur se manifeste par une gêne dans diverses parties de l'abdomen. Un réflexe spasmodique des muscles peut être présent dans diverses maladies: dans les maladies des reins et de la vésicule biliaire, dans la colite et la gastrite. Dans ce cas, vous devez consulter un spécialiste qui diagnostiquera et prescrira un traitement. Quel est l'effet des nerfs sur le tractus gastro-intestinal et est-il possible à cause de cela le développement de l'extrasystole ventriculaire?

Le stress affecte l'estomac

Une mauvaise alimentation - la cause des crampes d'estomac

Une mauvaise nutrition est souvent considérée comme la cause des crampes. Cependant, l'apparition de spasmes n'est pas toujours associée à la nutrition, aux régimes. La plupart des gens estiment que de nombreuses maladies se manifestent plus rapidement à la suite de dépressions nerveuses et prennent beaucoup de temps à guérir. Pour les crampes d'estomac, cela est justifié. Les nerfs peuvent faire mal à l'estomac, car ils sont interconnectés. La résistance au stress est ici d'une grande importance. Le stress comme réponse du corps aux explosions émotionnelles, un état nerveux contribue à l'apparition de sensations spasmodiques, de troubles de la névrose (réflexes nauséeux, éructations, brûlures d'estomac dues aux nerfs, diarrhée et constipation, flatulences).

L'estomac fait mal aux nerfs - c'est une condition qui n'est pas systématisée dans le rapport de certaines maladies.

Ce n'est qu'après avoir passé les tests et diagnostics nécessaires qu'il est possible de déterminer l'essence du problème et d'établir un diagnostic. La recherche peut montrer que la cause des ulcères d'estomac est le microbe Helicobacter. Le plus souvent, l'estomac fait mal à cause du stress ou des dépressions nerveuses. En règle générale, les experts utilisent le nom de «névrose gastrique» en cas d'anomalies du travail de l'estomac, à savoir: dyspepsie nerveuse fonctionnelle, ballonnements et détérioration de la fonction intestinale, des variantes de modifications de l'acidité gastrique peuvent également être diagnostiquées.

Douleur après des expériences

Relation entre les douleurs abdominales et les nerfs

La dépression et la rébellion, le désir et la tristesse, la colère et la rage ont un effet négatif sur le système digestif. Si l'estomac ou les intestins réagissent au stress par des douleurs spasmodiques ou peuvent cesser de fonctionner complètement, cela n'est pas surprenant. Le plus souvent, c'est le stress qui se manifeste par des problèmes digestifs. Cela sert de source de maladies dangereuses, d'inflammation du tractus gastro-intestinal, par exemple de gastrite sur une base nerveuse.

Alors pourquoi l'estomac fait-il mal à cause des nerfs? Que faire? Le système nerveux contrôle la digestion. En état de stress, le système nerveux fonctionne mal. Dans ce cas, le stress affecte le système digestif, perturbant le travail des glandes, responsables de la digestion des aliments. Le volume du suc gastrique change, les paramètres normaux des enzymes pancréatiques (trypsine et lipase) et la bile changent. À savoir: il y a une gastrite sur une base nerveuse.

De plus, selon les signaux provenant du cerveau, les hormones de stress (adrénaline et cortisol) pénètrent dans la circulation sanguine, ce qui affecte négativement le système digestif, car elles libèrent des enzymes qui altèrent le processus digestif. Ces hormones ont un effet différent sur chaque personne: quelqu'un ne veut pas du tout manger et quelqu'un mange plus que d'habitude. En conséquence, certains perdent du poids à cause de la tension nerveuse, tandis que d'autres se remplissent de nourriture en quantité qui n'est pas bénéfique. Bottom line: un dysfonctionnement du système digestif, accompagné de crampes d'estomac.

Effet du stress sur le tube digestif

Les nerfs comme cause de douleurs abdominales

Une personne a tendance à s'inquiéter constamment des problèmes liés à la santé, à la carrière et à la situation financière. Le bien-être psychologique affecte toujours l'état physiologique. Par conséquent, un état émotionnel négatif contribue à une diminution des performances du système immunitaire, supprime le corps, ce qui entraîne des maladies infectieuses et des douleurs abdominales.

Le syndrome du côlon irritable commun associé au surmenage et à l'anxiété, ainsi que des troubles nerveux, en plus de tout cela, peuvent déclencher une gastrite nerveuse.

Il existe des raisons nerveuses pour l'apparition de douleurs abdominales:

  • Anxiété.
  • Peur et surmenage.
  • Forte agitation.
  • Évanouissement constant.
  • Mélancolie.
  • Stress prolongé et prolongé.

Signes de maladies de l'estomac

Lorsque l'estomac fait mal aux nerfs, la personne manifeste non seulement des douleurs dans le bas de l'abdomen, mais également des dysfonctionnements gastriques:

  • J'ai mal à l'estomac;
  • pancréatite;
  • le bas de l'abdomen fait mal;
  • douleur dans la région épigastrique;
  • diarrhée ou constipation;
  • sang et écoulement muqueux dans les selles;
  • vomissement;
  • régurgitation (reflux acide qui irrite la muqueuse de l'estomac);
  • ballonnements;
  • l'estomac grogne;
  • éructations et excès de gaz.

La plupart des symptômes persistent pendant deux à trois jours. Une exacerbation de la gastrite sur une base nerveuse peut survenir. Lorsque la condition douloureuse est prolongée, elle provoque un inconfort sévère et crée des problèmes pour la vie quotidienne. Si des symptômes apparaissent, consultez un médecin.

L'automédication n'aide pas

Prévention et thérapie

Les douleurs d'estomac dues aux chocs de stress sont traitées avec des médicaments. De plus, une personne doit changer de mode de vie, éviter les facteurs de stress. En fonction du diagnostic, le médecin peut prescrire les médicaments suivants:

  • médicaments de normalisation des selles;
  • médicaments antiémétiques;
  • médicaments qui affectent les processus mentaux, principalement sur une activité nerveuse plus élevée;
  • les antiacides, qui protègent la muqueuse de l'estomac de l'action de l'acide chlorhydrique et de la bile;
  • pour les personnes souffrant d'anxiété nerveuse et de sensations douloureuses, avec surmenage psychologique (estomac nerveux), des médicaments sont prescrits pour soulager les sentiments de dépression et de dépression;
  • médicaments à base de plantes.

Les maladies de l'estomac peuvent être guéries avec des plantes médicinales. Les plantes à base de plantes aideront à se débarrasser des effets des gaz sur le tractus gastro-intestinal: camomille, menthe poivrée et gingembre. Le fenouil, l'herbe à chat, la valériane, l'estragon, l'anis et l'angélique sont des plantes à base de plantes à effet relaxant.

Médicaments contre les maux d'estomac

Il se trouve qu'il est problématique pour une personne de bouger à cause de douleurs à l'estomac sur une base nerveuse.

Afin de soulager le stress et la gastrite, vous devez vous calmer et vous habituer à vivre sur une note positive et ne pas devenir nerveux..

Il existe d'autres moyens de se débarrasser des douleurs d'estomac liées au stress:

  • Le gingembre, ou sa racine, a un effet calmant sur l'estomac et soulage l'irritation de sa membrane muqueuse. Aide aux crampes et à une mauvaise digestion.
  • La menthe soulage le stress, renforce les nerfs. Il est utilisé pour améliorer la digestion des aliments et protéger contre l'indigestion.
  • La soude est utilisée pour éliminer les coliques, traiter les spasmes intestinaux, agit comme antiacides qui soulagent les brûlures d'estomac, le réflexe nauséeux.
  • Le riz aidera à se débarrasser des maux d'estomac avec névrose et selles molles. Le riz normalise les selles, absorbe les toxines.
  • Exercices de respiration pour calmer les nerfs, normaliser le rythme cardiaque. Aide à soulager la fatigue et le stress.

Conclusion

Vous savez maintenant que les nerfs peuvent causer des problèmes d'estomac. Vous devez faire plus attention à votre état psycho-émotionnel afin d'éviter de graves maladies de l'estomac.

Il est nécessaire d'adhérer à un mode de vie sain et correct. Si des symptômes de maladies apparaissent, vous devriez consulter un médecin qui sélectionnera le traitement approprié pour vous..

Pourquoi un ulcère d'estomac stressant survient-il?

Un stress fort et prolongé affecte négativement la santé humaine, supprimant les défenses du corps. Le tractus gastro-intestinal est le plus touché. Un ulcère de l'estomac stressant est la blessure la plus courante résultant du stress. Qu'est-ce que c'est et comment cette maladie est-elle traitée??

  1. Qu'est-ce que l'ulcère de stress à l'estomac
  2. Causes d'occurrence
  3. Symptômes et diagnostic
  4. Traitement

Qu'est-ce que l'ulcère de stress à l'estomac

Les ulcères de stress sont de nombreuses lésions de la surface du tractus gastro-intestinal sous forme d'ulcères. Ils surviennent dans un état de stress extrême. Le plus souvent, les défauts se forment précisément sur les parois de l'estomac..

Il existe deux types de lésions:

  • Les ulcères de Cushing;
  • Ulcères de Kurling.

Ils se ressemblent, ont une petite taille et sont presque asymptomatiques. Mais le traitement doit être effectué en temps opportun, sinon les ulcères se développeront et créeront de nombreux problèmes de santé. En particulier, ils provoquent le plus souvent des perforations et des saignements..

Causes d'occurrence

L'estomac et le stress sont étroitement liés, mais la cause des ulcères de stress n'est pas le stress quotidien et le stress qui affecte une personne chaque jour. Les ulcères de stress sont une conséquence de l'influence sur le corps de facteurs traumatiques puissants, d'événements négatifs inattendus, de problèmes de santé graves qui ont eu un effet ponctuel. Ça peut être:

  • transféré des opérations complexes;
  • blessures graves;
  • pathologies aiguës;
  • états de choc.

Lorsqu'il est exposé à deux ou plusieurs facteurs de stress, le risque de développer des ulcères augmente de manière multiple. Un stress sévère et une réaction aiguë obligent les défenses à fonctionner à la limite de leurs capacités, en conséquence, le travail coordonné des systèmes et des organes est perturbé. Le déséquilibre affecte également négativement l'activité sécrétoire de l'estomac..

Bosse dans l'estomac, éructations et stress

Il a été prouvé qu'au cours des trois premières heures d'un choc violent, une inflammation de la membrane muqueuse se produit, la membrane devient très vulnérable en trois jours et commence à saigner. La surcharge affecte également le pancréas. Le bouleversement psychologique provoque le développement de maladies chroniques et touche les points faibles.

Le pancréas et le stress sont des concepts étroitement liés, c'est cet organe qui réagit en premier à tout changement du rythme de vie habituel. Dans le contexte du stress psycho-émotionnel, la pancréatite se développe, les violations peuvent entraîner la formation d'un diabète sucré. À la suite d'une augmentation du taux de glucose, la sensibilité à l'insuline diminue, le travail du pancréas se confond, il cesse d'exercer ses fonctions.

Symptômes et diagnostic

Le danger d'un ulcère d'estomac stressant est qu'il ne présente pratiquement pas de symptômes prononcés..

  1. Saignements gastro-intestinaux fréquents. Ils sont observés chez 20% des personnes souffrant d'ulcères, alors que la personne ne ressent pas de douleur..
  2. À l'avenir, en l'absence de traitement, une perforation de l'ulcère est observée. Elle survient chez environ 4 à 6% des personnes atteintes de la maladie..

La présence d'un ulcère d'estomac de stress peut être diagnostiquée par endoscopie. Dans ce cas, il est nécessaire d'identifier correctement l'historique de la maladie, de déterminer les facteurs de risque:

  • ventilation artificielle des poumons;
  • faible débit cardiaque;
  • un état de choc;
  • maladie coronarienne;
  • prendre des médicaments antinéoplasiques et anti-inflammatoires.
Comment le stress affecte le pancréas

Les indicateurs suivants aident à déterminer la maladie:

  • taux élevés de plaquettes dans le sang;
  • temps de coagulation court;
  • le troisième jour, il y a une diminution du taux d'érythrocytes;
  • l'hémoglobine diminue considérablement.

Une analyse des selles est prescrite, ce qui montre des saignements cachés. Une analyse du contenu de l'estomac pour le sang est souvent effectuée, le test Gastroccult est effectué pour exclure la possibilité d'obtenir un résultat faux négatif.

Une méthode efficace pour déterminer la présence d'ulcères de stress est l'oesophagogastroduodénoscopie. Cette procédure donne le tableau clinique le plus complet de ce qui se passe, identifiant tous les défauts.

Vidéo dans cet article: comment est réalisée l'oesophagogastroduodénoscopie

Traitement

Il est impératif de traiter l'estomac après un stress. Dans le même temps, une attention particulière est accordée à l'élimination de la maladie sous-jacente, qui est devenue la cause première de la lésion. La thérapie est effectuée de la même manière que le traitement d'un ulcère d'estomac commun..

Traitement de l'ulcère de stress

Cela comprend la prise de médicaments - antagonistes des récepteurs H2-histamine. Ce groupe comprend la cimétidine, la nizatidine, la ranitidine, la roxatidine. Ils éliminent l'hypoxie et les effets négatifs des troubles métaboliques.

La nutrition entérique est essentielle pour réduire le risque de saignement. Le menu comprend des mélanges spéciaux.

Quant à la méthode chirurgicale de traitement de cette maladie, elle est rarement utilisée. Les indications chirurgicales sont limitées, la mortalité postopératoire est trop élevée (elle atteint 50%).

Une personne exposée à un stress sévère doit accorder une attention particulière à la prévention de la maladie, qui comprend la prise de médicaments qui protègent l'estomac du stress mécanique et des complexes vitaminiques, tels que le complément anti-stress et autres. Cela vous aidera à vous protéger du risque de développer des ulcères de stress et à rester en bonne santé.!