Pourquoi l'insomnie survient et comment y faire face en cas de dépression?

Une dépression prolongée, se manifestant par une dépression, une apathie, une diminution de l'activité mentale, peut entraîner un certain nombre d'autres troubles mentaux plus graves. L'insomnie dans la dépression, caractérisée par des difficultés à s'endormir et des réveils fréquents, aggrave encore la situation. Comment restaurer la santé mentale et un bon sommeil, nous examinerons dans cet article.

Causes et symptômes de la dépression

La dépression peut survenir pour diverses raisons - divorce, décès d'un être cher, période post-alcoolique, perte d'emploi, d'argent ou de domicile. Beaucoup de gens prennent pour une dépression une anxiété temporaire, une tristesse, une peur qui ne dure pas plus de 1 à 2 jours. Cependant, ces conditions sont considérées comme tout à fait normales et n'appartiennent pas à des troubles mentaux graves..

Important: la vraie dépression se manifeste par une attitude pessimiste envers soi-même et envers les autres, un sentiment constant de dépression qui ne disparaît pas pendant plus de 2 semaines.

Ses symptômes comprennent:

  • apathie, indifférence aux événements et aux gens qui se déroulent autour, pessimisme, découragement;
  • fatigue accrue qui survient même en l'absence de stress physique ou mental;
  • manque de sentiment de satisfaction face aux situations positives de la vie;
  • distraction, inattention;
  • une faible estime de soi, un manque de confiance en soi, un sentiment d'apitoiement sur soi, un sens aigu de leur propre culpabilité pour tous les échecs de la vie;
  • dépression, absence totale d'optimisme, espoir d'un avenir meilleur;
  • dans les cas graves, une personne a tendance à s'automutiler - elle peut délibérément se blesser - coupures, ecchymoses, écorchures. Des pensées suicidaires sont possibles.

La dépression s'accompagne souvent d'une diminution ou, au contraire, d'une augmentation de l'appétit, de l'irritabilité, de maux de tête fréquents, d'un essoufflement et de troubles du sommeil.

Chez les femmes enceintes souffrant de dépression post-partum, ces symptômes peuvent être légèrement différents. Par exemple, une jeune mère peut être tourmentée par la peur et l'anxiété pour son nouveau-né, ou dégoûtée par son propre corps qui a subi des changements post-partum..

Chez l'enfant, une dépression peut se manifester par de l'agressivité, du retrait, de mauvais résultats scolaires, un manque d'appétit.

Une tâche importante du psychologue chargé du traitement de la dépression et de l'insomnie est de déterminer la cause exacte du développement de l'état pathologique. Ce n'est que dans ce cas que vous pouvez rapidement et sans problème particulier rétablir l'équilibre mental..

Caractéristiques et signes d'insomnie dans la dépression

L'insomnie courante peut survenir pour diverses raisons - trop manger la nuit, prendre des médicaments, changer de fuseau horaire, travailler la nuit. Les facteurs provoquant le développement de l'insomnie chronique sont l'hyperthyroïdie, la maladie de Parkinson, l'arthrite et les maladies rénales. Cependant, le plus souvent, les troubles du sommeil se produisent avec diverses maladies de nature mentale et somatique, des expériences émotionnelles.

Dans 80% des cas, les personnes dépressives souffrent d'insomie. Un stress intense, une détresse émotionnelle constante et un stress émotionnel ne vous permettent pas de dormir suffisamment. En conséquence, le manque de sommeil entraîne une irritabilité, une distraction et une nervosité accrues. Ces facteurs aggravent la condition et, pour sortir du cercle vicieux, vous devez soit éliminer la cause de la dépression le plus tôt possible, soit demander l'aide d'un psychologue..

Certains scientifiques affirment que la gravité de l'état dépressif dépend directement du degré de perturbation du sommeil..

Les symptômes de l'insomnie dans la dépression sont:

  • difficulté à s'endormir;
  • réveils fréquents la nuit;
  • remplacement de la phase rapide du sommeil par une sieste;
  • la prédominance du sommeil superficiel;
  • raccourcissement notable de la quatrième phase du sommeil lent;
  • réveil précoce.

Insomnie dans divers types de dépression

Il existe plusieurs types de dépression, chacun avec différents types d'insomnie.

  • Dépression saisonnière - se produit à l'automne ou en hiver. Elle se caractérise par une baisse de l'humeur, une diminution de la vitalité, un trouble du sommeil nocturne. Toute la journée, une personne se sent dépassée, fatiguée, veut constamment dormir.
  • Endogène - se développe pour des raisons internes. La pathologie a une prédisposition congénitale et se retrouve souvent chez les enfants. Une personne peut s'endormir sans problème, mais la nuit, elle doit se réveiller. Le sommeil avec ce type de dépression est remplacé par la sieste, qui n'apporte pas de repos.
  • Exogène - des facteurs externes sont à l'origine de son développement. Une personne se couche tard, ne peut pas dormir pendant longtemps et se réveille très tôt. Souffrant d'un sentiment de désespoir, de peur.
  • Mélancolie - caractérisée par une mauvaise humeur, l'apathie, la mélancolie. Une personne est constamment tourmentée par les pensées de sa propre impuissance à changer la situation négative dans laquelle elle se trouve. Le soir, il ne peut pas s'endormir pendant longtemps, il dort dans un sommeil superficiel et superficiel. Dans cet état, des intrigues sombres et obsessionnelles sont rêvées. Dans la journée, les maux de tête sont souvent perturbés. Une caractéristique de l'insomnie avec dépression mélancolique est une régularité du rythme quotidien: le soir, une personne se sent plus vigoureuse que le matin et l'après-midi.
  • Anxieux - accompagné d'une anxiété accrue, une personne s'attend constamment à quelque chose de mauvais, réagit nerveusement aux sons durs. Je ne peux pas m'endormir pendant longtemps, les images dérangeantes prévalent dans les rêves.
  • Apathique - les personnes atteintes de ce type de dépression sont caractérisées par un manque d'initiative, une diminution de l'activité et de la somnolence. Une caractéristique est l'absence de frontière entre l'éveil et le sommeil.
  • Organique - provient de troubles acquis ou congénitaux du système nerveux central. Elle se caractérise par une difficulté à s'endormir, une somnolence diurne provoquée par des troubles des phases de sommeil. Les personnes atteintes de dépression organique ont souvent des cauchemars, le matin, elles ne peuvent pas décrire avec précision le rêve.
  • Dépression iatrogène - se produit comme un effet secondaire des médicaments. Elle se caractérise par un état dépressif, des problèmes d'endormissement, une augmentation de la somnolence pendant la journée.
  • Symptomatique - se développe à la suite des effets négatifs de l'alcool, des drogues, des drogues, des substances toxiques. Elle se caractérise par une dépression constante, une somnolence et des cauchemars fréquents. Les personnes atteintes de ce type de trouble se réveillent la nuit et ne peuvent pas dormir pendant plusieurs heures..

Tout type de dépression se caractérise par une diminution de la production de l'hormone de la joie - la sérotonine. Sa carence dans le corps entraîne une diminution de la synthèse d'une autre hormone - la mélanine, qui est nécessaire pour un bon repos, la restauration de la vitalité. Et comme la mélanine n'est produite que pendant le sommeil, dans l'obscurité totale, l'insomie chronique entraîne une diminution catastrophique de sa quantité..

Attention: L'insomnie chronique associée à la dépression peut être compliquée par le développement de troubles de panique et d'anxiété. Ces personnes sont extrêmement impatientes, agitées, ont des problèmes de concentration..

Insomnie avec dépression: que faire?

Si une personne se rend compte qu'elle ne peut pas éliminer indépendamment les causes qui ont provoqué la dépression et que son état ne revient pas à la normale pendant 3-4 semaines, une action urgente est nécessaire..

Pour lutter contre l'insomnie et la dépression, des médicaments spéciaux, des séances de psychothérapie et des procédures de physiothérapie sont utilisés. Les herbes médicinales apaisantes peuvent être utiles. Cependant, le meilleur effet est observé avec un traitement complexe.

Important: Lors du traitement des enfants, les médicaments sont rarement utilisés. La méthode la plus préférée et la plus efficace pour eux est la psychothérapie..

Thérapie médicamenteuse

Dans la lutte contre l'insomnie, des sédatifs et des hypnotiques sont prescrits. Dans les cas graves, votre médecin peut vous prescrire des antidépresseurs pour améliorer le sommeil..

Les somnifères sont des médicaments psychoactifs qui facilitent l'apparition du sommeil, augmentent sa profondeur et sa durée. Les somnifères sont classés en deux groupes: les barbituriques et les benzodiazépines. Ces derniers sont mieux tolérés par rapport aux barbituriques, ils sont donc utilisés plus souvent. De par la nature de l'action, les hypnotiques peuvent être sédatifs, relaxants musculaires, anxiolytiques, etc. Le médecin décide quel médicament prescrire dans tel ou tel cas. Il n'est pas permis d'utiliser un médicament sans le prescrire..

Les médicaments à effet sédatif peuvent soulager le stress, la tension nerveuse, améliorer l'état des personnes souffrant de déséquilibre mental, de dépression chronique. Valerian, Glutalite, Glycised, Barboval, Gidazepam, Corvalol sont utilisés comme sédatifs..

Les antidépresseurs sont des médicaments psychotropes qui régulent les niveaux de sérotonine, de dopamine et de noradrénaline. Ces médicaments ont un effet puissant, ils ne peuvent donc être utilisés que dans des cas extrêmes, comme prescrit par un médecin.

Les antidépresseurs de l'insomnie sont classés en deux types:

  1. Action sédative - contribue à l'élimination des états affectifs, anxieux et obsessionnels.
  2. Stimulant - sont destinés au traitement de la dépression, accompagnée d'un retard des fonctions psychophysiques. Ils sont également utilisés pour la dépression apathique..

Pour les patients présentant des symptômes sévères de dépression et de troubles du sommeil, le médecin peut prescrire des médicaments Calixta, Amitriptyline, Trittico, Atarax et autres.

Attention: avant de prendre des médicaments, vous devez consulter un médecin. L'automédication peut entraîner le développement de conséquences désagréables. Ainsi, en cas de prise injustifiée de médicaments sédatifs à effet hypnotique, une intoxication, une dépendance peut survenir.

De nombreux médicaments peuvent avoir des effets secondaires sur le corps, se manifestant sous la forme de troubles des reins, du foie et d'autres organes internes. Un médicament mal sélectionné peut non seulement nuire à la santé, mais aussi être absolument inefficace..

Psychothérapie

L'inconvénient du traitement médicamenteux est que les médicaments peuvent être temporaires. Par conséquent, il est recommandé de les utiliser en combinaison avec des séances de psychothérapie..

Seul un spécialiste expérimenté ayant une expérience suffisante du travail avec des clients souffrant de troubles similaires peut éliminer les troubles du sommeil liés à la dépression. Par conséquent, il est très important de trouver un psychologue qui puisse identifier les véritables causes de la dépression et aider à les comprendre. Ainsi, la psychologue Nikita Valerievich Baturin utilise de bonnes critiques de personnes qui ont dû faire face à des problèmes similaires.

Quelques séances seulement permettront d'améliorer l'état de santé d'une personne, de la soulager de l'anxiété, des peurs, d'augmenter l'estime de soi et de regarder les aspects négatifs de sa vie de l'autre côté. Et grâce à cela, le sommeil est progressivement normalisé. Dans certains cas, l'hypnose peut aider à se débarrasser des problèmes..

Des psychologues expérimentés recommandent d'utiliser des techniques de méditation et de relaxation pour rétablir l'équilibre mental. Quelques exercices simples effectués le matin vous aideront à rétablir rapidement votre équilibre mental.

Phytothérapie

Si la cause de l'insomnie est une anxiété fréquente, un sentiment de désespoir, de peur, des herbes médicinales peuvent être utilisées pour éliminer le problème. Les plantes aux effets sédatifs et hypnotiques comprennent:

  • racine de valériane.
  • sauge.
  • camomille.
  • mélisse et menthe.
  • lavande.
  • Origan.

À partir des herbes énumérées, vous pouvez préparer des thés avec l'ajout de miel, de citron ou de cannelle. L'utilisation régulière de ces boissons aidera à normaliser le sommeil, à calmer le système nerveux.

Physiothérapie

Il existe des techniques spéciales de physiothérapie dont l'action vise à lutter contre l'insomnie, l'irritabilité excessive et la dépression. Ces méthodes comprennent la réflexologie, le massage relaxant. Ce dernier aide à éliminer le stress chronique, a un effet positif sur le fond hormonal, abaissant le niveau des hormones du stress, l'adrénaline et le cortisol.

Toute personne qui ne sait pas comment améliorer son sommeil après une dépression sans utiliser de médicaments puissants et sans consulter un psychologue doit se rappeler que pour obtenir un résultat positif, vous devrez suivre au moins 2-3 cours de massage.

Recommandations générales

Dans certains cas, l'insomnie peut être éliminée en suivant quelques règles simples:

  • faites une promenade au grand air tous les soirs pendant au moins 30 à 40 minutes;
  • pratiquer une activité physique;
  • écouter de la musique agréable 30 à 40 minutes avant le coucher;
  • ne buvez pas de café et de thé forts le soir;
  • aérer la chambre quotidiennement;
  • essayez de vous coucher tous les jours à la même heure;
  • s'abstenir de faire la sieste;
  • prenez l'habitude de boire des tisanes tous les jours avec l'ajout de mélisse, de menthe.

Il est conseillé aux personnes qui ont des difficultés à s'endormir de lire des livres ou des magazines la nuit. En règle générale, après 20 à 30 minutes de lecture au lit, une personne commence à avoir sommeil. Si cela ne se produit pas, il est préférable de refuser cette méthode. La passion pour une intrigue trop intéressante peut conduire à l'effet inverse - lire jusqu'à l'aube..

L'insomnie causée par la dépression après une frénésie mérite une attention particulière. Les personnes souffrant de troubles du sommeil résultant du sevrage alcoolique ne doivent pas négliger le traitement dans une clinique spécialisée de traitement de la toxicomanie.

La dépression et l'insomnie sont étroitement liées. Par conséquent, pour un combat réussi contre la dyssomnie, il est tout d'abord nécessaire de rétablir l'équilibre mental. Sinon, l'utilisation de somnifères et d'autres méthodes n'aura qu'un effet temporaire..

IMPORTANT! Article d'information! Avant utilisation, vous devez consulter un spécialiste.

Insomnie dans la dépression: méthodes de traitement efficace de la pathologie

L'insomnie lors d'un trouble dépressif peut conduire au développement de maladies dangereuses qui aggravent l'état déjà grave du patient.

Le traitement de l'insomnie pour la dépression doit être prudent et prudent, car l'utilisation de médicaments puissants entraîne parfois une augmentation des signes d'un état dépressif..

Les troubles du sommeil doivent être traités par un médecin - psychiatre ou psychothérapeute en cas de dépression.

Les dangers de l'insomnie dans la dépression

Dans les troubles dépressifs, le patient ressent constamment une menace pour la vie et l'insomnie peut aggraver cette condition, augmentant les risques pour la santé. Pendant le sommeil, le corps se débarrasse de l'excès de stress, déclenchant des mécanismes de défense contre les maladies. S'il n'y a pas de repos la nuit, la tension monte et se transforme rapidement en de graves écarts..

Important! Avec l'insomnie avec dépression, la personne devient léthargique et distraite, sa concentration diminue. La négligence augmente les risques pour la santé au travail.

Les performances d'un patient souffrant d'insomnie sur fond de dépression sont en baisse rapide. Si une personne conduit une voiture, elle devient dangereuse pour elle-même et les passagers. L'insomnie active dans 100% des cas entraîne des troubles émotionnels: larmoiement et ressentiment, réponse inadéquate à l'environnement, apathie complète et refus d'améliorer leur propre vie.

Schéma de traitement général pour le trouble

Lors du traitement de l'insomnie pendant la dépression, il est nécessaire de respecter certaines règles afin que la violation ne se transforme pas en une forme chronique:

  • aller au lit en même temps - cela aidera le corps à comprendre exactement quand il doit se reposer;
  • pendant la journée, vous devez essayer de ne pas dormir pour que le corps se fatigue suffisamment la nuit et ait besoin de dormir;
  • avant d'aller au lit, il est interdit de boire de l'alcool et de se gaver, le dernier repas vient à la fois 2-3 heures avant le coucher, il est souhaitable de manger des repas légers;
  • il est interdit de prendre des boissons contenant de la caféine après le déjeuner;
  • avant d'aller au lit, vous ne pouvez pas faire de sport intense, une promenade tranquille a un effet positif sur l'endormissement;
  • vous ne devriez pas essayer de dormir si le sommeil ne vient pas dans les 20 minutes après le coucher. Mieux vaut être distrait par un livre ou une activité monotone;
  • avant de vous coucher, vous pouvez écouter de la musique douce, des enregistrements apaisants;
  • vous pouvez boire du thé relaxant 40 à 60 minutes avant le coucher;
  • si vous ne pouvez pas vous débarrasser de l'insomnie associée à la dépression par vous-même, vous devez contacter un psychothérapeute.

Le traitement de l'insomnie avec dépression persistante est nécessaire, car les personnes qui dorment normalement tolèrent plus facilement les troubles mentaux et s'en débarrassent plus rapidement.

Médicaments contre l'insomnie

Pour le traitement de l'insomnie, il est nécessaire de sélectionner certains médicaments, le médecin est engagé dans le rendez-vous. En plus des remèdes contre l'insomnie, des substances pour corriger la dépression doivent être prescrites. Souvent, après s'être débarrassé d'un trouble dépressif, le patient dit à jamais adieu à l'insomnie..

Les traitements médicamenteux les plus courants sont:

  • prescrire des antidépresseurs - les médicaments rétablissent l'équilibre chimique dans le cerveau, ce qui conduit à la bonne humeur et à l'élimination de l'apathie;
  • la nomination de somnifères ou de sédatifs - avant de rédiger une ordonnance, le médecin procède à un examen. Certains patients ont suffisamment de plantes médicinales faibles, d'autres ont besoin de tranquillisants sérieux.

En ce qui concerne les antidépresseurs, il est généralement choisi en faveur des inhibiteurs de la sérotonine. Ces fonds comprennent «Paxil», «Prozac». Les antidépresseurs tricycliques sont également prescrits s'il existe des contre-indications au premier groupe: "Amitriptyllin". Dans certains cas, des antidépresseurs anti-anxiété sont utilisés.

Certains patients nécessitent la nomination de somnifères spéciaux: "Ambien", "Sonata", "Lunesta". Il est possible d'utiliser tout médicament pour le traitement de l'insomnie avec dépression uniquement avec le consentement du médecin..

Des tranquillisants efficaces

Les tranquillisants traitent non seulement l'insomnie qui accompagne la dépression, mais soulagent également l'anxiété, la tension, l'anxiété et d'autres troubles du SNC. Certains médicaments sont disponibles en pharmacie sans prescription médicale, mais il est préférable de ne les prendre qu'après consultation: Afobazol, Noofen, Adaptol. Le phénazépam appartient au groupe des tranquillisants les plus puissants et n'est pas délivré sans ordonnance d'un médecin.

Remèdes à base de plantes pour le traitement

Les plantes médicinales sont des médicaments légers pour corriger certaines formes d'insomnie dans la dépression. Les plantes médicinales sont vendues librement, ne nécessitent pas de prescription médicale: Novo-Passit, agripaume ou teinture de valériane. Lorsqu'elles sont utilisées comme indiqué, les préparations à base de plantes n'ont aucun effet secondaire. Cependant, des surdoses se produisent, accompagnées de nausées, de diarrhée et de vomissements..

La psychothérapie comme méthode d'élimination de l'insomnie

Les patients souffrant de dépression sévère doivent consulter un psychothérapeute. Le traitement de la maladie couvre tous les domaines de la vie, y compris le repos nocturne. Les séances de psychothérapie peuvent aider à se débarrasser de la plupart des problèmes, y compris l'insomnie. Pour cela, le médecin utilise différentes méthodes d'influence: hypnose, auto-formation, psychothérapie comportementale..

Si les troubles mentaux sont graves, une consultation avec un psychiatre est obligatoire. Parfois, la participation d'autres spécialistes est nécessaire, car le mécanisme de la dépression et de l'insomnie déclenche des maladies cardiaques, de la glande thyroïde et d'autres troubles.

Traitement à domicile de l'insomnie

Le traitement des troubles du sommeil dans la dépression est possible grâce à la médecine alternative. La première chose qui peut venir à la rescousse, ce sont les recettes de miel:

  • Eau de miel. Avant de se coucher tous les jours, une personne prend un verre d'eau mélangé à 1 cuillère à soupe. l. mon chéri.
  • Boisson au citron. Avant d'aller au lit, prenez un remède de 1 c. noix, jus de citron et 2 c. l. mon chéri.
  • Cocktail de kéfir. Un verre de produit laitier fermenté est mélangé avec 1 cuillère à soupe. l. mon chéri. Vous devez être traité avant de vous coucher pendant 10 jours..

Herbes et frais pour l'insomnie

Les perfusions sédatives ne doivent être prises qu'en l'absence de contre-indications. Par exemple, la mélisse bénéfique peut être dangereuse pour les personnes souffrant d'hypotension artérielle. Voici les recettes les plus efficaces pour traiter l'insomnie:

  • Un mélange à parts égales de mélisse, de violette, de lavande et d'épine-vinette. Infusé dans un verre d'eau bouillante et pris avant le coucher. Pour 1 portion, vous avez besoin de 200 ml de liquide et 1 c. l. collectionner.
  • Un mélange à parts égales de menthe poivrée, de houblon, d'agripaume et de valériane. Pour la dépression, le traitement de l'insomnie nécessite 1 cuillère à soupe. l. mélanger dans 0,5 litre d'eau bouillante. Vous devez prendre une décoction de 150 ml 3 fois par jour, pré-insister pendant au moins 3 heures.
  • Préparez un mélange à parts égales (2 cuillères à soupe chacune) de thym, de calendula et d'agripaume. L'ensemble de la collection doit être versé sur 0,7 litre d'eau bouillante et porté à ébullition. Prendre avant le coucher, 100 ml.

Les tisanes sont très efficaces lorsqu'elles sont utilisées en conjonction avec des bains relaxants. Dans ce cas, vous devez préparer 50 à 100 g de matières premières sèches pour 2-3 litres d'eau. Ensuite, le mélange bouilli, après avoir filtré, est ajouté à l'eau principale.

Important! Les branches de sapin et d'épinette ont le meilleur effet sédatif..

Vous pouvez également ajouter 10 à 15 gouttes d'huiles essentielles à l'eau: camomille, sapin, lavande, basilic, calamus. Il est nécessaire de prendre des bains ne dépassant pas 20 minutes, l'eau ne doit pas être trop chaude - jusqu'à 40 degrés.

Les procédures d'eau sont utiles, mais seulement avec modération - jusqu'à 3 fois par semaine en cours. Ainsi, après avoir terminé un cours de 15 procédures, vous devez faire une pause et ne pas prendre de bains médicinaux.

Un bain est un autre moyen efficace de relaxation pour la dépression et l'insomnie. Pas étonnant qu'ils disent que le bain guérit le corps et l'âme. Si vous visitez correctement cet endroit, vous pourrez bien vous détendre. Lorsque vous vous rendez aux bains, si le patient reçoit un diagnostic d'insomnie et de dépression, vous pouvez emporter avec vous des huiles essentielles de cèdre, de sapin, de pin. Les balais de bouleau, de pin et de genièvre conviennent également au hammam..

L'insomnie peut survenir avec le VSD, chez la femme enceinte ou l'adolescent, mais n'oubliez pas, avant de prendre des médicaments, de consulter un médecin pour déterminer les causes de la pathologie.

Comment se débarrasser de la privation de sommeil dans la dépression

La dépression et l'insomnie sont liées. Ces deux phénomènes fonctionnent souvent ensemble parce que chacun d'eux peut appeler l'autre. Cela est particulièrement vrai pour la dépression. Plus de 80% des personnes qui en souffrent souffrent de troubles du sommeil. L'insomnie liée à la dépression n'est pas difficile à surmonter. Cela nécessitera un impact global sur le problème, ainsi qu'un changement de mode de vie..

Caractéristiques du problème

La dépression est un trouble mental qui s'accompagne toujours d'une mauvaise humeur, ainsi que d'un certain nombre d'autres symptômes. Une personne confrontée à un tel phénomène est complètement déçue de sa vie et perd toute motivation pour une action ultérieure. La manifestation exacte du trouble dépend de sa force..

L'insomnie est un trouble du sommeil entraînant un manque de sommeil et une mauvaise qualité. Si une personne ne dort pas autant que son corps l'exige, elle présentera des symptômes désagréables qui nuiront inévitablement à sa vie quotidienne et à ses performances..

Avec la dépression, les patients subissent une activité cérébrale accrue, qui est associée à des pensées sans fin sur des problèmes ou des inquiétudes. Cet état d'agitation persiste même la nuit. C'est ce qui empêche le cerveau de se détendre. Aussi pendant la dépression, des perturbations se produisent qui perturbent l'équilibre biochimique, ce qui entraîne une perte de satisfaction à l'égard du sommeil..

Rêver

Avec la dépression, la nature des rêves change. Une personne commence à avoir des rêves similaires, la plupart d'entre eux laissent un arrière-goût désagréable après le réveil. Leur apparence disparaît avec la guérison de la dépression et de l'insomnie..

Les rêves dépendent du type de dépression:

  1. Morne. Les rêves sont assez rares, mais douloureux, sont particulièrement sombres, se ressemblent toujours, reflètent souvent des échecs passés.
  2. Apathique. Les rêves sont rares, très mal mémorisés, aucun sédiment après eux au réveil n'est ressenti, presque toujours émotionnellement sec.
  3. Anxieux. Au cours d'un rêve, de nombreux intrigues peuvent changer, toutes sont liées à l'avenir, le plus souvent elles montrent des menaces ou des catastrophes.

Avec des rêves dérangeants très fréquents, une personne peut éprouver une insomnie accrue, qui sera associée à une forte peur de nouvelles sensations désagréables. Pour d'autres types de dépression, les rêves peuvent être complètement absents..

Rythme de sommeil

L'insomnie pendant le blues peut se manifester de différentes manières. Incapacité de s'endormir, réveils fréquents au milieu de la nuit, sommeil superficiel, réveil précoce, échecs de phase - tout cela peut faire partie de la vie de chaque personne. Les troubles du sommeil dans la dépression dépendent du type de dépression:

  1. Endogène. L'endormissement se produit rapidement, mais la personne se réveille ensuite. L'éveil s'accompagne d'un sentiment de peur. Après cela, il n'est plus possible de se rendormir, mais parfois le patient commence à somnoler.
  2. Morne. Le patient s'endort avec difficulté, tandis que le sommeil est très superficiel. Vous réveiller plus tôt que prévu, vous ne pouvez plus dormir.
  3. Déguisé. Une personne s'endort assez facilement, mais la nuit, elle se réveille régulièrement, tandis que le réveil final se produit plus tôt que l'heure prévue. Le matin est accompagné d'un manque de vitalité.
  4. Anxieux. Lorsque les yeux sont fermés, le patient ne s'endort pas, ment pendant très longtemps, mais après un certain temps, il parvient toujours à s'endormir. Le sommeil est très mauvais, une personne se réveille souvent, un réveil complet se produit le matin bien avant le réveil.
  5. Saisonnier. Une personne s'endort normalement, le sommeil est très long, mais n'apporte pas de sentiment de satisfaction et de repos. Le patient développe une somnolence pendant la journée..
  6. Apathique. S'endormir se produit de la manière habituelle, une personne dort suffisamment profondément, mais il lui est très difficile de se réveiller. Même après s'être réveillé avec un sommeil prolongé, il peut ressentir une sensation de manque de sommeil..

L'insomnie pour la dépression peut être temporaire ou permanente. Dans les deux cas, il nécessite un avis médical avec traitement.

Avant de consulter un médecin, vous devez surveiller l'insomnie afin de pouvoir lui donner les informations les plus détaillées sur votre état..

Causes, symptômes

L'insomnie se produit avec la dépression pour diverses raisons. Il peut également se manifester par divers symptômes, selon la cause sous-jacente et le type de trouble mental. Tout cela est important à prendre en compte lors du traitement afin d'avoir un effet direct sur les symptômes..

Les raisons

Dans la plupart des cas, l'insomnie est causée par le stress. Il devient également la cause du développement d'un trouble dépressif. Des soucis réguliers concernant des problèmes, un blocage au travail, beaucoup de choses et de pensées dans votre tête - tout cela vous fait ressentir un stress sévère, dans lequel apparaissent des troubles mentaux. Ces mêmes pensées font réfléchir le patient sans fin jour et nuit, se privant d'un sommeil normal..

Un traumatisme psychologique peut également causer les deux problèmes. Il peut être obtenu non seulement par des enfants impressionnables avec une psyché fragile, mais également par des adultes en bonne santé. Un événement brillant qui a provoqué une peur grave, une menace pour la vie ou la perte d'un être cher peut être traumatisant. Tout coup violent à la psyché conduit rapidement à une dépression avec insomnie.

La troisième raison est les changements hormonaux dans le corps d'une femme. Toute restructuration des hormones peut entraîner de graves perturbations dans le travail de nombreux systèmes et organes. Par conséquent, des troubles de la psyché et du sommeil apparaissent. La dépression post-partum la plus courante qui survient chez de nombreuses femmes après l'accouchement. Elle s'accompagne presque toujours d'insomnie..

Symptômes

Les principaux symptômes de l'insomnie dans la dépression sont les problèmes de sommeil. Mais les troubles mentaux et le manque régulier de sommeil entraînent toujours d'autres signes désagréables qui affectent la santé, le bien-être et le comportement du patient. Surtout, ils affectent la sphère émotionnelle, ce qui rend une personne très irritable et a souvent un impact négatif sur ses relations avec ses proches. Par conséquent, le traitement de toute insomnie associée à la dépression doit également traiter les symptômes..

Comment l'insomnie peut se manifester:

  • Troubles du sommeil - incapacité à dormir suffisamment et à être satisfait du sommeil;
  • Somnolence - désir de dormir pendant la journée, pensées floues;
  • Névrose - irritabilité, sensibilité, anxiété;
  • Apathie - indifférence totale aux choses préférées, refus de communiquer;
  • Mauvaise humeur - tristesse constante, dépression, larmoiement;
  • Diminution des performances - troubles de la mémoire, inattention;
  • Perte de motivation - déclin des désirs, manque d'objectifs, abandon de responsabilités;
  • Léthargie - faiblesse constante, manque de force pour effectuer des actions habituelles.

Parfois, des symptômes douloureux se développent. Cela peut être dû aux particularités de l'évolution de la dépression ou de l'insomnie, ainsi qu'à la présence d'autres pathologies.

Traitement principal

Beaucoup de gens savent eux-mêmes comment guérir l'insomnie dépressive. En règle générale, ils utilisent des méthodes de thérapie traditionnelles, qui impliquent la prise de diverses infusions, teintures ou décoctions qui ont un effet positif sur le sommeil et l'état de la psyché. Cette méthode de traitement est assez efficace, mais il est préférable de consulter un médecin et de prendre des médicaments. Cela vous permet d'obtenir les meilleurs résultats.

Thérapie médicamenteuse

Dans la plupart des cas, lorsque la dépression est associée à l'insomnie, les patients se voient prescrire des antidépresseurs et des somnifères. Des sédatifs ou des tranquillisants peuvent aussi parfois être prescrits. L'objectif principal du traitement est d'éliminer la dépression avec la normalisation du sommeil, ce qui est obtenu en augmentant artificiellement l'humeur et en supprimant tous les symptômes d'anxiété..

Quel type de pilules peut être prescrit aux patients:

  1. Antidépresseurs («Prozac», «Trazodone», «Valdoxan», «Fevarin»). Ils suppriment la plupart des symptômes de la dépression, ce qui rend l'humeur positive de la personne..
  2. Somnifères ("Sonata", "Ambien", "Circadin"). Les médicaments de ce groupe ont un effet calmant et hypnotique, aident à s'endormir plus rapidement, améliorent la qualité du sommeil et soulagent le réveil précoce..
  3. Sédatifs, tranquillisants ("Novo-Passit", "Phenazepam"). Réduire la manifestation des névroses dépressives, normaliser l'état d'esprit, calmer le corps, aider à mieux s'endormir.

Des médicaments homéopathiques peuvent également être utilisés. Ils aident à se débarrasser de presque tous les symptômes de la dépression et à normaliser le sommeil du patient. La plupart des médicaments n'ont aucun effet secondaire, ce qui les rend sûrs pour tout le monde. Les plus populaires sont:

  • Sonilux;
  • "Ignacy";
  • "Aurum Metallicum".

Atteindre l'effet à l'aide de médicaments sera obtenu quelques jours après leur utilisation. Cependant, le traitement complet peut prendre plusieurs mois..

Remèdes populaires

De nombreuses générations ont été convaincues de l'efficacité des remèdes populaires. Pendant tout le temps de leur utilisation, il a été possible de déterminer les plantes les plus sûres et les plus utiles qui aident bien à lutter contre l'insomnie et la dépression, qui coulent ensemble.

Comment restaurer le sommeil avec la dépression avec des recettes de médecine traditionnelle:

  1. Mélanger les rhizomes de valériane, l'agripaume, la menthe, le gui blanc et les fleurs d'aubépine (10 g chacun). Prenez une petite partie du mélange entier (1 cuillère à soupe L.), versez de l'eau bouillante (200 ml), laissez reposer une demi-heure. Prenez un verre le matin et le soir.
  2. Versez de l'eau (300 ml) avec des fleurs de camomille de pharmacie (25 g), mettez le feu, faites bouillir pendant 5 minutes. Après une infusion de 15 minutes, le bouillon peut être bu. Prenez-le avant de vous coucher avec un peu de miel.
  3. Versez l'origan (10 g) avec les rhizomes de valériane (5 g) avec de l'eau (150 ml), faites bouillir pendant environ 10 minutes. La boisson est infusée pendant une heure. Buvez 100 ml avant le coucher..
  4. Faire bouillir un mélange d'agripaume, de thym et de fleurs de calendula (10 g) dans de l'eau pure (200 ml), laisser infuser le bouillon pendant une heure. Prendre le soir, peu avant le coucher, un verre avec une petite quantité de miel.
  5. Aneth (1 cuillère à soupe L.) Verser de l'eau bouillante (100 ml) et laisser dans un récipient fermé pendant 2 heures. Boire à jeun et un demi-verre avant le coucher.

De telles recettes ont non seulement un effet curatif qui apparaît après un certain temps, mais aussi un effet ponctuel. Par conséquent, avec leur aide, il sera possible de s'endormir directement au moment du problème de sommeil..

Si la prise de pilules ou de remèdes populaires a entraîné une détérioration de la santé, vous devriez consulter un médecin. Les effets secondaires peuvent être dangereux.

Traitement complémentaire

Si le traitement médicamenteux n'apporte pas le résultat souhaité ou si vous souhaitez augmenter son efficacité, vous pouvez utiliser des thérapies supplémentaires capables de soulager la dépression et l'insomnie en quelques jours. Cependant, certains d'entre eux peuvent être dangereux et ne sont donc pas recommandés pour les enfants..

Psychothérapie

Traiter la dépression et l'insomnie avec la psychothérapie est l'une des options les plus sûres. Le résultat souhaité est obtenu grâce au travail d'un psychothérapeute. Sa tâche est de changer la pensée du patient, affectant sa psyché..

Après plusieurs séances, il est possible de se débarrasser complètement de la dépression et de normaliser le sommeil. Cependant, cela nécessitera un spécialiste très expérimenté, dont les compétences seront suffisantes pour traiter un tel problème..

Privation

L'une des méthodes les plus inhabituelles est la privation. Son essence est de priver artificiellement le patient de la possibilité de s'endormir. C'est une méthode très efficace qui donne de bons résultats sur une courte période de traitement..

La privation de sommeil dans la dépression s'effectue de la manière suivante: le patient se prive de sommeil pendant 36 heures après son réveil le matin, puis dort 10 heures la nuit. En règle générale, 2-3 séances de ce type sont nécessaires pour normaliser le sommeil et éliminer la dépression..

famine

Une méthode de traitement plutôt controversée utilisée à domicile. Les patients qui l'utilisent obtiennent de bons résultats. Cependant, il existe un risque d'effets secondaires, ce qui rend la méthode inapplicable aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes âgées. Il est également interdit pour les pathologies gastro-intestinales..

L'essence de la méthode est de se priver complètement de nourriture. Le jeûne peut durer d'un jour à une semaine. Tout dépend des envies, de l'intensité de la maladie et des caractéristiques individuelles. Les médecins ne recommandent pas de pratiquer cette méthode pendant plus de trois jours..

Aromathérapie

L'utilisation d'huiles essentielles aromatiques peut améliorer le fonctionnement du système nerveux, ainsi que soulager une personne d'un stress sévère. Pour ce faire, vous devrez utiliser une lampe aromatique spéciale. Il est également permis d'utiliser de l'huile pour le massage ou comme additif pour le bain.

Les huiles les plus efficaces sont la lavande et la mélisse. Mais vous pouvez en utiliser d'autres, en vous concentrant sur vos goûts.

La prévention

Le traitement de l'insomnie liée à la dépression sera beaucoup plus facile si des mesures préventives sont prises. Ils aideront à améliorer la santé mentale, la santé physique et le bien-être général. Ils peuvent être utilisés même par ceux qui n'ont pas rencontré le problème décrit, mais qui souhaitent s'en protéger..

Qu'avons nous à faire:

  1. Ne pas penser aux problèmes avant de se coucher. Abandonnez toute pensée inutile liée au travail et aux projets futurs.
  2. Organisez correctement votre sommeil. Préparez un endroit pour dormir à l'avance, éteignez l'excès de lumière, aérez la pièce, éliminez le bruit, allez au lit en même temps.
  3. Abandonnez l'électronique avant de vous coucher, n'utilisez aucun gadget. Il est permis de lire un livre dans un format régulier ou électronique sans rétroéclairage.
  4. Faire du sport. Entraînez-vous régulièrement, faites du yoga ou du jogging extérieur quotidien.
  5. Marcher dehors. Sortez juste avant de vous coucher, marchez pendant une demi-heure, mais essayez de ne pas surcharger votre corps.
  6. Ne buvez pas de boissons toniques le soir. Arrêtez complètement de boire du café, des boissons énergisantes ou de l'alcool le soir.
  7. Prends une douche. Prendre une douche chaude avant de se coucher, ou simplement allongé dans la salle de bain, mais pas frais ou trop chaud.
  8. Ne dormez pas pendant la journée. Ne vous permettez pas de dormir ou de somnoler pendant la journée. cela peut nuire gravement à votre sommeil nocturne.
  9. Traitez les maladies en temps opportun. Commencez immédiatement à prendre des médicaments si une maladie est détectée. Surveiller la composition des médicaments pour écarter les effets secondaires.
  10. Limitez-vous en nourriture et en eau. Ne mangez pas 2-3 heures avant le coucher, essayez de boire le minimum d'eau avant le coucher.

Ces directives simples renforceront la thérapie principale et constitueront un excellent complément à la lutte contre l'insomnie causée par la dépression. Dans les cas de violations légères, ces mesures peuvent être suffisantes pour normaliser temporairement la condition..

Si vous ne pouvez pas dormir, vous n'avez pas besoin de vous torturer. Il serait beaucoup plus correct de se lever et de s'occuper de ses propres affaires..

À quelle vitesse vous pouvez obtenir des résultats

Tous les moyens de base pour améliorer le sommeil après une dépression sont très efficaces, c'est pourquoi vous pouvez utiliser l'un d'entre eux. Avec une approche intégrée, la normalisation complète de la maladie sera obtenue dans les 1 à 4 semaines après le début du traitement. Le moment exact dépend de la gravité de la dépression et de l'insomnie. Mais tout le monde a une chance d'y faire face..

Comment guérir l'insomnie pour la dépression

La dépression est une maladie mentale qui se développe en réponse à un stress prolongé ou grave. Ses principaux signes sont la violation de l'activité intellectuelle, la dépression émotionnelle, le manque de motivation, la léthargie générale. Les troubles du sommeil sont également l'un des symptômes de la dépression. Le traitement de l'insomnie pour la dépression a ses propres caractéristiques. Les méthodes traditionnelles qui fonctionnent pour les gens ordinaires peuvent ne pas être utiles.

Le lien entre l'insomnie et le stress

Un sommeil profond régulier est nécessaire pour que le corps retrouve pleinement sa force physique et mentale. Ce processus physiologique assure le fonctionnement normal du système nerveux central, mais dépend lui-même de son état. Les chocs nerveux, diverses circonstances de force majeure, l'excitation, une anxiété sévère affectent invariablement la durée et la qualité du sommeil. Il est influencé à la fois par des événements joyeux et négatifs..

Chez une personne en bonne santé, le stress à court terme peut entraîner une surexcitation ou une baisse de l'humeur et entraîner des difficultés situationnelles pour s'endormir. Par la suite, le corps cherche à reconstituer ce qui est perdu - une personne est hantée par la somnolence, elle devient incapable d'activité intense et tombe littéralement de fatigue. Le résultat est un sommeil profond plus long que d'habitude..

La dépression est fondamentalement différente de la fatigue normale. Il est basé sur une surcharge prolongée, un épuisement émotionnel, un choc sévère et d'autres processus qui ne sont pas soumis à des efforts volontaires. Une personne ne peut pas y faire face toute seule. Le patient peut être dans un état d'apathie, d'anxiété morne, perd le désir d'effectuer des actions élémentaires. L'état physique correspond au malheur: une fatigue constante ou une activité malsaine agitée est présente. Une personne souffre de maux de tête, d'arythmies et d'autres manifestations somatiques.

Le rythme incroyablement rapide de la vie moderne, les délais, les emplois urgents, les nouveaux projets et les plans pour une carrière décoller font...

L'état de dépression et de tension intérieure dans le cadre d'un trouble de santé mentale général pendant la dépression conduit à l'insomnie - un trouble du sommeil. Le cerveau sous l'influence du stress chronique perd sa capacité à bien réguler les processus nécessaires au repos. L'insomnie sur fond d'état d'esprit dépressif conduit à l'accumulation de fatigue, à l'aggravation de l'apathie déjà existante. Un cercle vicieux se forme: une personne ne peut pas dormir normalement en raison de la dépression, et le manque de sommeil favorise la progression de la maladie.

Les symptômes de l'insomnie dans la dépression

Des troubles peuvent survenir à n'importe laquelle des étapes: lors de l'endormissement, dans l'alternance et la durée des phases de sommeil lent et paradoxal.

  1. Le patient, couché dans son lit, ne peut pas dormir pendant plusieurs heures.
  2. Le sommeil profond est absent, au lieu de venir superficiel, intermittent.
  3. Au lieu de se reposer, une personne peut plonger dans une somnolence lourde qui n'apporte aucun soulagement..
  4. Il y a beaucoup de réveils soudains pendant la nuit: jusqu'à 5 à 15 fois.
  5. Faites souvent des cauchemars, le lendemain matin, le patient se sent encore plus fatigué qu'avant de se coucher.

Pendant la période d'éveil, le patient peut tomber dans un oubli à court terme, sous l'influence de la fatigue, il perd souvent la capacité de se maîtriser, devient irritable, oublieux et larmoyant. Dans un contexte de fatigue générale due aux troubles du sommeil, des névroses se développent souvent. Une personne est tourmentée par des problèmes mineurs et insignifiants, la pensée critique est absente, les compétences analytiques sont perdues. Des compulsions obsessionnelles, des pensées suicidaires peuvent apparaître.

Traitement

Combattre l'insomnie dépressive par des méthodes conventionnelles est inutile. Marcher dehors, faire du yoga, regarder des films apaisants ou lire des livres résoudra le problème. Dans de tels cas, les troubles du sommeil sont un symptôme d'un trouble mental. Tout d'abord, il est nécessaire de traiter la dépression elle-même. Avec une thérapie appropriée, l'insomnie disparaît d'elle-même. Cependant, il est impossible de reporter son élimination jusqu'à ce que les premiers résultats soient obtenus, car le corps a besoin de repos quotidien. Pour cette raison, le traitement doit avoir lieu dans un complexe.

Endormissement problématique, repos nocturne sensible, insomnie sont les troubles du sommeil les plus courants. Le plus fréquent...

En cas d'insomnie débilitante prolongée, lorsqu'une personne n'est pas capable de s'endormir seule, des somnifères et des somnifères sont utilisés. Seul un médecin peut les prescrire. La plupart des nootropiques et des tranquillisants affectent les processus métaboliques, interfèrent avec l'activité du système nerveux central. L'usage analphabète peut entraîner des complications. Les médicaments sont prescrits pour une cure de plusieurs jours. Ils n'aident pas à guérir l'insomnie, mais plongent une personne dans un sommeil médicamenteux forcé. Cependant, cet état, comme le vrai repos, soulagera les tensions et permettra au cerveau d'accumuler des forces pour combattre davantage la maladie..

En plus des somnifères, le patient doit prendre des antidépresseurs et des médicaments pour soulager les symptômes somatiques.

La psychothérapie apporte un résultat efficace. Des conversations avec un spécialiste aident à identifier les vrais problèmes du patient et à trouver des solutions. Les cours donnent une puissante impulsion à la récupération, éliminent les tensions cachées et favorisent la relaxation. La neutralisation de la principale cause traumatique aide à établir rapidement un sommeil normal.

Quels médicaments sont prescrits

Avec des états dépressifs légèrement exprimés, il y a un effet plutôt doux sur le corps: prendre des sédatifs traditionnels, y compris ceux à base de plantes, et des biotiques tels que:

  • teinture et comprimés de valériane,
  • agripaume;
  • Novo-Passit;
  • Glycine.

En cas de syndrome d'anxiété sévère, de situations traumatiques à long terme, des tranquillisants légers sont prescrits pour stabiliser le travail du système nerveux central:

  • Afobazole;
  • Seduxen;
  • Phenazepam;
  • Phenibut.

Leur activité complexe comprend des effets sédatifs et hypnotiques légers..

Médicaments spécifiques pour une action antidépressive ciblée:

  • Amitriptyline;
  • Prozac;
  • Trazodone.

Ils aident à maintenir un niveau élevé de sérotonines dans le corps, à soulager l'apathie et à uniformiser l'humeur. Les antidépresseurs aident le cerveau à faire face aux processus destructeurs et à restaurer un sommeil sain.

Méthodes de médecine traditionnelle

Avec les médicaments pharmaceutiques, la phytothérapie et les thérapies à domicile aident à rétablir un sommeil normal..

Remèdes populaires traditionnels pour la dépression:

  1. Mon chéri. Vous pouvez l'utiliser indépendamment et en combinaison avec d'autres moyens. Il aide à se détendre et à faire face à l'anxiété avec du miel et du lait. La nuit, prenez un mélange de 200 ml de lait chaud et 1 cuillère à soupe. l. miel tous les jours pendant deux semaines.
  2. Lavande. L'huile essentielle de la plante peut être utilisée pour l'aromathérapie, ajoutée aux bains chauds avant le coucher.
  3. Préparations à base de plantes à base de houblon, mélisse, thym, menthe poivrée, racine de calamus. Le thé est fabriqué à partir de plantes, des décoctions sont faites, des sacs et des oreillers médicinaux spéciaux sont remplis, puis ils sont mis au lit avec eux. Le parfum des herbes a un effet calmant, améliore l'humeur.

Pour lutter contre la dépression et l'insomnie, de longues promenades en forêt: conifères ou feuillus sont très utiles.

Nous avons tous entendu dire que manger après six heures du soir est nocif pour la silhouette et la santé humaine. Cependant, après...

L'avis des médecins

Le développement d'une dépression sévère est plus facile à prévenir qu'à traiter. Pour maintenir un état psychoémotionnel stable, il faut traiter en temps opportun les maladies somatiques, normaliser les charges de travail, pouvoir se reposer et détourner l'attention des problèmes actuels.

Pour éviter l'insomnie, il est recommandé de suivre un régime spécifique et de s'y tenir. Le temps alloué au sommeil ne peut être enlevé au profit de la résolution de certains problèmes urgents, et plus encore pour l'introduire dans le système. Si vous avez du mal à vous endormir, vous pouvez utiliser des sédatifs à base de plantes. Si des troubles du sommeil persistants se développent, consultez un médecin.

Résultat

Combattez correctement l'insomnie. Dans certains cas, il signale l'apparition d'un état dépressif et nécessite des soins médicaux professionnels. Les troubles du sommeil pendant 2-3 jours et le manque d'effet des sédatifs conventionnels sont une raison pour une référence urgente à un spécialiste.

Comment traiter l'insomnie pour la dépression

L'insomnie de type dépressif se caractérise par une difficulté à s'endormir ou un sommeil intermittent improductif la nuit. Cela survient à la suite d'un état émotionnel difficile, d'une apathie, d'une anxiété accrue.

En raison d'un sommeil insuffisant, l'humeur du patient s'aggrave encore plus et un cercle vicieux se crée. Par conséquent, le seul traitement adéquat de l'insomnie dans la dépression sera de lutter contre la maladie sous-jacente. Le traitement des troubles dépressifs est complexe et long, mais une fois l'état émotionnel du patient amélioré, l'insomnie disparaît automatiquement.

Dépression et troubles du sommeil

La principale cause des troubles dépressifs est une exposition prolongée au stress. Les tensions nerveuses entraînent de l'anxiété et parfois des neurasthénies et des névroses. Le cerveau reste longtemps dans un état d'agitation, le système nerveux est épuisé.

Au coucher, le cerveau est toujours activé et c'est la principale cause d'insomnie dans la dépression. Avant de s'endormir, le patient tourne longtemps dans son lit, choisissant une position corporelle confortable, suivie d'un court sommeil intermittent, accompagné de cauchemars. En raison d'un repos insuffisant, la somnolence survient pendant la journée, ce qui affecte l'activité professionnelle et donne de nouvelles raisons de s'inquiéter.

Souvent le matin, ces personnes se lèvent trop tôt d'humeur lourde et, dans certains cas, au contraire, elles se réveillent avec difficulté et sont déprimées dans la première moitié de la journée..

Diagnostics préliminaires

La grande majorité des personnes souffrant de dépression souffrent d'insomnie. Un état émotionnel sévère ne permet pas au patient de se détendre avant le coucher. Il est tendu, ne peut pas dormir, se retourne et se retourne constamment dans son lit, incapable de se débarrasser de ses pensées obsessionnelles.

L'analyse différentielle dans ce cas est plutôt compliquée. En effet, les signes d'insomnie de type dépressif sont complètement identiques aux symptômes d'insomnie provoqués par un trouble courant de l'hygiène du sommeil..

Symptômes de l'insomnie dépressive:

  1. S'endormir.
  2. Réveils nocturnes (jusqu'à 10-15 fois).
  3. Fatigue pathologique.
  4. Symptômes initiaux des troubles psycho-émotionnels.

L'insomnie dans la dépression est caractérisée par un sommeil court et superficiel, après quoi le patient ne se sent pas reposé. Mais le principal signe diagnostique est un état émotionnel sévère, une irritabilité et une perte de liens sociaux..

Traitements traditionnels de l'insomnie

L'insomnie avec dépression ne peut être guérie qu'en éliminant la cause de son apparition. Les troubles dépressifs sont difficiles à traiter, car le patient n'a ni la volonté ni le désir de changer quoi que ce soit, parfois il y a un état émotionnel sévère et une dégradation de la personnalité. Dans ce cas, vous devez ne pas perdre de temps et appliquer la pharmacothérapie en tandem avec la psychothérapie..

Les médicaments des groupes pharmacologiques suivants sont utilisés:

  • les antidépresseurs;
  • tranquillisants;
  • somnifères;
  • sédatifs à base de plantes.

Avec la dépression, il est inacceptable de traiter l'insomnie soi-même. Avec des troubles émotionnels légers, vous pouvez utiliser des remèdes populaires ou des sédatifs à base de plantes, utiliser des méthodes d'exposition non médicinales.

Somnifères

Les médicaments pour le traitement de l'insomnie dans la dépression devraient soulager efficacement le stress émotionnel, soulager l'anxiété et aider à dormir.

Avec une utilisation prolongée, ils normalisent la structure du sommeil, améliorent sa productivité..

Liste des somnifères en vente libre:

  • Melaxen;
  • Donormil;
  • Reslip;
  • Corvalol;
  • Persen;
  • Phytosedan;
  • Doxylamine.

Ils sont pris en fonction de l'origine et du type d'insomnie. Des médicaments en vente libre faibles peuvent aider les personnes qui ont des troubles du sommeil peu fréquents. Si des méthodes simples de traitement de l'insomnie pour la dépression sont inefficaces, vous devez prendre des médicaments puissants, qui doivent être prescrits par un médecin..

Préparations à base de plantes

Il n'est pas recommandé de prendre immédiatement des pilules contre l'insomnie pour la dépression. Si vous avez des problèmes de sommeil, vous pouvez d'abord essayer de vous en sortir en prenant des décoctions à base de plantes. Les herbes sédatives réduisent efficacement la nervosité, l'anxiété et les troubles mineurs du sommeil.

  1. Prenez une part de lavande, d'origan et de mélisse. Préparez 120 grammes du mélange dans un litre d'eau bouillante et laissez refroidir. Boire un verre avant d'aller au lit.
  2. Infuser dans 700 ml d'eau bouillante pour 2 c. l agripaume, calendula et thym. Insister 15 minutes et prendre 100 ml la nuit.
  3. Mélanger à parts égales l'agripaume, la valériane, les cônes de houblon et la menthe. Prendre 4 cuillères à soupe pour 500 ml d'eau. l. mélange, cuire 15 minutes au bain-marie, boire un demi-verre avant le coucher.

Pour améliorer le sommeil, des bains chauds de 15 minutes additionnés d'huiles essentielles (lavande, menthe, cèdre), d'aiguilles de pin ou de décoctions à base de plantes (camomille, thym, valériane) sont utiles. Lorsqu'ils sont déprimés, ils soulagent le stress et vous aident à vous endormir. Après la procédure, il est recommandé de boire un verre de lait chaud ou de thé à la camomille avec du miel.

Tranquillisants

Ce sont des remèdes qui éliminent les symptômes d'anxiété et d'irritabilité. Ils améliorent l'humeur dans un état dépressif sans affecter l'activité intellectuelle et la capacité de se souvenir..

Les tranquillisants d'un certain nombre de benzodiazépines (lorazépam et fénozépam) appartiennent à un groupe de médicaments vendus strictement sur ordonnance. Ils sont addictifs et addictifs. Les anxiolytiques de dernière génération (Tenoten, Deprim, Rudotel) peuvent être achetés sans ordonnance.

Leur composition est similaire aux benzodiazépines, mais beaucoup plus faible. Ils ne créent pas de dépendance, mais ont des effets secondaires désagréables sous forme de troubles gastro-intestinaux.

Dans les tranquillisants diurnes, l'effet anxiolytique prédomine et l'effet relaxant musculaire et hypnotique est pratiquement absent. Prenant un tel traitement, une personne maintient le même style de vie..

Les antidépresseurs

Les antidépresseurs sont des médicaments conçus pour combattre les symptômes de la dépression. Une personne en état de dépression souffre souvent de troubles du VHC (faiblesse physique, anorexie, fatigue constante, distraction, insomnie, apathie). La prise d'antidépresseurs pour l'insomnie élimine ces phénomènes.

Les antidépresseurs-thymoleptiques (Amisole, Maprotéline, Fluvoxamine, Mélipramine) ont un effet sédatif prononcé, réduisent le niveau d'anxiété, rétablissent la structure normale du sommeil, détendent et améliorent l'état émotionnel. Cependant, ils n'inhibent pas le système nerveux central. Le moyen le plus efficace de bloquer la saisie de monoamines, le résultat de leur utilisation est perceptible après 2-3 semaines.

Techniques de relaxation avant le coucher

Les techniques de relaxation sont utiles pour une variété de troubles du sommeil (insomnies, difficulté à s'endormir et réveils fréquents la nuit). Les adeptes de ces techniques notent une amélioration de la santé globale, un nivellement du fond émotionnel.

Yoga Nidra est une excellente thérapie non médicamenteuse pour les troubles du sommeil:

  1. Allongez-vous sur le dos. Placez vos jambes librement, les mains le long du corps, les paumes vers le haut.
  2. Inspirez par le nez, contrôlez le mouvement de l'abdomen et expirez doucement par la bouche.
  3. Concentrez-vous alternativement sur chaque partie du corps, en commençant par les muscles du visage et des épaules, jusqu'aux orteils.
  4. Observez les sensations agréables et désagréables dans la zone «scannée» et essayez de détendre cette zone. Pas besoin de changer quoi que ce soit, regarde juste.
  5. Si l'attention se tourne vers autre chose, vous devez la ramener doucement aux sensations corporelles. L'attention sera parfois dispersée, c'est normal et ne devrait pas être un problème.
  6. Après avoir «scanné» toutes les parties du corps, inspirez profondément par le nez et expirez par la bouche. Concentrez-vous sur la respiration.

Vous pouvez vous endormir en faisant de l'exercice. Mais si vous ne pouvez pas vous détendre immédiatement, ne vous inquiétez pas - cela ne se produit pas toujours..

Détend bien la respiration diaphragmatique. Cela active le NS parasympathique, qui est responsable de l'inhibition..

La séquence d'actions pour la respiration diaphragmatique:

  1. Allongez-vous sur le dos. Une main sur le ventre, l'autre sur la poitrine.
  2. Prenez une profonde inspiration et expirez. Contrôlez le mouvement de l'abdomen - il doit bouger avec la main. La main sur la poitrine reste immobile.
  3. Respirez ce rythme pendant quelques minutes.
  4. Inspirez profondément avec votre estomac et expirez par le nez. Si les vertiges commencent, vous pouvez faire de courtes pauses entre l'inspiration et l'expiration..

Si vous consacrez un minimum de temps à ces exercices, ils se révéleront bientôt parfaits et donneront des résultats. La respiration diaphragmatique peut être effectuée avant ou pendant le yoga nidra. Si vous combinez des exercices, la respiration n'a pas besoin d'être effectuée très profondément. Gardez-le calme et naturel.