Dépression printanière - comment se débarrasser de.

Enfin, les blizzards froids de l'hiver et le temps froid ont pris fin. Libérée des chaînes glacées, la nature se réveille: tous les êtres vivants renaissent, se réjouissent, s'épanouissent. Les animaux se réjouissent, les oiseaux gazouillent, les plantes ouvrent hardiment leurs bourgeons, donnent de nouvelles pousses, les premières fleurs printanières fleurissent timidement. L'atmosphère autour est remplie de la joie du réveil, du soleil éclatant, de la première chaleur tant attendue. Mais pour une raison quelconque, il n'y a pas de joie dans mon âme. Exacerbation printanière, dépression, blues - c'est ce que nous appelions cette condition. Pourquoi tant de gens sont-ils sujets à la mélancolie au printemps? Et comment surmonter la dépression printanière? Comment être traité, que peut-on faire? Ou vaut-il la peine de tout laisser tel quel, de le laisser partir? Nous avons rassemblé des informations sur les causes, les symptômes et le traitement de la dépression printanière dans cet article..

Causes de la dépression printanière

En découvrant les raisons de la détérioration paradoxale de l'humeur printanière chez de nombreuses personnes, les experts ne parviennent jamais à un consensus. Parmi les nombreuses hypothèses, les psychologues identifient les causes les plus courantes de dépression printanière suivantes:

  • Manque de vitamines et de minéraux après la période hivernale transférée.
  • Scorification du corps après l'hiver en raison d'un régime plus riche en calories, faible mobilité.
  • Gouttes hormonales, surtensions (c'est pourquoi la dépression printanière est si fréquente chez les hommes et les femmes en âge de procréer).
  • Changements soudains de température, conditions météorologiques (soleil et chaleur printanière, puis chutes de neige et gel).
  • Une exposition insuffisante au soleil et, par conséquent, un manque de vitamine D, qui n'est produite que sous l'influence des rayons ultraviolets.
  • Manque d'oxygène (par temps froid, nous passons moins de temps à l'extérieur).
  • Immunité affaiblie (après avoir souffert d'un rhume, en raison d'un manque de vitamines).

En analysant toutes ces raisons, nous pouvons conclure que les conditions préalables à la dépression printanière sont principalement l'épuisement de toutes les réserves du corps pendant la période hivernale froide. À cause de ce qu'une personne a une maladie physique constante, une humeur sombre, du pessimisme. Un arrière-plan émotionnel négatif contribue aux réflexions philosophiques, à la réflexion sur soi, aux regrets sur les rêves non réalisés. L'individu commence, pour ainsi dire, à fouetter l'atmosphère dans le monde de sa conscience, se fixe sur les manifestations négatives de ce qui se passe. Tout cela conduit à un sentiment de désespoir et d'impuissance..

Symptômes de la dépression printanière chez les hommes et les femmes

Quels sont les signes permettant de distinguer un état dépressif d'autres troubles psychologiques et d'une humeur mélancolique banale? Ce test permet d'identifier clairement la présence d'un état dépressif. L'essentiel est d'analyser vos sentiments le plus honnêtement possible. Alors, êtes-vous d'accord avec les déclarations suivantes?

  1. Mes pensées sont négatives, pessimistes..
  2. Je dors mal (insomnie, cauchemars).
  3. Je me sens tout le temps fatigué: même les actions simples me fatiguent, les tâches quotidiennes épuisent mes forces.
  4. C'est très facile de m'amener aux larmes, je m'énerve même pour des bagatelles.
  5. Récemment, je suis de plus en plus enclin à critiquer, à me gronder, à percevoir négativement.
  6. J'ai une mauvaise humeur permanente, je deviens souvent irritable, ce qui n'est pas typique pour moi.
  7. Je souffre de l'absence de rêves ou de cauchemars.
  8. J'ai des troubles de l'alimentation (anorexie ou augmentation persistante de l'appétit, dépendance alimentaire).
  9. Ma concentration est faible et je ne peux me concentrer sur rien.
  10. Je ne suis pas intéressé par mon activité professionnelle: il n'y a aucun intérêt à se développer et à grandir.
  11. Je souffre de maux de tête fréquents.

Donc, si plus de la moitié des énoncés ci-dessus s'appliquent à votre état, cela indique la présence d'un état dépressif. Il convient également de garder à l'esprit que la dépression n'a pas toujours les symptômes ci-dessus: tout se passe très individuellement. Parfois, la dépression est «latente» et les symptômes ne sont pas toujours manifestes. La dépression printanière chez les hommes et les femmes se manifeste de la même manière, à la seule différence que le beau sexe éclabousse plus souvent les émotions à travers les larmes..

Pourquoi, alors, selon les statistiques, ce sont les femmes qui souffrent le plus souvent de dépression printanière? La raison est dans les particularités de la psyché féminine. Alors que chez les hommes toutes les pensées, sentiments et actions sont le plus souvent soumis à une analyse rationnelle, les femmes ont tendance à penser et à agir en fonction de leurs émotions. Souvent, l'émotivité féminine l'emporte sur la logique: même si objectivement il n'y a aucune raison de tristesse, une nuisance mineure peut déstabiliser une femme. La vulnérabilité naturelle, la sensibilité et l'émotivité font d'elle la plus vulnérable lors de l'exacerbation printanière.

Vous devez réfléchir à la manière de vaincre la dépression printanière lorsque vous en découvrez les premiers signes. Des mesures doivent être prises car toute condition dépressive en l'absence de traitement approprié prend finalement une évolution chronique, affectant le niveau psychosomatique. Ceci est lourd avec le développement de maux physiques et de pathologies mentales plus graves. La dépression est également dangereuse pour les hommes et les femmes. Dans tous les cas, des mesures sont nécessaires pour l'éliminer..

Comment gérer la dépression printanière? Où commencer? Est-il possible de le surmonter vous-même ou aurez-vous besoin de l'aide d'un psychologue et d'autres médecins?

Comment se débarrasser de la dépression printanière: traitement

La dépression printanière est un phénomène saisonnier, mais cela indique que, pour une raison psychologique, vous avez tendance à la dépression, il est donc préférable de consulter un psychologue pour résoudre le problème. Et il convient également de toujours se rappeler que toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Vous devez vous préparer soigneusement pour la période printanière..

Vous trouverez ci-dessous les recommandations de psychologues professionnels pour vous aider à faire face à la dépression. En les suivant, vous pouvez facilement soulager la dépression du ressort. Cependant, si des conditions dépressives sont observées chez un patient pendant plus de 2-3 semaines, des soins médicaux qualifiés et un traitement complexe sont nécessaires, sélectionnés individuellement, en tenant compte des caractéristiques de la personnalité et des circonstances..

Ne vous fiez pas à la légère sur le fait que ce n'est qu'avec l'aide de la volonté et d'un choix conscient que vous pourrez surmonter la maladie. Cela n'est guère possible, car la dépression nuit grandement à la condition physique et à la performance intellectuelle. Et le traitement de la dépression est impossible sans effort physique et psychologique. Vous ne devriez pas essayer de résoudre le problème «sur le pouce», en maintenant le rythme de travail habituel, en effectuant des tâches quotidiennes. Il vaut mieux, au contraire, se détendre et se détendre: prendre une journée de congé au travail, voir des amis, faire des loisirs actifs dans la nature, faire du sport. Ce week-end imprévu est nécessaire pour donner du repos à la fois au corps et à la psyché, pour redonner de la force, pour se détendre au maximum..

Lorsque vous vous sentez suffisamment reposé et que vous avez atteint la relaxation, vous pouvez réintégrer votre vie quotidienne. En commençant progressivement, avec de petites responsabilités, un travail simple, ajoutez un peu de charge sur quelques jours. Après 3-4 jours, vous pourrez à nouveau vous impliquer pleinement dans la vie quotidienne, retrouver votre rythme et votre stress habituels. Un si court repos pour le système nerveux vous permettra de vous débarrasser des pensées lourdes, de vous débarrasser de la négativité et de passer à de nouvelles impressions agréables..

Les psychologues disent: les changements, un nouvel environnement, des événements frais et lumineux sont quelques-uns des remèdes les plus efficaces contre la dépression. Il n'est pas nécessaire de changer radicalement quelque chose. Réorganisez les meubles de la maison, mettez à jour l'intérieur, partez en voyage, changez l'image. Détourne parfaitement les états dépressifs et le changement de garde-robe, ainsi que la créativité, les travaux d'aiguille. Le dessin, la modélisation, la modélisation technique, le tricot, la broderie, le scrapbooking et d'autres types de créativité donneront de nouvelles émotions positives.

Comment se débarrasser de la dépression printanière? Les sports et les activités de plein air font un excellent travail avec cette tâche. L'activité musculaire stimule la production d'adrénaline, de sérotonine et d'endorphines. Si vous faites de l'exercice régulièrement, il n'y aura aucune trace de dépression. Les sports extrêmes sont particulièrement utiles - alpinisme, parachutisme, ski alpin, etc. Ils stimulent non seulement une puissante production d'adrénaline, mais donnent également beaucoup d'impressions et d'émotions incroyables et nouvelles. Ils sont si forts qu'ils peuvent facilement couvrir tous les bleus. Il est également régulièrement recommandé de visiter la piscine, de faire des exercices réguliers le matin, d'aller courir ou simplement de marcher..

Prévention de la dépression printanière

Le meilleur traitement de la dépression printanière est la prévention. Si vous vous préparez à l'avance pour la période printanière, aucune dépression n'est terrible: vous admirerez le printemps et profiterez des premiers rayons chauds du soleil.

Pour prévenir la dépression, les experts recommandent de respecter les règles suivantes tout au long de l'année.

  1. Surveillez votre alimentation.

Ajoutez à votre alimentation quotidienne des aliments qui contribuent à la production intense d'hormones de joie - chocolat, divers types de noix crues, bananes, agrumes. Assurez-vous que votre alimentation est équilibrée en termes de protéines, de lipides et de glucides. Incluez des aliments riches en fibres et en vitamines - fruits et légumes crus, son, noix, céréales germées. Les vitamines de la dépression printanière seront également utiles - des complexes synthétiques de vitamines et de minéraux de haute qualité.

  1. Thérapie de relaxation.

Organisez une soirée d'aromathérapie au moins une fois par semaine. Soulage parfaitement les tensions nerveuses, élimine les émotions négatives des huiles d'orange, de cannelle, de genièvre et de patchouli.

Les packs apaisants et les infusions favorisent également une relaxation maximale.

  1. La vie est en mouvement.

Pour qu'il n'y ait pas de blues, de pensées tristes, cela vaut la peine de bouger davantage, de faire du sport, d'être dans la nature.

Les méthodes et techniques ci-dessus pour traiter la dépression printanière ne sont pas seulement utiles. Beaucoup d'entre eux sont également agréables, intéressants et donnent des émotions positives. Surmonter la dépression printanière n'est pas aussi difficile que cela puisse paraître à première vue. En suivant régulièrement les recommandations ci-dessus, vous oublierez la dépression, vous profiterez de la tranquillité d'esprit et de la joie..

Symptômes de la dépression printanière chez les femmes et comment y faire face

  • 1. Dépression printanière dangereuse chez les femmes: causes et symptômes
  • 2. Les causes du trouble dépressif printanier chez les femmes
    • 2.1. Conditions météorologiques fréquemment changeantes
    • 2.2. Solitude et complexes sur le teint
    • 2.3. Manque d'oxygène et manque de soleil
  • 3. Dépression printanière chez les femmes: symptômes
  • 4. Moyens et méthodes: comment faire face à la dépression printanière

Photos du site: vseostresse.ru

Une variété de conditions dépressives peut être vécue par les femmes et les hommes. Les névroses sont inhérentes à toutes les personnes de la planète, sans distinction de sexe, d'âge ou de nationalité. Cependant, à partir des signes de troubles névrotiques printaniers, lorsque les ruisseaux murmurent déjà avec force et force devant les fenêtres, les gouttes sonnent et les oiseaux chantent, et vous devez encore vous asseoir dans un bureau étouffant et poussiéreux, plus de femmes souffrent..

Il semble que le monde entier avance, sous la brise légère d'une brise fraîche, il vous suffit de marquer le temps, de ne pas avoir le temps d'établir des relations personnelles, ou de faire attention à la famille et aux enfants, ou simplement d'aller sur la place la plus proche pour respirer cet arôme lumineux d'acacias en fleurs. La dépression printanière chez les femmes peut être assez aiguë, il vaut donc la peine d'identifier immédiatement les symptômes et de lutter contre ce phénomène, qui peut se transformer en quelque chose de plus grave et difficile à traiter.

Dépression printanière dangereuse chez les femmes: causes et symptômes

Photos du site: beauty-notes.ru

À l'heure où la nature, après une longue attente, se réveille enfin du sommeil hivernal, où tout commence à lutter pour le soleil de plus en plus chaud, de nombreuses femmes et filles sont visitées par la mélancolie et le découragement. Ils commencent à se lamenter et à s'énerver pour des bagatelles et rien ne peut rendre un sourire au visage avec un pli lugubre sur les lèvres. Ce paradoxe, une telle différence claire entre les facteurs externes et l'état interne, a toujours étonné et intéressé les scientifiques, qui n'ont pas pleinement compris à quel point la dépression printanière est dangereuse chez les femmes et que faire si vous trouvez ses symptômes en vous-même..

On ne sait pas complètement pour quelles raisons les gens sont visités par la dépression printanière, quand toute la situation autour et les incite à la joie, l'inspiration et un mode de vie actif. Il existe plusieurs théories scientifiques expliquant ce comportement et cette condition, dont la plus probable peut être considérée comme physiologique. Au début du printemps, toute personne commence à ressentir un manque de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments, et le fond hormonal est sérieusement «ridicule».

En hiver, les gens essaient de moins sortir à l'extérieur, ce qui peut entraîner une privation chronique d'oxygène, ce que nous ne pouvons même pas deviner, la température ambiante change radicalement et des pics de pression sont observés. Le système immunitaire s'affaiblit sensiblement au printemps, car les vitamines ne peuvent être obtenues qu'à partir de légumes et de fruits importés, dont la qualité et les avantages sont discutables, et les bains de soleil se prennent exclusivement dans un solarium..

Tous ces facteurs peuvent affecter le psychisme féminin fragile et créer les conditions préalables à la formation d'une dépression au printemps, donc incompréhensible, et donc encore plus dangereuse. Nous pouvons dire que de telles conditions sont causées par un manque de réserves d'énergie, qui fondent à peu près en hiver, en fait, une personne "est simplement à court de batterie". Il commence à sembler que vous êtes complètement épuisé, les plans ambitieux construits plus tôt sont irréalisables et toutes les actions sont dénuées de sens et inefficaces.

Causes du trouble dépressif printanier chez les femmes

Photos du site: skazhistraham.net

Habituellement, il pleut dehors, le vent souffle, le soleil scintille ou un blizzard balaie, l'humeur et l'état d'une personne ne dépendent en aucun cas. Nous pouvons nous sentir ennuyés si la pluie ou un autre élément interfère avec nos plans, mais cela passe assez rapidement. Cependant, il existe des facteurs provocateurs particuliers, et ils forment un état dépressif chez les personnes mentalement instables, psycho-émotionnelles ou même simplement stressées. Regardons ce qui peut causer une dépression saisonnière..

Conditions météorologiques fréquemment changeantes

Un temps instable, qui n'est pas rare au printemps, peut entraîner des troubles et des névroses similaires. En mars, les gouttes peuvent tinter et les perce-neige fleurissent, et en mai, il peut neiger, ce qui est particulièrement ennuyeux pour les personnes impressionnables. De tels caprices de la nature peuvent affecter non seulement la santé mentale, mais aussi l'état somatique, et les maladies, tout au long de la chaîne, provoquent une humeur terne, suivie d'une dépression..

Solitude et complexes sur le teint

Lorsque le printemps fait rage et que les jeunes couples commencent à marcher dans les rues sous le soleil chaud, se tenant fermement par les mains, il devient difficile d'être complètement seul. Si l’âge de la fille est déjà éloigné de dix-huit ans et que le couple n’a pas été retrouvé, il est temps de décourager la psyché même la plus persistante. Lorsque les parents et amis commencent à poser des questions stupides sur ce sujet, la dépression peut se développer rapidement et puissamment..

Photo du site: SNCMedia.ru

De plus, pendant l'hiver, les femmes et les filles peuvent gagner quelques kilos en trop, et parfois même plusieurs dizaines. Au printemps, il s'avère que votre pantalon léger préféré ou un sarafan sont déjà plusieurs tailles trop petits. En hiver, tous ces surplus se cachent facilement derrière d'immenses pulls et chandails, mais en été, il faut montrer toute cette «bonté». Mais le problème n'est peut-être pas aussi grave que l'imagine la fille bouleversée..

Manque d'oxygène et manque de soleil

Un mode de vie sédentaire entraîne des problèmes tels qu'un manque de dose d'oxygène nécessaire dans le corps, si nécessaire au bon fonctionnement de tous les organes en général, ainsi que du cerveau en particulier. Craignant le froid et la neige, le rhume, l'amygdalite et d'autres problèmes de ce type, beaucoup essaient généralement de sortir le plus rarement possible, c'est pourquoi ils souffrent d'hypoxie. L'action prolongée de la privation d'oxygène entraîne une dépression printanière.

Photos du site: Pyatochkin.Ru

Le manque d'éclairage en hiver, les courtes heures de lumière du jour et le besoin réel de passer la majeure partie de la journée sous un éclairage artificiel agissent presque aussi. La production de vitamine D dans le corps, qui ne pénètre pratiquement pas dans le corps par d'autres moyens, avec ce régime, tend de plus en plus à zéro, et son manque entraîne des conséquences négatives pour tout le corps. Les réactions psycho-émotionnelles deviennent alors inévitables..

La grande majorité des facteurs mentionnés ci-dessus dépendent dans une large mesure de la personne elle-même, de sorte que chaque représentant du beau sexe puisse choisir de rester inactif ou de réduire le risque de dépression autant que possible, en prenant quelques mesures dans ce sens..

Dépression printanière chez les femmes: symptômes

La dépression printanière est difficile à distinguer d'une mauvaise humeur au stade initial. Il peut sembler que des facteurs gênants sont à l'œuvre, que vous n'avez pas assez de sommeil ou que vous êtes surchargé de travail. Mais lorsque les symptômes persistent dans un jour ou deux, il convient de se demander si vous ressentez une exacerbation de la dépression au printemps. Il est possible de vérifier cela et même pas aussi difficile qu'on pourrait le penser. De plus, une analyse préliminaire de votre propre état peut être vérifiée de manière totalement indépendante, sans recourir à la médecine professionnelle..

Photo du site: g2.nh.ee

  • Il est difficile de s'endormir la nuit, les parasites de l'insomnie, mais pendant la journée, il a constamment tendance à dormir, et vous commencez à «hocher la tête» directement sur le lieu de travail.
  • Des pensées sombres commencent à visiter la tête de plus en plus souvent, y compris des pensées sur la mort..
  • Le surmenage fait des ravages, et le travail qui apportait auparavant joie et satisfaction semble désormais fastidieux et presque impossible.
  • L'estime de soi tombe devant nos yeux, il vous semble que vous avez l'air de pire en pire, non seulement de jour en jour, mais même d'heure en heure.
  • Des larmes excessives apparaissent, les yeux sont constamment dans un «endroit humide», même une blague complètement inoffensive peut offenser.
  • L'irritabilité augmente considérablement et, avec le temps, peut évoluer vers un état clairement agressif. Vous vous «précipitez» littéralement chez des collègues ou des proches pour la moindre raison.
  • Les cauchemars réguliers laissent un arrière-goût désagréable brillant dont on se souvient même lorsque l'essence même de ce qui se passe dans un rêve disparaît de la mémoire.
  • Les troubles de l'appétit peuvent être multidirectionnels, c'est-à-dire qu'il peut sembler que vous êtes constamment tourmenté par une faim terrible, ou que vous ne voulez pas du tout manger.
  • La capacité de se concentrer rapidement sur quelque chose, que ce soit un film à la télévision ou un projet sérieux au travail, est partiellement ou complètement perdue. Cela demande beaucoup d'efforts, et même dans ce cas, l'effet est minime..
  • Avoir un sentiment constant d'anxiété, qui peut être aggravé par des attaques de panique et d'autres types de névroses.
  • Tout semble dénué de sens et sans intérêt..
  • Il y a des maux de tête et des migraines réguliers qui ne peuvent être traités avec aucun médicament ou médicament.

Photo du site: medaboutme.ru

Si au moins cinq des points proposés se sont avérés correspondre exactement à votre état, alors il y a un problème et il est temps de réfléchir à la façon de faire face à la dépression printanière, aux mesures à prendre et aux mesures pouvant aider à faire face au problème qui vous est arrivé avec le moins de résistance, c'est-à-dire aussi efficacement que possible avec un minimum de risques... Ceci est extrêmement important, car de telles conditions peuvent facilement se transformer en une forme différente, s'aggraver et même acquérir une forme chronique, qui à son tour provoque souvent des réactions psychosomatiques du corps, à la suite desquelles des maladies corporelles surviennent..

Moyens et méthodes: comment faire face à la dépression printanière

Dépression printanière, dont nous avons déjà discuté les symptômes et les signes, ainsi que les causes de son apparition, il reste à savoir comment faire face à ce fléau et si quelque chose peut être fait pour prévenir ce trouble névrotique. Pour sortir rapidement et sans douleur de cet état, vous devez étudier tous les conseils des psychologues donnés ci-dessous..

Si vous réfléchissez à la façon de vous débarrasser de la dépression printanière depuis assez longtemps, au moins deux semaines, alors toutes vos tentatives indépendantes ont probablement échoué. Dans ce cas, vous ne devriez jamais aller plus loin, vous devez demander l'aide d'un spécialiste expérimenté et qualifié qui sélectionnera avec précision le traitement pour vous et, surtout, assurera son efficacité..

  • Avec de graves signes de dépression printanière, une réflexion approfondie sur la façon de la gérer peut conduire à des résultats négatifs. Mieux vaut ne pas agir dans le feu de l'action, prendre quelques jours de repos, se reposer, s'imprégner de son lit, ne pas se fatiguer et ne pas se précipiter n'importe où. Cela donnera au cerveau et au système nerveux le repos et la tranquillité nécessaires..
  • Revenez à votre vie normale et travaillez progressivement, en vous fixant d'abord des tâches et des objectifs simples, puis en développant progressivement une dynamique.
  • Il est logique de faire des changements, à la fois dans la maison et dans votre propre tête. Faites une mini-rénovation dans la salle de bain ou la cuisine, achetez un nouveau tableau qui ne correspond pas du tout à la situation et épinglez-le à l'endroit le plus visible, allez chez le coiffeur et obtenez une coupe de cheveux ou une manucure incroyable. Cela vous permettra de vous distraire, de passer de l'attention des pensées déprimantes à quelque chose de plus intéressant et excitant..
  • Nous ne devons pas oublier un mode de vie actif. Si vous avez longtemps rêvé de commencer le jogging le matin, de faire des randonnées avec des amis, de marcher dans le parc tous les soirs ou d'aller pêcher dans un village de montagne où un ruisseau agité murmure depuis des hauteurs inimaginables, il est temps de faire quelques pas pour cela. Si de tels changements dramatiques dans la vie ne sont pas physiquement disponibles pour vous, vous pouvez simplement commencer par charger et prendre une douche de contraste le matin, après une courte période, vous ressentirez une poussée de force et d'inspiration..

Photos du site: Depressuhi.net

Après avoir compris de cette manière pourquoi la dépression survient beaucoup plus souvent au printemps, quels symptômes de cette maladie et quelles méthodes peuvent être utilisées pour les arrêter, vous devriez vous sentir beaucoup plus calme. Mais cela ne fait pas de mal de réfléchir à la manière d'empêcher la possibilité même que de tels signes se manifestent..

Pour ce faire, vous devez organiser correctement le régime alimentaire, y compris de nombreux fruits et légumes, en refusant une consommation excessive de gras, sucré, épicé et salé. Observez le régime, menez une vie active, marchez davantage au grand air à tout moment de l'année, faites de l'éducation physique ou du sport. Ensuite, vous n'avez pas à réfléchir à la façon de surmonter la dépression printanière, car, comme vous le savez, un esprit sain est dans un corps sain..

Pourquoi la dépression se produit au printemps et comment y faire face?

Temps de lecture 8 minutes

Avec la fin du temps froid et des blizzards hivernaux, la dépression printanière s'installe souvent. Dès que la nature s'éveille, tous les êtres vivants commencent à se réjouir et à s'épanouir. L'atmosphère autour est remplie de la joie du réveil, le soleil brille de mille feux. La joie n'apparaît pas dans l'âme. L'humeur printanière ne vient jamais, à la place - aggravation, blues, dépression. Que faire en cas de dépression? Pourquoi certaines personnes sont-elles sujettes à la mélancolie? Comment réapprendre à percevoir la vie sous toutes ses couleurs? Ensuite, nous déterminerons quelles sont les causes, les symptômes et les possibilités de la dépression saisonnière.

Que faire en cas de dépression

La détérioration de l'humeur pendant la période d'épanouissement de la nature est un phénomène paradoxal. Les experts ne peuvent pas trouver une explication exacte et parvenir à une opinion commune.

Il existe un certain nombre d'hypothèses des psychologues sur les raisons pour lesquelles la dépression survient au printemps:

  1. Le corps manque de vitamines et de minéraux après l'hiver.
  2. Le corps est scories, la nourriture était trop riche en calories, faible mobilité.
  3. Il y a des changements et des pics hormonaux constants (par conséquent, la dépression printanière survient le plus souvent chez les femmes).
  4. La température et les conditions météorologiques changent radicalement. Il se trouve qu'il pleut, puis immédiatement neige et soleil.
  5. Une personne ne reçoit pas suffisamment de soleil, elle n'a pas assez de vitamine D.Pour sa production, la lumière ultraviolette est nécessaire.
  6. La famine en oxygène se produit (pendant la saison froide, il y a beaucoup moins de possibilités de promenades en plein air).
  7. L'immunité s'affaiblit, ce phénomène est particulièrement caractéristique après avoir souffert d'un rhume et d'un grave manque de vitamines.

Il s'avère que la dépression printanière se produit principalement en raison de l'épuisement des réserves du corps..

Une personne commence à se sentir constamment mal au niveau physique, une humeur pessimiste apparaît.

L'individu commence progressivement à se plonger dans lui-même, au fur et à mesure que l'arrière-plan émotionnel tombe, il regrette les rêves non réalisés. Chaque fois que l'atmosphère devient de plus en plus intense, les pensées se concentrent uniquement sur les manifestations négatives de la réalité. La personne ressent son impuissance et son désespoir.

Symptômes de dépression

En quoi la dépression printanière est-elle différente de tout autre trouble psychologique et de l'humeur mélancolique commune? Il y a un certain nombre de signes auxquels les psychologues expérimentés prêtent attention. Il est important de définir clairement les symptômes afin de se débarrasser du trouble..

Vous devez effectuer un test (accepter ou réfuter les affirmations):

  1. J'ai des pensées négatives, je suis pessimiste.
  2. Ma qualité de sommeil en souffre. Les cauchemars et l'insomnie sont devenus la norme dans la vie..
  3. Je me sens tout le temps fatigué. Toutes les actions simples fatiguent. Je ne peux pas supporter les tâches quotidiennes, elles enlèvent de la force.
  4. Je peux m'énerver même pour des bagatelles.
  5. Je me critique et me gronde constamment. Perception généralement négative de votre apparence.
  6. La mauvaise humeur dure toute la journée. L'irritabilité est dans toute entreprise.
  7. Je ne rêve presque de rien.
  8. Le comportement alimentaire est altéré (appétit trop élevé, une dépendance à la nourriture apparaît).
  9. La concentration d'attention est à un niveau très bas, il est impossible de se concentrer sur quoi que ce soit.
  10. L'activité professionnelle n'est plus aussi intéressante qu'autrefois.

En outre, la dépression printanière est caractérisée par des maux de tête fréquents, des migraines. Si une personne présente au moins la moitié des symptômes énumérés, nous pouvons dire en toute sécurité que vous devez travailler avec un état dépressif.

Que faire lorsque la dépression est au printemps? Les causes de la dépression printanière sont individuelles. Il n'est pas nécessaire de se concentrer uniquement sur les symptômes énumérés. Il arrive que les signes soient prononcés ou complètement cachés.

Les méthodes de traitement de la dépression printanière chez les hommes et les femmes sont presque identiques. La seule différence principale est que le représentant du beau sexe peut faire face à une telle condition beaucoup plus facilement, car il n'hésite pas à exprimer ses émotions.

Selon les statistiques, la dépression est plus fréquente chez les femmes. La raison réside dans les particularités de la structure de leur psyché. Les hommes soumettent généralement toutes leurs pensées et leurs actions à une analyse rationnelle, tandis que les femmes pensent et agissent sur la base des émotions..

L'émotivité féminine peut l'emporter sur la logique. Peu importe qu'il y ait des raisons objectives de tristesse. Ils sont naturellement vulnérables, sensibles et émotifs, c'est pourquoi ils doivent souvent faire face à une dépression printanière..

L'humeur pessimiste doit être supprimée dès la découverte de ses premiers signes, car elle peut être chronique dans le futur. Au fil du temps, une personne développe des maux physiques et des pathologies mentales graves.Il est important de prendre des mesures en temps opportun pour prévenir le blues.

Que faire lorsque la dépression est prise au dépourvu au printemps?

Où devriez-vous commencer? Est-il possible de faire face à cette attitude sans aide extérieure?

La dépression survient en automne et au printemps. Ils se produisent généralement au tournant des saisons. Les raisons de cette condition chez les hommes et les femmes peuvent être très différentes. Les psychologues associent l'humeur négative féminine à des particularités de mentalité, à une émotivité accrue. Le sexe féminin se caractérise par une faible estime de soi, une insatisfaction quant à sa propre apparence. Ce ne sont pas des raisons suffisantes (la dépression n'a aucune bonne raison) - du moins d'autres peuvent le penser. En réalité, une aide psychologique est nécessaire ici, et dans certains cas - un traitement pour toxicomanie..

Les représentants de la moitié masculine de la société pensent qu'ils peuvent faire face seuls à la dépression printanière. L'idée stéréotypée des hommes impose une image où la faiblesse et les larmes ne leur sont pas pardonnées, car ce sont des traits féminins. Il s'avère que le sexe masculin lui-même doit résoudre leurs problèmes, ne pas en parler à personne. Ici, l'alcoolisme et la toxicomanie sont liés (le moyen le plus simple de sortir de la situation). Les émotions négatives sont supprimées car la personne ne bénéficie pas d'une aide professionnelle. Tout cela conduit à des maladies du système cardiovasculaire et du tractus gastro-intestinal, le système nerveux s'affaiblit.

Comment se débarrasser d'une humeur pessimiste

La dépression printanière est un phénomène saisonnier. Il peut facilement être guéri par vous-même, mais seulement si l'état dépressif n'est pas très prononcé. Faites attention, il vaut mieux prévenir la maladie que de la traiter plus tard. Par conséquent, une préparation minutieuse est nécessaire au printemps..

Ci-dessous, nous analyserons les recommandations de psychologues professionnels sur la façon de faire face à la dépression au printemps. De cette façon, vous pouvez restaurer le bien-être et une attitude positive envers la vie..

Si une humeur dépressive dure plus de 2-3 semaines, il est préférable de demander une aide médicale qualifiée et un traitement complet. Il est sélectionné individuellement, en tenant compte des caractéristiques et des circonstances personnelles.

Il n'est pas nécessaire d'espérer que la dépression au printemps pourra être facilement surmontée par la volonté et le choix conscient. Cette condition affecte considérablement l'état physique et mental d'une personne, réduit son efficacité intellectuelle. Un état dépressif ne peut être guéri sans efforts de la part du corps et de l'esprit..

Le problème n'est pas résolu au cours de son développement, il sera difficile de maintenir le rythme de travail habituel. Les tâches quotidiennes devront être reportées pour une courte période. Mieux vaut trouver un moyen de se détendre et de se relaxer. Les psychologues conseillent de prendre des vacances du travail, de rendre visite à des amis ou de la famille, de lire quelques livres ou de regarder des films romantiques. Les sports et les loisirs de plein air permettent également d'éviter un état dépressif, car les endorphines sont produites plus activement. Il est important de restaurer votre force au maximum, pour donner l'occasion de reposer votre psyché.

Dès que la sensation de relaxation et de relaxation suffisante du corps est venue, vous pouvez reprendre vos activités habituelles. Il est recommandé de laisser la mise en œuvre des stratégies pour plus tard, cela vaut la peine de commencer par de petites choses. La charge peut être ajoutée progressivement. Littéralement en 3-5 jours, il y a une inclusion à part entière dans la vie quotidienne, un retour au rythme habituel et au stress. L'essentiel est de reposer le système nerveux pendant une courte période, de laisser aller les pensées lourdes, de se débarrasser de la négativité et de passer à des impressions agréables. Donc la dépression printanière disparaîtra avant qu'elle ne commence.

Les changements et les nouveaux environnements aident souvent. Vous devez essayer de remplir votre vie d'événements lumineux et frais. Les psychologues déconseillent de changer radicalement votre rythme. Pour commencer, vous pouvez réorganiser les meubles de la pièce, changer votre image, mettre à jour l'intérieur, partir en voyage.

Une bonne humeur au printemps peut être obtenue en changeant de garde-robe, en vous engageant dans la créativité et la couture, en travaillant dans le jardin ou le potager. Le dessin, la modélisation technique, la broderie, le modelage, le scrapbooking conviennent également. Il vous suffit d'activer votre imagination. Tout type de créativité donne des émotions positives.

Comment profiter de la vie au printemps? Faites du sport et des activités de plein air aussi souvent que possible. L'activité musculaire aide le corps à produire plus d'adrénaline, d'endorphines et de sérotonine. Si vous sautez régulièrement d'un parachute ou d'un ski, il n'y aura aucune trace de la dépression du ressort. De plus, il est recommandé de visiter régulièrement la piscine, de faire des exercices matinaux, de faire du jogging ou de marcher.

Traitement

Face à la dépression du ressort, il est important de comprendre l'algorithme des actions. En particulier, cela devient effrayant pour ceux qui sont confrontés au blues pour la première fois. Il est préférable de se débarrasser de la dépression au moment de son apparition..

Les professionnels de la santé offrent les conseils suivants:

  1. Marcher à l'extérieur aussi souvent que possible.
  2. Faites de l'exercice régulièrement.
  3. Consultez votre médecin pour un régime vitaminique.
  4. Mangez bien et équilibré.
  5. Ne vous surchargez pas, laissez un endroit pour vous reposer.
  6. Essayez d'obtenir autant d'impressions que possible dans la vie. Par exemple, changer le décor de la maison ou acheter de nouvelles tenues dans la garde-robe.
  7. Discutez plus souvent avec votre famille et vos amis proches.

Ce sont des conseils très simples mais puissants. Il est important de suivre strictement les règles décrites, puis la dépression au printemps et à l'automne ne sera pas prise par surprise.

Avec un stade avancé du trouble, seul un spécialiste peut vous aider. Ne vous soignez pas, car vous pourriez aggraver la situation. Les médecins prescrivent généralement un traitement complexe.

Mesures préventives

Notez que le meilleur traitement pour le blues est la prévention. Vous devez vous préparer à l'avance à la dépression printanière.

Les experts vous conseillent de surveiller votre alimentation. Chaque jour, à petites doses, vous devriez manger du chocolat, des bananes, des agrumes, des noix. Ils favorisent la production d'hormones de joie. Il est important qu'il y ait un équilibre dans l'alimentation, les protéines, les graisses et les glucides sont présents. Pendant la saison, il est recommandé d'acheter autant de fruits et de légumes que possible et de manger des graines germées. Les complexes de vitamines et de minéraux aident également..

Il sera utile de consacrer au moins une journée par semaine à la détente. Cela peut être une randonnée, écouter de la musique, lire un livre intéressant. Ainsi les émotions négatives sont supprimées, la psyché est déchargée.

Vous n'avez pas besoin de vous impliquer dans des conflits et de vous transmettre des informations négatives. Il vaut mieux parler au téléphone avec ses amis et sa famille que de regarder les nouvelles du soir. Se soucier des autres, s'ils ne sont pas de la famille, est une tâche ingrate, qui demande force et énergie..

Il est important de se souvenir d'un bon sommeil, d'être à l'air frais, d'observer la nature.

Il est recommandé de collecter des émotions positives, de prendre soin de votre harmonie spirituelle, de profiter de la vie, de profiter et de rire autant que possible, de ne pas faire attention aux petits problèmes, car il y a un moyen de sortir de toute situation.

Toutes ces méthodes sont efficaces pour lutter contre la dépression au printemps. Souvenez-vous qu'il vaut mieux prévenir le pessimisme que lutter..

Comme l'article, dites à vos amis

SALID © En cas de copie totale ou partielle du matériel, un lien vers la source est requis.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Mettez en surbrillance le fragment souhaité et appuyez sur ctrl + entrée

Comment faire face à la dépression printanière

Le contenu de l'article:

  1. Causes d'occurrence
  2. Les principaux symptômes
    • Chez les femmes
    • Chez les hommes

  3. Façons de combattre
  4. La prévention

La dépression printanière est une condition que certaines personnes considèrent comme un problème mineur. En soi, ce trouble mental ne détruit pas la personnalité d'une personne. Cependant, avec une attitude irresponsable envers son corps dans un contexte de disharmonie émotionnelle exprimée, une maladie aussi grave que la dépression clinique peut se développer. Pour éviter cette complication, vous devez comprendre toutes les subtilités de ce trouble affectif..

Les causes de la dépression printanière

L'état dépressif d'une personne ne dépend généralement pas des changements saisonniers de la nature. Cependant, il existe de tels facteurs provocateurs qui, combinés, peuvent provoquer un découragement et une apathie pure et simple envers toute la réalité environnante..

Ces agresseurs regardent en relation avec l'état émotionnel des personnes comme suit:

    Complexes à cause de la figure. Pendant l'hiver, nous sommes nombreux à gagner quelques kilos en trop, et parfois bien plus. Certaines personnes, après la fin de la période froide, se rendent compte avec horreur que leur robe ou jupe préférée a tout simplement cessé de correspondre à leurs nouvelles dimensions. Pendant la saison froide, tout est assez simple à cacher derrière d'immenses pulls et vêtements d'extérieur. Cependant, au printemps, lorsque le soleil s'est réchauffé, cette opportunité n'existe plus. Pour cette raison, même la seule pensée d'avoir à nu le corps conduit à un état de dépression. Et en même temps, une comparaison excessive de soi avec les autres peut créer un problème, ce qui est plus clairement perceptible lors du passage de grands vêtements d'hiver à des vêtements légers..

Solitude. Dès que le soleil se réchauffe, les couples jeunes et heureux se promènent activement. Regarder les amoureux est assez difficile s'il n'y a pas d'autre moitié. Surtout si l'âge est déjà venu au point où ils créent généralement des familles et ont des enfants. De plus, les problèmes sont aggravés par des parents ennuyeux avec l'obligation de se trouver rapidement «quelqu'un».

La période "hiver - printemps". Les changements saisonniers n'ont pas toujours un effet bénéfique sur la psyché humaine. L'humeur de certains excentriques peut dépendre directement de la période de l'année, qu'ils aiment regarder de la fenêtre de leur maison. Il y a un contingent de gens qui aiment les dérives de neige, une série de joyeuses fêtes et autres plaisirs de la saison hivernale. Avec l'arrivée du printemps, ces fastidieux au sens littéral du terme tombent dans la dépression..

Conditions météorologiques instables. La saison décrite est célèbre pour ses caprices, lorsque les ruisseaux coulent joyeusement de la fonte des neiges en mars et que des gelées peuvent survenir en avril - début mai. Tout cela est très individuel, car beaucoup dans ce domaine dépend de l'endroit où vit exactement la personne. Cependant, de tels aléas du temps printanier ont un effet très négatif non seulement sur l'état physique d'une personne, mais également sur l'équilibre de son système nerveux..

Manque de lumière. Tout le monde ne perçoit pas sans ambiguïté une courte journée et une longue période dans l'obscurité en hiver. Dans ce cas, nous parlerons du manque de la soi-disant vitamine D, qui a tendance à être synthétisée exclusivement sous l'influence de la lumière du soleil. Par conséquent, avec le début du printemps, le manque de lumière mentionné précédemment commence à affecter certains individus..

Immunité affaiblie. En été, tous les points de vente de produits vitaminés ravissent les clients par leur large choix. Pendant tout l'hiver, une personne est privée d'un tel plaisir, qui est en fait une nécessité vitale. Certaines personnes s'amusent avec l'illusion que les légumes et les fruits achetés dans les supermarchés pendant la saison froide les remplaceront par un régime complet de nutriments. Dans la plupart des cas, les produits importés sont proposés dans ces lieux, qui ne peuvent pas remplacer les produits naturels nationaux. Le résultat est une immunité affaiblie en raison d'un manque de vitamines, d'oligo-éléments et d'acides aminés dans le corps.

Mode de vie sédentaire. Certaines personnes seront horrifiées par l'offre de skier ou d'aller avec les enfants faire un bonhomme de neige. Pour eux, le gel est la principale raison de passer tout leur temps libre allongé avec une tasse de thé chaud et sous une couverture chaude. Pendant la période froide, ils s'habituent tellement à ce mode de vie qu'avec l'arrivée du printemps, ils ne veulent plus se reconstruire et tomber dans la dépression.

  • Manque d'oxygène. Cette raison de l'apparition de la pathologie décrite dépend directement d'un mode de vie sédentaire. L'inactivité physique en hiver peut jouer une blague cruelle avec n'importe qui. En refusant d'être à l'air frais à ce moment, le réassureur s'expose automatiquement au risque de détérioration des processus métaboliques dans son cerveau.

  • La plupart des facteurs de risque évoqués pour le début de la formation de la dépression printanière dépendent directement de la personne elle-même. Même l'absence de fruits et légumes naturels plutôt que synthétiques en hiver n'est pas une excuse pour exposer votre corps à un tel stress. La congélation rapide techniquement correcte des produits utiles pour le corps vous permet de conserver pleinement les substances nécessaires dans le produit préparé à l'avance.

    Les principaux symptômes de la dépression printanière existante chez une personne

    Afin d'avoir une idée claire du problème qui s'est posé, vous devez connaître l'ennemi de vue. Il est assez simple de déterminer les signes de problèmes imminents en vous-même si vous vous faites une règle d'écouter attentivement votre corps..

    Manifestations de la dépression printanière chez les femmes

    Les psychologues insistent sur le fait que lorsqu'on parle de la pathologie sonore, il faut clairement distinguer ses symptômes, en fonction de la question du sexe. Chez les femmes, le déséquilibre printanier du système nerveux ressemble généralement à ceci:

      Augmentation de l'irritabilité. Si une femme ne s'est pas initialement positionnée comme une femme hystérique pleinement formée, alors il faut penser à un changement soudain de son comportement. Parfois, avec l'arrivée de la première chaleur printanière, la personne douce et équilibrée d'hier se transforme en une musaraigne au caractère bilieux, qui gêne littéralement tout.

    Des larmes en trois flux. Cette habitude peut être considérée comme la norme si la manifestation de leurs émotions de cette manière n'empêche pas la femme de rester une personne saine d'esprit. En cas de sanglots constants sans raison avec l'arrivée du printemps, il convient de penser au trouble psychologique saisonnier qui est survenu..

    Faiblesse générale du corps. Comme déjà mentionné, pendant la période hivernale, le corps de nombreuses personnes souffre d'un manque de nutriments. Cependant, beaucoup dépend de l'immunité de la femme, qui, sans le facteur sonore, aurait pu être initialement affaiblie. La charge supplémentaire pendant la saison froide sur l'organisme déjà blessé conduit, en conséquence, à la fatigabilité rapide de la dame.

    Anxiété. La dépression printanière chez les femmes provoque souvent l'émergence d'un sentiment persistant de catastrophe imminente. Dans le même temps, il semble aux épouses que le mari les trompe et les mères commencent à s'occuper de leurs enfants avec un zèle particulier. Les phrases "jouons la sécurité" et "peu importe les difficultés" deviennent la carte de visite d'une femme qui a plongé dans une dépression au printemps.

    Diminution de l'estime de soi. Même une femme confiante de la manière la plus inattendue après la fin de l'hiver peut se transformer en une personne aux complexes évidents. Ceci est généralement facilité par le début du développement de la dépression printanière, qui provoque des changements physiologiques réels ou artificiels dans l'apparence d'une femme..

    Trouble du sommeil. Dans ce cas, il est nécessaire de se concentrer sur le facteur selon lequel les heures de clarté ont tendance à augmenter avec l'arrivée du printemps. Le jour de la marmotte, quand il fait sombre assez tôt en hiver, arrive à une conclusion logique. Cependant, certains membres du beau sexe ne peuvent pas s'adapter immédiatement à un tel changement, après quoi leur régime veille-sommeil est perturbé..

    Apathie. Les symptômes de la dépression printanière sont très souvent déterminés par cet état émotionnel particulier d'une femme. Une personne qui était autrefois vigoureuse de corps et d'esprit devient une personne paresseuse et amorphe qui a cessé d'être satisfaite de choses qui étaient autrefois agréables pour elle. Dans certains cas, ce facteur est directement lié à une carence en vitamines, mais parfois certaines situations de la vie provoquent l'apathie..

    Troubles de concentration. Avec la dépression printanière, les femelles particulièrement sensibles commencent à s'envoler dans les nuages. Dans ce cas, nous ne parlons pas de rêves fabuleux et de rêves d'un beau prince, mais de distraction élémentaire. Dans ce cas, une intervention médicale ne peut être évitée, car le problème exprimé est allé trop loin.

    Migraine récurrente. Les changements des conditions météorologiques ont très souvent un effet tangible sur les femmes qui ont déjà souffert de maux de tête. Avec des changements soudains de la pression atmosphérique, le problème décrit est considérablement aggravé, ajoutant aux sensations douloureuses de la femme la dépression saisonnière.

    Perte d'appétit. Une nuisance similaire peut arriver à une femme à tout moment de l'année. Cependant, la pratique montre que c'est au printemps que de nombreuses femmes commencent à aller aux extrêmes en ce qui concerne les addictions gastronomiques et leur refus..

    Pensées sombres. Ce problème est étroitement lié au complexe d'infériorité qui en résulte, qui s'est formé chez les femmes au début du printemps. Certaines natures particulièrement suspectes s'imaginent avec horreur que leur moitié va commencer à regarder des beautés qui vont enlever leurs vêtements d'hiver et se changer en tenues sexy.

    Trop manger, augmentation de l'appétit. Voulant combler le vide dans le corps par manque de vitamines ou simplement «manger» leurs problèmes, les femmes commencent à absorber activement les bonbons, à manger de grandes portions, plongeant ainsi encore plus dans un état dépressif.

  • Fermeture. Dans le contexte de leurs problèmes psychologiques, le désir de communiquer avec quelqu'un disparaît complètement. Même les femmes les plus actives et les plus joyeuses, immergées dans leurs complexes, peuvent se retirer et rester en captivité, ne répondant pas aux invitations d'amis, essayant d'éviter autant que possible les entreprises bruyantes.

  • Une femme en état de dépression printanière n'est pas un personnage de bande dessinée, mais une victime de circonstances temporaires de la vie. Prématurément et sans analyse approfondie, aucun spécialiste ayant une certaine expérience dans ce domaine ne se chargera de diagnostiquer de telles personnes..

    Symptômes de la dépression printanière chez les hommes

    Une forte moitié de l'humanité peut également ressentir toute la puissance destructrice du trouble affectif saisonnier..

    Contrairement aux belles dames, les hommes ressentent la pathologie décrite d'une manière légèrement différente, qui se manifeste le plus souvent comme suit:

      L'apparition du syndrome de fatigue chronique. Une déclaration plaisante dans le style que "les chevaux meurent du travail" cesse d'être drôle quand il y a une dépression printanière chez les hommes. Les hommes bourrés de travail sont absolument indifférents à la période de l'année qu'ils voient des fenêtres de leurs institutions. Cependant, certains détenteurs de records du marathon d'activité irrépressible sont visités par le découragement après la fonte des neiges et l'arrivée du printemps, qui aboutit finalement à la dépression printanière..

    Changement de poids. Tout homme peut perdre du poids ou prendre du poids de manière inattendue, quelles que soient les conditions météorologiques. Cependant, les psychologues disent que c'est avec le blues saisonnier que les représentants du sexe fort commencent soit à absorber activement une grande quantité de nourriture, soit à la refuser complètement..

    Douleur dans la région de l'abdomen ou du dos. Les expériences émotionnelles affectent toujours négativement le fonctionnement de tout l'organisme. Très souvent, cela ressemble à des coupures dans le ventre et des «coups de feu» dans le dos. Avec la dépression printanière, ces symptômes s'intensifient, car une carence en vitamines provoque davantage le développement d'un état d'anxiété. De plus, la météo trompeuse pendant cette période, qui nous plaît avec les premiers rayons du soleil, est riche en ennemi principal des contre-courants. En conséquence, l'homme a une douleur très importante, qui ne fait qu'exacerber l'état de dépression..

    Dépendance excessive aux mauvaises habitudes. Une panne après une longue période hivernale s'accompagne toujours d'anxiété, dans laquelle un homme commence à fumer beaucoup plus que d'habitude. Certains individus déprimés au printemps, tombés dans un profond découragement, tentent de le combattre avec les méthodes les plus radicales - l'alcool. Et la possibilité de sortir dans la nature après l'hibernation, de faire frire un barbecue ou d'aller à la pêche ne devient qu'une incitation supplémentaire pour augmenter la consommation d'alcool..

    Dysérection. L'affaiblissement général du corps après l'hiver n'a pas le meilleur effet sur l'activité sexuelle d'un homme. Quelqu'un en même temps comprend toute la courte durée du problème qui est survenu et quelqu'un tombe dans une dépression persistante.

  • Pensées négatives. Les hommes ont l'habitude de se considérer comme le chef de la famille et le soutien de tous ses membres. Si, au début du blues printanier, une personne sûre d'elle commence à avoir des problèmes de santé, la dépression associée à ce facteur ne peut être évitée. Les représentants du sexe fort n'aiment pas montrer leurs émotions ouvertement, ils accumulent donc toutes les pensées négatives qui ont surgi.

  • Façons de faire face à la dépression printanière

    Vous ne devez pas considérer le problème exprimé comme un caprice saisonnier auquel vous ne devez pas prêter attention. Toutes les névroses à un moment donné ont commencé par des expériences émotionnelles assez innocentes. À la question de savoir comment faire face à la dépression printanière, les experts donnent des réponses assez claires, qui sont les suivantes:

      Changer la routine quotidienne. Certaines personnes ont l'habitude de rester debout tard à l'ordinateur ou de travailler à la maison. En conséquence, ils ne dorment pas suffisamment et se sentent dépassés toute la journée. L'avitaminose et une mauvaise planification de l'activité de la vie peuvent conduire au développement d'une dépression printanière. Dans le même temps, vous devez changer radicalement votre opinion sur la routine quotidienne correcte, en y apportant de sérieux ajustements. Vous devez consacrer votre temps libre aux exercices sportifs et aux promenades au grand air. La visite de complexes de divertissement aidera également à faire face au problème qui s'est posé sous la forme du blues saisonnier..

    Refus de décisions sérieuses. Si une personne commence à développer une dépression printanière, elle ne peut pas se concentrer sur des choses importantes. Les projets et les plans les plus importants devraient être reportés pendant un certain temps, car chaque erreur commise alors peut aggraver l'état de dépression..

    Acheter un animal de compagnie. S'il n'y a pas d'allergie aux poils d'animaux, les psychologues conseillent d'utiliser cette recommandation. Il n'est pas nécessaire d'acheter le futur animal de compagnie de toute la famille pour de l'argent fabuleux. Parfois, un chat ou un chien bâtard peut devenir un ami si dévoué qu'il n'y aura aucune trace de la dépression printanière. Si vous ne voulez pas vous procurer un animal, vous pouvez acheter des poissons d'aquarium dont la contemplation a un effet plutôt bénéfique sur le système nerveux.

    Communication active avec les autres. La solitude est le principal catalyseur pour exacerber la dépression du ressort. Il est nécessaire de consacrer autant de temps libre que possible à des loisirs communs avec vos proches et amis. Parfois, même visiter une boîte de nuit et ne pas dormir suffisamment peut considérablement remonter le moral d'une personne influencée par le blues saisonnier..

    Aider ceux qui en ont besoin. Avant de créer un «mur de pleurs» dans votre vie, vous devez regarder autour de vous et regarder de plus près les problèmes des autres. Après l'analyse effectuée, de nombreuses personnes malheureuses seront étonnées du nombre de victimes qui se sont retrouvées dans une situation bien plus déplorable. Aider ces personnes peut annuler l'exacerbation de la dépression printanière chez une personne souffrant.

    Plus de lumière. Par une journée de printemps nuageuse, vous voulez parfois simplement vous éponger et vous cacher de votre environnement immédiat. Les lampes à haute puissance aideront à dissiper une humeur dépressive de ce type. Dans ce cas, ce sera une imitation artificielle de la lumière du soleil, mais même cela peut considérablement améliorer l'humeur d'une personne ayant un problème exprimé.

    Bains aromatiques. À cet égard, l'huile de mandarine a fait ses preuves. Si les premiers signes de dépression printanière commencent à apparaître, vous devriez essayer ce remède. S'il n'est pas possible de l'acheter, les concentrés de conifères et de chaux sont tout à fait appropriés comme alternative..

  • Belles nouvelles choses. Si une personne est victime de la dépression printanière, il vaut la peine d'essayer la méthode vocale. Même une assiette en plastique de couleur vive achetée ravira visuellement les personnes qui sont dans un état de bleus saisonniers. Si l'argent le permet, vous pouvez acheter ce que le malade aime depuis longtemps..

  • Prévention de l'apparition du trouble printanier

    Nos ancêtres ont dit, ne vous réveillez pas intelligemment tant qu'il est calme. Afin de ne pas tomber dans le piège de la dépression saisonnière et de ne pas devenir l'otage d'une situation dangereuse, vous devez respecter les règles suivantes:

      Régime correct. Après l'hibernation, le corps doit prendre ces produits qui contiennent des catalyseurs pour la libération d'endorphines (hormones de la joie). Ces pilules magiques comprennent les noix, les bananes et le chocolat à des doses raisonnables. N'oubliez pas les fruits et légumes qui peuvent maintenir une personne à flot après certaines restrictions pendant la période hivernale dans son alimentation..

    Prendre des multivitamines. Cette recommandation est limitée par le fait qu'elle ne doit être mise en œuvre qu'après consultation de votre thérapeute. Les substances utiles ne sont bénéfiques que si elles ne sont pas surutilisées. La vitamine B9 (acide folique) peut alors être prise comme médicament ou comme substitut de la salade verte, des haricots, du foie et des agrumes.

    Aromathérapie. Certaines odeurs agréables ont des propriétés relaxantes dans certains cas. Les huiles essentielles à base d'orange déjà sonnée, de genièvre et de cannelle peuvent éliminer toutes les épreuves de la journée passée chez une personne qui prend soin du bon fonctionnement de son système nerveux.

    Mode de vie actif. Les experts recommandent d'utiliser cette méthode comme un moyen essentiel de se débarrasser de la dépression printanière. Le sport ou simplement l'activité physique réalisable peuvent détruire à la racine tout problème saisonnier lié à l'état émotionnel d'une personne. Même de simples promenades dans la ville par beau temps ou des sorties dans la nature peuvent être positives.

    Discuter avec des gens drôles. Si vous avez des amis qui peuvent vous remonter le moral, vous devez absolument passer le plus de temps possible avec eux. En général, vous ne devez pas être isolé en vous-même, limitez votre communication. Si vous n'avez pas de vrais amis, cela vaut la peine de commencer à rencontrer de nouvelles personnes. La même salle de gym, la même piscine, le nouveau passe-temps vous y aideront..

  • Nouveaux passe-temps. Se retrouver, un nouveau «je», étudier des activités inconnues aidera à se débarrasser de la dépression. Il peut s'agir de cours de professionnels, d'une master class sur Internet. Par exemple, photographie, quilling ou tout autre type de fabrication artisanale.

  • Comment faire face à la dépression au printemps - regardez la vidéo:

    En contact avec: