Comment gérer l'apathie pendant la grossesse

Tout le monde sait que pendant la grossesse, vous devez vous reposer davantage et n'avoir que des émotions positives, mais comment distinguer les changements physiologiques normaux dans le caractère et le comportement d'une femme de la pathologie? L'apathie pendant la grossesse survient assez souvent et ne nécessite pas toujours de traitement, mais tout le monde doit connaître les symptômes et les méthodes de traitement de cette maladie..

Apathie - normale ou pathologique?

L'apathie lors du port d'un enfant est une condition psychopathologique qui se manifeste par l'indifférence, l'indifférence à tout ce qui se trouve autour, une diminution de l'humeur et de l'activité motrice. Pendant la grossesse, l'apathie est particulièrement dangereuse - une femme cesse de surveiller son état, ne suit pas les recommandations du médecin et peut nuire à elle-même ou à son enfant.

Cette condition doit être différenciée des périodes de sautes d'humeur ou de «paresse», qui sont typiques de toutes les femmes enceintes et ne sont pas pathologiques, mais permettent au contraire aux femmes de réduire leur activité et de gagner en force avant l'accouchement.

La principale différence entre l'apathie pendant la grossesse et les épisodes temporaires de baisse d'activité est la persistance des symptômes et l'indifférence de la femme à son état. Parfois, cette maladie est très difficile à diagnostiquer, car les patients cachent les symptômes de la maladie ou présentent une forme active d'apathie, dans laquelle certains des symptômes sont absents. Par conséquent, il est très important que la femme enceinte elle-même et les personnes qui l'entourent connaissent l'existence d'une telle pathologie et les méthodes pour y faire face..

Causes de l'apathie

L'apathie pendant la grossesse peut être causée par diverses raisons, des déséquilibres hormonaux au premier trimestre à la peur de l'accouchement au troisième trimestre. Il est très important de comprendre les raisons du développement de l'apathie avant l'accouchement, car cette condition peut provoquer le développement d'une dépression post-partum et d'autres complications, ainsi que de découvrir l'étiologie du processus est important pour le traitement - il suffit parfois à la femme enceinte de boire un cours de vitamines pour rétablir un état normal.

Les causes les plus courantes d'apathie sont:

  • Déséquilibre hormonal - les changements hormonaux sont la cause la plus fréquente d'apathie au cours de la première moitié de la grossesse. Une forte augmentation de certaines hormones et une diminution d'autres entraînent une modification du fonctionnement du système nerveux et peuvent provoquer divers troubles.
  • Maladies endocriniennes - l'hypothyroïdie, le diabète sucré et d'autres pathologies des glandes endocrines pendant la grossesse peuvent provoquer l'apathie.
  • Manque de vitamines et de minéraux - pendant la grossesse, la plupart des nutriments et des vitamines fournis avec la nourriture sont dépensés pour la croissance et le développement du fœtus, c'est pourquoi le corps de la mère commence à subir une forte carence. Le manque de calcium, de vitamines B, D, A et de minéraux peut entraîner un épuisement du système nerveux et une perturbation de son travail.
  • Toxicose - nausées, vomissements, incapacité à manger et à se reposer normalement, provoque souvent une fatigue sévère et un épuisement du système nerveux chez une femme enceinte et provoque le développement de maladies neurologiques.
  • Grossesse multiple - plus une femme porte d'enfants, plus la charge sur son corps est lourde et elle n'est pas toujours en mesure d'y faire face.
  • Raisons psychologiques - grossesse non désirée, peur de l'accouchement, situation psychologique difficile dans la famille, stress ou traumatisme émotionnel subi peuvent provoquer le développement de l'apathie et d'autres troubles.

Symptômes

L'apathie pendant la grossesse peut être suspectée par les signes suivants:

  • Fatigue constante - une femme ne se sent pas du tout reposée, le moindre effort provoque une fatigue intense, il devient de plus en plus difficile de faire face aux affaires.
  • Somnolence - même après un sommeil et un repos appropriés, la sensation de somnolence et de fatigue persiste. Vous voulez dormir tout le temps, quelle que soit l'heure de la journée.
  • Manque de désir de faire quelque chose - la réticence d'une femme à faire quelque chose est caractéristique: travail, tâches ménagères, soins personnels ou prendre soin du futur bébé.
  • Refus de communiquer avec quelqu'un - une femme peut se retirer, passer la plupart du temps seule, sans ressentir le besoin et le désir de communication.
  • Refus de quitter la maison - il est également caractéristique du désir d'être constamment à la maison sans quitter votre chambre.
  • Les changements d'humeur sont une autre caractéristique. Avec l'apathie, les périodes de dépression peuvent être remplacées par de l'irritation, de l'agressivité et des larmes..
  • Augmentation de l'anxiété - pendant la grossesse, l'anxiété et les peurs surviennent souvent, mais dans ce cas, elles deviennent si prononcées qu'elles empêchent la patiente de mener une vie normale.

Il existe 3 formes d'apathie pendant la grossesse:

  1. La forme passive est la forme typique la plus courante. Tous les symptômes ci-dessus sont exprimés.
  2. Actif - cette forme est dangereuse dans ses conséquences. Une femme masque avec succès les peurs, les sautes d'humeur, l'apathie, ses proches peuvent même ne pas être conscients de son état. Mais en raison d'une tension interne constante, l'état du système nerveux du patient peut se détériorer considérablement et provoquer le développement d'autres pathologies, jusqu'à des tentatives de suicide.
  3. Post-traumatique - se développe après des lésions cérébrales, des commotions cérébrales, etc. Manifesté par un comportement inapproprié ou des sautes d'humeur.

Traitement

Le traitement de l'apathie pendant la grossesse commence par l'identification de la cause de la pathologie. Il est impératif d'éliminer cette cause ou de minimiser l'influence des facteurs négatifs sur le patient. En plus du traitement étiologique d'une femme enceinte, vous avez besoin:

  • Changez de mode de vie - une femme doit absolument dormir 8 à 9 heures par jour, se reposer davantage et passer au moins 1 heure à l'air frais.
  • Bien manger peut aider à éviter une carence en vitamines et d'autres conditions de carence. La nutrition d'une femme enceinte doit exclure les produits nocifs pour la santé de l'enfant à naître, mais être complète et agréable pour la femme enceinte.
  • Évitez le stress - tout stress pendant la grossesse est extrêmement nocif. Si vous ne pouvez pas les éviter, il est possible de prendre des sédatifs à base de plantes ou un dépaysement total.
  • Natation, yoga ou autre activité physique - l'activité physique est très importante pour normaliser l'état du système nerveux. Les plus bénéfiques sont la natation, le yoga, la marche ou l'aérobic spécial pour les femmes enceintes..
  • Apprenez les techniques de relaxation - la capacité de se détendre et de se débarrasser des émotions négatives aide à normaliser l'état du système nerveux. Pour cela, des exercices de respiration, de méditation, de yoga, de peinture, de thérapie au sable ou tout autre passe-temps peuvent être utilisés..

Ce traitement n'est indiqué que dans le cas de formes légères d'apathie, si des formes sévères associées à la dépression sont identifiées, il est nécessaire de demander l'aide d'un psychothérapeute ou d'un psychiatre..

l'apathie pendant la grossesse est normale.

Bonjour les filles, ici j'étais tourmentée, j'étais tourmentée et je ne peux plus penser que je meurs complètement, avant que la femme au foyer ne puisse pas s'asseoir constamment avec ses amis, mais pour les invités avec son mari, et dans les clubs, et maintenant je ne veux plus communiquer avec personne, ni sexe Je ne veux pas marcher, je ne veux même pas parler à qui que ce soit au téléphone. une voisine vient et je me cache sur le balcon, mon mari sort et dit que je dors ou pas, je sors de la maison sur la pointe des pieds, tant qu'elle ne m'entend pas et ne me voit pas. en général, comme une débilitation, j'étais complètement hors de contact, mes camarades de classe ont quitté, en général une sorte de kapets. Toute la journée, je m'assois stupidement à la maison et je conduis un téléviseur...

Commentaires des utilisateurs

Je me sens mal aussi. L'état que je suis sur le point de fondre en larmes, mais il n'y a aucune raison. Je ne veux rien. Le mari exaspère.

Je pensais vraiment que c'était juste ma condition. La condition est tout simplement horrible, tous les symptômes sont énumérés ci-dessus.

il me semble que toutes les manifestations pendant B... sont normales

en général, tout a commencé par une terrible dépression... c'était censé être le premier jour du CD... je ne suis même pas allé travailler, je pensais que je me morfondrais à la maison... je suis aussi allé me ​​acheter des sédatifs... je pensais que c'était un blues occultant... ce jour-là je ne suis pas du tout sorti du lit.

maintenant je n'ai plus du tout envie d'avoir des relations sexuelles, même quand mon mari dérange autant qu'énervant... pauvre mari qu'il endure.

Je n'ai aucune envie de faire quoi que ce soit dans la maison... j'avais une loi le samedi... le ménage partout dans la maison... maintenant je ne fais le ménage que quand je peux dessiner avec mon doigt à la télé et laisse la cuisine à la disposition de ma mère et de ma belle-mère.

bon, j'espère que tout ira mieux... au deuxième trimestre, c'est juste que maintenant le toxique est tourmentant... et la seule envie est de se vautrer

Quelles sont les différences entre l'apathie pendant la période prénatale et les maladies aux premiers stades, lorsque vous ne voulez rien faire: signes, causes, manifestations

La grossesse est l'un des moments importants de la vie d'une femme. Les femmes enceintes qui attendent leur premier enfant sont particulièrement inquiètes et nerveuses. Mais malheureusement, en plus des émotions accueillantes, la femme en travail est souvent couverte d'apathie et de somnolence..

  1. Apathie pendant la grossesse
  2. Pourquoi la paresse apparaît pendant la grossesse
  3. Je ne veux rien faire tôt
  4. Apathie tardive
  5. Paresse et somnolence avant l'accouchement
  6. Causes pathologiques
  7. Conseils psychologiques
  8. Vidéo utile

Apathie pendant la grossesse

Les sautes d'humeur pendant la grossesse sont fréquentes.

Ceci est principalement associé à des changements hormonaux dans le corps et à des changements globaux en cours..

Mais qu'en est-il de l'apathie et de la faiblesse fréquentes? C'est la norme ou la déviation?

Pourquoi la paresse apparaît pendant la grossesse

Beaucoup de femmes notent qu'en attendant un bébé, la paresse et l'apathie tombent sur elles. Ceci est normal, surtout au premier et au dernier trimestre. Quelles sont les raisons?

Je ne veux rien faire tôt

Au début de la grossesse, la formation et la pose des organes internes, les systèmes de soutien de la vie fœtale se produisent. Le corps de la future mère subit d'énormes changements et changements. La charge augmente fortement, la dépense d'énergie, de nutriments et d'oxygène augmente, le fond hormonal est instable. Tout cela affecte directement la condition d'une femme: je veux dormir constamment, ne pas faire d'activité physique, passer du temps à la maison. L'humeur est extrêmement changeante, des larmes apparaissent, un sentiment accru d'empathie et de compassion pour tout le monde.

En plus de ce qui précède, le corps commence à économiser de l'énergie et de la force, car à l'avenir, après la naissance d'un enfant, des coûts beaucoup plus élevés seront nécessaires.

Mais, avec une apathie et une somnolence constantes, vous devriez consulter un médecin, cela peut indiquer des problèmes, par exemple, une anémie ou un trouble mental.

Les principales causes d'une condition instable:

  • toxicose précoce;
  • anémie;
  • alimentation déséquilibrée et manque de vitamines;
  • stress fréquent;
  • manque de glucose dans le corps;
  • changements hormonaux.

Apathie tardive

Au cours du dernier trimestre de la grossesse, la sensation de fatigue, de somnolence et de paresse s'explique non seulement par des changements hormonaux, mais également par des changements physiques. Dans la dernière période, l'abdomen se développe rapidement, il devient inconfortable et difficile de se déplacer, d'effectuer des activités quotidiennes, ce qui provoque une irritation et un mécontentement. Une lourde charge est fatigante à la fois physiquement et mentalement, ce qui est une raison supplémentaire d'apathie.

Les femmes qui ont des complications ou qui font partie de l'un ou l'autre des groupes à risque sont plus susceptibles de souffrir du désir de ne rien faire et de se reposer autant que possible.

L'âge de la femme en travail a également une influence, il est logique qu'à un plus jeune âge, il soit beaucoup plus facile de porter et d'accoucher qu'après 35 ans. Mais ici tout est purement individuel, et dépend de l'état de santé de la femme..

Paresse et somnolence avant l'accouchement

Une semaine, deux semaines avant l'accouchement - l'une des périodes difficiles mentalement et physiquement. Une femme veut accoucher et rencontrer un enfant le plus tôt possible.

Je veux me remettre en forme, dormir dans une position confortable et me débarrasser des kilos gagnés, qui me fatiguent. Par conséquent, il est naturel qu'avant la date prévue, la future mère éprouve à la fois des sentiments doubles, de la fatigue et de la crainte devant le nouveau rôle..

Le corps, quant à lui, travaille en mode d'économie d'énergie et préserve, accumule de la force pour les nuits et les jours agités à venir. Les hormones sont méchantes et se font aussi sentir, laissant une empreinte de paresse et de découragement.

Causes pathologiques

La grossesse est un processus naturel, par nature elle est conçue pour que ce soit la femme qui porte une nouvelle vie. Et cela développera inévitablement une sensation de somnolence, d'apathie et de Lenya pour un certain nombre de raisons pathologiques:

  1. Toxicose, en particulier dans les premiers stades. Ceci est très épuisant et enlève de la force. De nombreuses femmes perdent du poids au cours du premier trimestre car elles sont pratiquement incapables de s'alimenter correctement..
  2. Changement des niveaux hormonaux. Après la conception, il y a une augmentation de la progestérone, qui est une charge supplémentaire pour le système nerveux..
  3. L'anémie survient souvent pendant la grossesse, car la consommation de fer augmente chaque jour..
  4. Manque de vitamines et de nutriments en raison d'une alimentation déséquilibrée.
  5. Le manque de sommeil dû à une position inconfortable, en particulier au cours du dernier trimestre, provoque un épuisement physique et émotionnel.
  6. De faibles taux de glucose contribuent à la léthargie.
  7. Grossesse multiple. Dans ce cas, la charge est augmentée plusieurs fois, souvent accompagnée de complications supplémentaires, ce qui laisse une empreinte émotionnelle.

Conseils psychologiques

Pour que la grossesse se déroule sans heurts, les experts recommandent, au stade de la planification, de subir des examens et de passer des tests afin d'identifier les problèmes potentiels et d'exclure les maladies héréditaires. Une femme directement enceinte doit suivre les règles:

  1. Un sommeil de qualité. Trouve un oreiller confortable et des accessoires pour passer une bonne nuit.
  2. Nutrition adéquat. Complexes de légumes, fruits, viandes et vitamines.
  3. Passez beaucoup de temps à l'extérieur.
  4. Une activité physique légère est autorisée. Il existe des exercices spéciaux pour les femmes enceintes.
  5. Surveillance médicale régulière.
  6. Évitez les situations stressantes. Essayez d'avoir des émotions plus vives, faites des tâches agréables et préparez-vous pour la naissance d'un bébé.
  7. Avec l'autorisation du médecin, vous pouvez boire des tisanes, elles apaisent et stabilisent la condition. Il est plus couramment utilisé au deuxième trimestre..

L'essentiel est une attitude positive. N'oubliez pas que porter un enfant est un processus naturel, la nature pourvoit à tout et la médecine moderne fait face aux problèmes émergents.

L'apathie et la somnolence sont quelques-uns des signes de grossesse qui accompagnent une femme en travail pendant neuf mois. La bonne attitude, une bonne alimentation et un sommeil de qualité sont les principaux gages de santé. Mais des larmes excessives, un sentiment de compassion, des changements d'humeur devront durer, cela est dû à des changements hormonaux. Il est important de noter les changements et d'informer le médecin, cela peut parfois indiquer une maladie.

Apathie pendant la grossesse

Articles d'experts médicaux

L'apathie de la grossesse est une condition anormale qui survient chez certaines femmes. L'apathie chez une femme enceinte se manifeste par un changement de comportement et d'humeur. Ainsi, une femme auparavant joyeuse et sociable devient retirée et terne, la paresse et l'indifférence à tout ce qui se passe autour apparaissent. N'oubliez pas que le blues et l'apathie pendant la grossesse sont tout à fait normaux et ne nécessitent généralement pas de soins médicaux. Mais laisser l'état apathique suivre son cours n'en vaut pas la peine.

Causes de l'apathie pendant la grossesse

L'apathie pendant la grossesse est causée par des changements hormonaux.Par conséquent, la femme enceinte ne peut tout simplement pas contrôler son humeur et son comportement. Ainsi, au cours du premier trimestre de la grossesse, une femme éprouve de la faiblesse et de la fatigue, ce qui affecte négativement son comportement et son état émotionnel. Et il y a de tels facteurs négatifs à chaque trimestre. Par conséquent, la tâche des autres est d'entrer dans la position d'une femme et de créer les conditions les plus confortables afin de la sortir d'un état d'apathie passive..

Apathie en début de grossesse

L'apathie en début de grossesse est très courante. La principale raison de cette maladie psychologique est un changement des niveaux hormonaux. L'apathie peut être causée par une grossesse précoce ou non désirée, la condition difficile de la femme enceinte en cours de gestation. En plus de l'apathie, une femme développe de l'anxiété, une surestimation de ses capacités et de ses opinions.

Pendant cette période, il est très important de soutenir la future mère, de lui apporter une assistance morale. Sans compréhension de la part de ses proches, mais au contraire reproches et censures, l'apathie au début de la grossesse peut conduire à la dépression et à l'avortement. Les inquiétudes, le stress et les crises de colère d'une femme enceinte affectent négativement la santé et le système nerveux de l'enfant à naître. Afin de prévenir l'apathie, il est nécessaire de soutenir la femme, de passer plus de temps à l'air frais, de bien manger et de se reposer.

Traitement de l'apathie pendant la grossesse

Afin de surmonter l'apathie pendant la grossesse, de nombreux experts recommandent de créer une routine quotidienne, en allouant plus de temps au sommeil. Cela évitera les dépressions nerveuses et l'apathie. Ainsi, au cours du premier trimestre, la femme enceinte commence à être très fatiguée, donc un sommeil supplémentaire n'en bénéficiera que. Mais dans les derniers mois de la grossesse, une femme a peur de l'accouchement, ce qui entraîne une autre attaque d'apathie. Pendant cette période, les amis et les parents doivent venir à la rescousse. La femme enceinte elle-même doit comprendre que son état se reflète sur l'enfant à naître. Une femme doit essayer de mener une vie active, passer plus de temps à l'extérieur et communiquer avec des personnes agréables.

Apathie pendant la grossesse: quelle est la raison et comment vous aider?

Une femme n'éprouve pas toujours des émotions positives en portant un bébé. Souvent, la grossesse s'accompagne de blues, d'isolement et d'indifférence envers le monde extérieur. L'apathie pendant la grossesse est normale, mais les symptômes ne doivent pas être négligés. Comment gérer la léthargie?

Comment l'apathie se manifeste pendant la grossesse

Le principal symptôme de l'apathie chez une femme enceinte est de fréquentes sautes d'humeur. Dans un contexte de bien-être général, l'humeur se dégrade soudainement, vous voulez vous éloigner des autres, pleurer, limiter votre cercle social. Le désir principal est de mentir et d'être seul. Ces symptômes sont considérés comme normaux, ils sont associés au fond hormonal de la femme.

Une femme enceinte peut présenter les signes d'apathie suivants:

  • fatigue;
  • somnolence;
  • la faiblesse;
  • larmoiement;
  • irritabilité;
  • anxiété;
  • peur déraisonnable.

La condition peut être à la fois à court terme et peut durer tout au long de la grossesse.

Qu'est-ce qui se cache derrière l'apathie

Pourquoi une femme enceinte a-t-elle de l'apathie et du blues??

  1. Ajustement hormonal. C'est la principale raison de la léthargie. En raison des changements hormonaux dans le corps, une femme peut ne pas ressentir la joie de la maternité à venir. L'apathie pendant la grossesse se manifeste par l'indifférence et le mépris de l'apparence, des événements du monde environnant.
  2. Diagnostic de l'anémie. Une femme n'a pas assez de force pour l'activité et les émotions en raison d'un manque d'oxygène dans les cellules du corps.
  3. Alimentation déséquilibrée. Le bébé prend la plupart des vitamines, la future maman n'a pas assez d'énergie en raison d'un manque d'oligo-éléments.
  4. Stress prolongé, manque de sommeil. Le corps a besoin de sommeil pour récupérer, une surcharge prolongée ravage le corps, physiquement il n'y a pas de force pour la joie. L'ambiance est décadente tout le temps.
  5. Abaissement du taux de glucose. L'absence de cet élément affecte également l'humeur de la femme enceinte..
  6. Toxicose. Au début, la plupart des femmes enceintes souffrent de toxicose. Des nausées, des vomissements constants, une incapacité à voyager dans les transports sont épuisants. Il y a un désir - se débarrasser d'un état désagréable.

Parfois, l'apathie devient un symptôme de maladie mentale. Mais un tel diagnostic ne peut être posé que par un psychiatre dans le contexte de l'état général et d'autres signes de la maladie..

Besoin de faire quelque chose

Dans de nombreux cas, l'apathie pendant la grossesse est la norme. La situation ne nécessite pas l'intervention de médecins et de pharmacothérapie.

Mais si l'apathie dure très longtemps, une femme ne veut pas sortir du lit, le découragement et la tristesse ne partent pas, alors un tel état de santé peut conduire à la dépression - une maladie grave qui nécessite l'aide d'un spécialiste..

Comment puis-je vous aider

Pendant la grossesse, la plupart des médicaments sont interdits, vous devriez donc essayer d'autres méthodes pour vous débarrasser du blues.

Vous pouvez vous aider en utilisant les méthodes suivantes.

Nourriture

Régulation du régime alimentaire, inclusion de complexes protéines-vitamines dans le menu pour combler la carence en micro-éléments.

Dormez suffisamment. Une femme enceinte a besoin de beaucoup de sommeil, souvent le seul remède pour guérir.

Activité physique

Promenades en plein air, exercice ou yoga pour les femmes enceintes.

Acceptation et aide des proches

Si une femme a un arrière, elle peut compter sur son mari et d'autres proches, les signes d'apathie disparaissent rapidement. Mais les conflits, le stress, l'insatisfaction avec une femme mènent à une apathie persistante..

des loisirs

Une femme enceinte devrait se reposer, faire ses activités préférées. Les signes de léthargie peuvent être des signaux du corps concernant la surcharge, le besoin de repos.

la communication

Une communication positive et agréable peut aider à éliminer les symptômes du blues. Il peut s'agir de copines, de participantes au forum pour les femmes enceintes, de parents bien-aimés. Une telle communication est nécessaire pour soulager l'anxiété, l'apathie peut parler de peur de l'accouchement, d'incertitude, de peur de prendre soin d'un nouveau-né.

Loisir

La grossesse est le moment de faire attention à vous-même. Tricoter, coudre, lire, regarder vos films préférés et même faire du shopping peut vous sauver la vie de vos sautes d'humeur. Pas besoin de te priver du plaisir!

Soins personnels

Les soins de beauté aident de nombreuses femmes à faire face au blues. Belle manucure, coiffure, nouvelle robe pour femme enceinte soulagera la mélancolie.

Important! Si une femme n'a pas la force de lutter seule contre l'apathie et que son état s'aggrave, vous devriez demander l'aide d'un psychologue ou d'un psychothérapeute..

Vidéo: Un psychothérapeute parle des causes de la dépression pendant la grossesse.

Comment gérer l'apathie pendant la grossesse?

La grossesse est une période de vie spéciale pour chaque femme. En règle générale, la nouvelle que vous êtes sur le point de devenir maman évoque des émotions positives. Cependant, des concepts tels que le blues, l'apathie et la dépression pendant la grossesse ne sont pas exclus. Pourquoi dans cette période joyeuse de la vie il y a de tels phénomènes négatifs, nous le dirons dans l'article d'aujourd'hui. De plus, si vous devenez otage de l'apathie pendant la grossesse, nous essaierons de vous aider à y faire face. Commençons donc par découvrir les signes d'apathie pendant la grossesse..

Signes d'apathie pendant la grossesse

En règle générale, l'apathie pendant la grossesse se manifeste par un changement d'humeur: s'il y a une minute, la future mère riait et s'amusait, elle peut soudainement devenir triste, pleurer, se replier sur elle-même, ne pas vouloir communiquer avec les autres. Très souvent, les émotions vives cèdent la place à la paresse, à l'indifférence et au désir de solitude. Les parents et amis sont désemparés et ne comprennent pas ce qui aurait pu influencer le comportement d'une femme enceinte..

Cependant, pour être honnête, il convient de noter que l'apathie pendant la grossesse est un phénomène tout à fait naturel qui, en principe, ne nécessite pas d'intervention médicale spéciale. Mais vous ne pouvez pas non plus laisser cette situation suivre son cours. Quelle est la raison de l'apathie chez la future mère, nous dirons plus loin.

Causes de l'apathie pendant la grossesse

La cause la plus fréquente d'apathie pendant la grossesse est la restructuration des niveaux hormonaux qui se produisent dans le corps de chaque femme enceinte. Malheureusement, personne ne peut contrôler ce processus. De plus, au cours du premier trimestre de la grossesse, les changements hormonaux provoquent souvent de la fatigue, qui peut également provoquer de l'apathie. Notez que divers facteurs négatifs sont présents à chaque trimestre, vous devez donc ici obtenir le soutien de vos proches et essayer de sortir de l'état passif..

Apathie et grossesse

La grossesse est une partie importante de la vie d'une femme. Après tout, elle garde une petite vie en elle-même, la porte et lui donne le droit d'apparaître dans ce monde. Idéalement, la grossesse doit susciter des émotions positives, surtout après les premiers mouvements. Mais cela ne se produit pas toujours et il y a des raisons à cela..

Causes de l'apathie pendant la grossesse

En raison des changements hormonaux dans le corps d'une femme, des facteurs psychologiques et du bien-être physique, une femme peut perdre le goût de la vie, la joie de la maternité à venir et devenir indifférente à tout. Quelles sont les principales causes de l'apathie pendant la grossesse?

  • Contexte hormonal. Son changement entraîne un changement d'humeur, souvent une femme à cause de cela devient indifférente.
  • Anémie. En raison d'un apport insuffisant en oxygène aux cellules du corps féminin, la femme enceinte n'a tout simplement pas assez de force pour réagir à quoi que ce soit.
  • Mauvaise alimentation, carence en vitamines essentielles. Le bébé, étant à l'intérieur de la mère, tire progressivement sur tous les oligo-éléments importants, enlevant la source d'énergie à la mère. S'il n'est pas réapprovisionné en nourriture, la femme développe une fatigue chronique..
  • Surmenage du système nerveux, manque de sommeil normal. En raison d'un stress prolongé et du manque de temps pour restaurer le corps, le système nerveux d'une femme enceinte est épuisé, puis l'épuisement physique survient. Résultat: apparition de l'apathie.
  • Manque de glucose. L'hypoglycémie est également une cause de cette condition..
  • Toxicose. De nombreuses femmes aux premiers stades souffrent de toxicose. Cet état les épuise physiquement, tout aliment ou événement n'est plus heureux, une indifférence à tout se développe jusqu'au moment où la nausée diminue.
  • Portant plusieurs embryons. Un état d'indifférence et de fatigue peut survenir du fait du manque de la femme elle-même d'oligo-éléments qui vont aux bébés, ainsi que de la conscience de toutes les difficultés qui l'attendent encore..
  • Maladie mentale ou maladie mentale.

Signes (symptômes) d'apathie chez une femme enceinte

Les signes de cette condition ne peuvent être négligés. Le comportement d'une femme enceinte change, ce qui n'est pas normal pour le comportement des personnes ordinaires en bonne santé. L'apathie lors du port d'un bébé se manifeste par les caractéristiques comportementales suivantes:

  1. La femme a l'air constamment fatiguée. Avec un effort physique minimal, la femme enceinte veut constamment s'allonger, se détendre.
  2. Désir constant de dormir. Même si une femme dort, elle ressentira une somnolence constante..
  3. Il n'y a aucun désir de faire quelque chose. Il est difficile pour une femme enceinte de se «ressaisir» et de démarrer une entreprise, que ce soit pour faire la vaisselle ou aller chez le médecin. Ce symptôme est assimilé par beaucoup à la paresse ordinaire..
  4. Manque d'appétit.
  5. Dépression constante, larmoiement sans raison apparente.
  6. L'envie de prendre sa retraite, de rester à l'écart du bruit, de la communication.
  7. Augmentation de l'anxiété et des peurs. Étant seule avec ses pensées, une femme subit une crise d'anxiété, de peur.
  8. Manque d'émotions vives, indifférence.

Apathie en début de grossesse

Au début de la grossesse, l'apathie s'explique par un changement brutal des niveaux hormonaux, puisque le corps d'une femme travaille déjà depuis deux. Cette condition affecte la grande majorité des femmes enceintes pendant cette période..

Avec une grossesse précoce ou non désirée, une femme se sent souvent indifférente à son état, elle est opprimée par la pensée que, soi-disant, sa jeune vie est terminée, la liberté est limitée, etc. L'anxiété apparaît, les attitudes changent.

Apathie en fin de grossesse

À partir du septième mois de portage du bébé, la jeune maman ressent une fatigue physique: le bébé grandit, la charge sur le dos et les jambes augmente. De plus, les brûlures d'estomac, l'essoufflement, les palpitations, les mouvements de l'enfant la nuit peuvent vous déranger, ce qui rend difficile le repos complet. La peur de l'accouchement se développe.

Il y a aussi un épuisement moral dû au manque de sommeil, au mauvais bien-être physique et à l'attente du bébé. La quantité de progestérone et d'ocytocine dans le sang change à nouveau, préparant le corps de la mère à l'accouchement (En savoir plus sur le rôle de l'ocytocine dans le corps féminin). Pour cette raison, l'humeur change plus souvent, une femme est sensible et vulnérable..

Comment se débarrasser de l'apathie pendant la grossesse?

L'état d'indifférence, de fatigue constante et de tension nerveuse peut être éliminé en ajustant légèrement la routine quotidienne et en faisant des choses pour l'âme.

  • Mange bien. Les plats de viande la nuit doivent être limités, mangez des sucreries jusqu'à midi, puis les inquiétudes concernant une silhouette trop gâtée seront injustifiées. Essayez de vous concentrer sur les légumes et les fruits, beaucoup d'entre eux ne seront pas autorisés après l'accouchement et vous devez reconstituer le corps avec des vitamines.
  • Respirer profondément! Vous devez reconstituer le corps en oxygène pendant la marche.
  • Offrez-vous une nouvelle chose ou une nouvelle coiffure.
  • Essayez de ne pas être seul avec des pensées douloureuses, efforcez-vous de communiquer, même si vous n'avez pas envie de parler. Il vaut mieux écouter quelqu'un que de s'asseoir indifféremment et seul dans une pièce.
  • Exercice pour femmes enceintes, activités en piscine.
  • Faites des bains relaxants à la maison, vous pouvez allumer des bougies et vous allonger dans de l'eau tiède.
  • Regardez un film relaxant intéressant ou lisez un livre.

Vous pouvez faire face à l'apathie si vous voulez profiter de la vie dans un état aussi intéressant et merveilleux que de mener une nouvelle et minuscule vie..

Qu'est-ce qui peut être associé à l'apathie pendant la grossesse

L'apathie pendant la grossesse n'est pas normale, mais il arrive que certaines femmes développent une condition similaire pendant cette période de la vie. L'apathie pendant la grossesse se caractérise par une modification du comportement de la femme enceinte et de son humeur. Ainsi, une femme auparavant positive et sociable devient soudainement renfermée, réprimée et indifférente aux événements en cours, et le désir de faire quelque chose disparaît. D'une part, l'état apathique pendant la période de grossesse n'est pas quelque chose d'extraordinaire, et d'autre part, vous ne devez pas le laisser aller tout seul. Vous devez savoir quelles sont les causes de l'apathie pendant la grossesse, comment elle se manifeste et comment y faire face.

Facteurs provoquant l'apathie

Comme vous le savez, dans les premiers stades de la grossesse, le corps de chaque femme enceinte subit d'énormes changements qui se produiront tout au long de la période de naissance du bébé. Tous les processus et changements physiologiques en cours conduisent au fait que la future mère change à pas de géant. Et si d'un point de vue physique le corps est encore capable de s'adapter à ces changements, alors le psychisme n'arrive pas toujours à s'adapter.

Comme d'autres le croient souvent, la grossesse et la maternité sont les périodes les plus heureuses de la vie qui devraient être appréciées et appréciées. Cependant, la future mère elle-même est loin d'être toujours perçue de manière aussi positive et expérimente facilement les événements qui se déroulent, malgré même le fait que la grossesse était planifiée et attendue depuis longtemps..

Que dire d'une situation où une grossesse qui a eu lieu n'est ni planifiée ni souhaitée? Et si la situation est aggravée par le fait qu'une toxicose sévère s'est développée, l'insomnie, les brûlures d'estomac constantes, l'essoufflement, l'enflure et d'autres moments qui accompagnent toute la grossesse sont tourmentés?

Et la future maman n'a pas tant besoin de se sentir découragée. Pour cela, une file d'attente pour un rendez-vous avec un médecin dans une clinique prénatale suffit. Tout est aggravé si la future maman a vécu un déménagement, un changement de lieu de travail, un divorce d'avec son conjoint, un manque de ressources financières et d'autres situations traumatisantes en attendant la naissance d'un bébé. Il n'est pas du tout surprenant qu'après toutes ces vicissitudes de la vie, une femme ait commencé à se distinguer par l'apathie. Cette condition peut présager une dépression..

Toutes les circonstances de vie difficiles vécues dans le contexte des changements hormonaux en cours peuvent conduire à un état de découragement pour la future mère. En plus des changements dans le fond hormonal, les coupables de cette condition peuvent être:

  • diminution du taux d'hémoglobine dans le sang;
  • diminution de la glycémie;
  • carence en vitamines dans le corps de la femme enceinte;
  • régime et régime inadéquats;
  • état de toxicose;
  • insomnie;
  • stress et tension nerveuse;
  • pathologies mentales.

Le risque de développer de l'apathie augmente lorsqu'une femme attend plusieurs enfants à la fois.

Signes d'apathie pendant la grossesse

Bien qu'il puisse être naturel de ressentir de l'apathie, cela ne signifie pas que vous n'avez pas besoin de vous en débarrasser. Comment comprendre que la femme enceinte est apathique? Les symptômes suivants vous permettront de le faire:

  • un état de fatigue;
  • somnolence;
  • faiblesse générale;
  • un état de découragement et de larmes;
  • sensation de vide;
  • sautes d'humeur soudaines;
  • la passivité causée par l'indifférence à l'actualité et aux gens autour;
  • anxiété;
  • irritabilité et peurs non fondées;
  • le désir de se fermer du monde extérieur.

Tous ces symptômes d'apathie ne doivent être ignorés ni par la femme enceinte elle-même, ni par ses proches, ni par le spécialiste qui mène la grossesse. Avec les signes indiqués, ou plutôt avec leur cause, vous devez vous battre.

Il est très important que la future mère et le bébé se sentent bien et en bonne santé physique. Cependant, la composante psychologique de l'état de la femme enceinte est tout aussi importante. Après tout, comme vous le savez, plus une femme enceinte se sent heureuse, plus l'enfant naîtra en bonne santé..

Comment éliminer l'apathie pendant la grossesse

Répondant à la question de savoir comment se débarrasser de l'apathie, il faut dire que cela peut être fait de différentes manières. Pour commencer, la femme enceinte doit dormir suffisamment et consacrer le plus de temps possible au repos. Le moyen le plus courant est de regarder vos films préférés allongé sur le canapé. Même si une femme ne faisait pas cela auparavant, il est maintenant nécessaire de restaurer la force..

Comme le montrent de nombreuses années d'expérience, à la fin du premier trimestre, l'état de fatigue disparaît avec la toxicose. Déjà au deuxième trimestre, l'état et le bien-être de la femme enceinte sont rétablis. Le matin, une femme enceinte n'est plus tourmentée par une sensation de nausée et vient un moment où elle est déjà pleinement consciente de sa position et de son état. Déjà avant l'accouchement, la situation peut se reproduire. Cela est dû au fait qu'une femme a peur d'un événement futur. C'est juste avant l'accouchement que la future maman a vraiment besoin du soutien de ses proches, ce qui lui permet de se sentir plus en confiance dans le déroulement réussi de l'accouchement. Afin de se débarrasser de l'apathie avant l'accouchement, les experts recommandent:

  1. Pratiquez autant que possible la randonnée en plein air. Cela sera très utile pour la mère et le bébé. Ce sera beaucoup plus amusant si la compagnie de la future maman est accompagnée de ses amis dans la même position ou de mères déjà établies. Ce sera un bon exemple de la beauté de la maternité..
  2. Diversifier la routine quotidienne et la routine quotidienne habituelle avant l'accouchement permettra le yoga ou l'aquagym pour les femmes enceintes. Ce ne sera pas seulement bon pour votre santé, mais permettra également de faire de nouvelles connaissances..
  3. La thérapie par le shopping a toujours été un excellent moyen de remonter le moral d'une femme. D'autre part, cela vous donnera l'occasion de mettre à jour votre garde-robe avant l'accouchement et de s'occuper de certaines choses pour le bébé pour l'avenir..
  4. Souvent, toutes les femmes avant de partir en congé de maternité n'avaient pas assez de temps pour faire un passe-temps favori. Un nouveau passe-temps peut être trouvé dans les mois prénataux. Peut-être que quelqu'un découvrira de nouveaux talents, par exemple pour le tricot.

Il existe de nombreuses façons de faire face à l'apathie en portant un enfant, du travail indépendant sur votre condition et en terminant par des visites chez un psychothérapeute. Pour faire face à cette condition, vous pouvez recourir aux méthodes suivantes:

  • maintenir un mode de vie actif;
  • acheter de beaux vêtements pour les femmes enceintes;
  • pour exclure un état de découragement, vous ne devez pas refuser de visiter un salon de beauté pendant la grossesse, c'est un outil supplémentaire pour améliorer votre humeur;
  • pendant la grossesse, il est préférable d'exclure les personnes pessimistes du cercle de communication de la future mère.

La grossesse n'est pas une maladie. Ce n'est qu'une condition temporaire qui nécessite plus d'attention et de respect..

Comment se débarrasser de la dépression aux premiers stades de la grossesse, ainsi qu'au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse

La dépression pendant la grossesse est un trouble mental diagnostiqué chez de nombreuses femmes. Cette pathologie se caractérise par une augmentation de l'anxiété, de la dépression et de la fatigue sur une longue période. Pour faire face à la maladie, il est recommandé de consulter un spécialiste en temps opportun et de suivre strictement ses prescriptions..

L'essence de la pathologie

La dépression chez la femme enceinte est un trouble mental qui s'accompagne de sautes d'humeur et d'une diminution de la vitalité. Cette condition se caractérise par des symptômes d'anxiété accrue, une poussée d'émotions négatives, une immersion en soi et en ses expériences. Avec le développement de troubles dépressifs, la période de grossesse est éclipsée par les émotions négatives et provoque peur et anxiété.

Avec la dépression pendant la grossesse, la fonction cérébrale change. Les transformations hormonales qui se produisent pendant cette période affectent la synthèse des produits chimiques dans le cerveau. Cela provoque la dépression et l'anxiété..

Cette condition est aggravée par des situations de vie difficiles. En conséquence, il devient assez difficile de guérir le patient. Le risque de développer une pathologie ne dépend pas de la catégorie d'âge. Il affecte les jeunes femmes et les patients d'âge moyen.

Causes et facteurs provoquants

La probabilité de dépression pendant la grossesse augmente lorsqu'elle est exposée aux raisons suivantes:

  1. Relation difficile avec le père de l'enfant à naître. La relation entre les partenaires est d'une grande importance. Si un homme n'est pas prêt à assumer la responsabilité de l'avenir de la famille, l'état psychologique de la femme enceinte s'aggrave considérablement..
  2. Prédisposition héréditaire. Le risque de trouble mental chez une femme enceinte augmente si sa mère avait ce problème.
  3. Traitement de fertilité à long terme. Dans ce cas, le processus de restauration des fonctions reproductives s'accompagne souvent d'un état de désespoir. Par conséquent, une femme ne peut pas rapidement basculer vers la joie de la maternité planifiée. Si cette période est prolongée, la femme est sujette à la dépression..
  4. Antécédents de fausses couches ou d'interruption prématurée de grossesse. Ces événements génèrent des émotions négatives. La dépression se développe souvent après une grossesse gelée. Avoir une naissance provoquée dans le passé crée une peur incontrôlable de l'issue de la grossesse en cours.
  5. Situations stressantes de la vie. Les problèmes psychologiques peuvent provenir d'un manque de compréhension des prochaines étapes ou d'un sentiment de manque de perspective. Cela provoque une aversion pour l'enfant et sa position. Cela affecte négativement la psyché d'une femme enceinte. Les raisons de ces problèmes sont les turbulences financières, le manque de travail ou de logement..
  6. Troubles pendant la grossesse. Une toxicose sévère, une éclampsie, une incapacité à prendre soin de soi provoquent une détérioration de la condition. Pendant la grossesse, une femme est obligée d'abandonner beaucoup, et ressent donc son infériorité.
  7. Intoxication, blessure traumatique. Si une femme a de mauvaises habitudes ou a subi une lésion cérébrale traumatique, cela entraîne certains changements dans l'état et la structure du cerveau. En conséquence, il existe un risque élevé de développer une dépression..

Symptômes

La dépression peut être difficile à identifier. Même sans détresse psychologique, les femmes enceintes deviennent souvent anxieuses et irritables. Leur humeur change tout le temps.

Au cours du premier trimestre et avant l'accouchement, une panne est souvent observée, une insomnie se produit et l'humeur s'aggrave. Cette condition est considérée comme une variante normale. Cela est dû à l'apparition de la grossesse dominante dans le système nerveux..

L'émotivité physiologique pendant la grossesse empêche la détection rapide des symptômes de la dépression. De nombreuses personnes prennent le début des changements mentaux pour une fatigue ordinaire. L'absence à long terme d'un diagnostic précis empêche l'initiation rapide du traitement.

Les signes suivants aident à suspecter une dépression pendant la grossesse:

  • un sentiment de tristesse déraisonnable;
  • apathie et dépression prolongées;
  • manque d'émotions positives;
  • léthargie, perte sévère de force;
  • sentiment d'impuissance et d'inutilité;
  • détérioration ou perte complète d'appétit, parfois au contraire, elle augmente;
  • affaiblissement de la libido;
  • irritabilité sévère, larmoiement;
  • troubles du sommeil - une femme peut souffrir d'insomnie ou de somnolence sévère, des cauchemars la nuit;
  • refus de communiquer avec son mari, ses enfants, ses amis;
  • ignorer l'inconfort dans le corps, refuser de prendre soin de sa santé;
  • pensées suicidaires;
  • la survenue d'une douleur incompréhensible sans raison dans différentes parties du corps.

La dépression pendant la grossesse doit être suspectée s'il y a au moins 5 signes. Si les manifestations sont présentes pendant plus de 2 semaines, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Caractéristiques de la dépression à différents stades de la grossesse

La dépression pendant la grossesse a différentes causes et manifestations - tout dépend de la période de gestation.

1 trimestre

Lorsque des symptômes de tristesse et de larmes apparaissent, vous devez savoir quelles mesures prendre pour éviter le développement d'une condition plus complexe. La dépression en début de grossesse est associée à:

  • problèmes matériels - une femme peut avoir peur de garder le bébé;
  • une tendance au blues et aux larmes - pendant la grossesse, ces symptômes peuvent persister;
  • le danger de fausse couche - alors que l'anxiété est présente même en l'absence de menaces;
  • l'isolement - les filles sociables sont souvent obligées d'être à la maison pendant le congé de maternité, ce qui entraîne une détérioration de l'humeur;
  • grossesse non planifiée;
  • en mouvement;
  • stress sévère - la dépression au début de la grossesse est causée par une maladie grave ou le décès d'un être cher;
  • problèmes personnels.

Cependant, le plus souvent, il n'y a pas de raisons externes pour le développement de la dépression chez les femmes enceintes au cours du premier trimestre. Son apparition est due à une modification de l'équilibre hormonal. Pendant la saison froide, des problèmes surviennent avec la reproduction de la mélatonine. Cette hormone est responsable de la régulation des rythmes biologiques.

2 trimestre

À ce stade, la femme enceinte passe à l'étape suivante du développement physiologique et émotionnel. Dans le même temps, le mode de vie change considérablement. La fille rencontre de petits amis, ne peut pas travailler et visiter les institutions habituelles. En conséquence, une dépression peut survenir pendant la grossesse au cours du deuxième trimestre..

À ce moment, la femme commence à ressentir les mouvements du bébé, ce qui conduit à une prise de conscience plus complète du changement de vie après l'accouchement. À ce stade, les psychologues conseillent la réalisation de soi dans de nouvelles directions. Vous pouvez suivre des cours ou apprendre un nouveau métier.

Si vous analysez constamment l'état interne, il y a un risque d'apparition progressive de dépression. De nombreuses femmes ont réussi à éviter les émotions désagréables grâce à leur passe-temps favori..

Avec une tendance à l'apathie ou à une forte méfiance au cours du deuxième trimestre, des maux de tête sévères et une détérioration de l'humeur peuvent apparaître. Cela est dû à des processus physiologiques dans le corps - l'apparition de maux de dos, l'élargissement de l'utérus et d'autres symptômes.

3 trimestre

De nombreux médecins appellent cette période le moment de l'apathie prénatale. Il est difficile pour les femmes enceintes de faire face aux crises de peur. Ils apparaissent même chez les filles calmes. La dépression pendant la grossesse au troisième trimestre est associée à:

  • peur de l'accouchement - elle est particulièrement prononcée en présence de cas avec un résultat médiocre;
  • croissance abdominale, maux de dos - ces symptômes rendent la fille impuissante, ce qui provoque des émotions négatives, des larmes, de l'irritabilité.

La dépression au 3ème trimestre de la grossesse nécessite des soins médicaux. Parfois, cette condition disparaît après l'accouchement, lorsque l'équilibre des hormones est normalisé..

Dans le même temps, les médecins notent qu'une anxiété accrue, des facteurs de stress et des crises de colère ont un effet négatif sur le bébé. La dépression chez les femmes enceintes au troisième trimestre peut causer des problèmes après l'accouchement. L'enfant peut être de mauvaise humeur. Il a des troubles du sommeil et même des retards de développement..

La dépression complexe en fin de grossesse nécessite l'utilisation de puissants antidépresseurs. Ces médicaments provoquent de nombreuses réactions secondaires, c'est pourquoi seul un médecin peut les prescrire..

Il est préférable de consulter un psychothérapeute dès les premiers symptômes. Dans cette situation, les méthodes de psychothérapie peuvent être supprimées..

Diagnostiquer la dépression pendant la grossesse

La dépression de grossesse est diagnostiquée sur la base de la présentation clinique. Pour confirmer le diagnostic, vous devez vous concentrer sur les critères suivants:

  • l'état dépressif ou la mauvaise humeur est présent toute la journée pendant au moins 2 semaines presque quotidiennement;
  • manque d'intérêt pour les activités quotidiennes pendant la même période.

Les critères supplémentaires comprennent les suivants:

  • problèmes de sommeil;
  • détérioration ou augmentation de l'appétit;
  • fatigue chronique;
  • manque d'énergie;
  • état d'inhibition ou d'excitation;
  • Sentiments de culpabilité ou d'inutilité
  • diminution de la concentration de l'attention, problèmes de prise de décision;
  • tendances suicidaires.

Pour diagnostiquer la dépression, il convient de mener divers tests et enquêtes. Des techniques instrumentales sont également utilisées. Lors de la consultation initiale, le psychologue doit déterminer la gravité de la pathologie. Pour ce faire, utilisez des échelles de notation - par exemple, Beck ou Hamilton.

Pour un diagnostic complet, vous devez faire un test sanguin pour détecter une tendance génétique à la dépression et des déclencheurs spéciaux qui déclenchent le développement d'un mécanisme anormal. Cela aidera à identifier la violation au stade initial de son développement..

Méthodes de traitement

Pour faire face à la dépression, il vaut la peine de voir un thérapeute. Pour le traitement de la pathologie, le médecin prescrira des séances de psychothérapie qui aideront à identifier les causes du trouble et à sélectionner des moyens d'éliminer les facteurs négatifs. Parfois, une thérapie conjointe avec le père de l'enfant est nécessaire. C'est cette approche qui permet d'obtenir des résultats tangibles..

Il est recommandé d'utiliser des médicaments uniquement en l'absence d'effet positif de la psychothérapie. De nombreux médicaments ont un effet négatif sur le développement de l'enfant. Le plus souvent, avec un tel diagnostic, les catégories de fonds suivantes sont utilisées:

  • les antidépresseurs tricycliques - ceux-ci comprennent la mélipramine et l'amitriptyline;
  • inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine - cette catégorie comprend Cipramil et Fluoxetine.

Le besoin d'antidépresseurs et la dose ne peuvent être déterminés que par le médecin. Le traitement médical nécessite un strict respect des recommandations des spécialistes. Cela aide à minimiser le risque que le médicament affecte négativement l'enfant. Cependant, les nouveau-nés éprouvent parfois une augmentation de la fréquence cardiaque, des problèmes digestifs, des problèmes respiratoires.

La dépression pendant la grossesse peut être traitée avec une thérapie électroconvulsive. L'essence de la technique repose sur l'utilisation de décharges électriques qui aident à bloquer l'action de l'hormone du stress sur le corps. Les scientifiques affirment que cette méthode n'a pas d'effet négatif sur la future mère et l'enfant..

La dépression est souvent causée par des carences en vitamines. Par conséquent, les médecins conseillent de modifier le régime alimentaire. Le menu de la future maman devrait être complet. Les complexes de vitamines aideront à améliorer la condition.

Auto-assistance pour la dépression

La grossesse et la dépression sont souvent combinées. Par conséquent, chaque femme devrait pouvoir se donner les premiers soins. Pour améliorer votre condition, vous devez suivre ces recommandations:

  1. Évitez l'influence des facteurs de stress. Tout stress émotionnel provoquera la progression de la pathologie.
  2. Éliminez l'impact des informations négatives. Ne regardez pas les nouvelles ou ne lisez pas les journaux. Il n'est pas recommandé de communiquer avec des personnes désagréables.
  3. Prenez soin de vous. Il est important d'acheter des cadeaux pour vous-même et de créer une bonne humeur par tous les moyens.
  4. Il y a des aliments délicieux et sains. Un enfant a besoin de suffisamment de nutriments pour une croissance et un développement appropriés.
  5. Bougez beaucoup. Il est recommandé de pratiquer le yoga ou la gymnastique pendant la grossesse. Il est utile de nager et de marcher au grand air.
  6. Communiquez avec vos proches. Il est conseillé d'inviter des invités chez vous et de rendre visite à vos proches. Il n'est pas recommandé de se fermer aux autres.
  7. Vous ne pouvez pas boire de boissons alcoolisées. Ils aggraveront l'évolution de la dépression et nuisent à l'enfant..
  8. Trouvez des passe-temps. Vous pouvez peindre, tricoter ou coudre pour un enfant. Il est important que le passe-temps soit agréable.
  9. Discutez des expériences avec vos proches. Cela peut être fait avec des proches ou un psychothérapeute..

Si vous ressentez des crises de panique pendant la grossesse, vous pouvez regarder la vidéo:

La dépression pendant la grossesse est une maladie grave qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. Pour faire face à la violation, il vaut la peine de contacter un spécialiste et de suivre clairement tous ses rendez-vous.

IMPORTANT! Article d'information! Avant utilisation, vous devez consulter un spécialiste.