Comment se débarrasser de la fatigue constante, de la somnolence et de l'apathie

La somnolence, l'apathie et la fatigue constante indiquent un trouble fonctionnel du système nerveux. Souvent, ces symptômes apparaissent à la suite de maladies dangereuses à évolution latente. Pour un traitement efficace et adéquat, il est nécessaire de déterminer avec précision les causes de la fatigue persistante. Vous pouvez vous débarrasser du blues, de l'anxiété, de la léthargie, de la perte de performance, de l'irritabilité et d'autres signes du syndrome de fatigue chronique grâce à une thérapie complexe.

  • 1. Causes de la somnolence et de la fatigue chronique
  • 2. Facteurs provoquants et principaux symptômes
  • 3. Le tableau clinique du développement de la pathologie
  • 4. Méthodes modernes de traitement
  • 5. Thérapie avec des remèdes populaires

La fatigue chronique est reconnue par les médecins comme une réaction naturelle du corps à la formation de névroses associées à l'inhibition de la fonction de la zone responsable des processus d'inhibition. Le système nerveux s'épuise en raison d'un stress intellectuel complexe et d'une surcharge émotionnelle, accompagnés d'une faible activité physique. Un environnement sanitaire et écologique défavorable, des infections virales et des maladies chroniques peuvent aggraver le développement de la maladie..

Les raisons de la fatigue constante résident dans le rythme de vie intense de la métropole moderne. Une somnolence constante, une fatigabilité rapide sont des symptômes critiques, ignorant ce qui provoque le développement du syndrome de fatigue chronique. Le déséquilibre énergétique peut être causé par un manque d'oxygène - une faible quantité d'oxygène entrant dans les cellules du corps provoque une réaction négative dans le cerveau.

L'hypoxie chronique (manque d'oxygène) se manifeste principalement par un bâillement constant. Si vous ne ventilez pas la pièce et ne marchez pas à l'air frais tous les jours, le risque de développer une fatigue constante et une somnolence accrue est décuplé. Les situations stressantes constantes augmentent la production de l'hormone cortisol. Un excès entraîne une fatigue constante et, dans certains cas, un épuisement..

La consommation excessive de café pendant la journée est considérée par les médecins comme une autre raison importante. Trois tasses par jour suffisent pour vous garder éveillé. Sinon, le café causera de la léthargie, de la somnolence et de l'apathie. Selon les statistiques médicales, une diminution des performances mentales et une fatigue accrue sont les seuls symptômes du développement de l'hépatite C. Les signes latents de la maladie ont des conséquences très dangereuses pour le corps. Si une personne se fatigue après un effort mineur, il lui est difficile de marcher sur de longues distances, peut-être que la raison réside dans des problèmes de travail du cœur et des vaisseaux sanguins.

L'apnée du sommeil peut vous rendre fatigué et faible pendant la journée. De plus, le patient ignore souvent complètement les raisons d'une mauvaise santé. Les problèmes de thyroïde provoquent une léthargie, une gêne musculaire, des sautes d'humeur fréquentes, de la fatigue et de l'apathie.

Les processus pathologiques suivants dans le corps contribuent au développement d'une mauvaise santé, d'une somnolence et d'une fatigue constante:

  • maladies pulmonaires, lésions obstructives des tissus pulmonaires;
  • infections des voies urinaires (cystite, polyénéphrite, urétrite);
  • avitaminose, anémie;
  • insuffisance cardiaque;
  • perturbations hormonales;
  • violations du système reproducteur;
  • troubles neuropsychiatriques.

Les symptômes de fatigue chronique peuvent se manifester à divers degrés d'intensité. Tout dépend des caractéristiques individuelles de chaque organisme. La faible efficacité, le manque d'énergie, la somnolence, l'indifférence à ce qui se passe sont plus susceptibles de déranger les personnes actives et responsables occupant des postes de direction. Cela est dû à un sens accru des responsabilités et à un état de tension constante..

Les causes de la fatigue constante peuvent également résider dans la maladie avec des affections mortelles. Il n'est pas rare que les médecins détectent un cancer ou une infection par le VIH aux derniers stades. Les experts disent qu'ignorer les symptômes de la fatigue chronique peut entraîner un épuisement nerveux important. Une faible résistance aux facteurs de stress et aux processus infectieux apparaît, ce qui empêche la formation de sérotonine, l'hormone de la joie, et conduit à une détérioration du bien-être général.

Si la sérotonine est produite au bon niveau, l'humeur d'une personne sera toujours bonne, la vigueur et une poussée d'énergie sont garanties. Une personne sera capable de résister à tout stress et surcharge. L'apathie, l'humeur dépressive et la perte d'énergie s'accompagnent soit de gourmandise, soit d'un manque absolu d'appétit. La fatigue est le principal symptôme du syndrome de fatigue chronique. Sa principale différence avec la fatigue ordinaire est la stabilité et la constance..

Un trouble similaire accompagne les patients même après une longue nuit de repos. La perte rapide de performances et la léthargie se combinent avec une coordination lente des mouvements, une distraction, des étourdissements, une irritabilité nerveuse et de l'anxiété. Ces signes commencent à déranger le patient dès le stade initial du développement du syndrome, il est donc possible de le diagnostiquer presque immédiatement..

Il est à noter que même aux premiers stades de la pathologie, vous avez toujours envie de dormir, l'irritabilité est remplacée par l'agressivité. Il n'y a pas de force pour votre passe-temps préféré, il y a une gêne dans tout le corps, la tête fait constamment mal.

Les sensations de fatigue et de perte d'énergie qui dérangent une personne pendant 6 mois sont des signes typiques du syndrome de fatigue chronique..

Les symptômes secondaires de la maladie sont les suivants:

  • inconfort ou douleur dans les tissus musculaires;
  • légère fièvre ou frissons;
  • maux de tête étendus;
  • sensation de fatigue prolongée après un effort physique mineur;
  • processus inflammatoires dans les ganglions lymphatiques axillaires et cervicaux;
  • rhinopharyngite;
  • intolérance à la lumière vive;
  • désorientation spatiale;
  • oubli et distraction.

Les symptômes objectifs comprennent l'anxiété, l'anxiété, les peurs déraisonnables, la diarrhée ou la constipation. Les causes de fatigue persistante causées par des maladies aiguës ou chroniques nécessitent une attention médicale immédiate.

La fatigue chronique et la somnolence doivent être traitées par une approche intégrée. Les méthodes basées sur le nettoyage du corps ont un effet réussi. L'administration de médicaments qui normalisent le fonctionnement du système nerveux fait partie intégrante de la thérapie. L'objectif principal de la thérapie conservatrice est d'activer l'activité cérébrale. Il est nécessaire d'éliminer les problèmes avec les systèmes immunitaire et endocrinien.

L'hydrothérapie et l'hydrothérapie améliorent l'activité hormonale et le tonus musculaire. Utiliser de l'eau froide pour la douche et le frottement aide à se débarrasser des problèmes de vaisseaux sanguins et stimule l'activité cardiaque. Les douches de contraste et les bains chauds aux huiles aromatiques sont illustrés. Méthodes de physiothérapie populaires - thérapie par la couleur, massage, exercices de respiration.

Les médecins recommandent de lutter contre les manifestations de la fatigue en utilisant des couleurs vertes et rouges. Le vert calme, soulage le stress et le rouge - dynamise et stimule l'activité mentale. La gymnastique respiratoire élimine la somnolence et aide à activer les processus énergétiques chez les femmes et les hommes. Il est conseillé aux deux sexes de ne pas négliger les séances de massage pendant les périodes de somnolence accrue et de fatigue constante, quelles qu'en soient les raisons..

Pour réduire les effets de la fatigue chronique, il est important d'optimiser votre alimentation. Ne mangez pas trop et ne consommez pas de grandes quantités d'aliments gras et épicés. Ne limitez pas l'apport de vitamines et de suppléments minéraux dans le corps. Les préparations pharmaceutiques doivent contenir du zinc, du magnésium, du fer, du sélénium, des vitamines B et de l'acide ascorbique. Pour les femmes, afin de prévenir la fatigue pendant les menstruations associée au développement de l'anémie, il est recommandé de manger des aliments à haute teneur en fer.

Vous pouvez éliminer la somnolence, la fatigue constante, l'apathie avec des remèdes populaires. Les infusions, les décoctions, les thés à base d'herbes médicinales et de produits naturels sont particulièrement appréciés. L'utilisation quotidienne de thé à la camomille ou à l'échinacée a un effet calmant sur le corps.

Il est recommandé d'augmenter l'immunité et d'activer l'activité mentale à l'aide d'un remède curatif à base de miel naturel. Le mélange se compose de quantités égales de miel, de citrons et de noix. Tous les ingrédients doivent être hachés et bien mélangés. Une dose unique ne doit pas être inférieure à 30 g. Le cours d'administration - 3 fois par jour pendant les périodes d'exacerbation des troubles - avec apathie, somnolence et bleus.

Un mélange d'infusion de lait et de camomille est particulièrement efficace. Le produit est préparé à partir d'une cuillère à café de fleurs végétales et d'un verre de lait. Le bouillon doit être réchauffé dans un bain-marie pendant 30 minutes, filtré et bu chaud. Prendre le matin et le soir tous les jours jusqu'à ce que l'état psychologique revienne à la normale et que les signes de fatigue chronique disparaissent.

Le jus de raisin naturel a un effet tonique. Un verre de boisson est plus bénéfique s'il est consommé une demi-heure avant un repas. Les cocktails de fruits à base de banane, de jus d'orange et de citron ont des propriétés toniques, réparatrices et revigorantes. De tels agents cicatrisants peuvent être utilisés à tout moment..

Les événements négatifs de la vie, le stress, la dépression peuvent provoquer le développement d'un syndrome de fatigue chronique. Exacerbation de l'apathie, la somnolence constante est souvent favorisée par des maladies d'étiologies diverses, parfois mortelles. Si des troubles fonctionnels de la sphère émotionnelle, tels que le blues, l'anxiété, la peur de la mort, la somnolence, la fatigue vous dérangent un mois ou plus, vous devez demander conseil à un établissement médical.

Dépression sévère - signes et traitements

Dépression, fatigue, somnolence - quiconque se fait prendre dans un étau?

Pourquoi dors-tu jusqu'au dîner, clochard ?! Regarde ma sœur, elle s'est levée à 7 heures du matin, a couru au magasin, s'est promenée avec le chien, a fini de dessiner! Et vous devriez tous dormir, clochard paresseux! Il souffre de dépression, vous voyez - dans mon enfance, une telle fatigue et une telle somnolence ont été traitées avec succès avec une ceinture!

C'est ainsi qu'un monde hostile, ne comprenant rien, rencontre l'ingénieur du son éveillé. Tout le monde pense que ses nombreuses heures de sommeil sont inutiles, les motifs psychologiques de sa fatigue apparemment déraisonnable sont incompréhensibles. Et il lui semble insupportable leur petit bavardage sur les voisins, les réductions, les patrons, les émissions de télévision.

Le soundman est bouché dans ses pensées, et des cris, des insultes et des bavardages oisifs sont enfoncés dans sa boîte à réflexion. De tout son être, il veut se concentrer sur ses propres états internes, déduire des modèles, suivre les relations de cause à effet de tout ce qui se passe dans sa tête..

Pour ce faire, il serait simplement silencieux, mais il est constamment taquiné, essayant de l'impliquer dans une conversation ou déjà une escarmouche en colère. Les proches sont obligés de réfléchir à la nécessité d'un traitement psychologique de la personne malheureuse contre la dépression et la somnolence. Et il - se cachant de plus en plus profondément des sons désagréables, douloureux pour la psyché, des mots, des significations dans un rêve.

Traitement de la dépression asthénique avec des médicaments

Comment cette dépression est-elle traitée? Les médecins prescrivent un traitement complexe à long terme à leurs patients. Cela peut prendre de 1 à 6 mois, selon l'état du patient. Pendant le traitement de la dépression, le patient se voit prescrire des sédatifs, des tranquillisants et des antibiotiques, des complexes de vitamines et de minéraux, de la physiothérapie, des massages - des procédures nécessaires pour soulager les symptômes et la meilleure récupération du corps après une dépression asthénique.

Les médicaments contre la dépression consistent à prendre des médicaments psychotropes qui améliorent l'état du patient:

  • antidépresseurs stimulants qui réduisent et soulagent l'apathie, l'anxiété, la mélancolie, la léthargie, améliorent l'humeur, rétablissent l'appétit, normalisent le sommeil;
  • antidépresseurs sédatifs qui éliminent l'irritabilité, l'excitation excessive et l'anxiété, améliorent l'humeur, éliminent l'anxiété, aident à restaurer un sommeil réparateur;
  • ISRS pour soulager l'anxiété, l'anxiété excessive, les sentiments de peur, améliorer l'humeur;
  • sédatifs à base de millepertuis et d'autres ingrédients naturels.

L'apathie, la somnolence, la faiblesse sont des signes de dépression sévère

Ne criez pas! Tais-toi au moins trois minutes, je n'ai pas besoin de tes conseils pour bien vivre! Ils ont besoin de moi non seulement pour écouter - je ne l'ai pas fait depuis longtemps, je coupe simplement leur son dans ma tête. Ils veulent que je participe certainement à ce stand. Vous pouvez prendre au moins un morceau de temps quand personne ne me perce le cerveau la nuit. Mais la conscience commence à se percer.

Oublier le sommeil est comme un bouton de pause pour un flux sans fin de questions audio sans réponse. L'environnement ne sait pas pourquoi ce corbeau blanc n'a pas un point de contact unique avec eux. Leurs inquiétudes et leurs aspirations semblent être dans des mondes différents.

Tout le monde pense au côté matériel et tangible de la vie, et il est dirigé avec toutes ses connexions neuronales vers la connaissance de l'inconnu, caché à tout le monde - son âme. Sans en comprendre le sens, sa vie perd son support. Comme une poupée de chiffon sans cadre, l'ingénieur du son, ne réalisant pas la cause de son tourment, se fane, subit une grave dépression, plonge dans la dépression, et une somnolence constante ne lui permet pas de sortir de sous la couverture..

Un téléphone sans batterie ne s’allume pas simplement, c’est comme s'il était mort. Alors l'ingénieur du son, sans comprendre le sens d'être sur cette terre, erre dans des labyrinthes douloureux de dépression, d'apathie, de faiblesse et de somnolence. Il s'efforce dans le néant s'il ne trouve pas l'essence de son destin. Oublier et se rapprocher le plus possible de l'état statique de la mort, au moins pendant un moment, l'aide à dormir.

Dépression asthénique

La dépression asthénique est l'une des dépressions les plus courantes, dont le nom se traduit par «épuisement mental». Cette maladie apparaît à tout âge, les personnes de tout sexe et de toute profession peuvent la contracter. La dépression asthénique est une condition psychopathologique se manifestant par une faiblesse générale, une fatigue intense, des troubles du sommeil, une hyperesthésie, une instabilité émotionnelle..

La dépression asthénique répond bien au traitement médicamenteux et psychothérapeutique si elle est commencée à temps.

«Je sauverai» ou les racines de la psychologie de la fatigue

Qui suis je? D'où vient-il? Et que s'est-il passé quand il n'y avait rien? Pourquoi est-il apparu? Quel est l'intérêt si la vie est finie de toute façon? Pourquoi dois-je traverser cette souffrance insupportable?

Les yeux se croisent au travail, en lisant un livre, lors de vacances en famille, même à un rendez-vous. Le cerveau décide de ne plus se fatiguer, car le modèle de la futilité de ses efforts s'est développé. Son travail ne donne toujours pas assez de plaisir. Ne donne pas de réponses. Ne remplit pas de sens.

La psychologie système-vecteur de Yuri Burlan montre la loi générale de la vie - le principe du plaisir. Quand une personne sait obtenir du plaisir, elle est active, initiative, active. Il sait que le stress maintenant apportera beaucoup plus de plaisir à l'avenir. Anticipant un résultat doux, une personne déplace des montagnes.

C'est plus difficile pour un ingénieur du son. Il ne sait très souvent pas où cette joie notoire peut lui être cachée. Ayant essayé différentes manières, il est convaincu que dans cette vie il n'y a pas de bonheur pour lui, il n'y a que dépression chez ses éternels compagnons apathie, faiblesse et somnolence.

Nous recalculons inconsciemment la quantité d'effort dépensé et le plaisir attendu. Et s'il n'y a définitivement pas de plaisir, nous décidons de ne pas gaspiller de ressources. Dormir ou toujours vouloir dormir. Nous sommes fatigués d'avance.

Décrivons un algorithme séquentiel pour l'apparition de la somnolence dans la dépression:

La dépression, l'apathie, la faiblesse et la somnolence sont la réaction du propriétaire du vecteur sonore au manque de plaisir dans la vie.

  • Pas de plaisir - pas de force pour faire quelque chose.
  • Plutôt que d'essayer de faire quelque chose et de ne souffrir que de l'interaction avec l'environnement extérieur, il est plus facile de s'allonger et de dormir.
  • Même si vous vous levez, vous marchez dans une brume protectrice de somnolence constante accompagnée de dépression.
  • Les gens autour d'eux développent une attitude tacite: «Que pouvez-vous lui prendre? Tout le temps en tant que somnambule. Il est plus facile de ne pas toucher cet extraterrestre. " Et c'est ce dont les "extraterrestres" ont besoin, mais cela ne devient pas plus facile à l'intérieur.

Traitement

Les raisons de l'indifférence à tout sont la clé pour résoudre le problème. Dans la plupart des cas, il suffit de normaliser le mode de vie et il n'est pas toujours nécessaire de prendre les pilules tout de suite. Si un traitement est nécessaire, dans tous les cas, il doit être complexe, y compris le soulagement psychologique, le sport et les médicaments.

Comment se battre seul

Les femmes et les hommes ne peuvent lutter seuls contre l'apathie qu'après avoir établi sa cause et consulté des spécialistes (cardiologue, gastro-entérologue, psychothérapeute et autres).

L'essentiel est de normaliser le mode de vie.

Tout le monde le sait, mais tout le monde n'observe pas cette règle. Un bon sommeil, un ensemble équilibré d'aliments, de l'air frais, des vitamines, du repos, des sports légers - tout cela aidera à surmonter un état négatif chez une personne en bonne santé.

Conseils psychologiques pour améliorer l'humeur

Si vous ne voulez rien et que le médecin a diagnostiqué une dépression ou parle de névrose, cela vaut la peine de faire une psychocorrection. L'aide d'un spécialiste vous sera utile ici.

Les psychologues donnent des conseils traditionnels sur la façon de gérer l'apathie et ce qu'il faut faire si vous n'en avez pas envie. Tout d'abord, vous devez apprendre à penser positivement, ce qui comprend:

  • transformation de phrases négatives sur vous-même et votre santé en phrases positives;
  • fixation sur des expériences agréables du passé, des émotions joyeuses qui font sourire;
  • pensées d'un bon avenir.

Un conseil important que les psychologues donnent à leurs visiteurs est la pratique d'exercices de respiration, qui peuvent inclure les techniques suivantes:

  • respirer dans un carré;
  • respiration consécutive (l'expiration est deux fois plus longue que l'inhalation);
  • respiration dans l'estomac;
  • respiration diaphragmatique profonde.

Une personne qui ne sait pas quoi faire en état d'apathie trouvera également des conseils utiles tels que:

  • respect des rituels agréables habituels (café du matin, promenade du soir, fêtes de famille);
  • discussion de ce qui préoccupe un être cher ou un spécialiste;
  • la pratique de l'aromathérapie;
  • relaxation musculaire;
  • pratiques de méditation;
  • procédures aquatiques (bains, piscine, douche circulaire, sauna);
  • activités de loisir;
  • rejet des mauvaises habitudes.

Pour normaliser la condition, il est important de maintenir un équilibre entre le travail et le repos..

Drogues

Le traitement de l'apathie avec des médicaments doit être sous surveillance médicale.

Les médicaments sont utilisés dans différents groupes (antidépresseurs, anxiolytiques, normotimiques, hormones, stimulants, nootropiques, agents à base de plantes, toniques, vasculaires et autres). Tout dépend de la cause de l'état apathique..

Comment pouvez-vous vous débarrasser de la dépression, de la faiblesse et de la somnolence détestées?

Une personne heureuse est capable de réalisation créative, et une personne malheureuse n'est pas très

Yu Burlan

Trois conseils pour traiter les signes de dépression, de somnolence et de fatigue:

  1. Comprenez les causes de vos mauvaises conditions et la nature de vos désirs.
  2. Ouvrez le chemin menant à la conscience de l'existence.
  3. Avancez dans cette direction avec le navigateur de réflexion des systèmes installés dans votre tête.

Vous n'avez pas à souffrir! Des milliers de personnes heureuses ont prouvé leur capacité à faire face à la dépression et à la somnolence:

Somnolence avec dépression pendant la journée et réflexion la nuit

Il se trouve que la dépression est attribuée à quelqu'un qui ressemble à une journée de sommeil. Détendez-vous l'enchevêtrement des stéréotypes.

La nuit est un moment sonore naturel pour deux raisons:

  • Dans les temps anciens, l'esprit avait besoin de quelqu'un pour échapper au danger de la nuit. C'étaient les gens sains qui étaient capables de rester éveillés la nuit et d'écouter attentivement chaque bruissement afin de sauver le troupeau endormi du désastre prédateur imminent..
  • Une habitude s'est développée, et jusqu'à présent, quand tout le monde se calme, l'ingénieur du son ressent enfin un regain de force, peut se concentrer sur ses pensées et profiter du processus de réflexion..

Par conséquent, il arrive souvent que l'ingénieur du son ne dorme tout simplement pas la nuit, mais pendant la journée, en raison du besoin, il se rend au travail et se sent somnolent, ce que les gens «bien informés» attribuent immédiatement à la dépression.

Les sautes d'humeur, les larmes, les crises de colère, les phobies sont également souvent confondus avec la dépression. Mais ces symptômes signalent plutôt un état douloureux du vecteur visuel. Bien que la dépression et la peur puissent s'abattre ensemble sur la personne sonore et visuelle. Mais la dominante de la psyché reste le vecteur sonore. Cela affecte l'état de tous les autres vecteurs. Et chez une personne sonore-visuelle, les états négatifs se manifesteront encore plus souvent non par les larmes et la peur, mais par la dépression, la faiblesse et une somnolence sévère..

Les symptômes de la dépression asthénique

Le fait qu'une dépression asthénique soit présente dans le corps peut être indiqué par les symptômes suivants:

  • un état d'apathie qui progresse de plus en plus chaque jour: le patient se désintéresse de ce qui l'intéressait auparavant;
  • faiblesse et faiblesse de tout le corps, dont l'origine est difficile à expliquer;
  • somnolence qui ne disparaît pas même pendant la journée;
  • faible productivité et capacité de travail;
  • irritabilité et agressivité;
  • troubles urinaires,
  • mal au dos;
  • larmes inexpliquées;
  • soif intense;
  • augmentation ou diminution du poids corporel, ce qui n'existait pas auparavant;
  • l'oubli;
  • coups de bélier;
  • impuissance chez les hommes.

Une personne souffrant de dépression asthénique se sent très fatiguée, se fatigue rapidement, même sans un stress physique, mental ou émotionnel suffisant. Il présente également d'autres symptômes de dépression: il devient irritable, indécis, larmoyant, léthargique, l'apathie se développe et se désintéresse de ce qu'il aimait faire auparavant. Capacité à se concentrer sur la tâche à accomplir et la capacité de travail est considérablement réduite.

L'appétit diminue également, mais la sensation de soif augmente. Les processus de sommeil normaux sont perturbés - un patient souffrant de dépression ne peut pas s'endormir pendant une longue période ou, au contraire, se réveiller.

Si la dépression asthénique est légère, les patients restent normalement actifs, mais même de simples activités quotidiennes, telles que se laver, se brosser les dents et s'habiller, les fatiguent et prennent plus de temps qu'auparavant. Si la dépression est sévère, la personne déprimée ressent une perte absolue de force et elle n'a aucune envie de faire quoi que ce soit. Le fait que même le travail quotidien doit être effectué par la force oblige le patient à dépenser non seulement quelques forces physiques, mais aussi mentales, ce qui ne fait qu'aggraver la maladie.

Une caractéristique de cette dépression est que ses symptômes acquièrent la plus grande gravité le matin, et le soir, ils diminuent progressivement et l'état du patient s'améliore légèrement..

Irritabilité et nervosité: les ennemis numéro un

Connaissez-vous un tel état lorsque les nerfs sont tendus à l'extrême et que n'importe quelle petite chose peut devenir folle? Tout le monde a probablement vécu cela au moins une fois dans sa vie. Mais cela devient un problème si l'irritabilité devient un compagnon constant. La volonté d'exploser pour quelque raison que ce soit interfère avec la communication et la vie normale. Enfin, la nervosité peut avoir des raisons loin d'être anodines..

Tout ce que vous devez savoir sur l'augmentation de l'irritabilité et comment y faire face, nous l'avons rassemblé dans cet article..

Irritabilité: sortie émotionnelle nécessaire ou danger pour la santé?

L'irritabilité ou, comme on le dit souvent dans la vie quotidienne, la nervosité est une réaction émotionnelle accrue aux stimuli externes, qui, en termes de force de leur impact, ne correspondent généralement pas à l'effet produit. En termes simples, une personne perd son sang-froid pour chaque petite chose..

Cette condition s'explique parfois par un mauvais caractère. En fait, l'irritabilité sévère en tant que trait de personnalité, selon les psychiatres, est rare - seulement 0,1% des personnes [1]. Donc, si vos proches ou vous-même souffrez d'une nervosité constante, vous devez rechercher la cause de cette maladie. Les facteurs provoquant des crises d'irritabilité sont somatiques et psychologiques, nous les examinerons plus en détail.

Troubles cérébraux

Une nervosité et une irritabilité accrues peuvent être le résultat d'un apport sanguin insuffisant au cerveau - en raison, par exemple, de l'athérosclérose ou de l'hypertension. Dans ce cas, ils sont combinés avec d'autres troubles émotionnels, mentaux et somatiques. Chez les patients atteints d'athérosclérose, la mémoire se détériore (en particulier pour les événements récents), la concentration de l'attention s'affaiblit et l'activité intellectuelle diminue. Avec l'hypertension, le principal symptôme est une augmentation persistante de la pression, les maux de tête ne sont pas rares. Dans ce contexte, des troubles anxieux et un état de nervosité apparaissent..

Il existe également d'autres types d'encéphalopathie (lésions cérébrales): rénale, hépatique, diabétique, toxique, post-traumatique. Dans tous ces cas, la base est une maladie grave, un empoisonnement ou un traumatisme et, bien sûr, l'irritabilité n'est pas la seule manifestation des conditions ci-dessus..

Maladies endocriniennes

Les déséquilibres hormonaux affectent souvent la sphère émotionnelle. Si vous craignez une nervosité excessive, il ne fait pas de mal d'examiner la glande thyroïde. Un excès d'hormones thyroïdiennes accompagnant certaines de ses maladies - la thyrotoxicose - s'accompagne d'une irritabilité constante, de fatigue, d'insomnie, d'une perte de poids avec augmentation de l'appétit, de tremblements, de tachycardie et de troubles des selles.

Climax

L'apparition de la ménopause s'accompagne souvent d'une variété de symptômes et une sensation d'irritabilité est presque toujours présente parmi eux. Parmi les autres troubles de la psyché et du système nerveux, les femmes au cours de cette période notent des larmes, une instabilité de l'humeur, de la fatigue, des troubles de la mémoire et de l'attention et des troubles du sommeil. Si ces signes sont observés en combinaison avec des bouffées de chaleur, une transpiration excessive, des maux de tête, il y a très probablement une ménopause pathologique..

Toutes les manifestations désagréables disparaissent d'elles-mêmes dans les quelques années suivant l'arrêt complet des menstruations. Pour soulager la condition, y compris réduire l'irritabilité pendant la ménopause, il vaut la peine de contacter un gynécologue-endocrinologue pour prescrire un traitement correctif.

Maladies et troubles mentaux

Une nervosité et une irritabilité sévères se produisent dans le contexte de troubles mentaux courants tels que la névrose, la dépression, le trouble anxieux. Parfois, ils se développent à la suite du psychotraumatisme transféré. L'irritabilité dans les troubles mentaux est souvent associée à l'insomnie, à une humeur supprimée ou, au contraire, à une humeur déraisonnablement élevée, à la peur, à des pensées obsessionnelles.

Parfois, la nervosité accrue cache une maladie mentale grave, comme la schizophrénie. Les personnes souffrant d'alcoolisme, de toxicomanie et d'autres types de dépendance sont sujettes à l'irritabilité..

Seul un médecin (psychiatre, psychothérapeute) peut déterminer avec précision la présence d'une maladie ou d'un trouble mental. Les symptômes sont souvent légers et, à première vue, il est difficile de comprendre que la personne est vraiment malade. Pour poser un diagnostic précis, un examen approfondi est nécessaire..

Épuisement nerveux

Cette condition est parfois considérée comme un type de trouble mental, mais nous avons décidé d'en parler séparément, car c'est peut-être la cause la plus fréquente d'irritabilité. Avec le style de vie moderne, de nombreuses personnes souffrent d'épuisement du système nerveux - des écoliers et étudiants aux employés de bureau et aux femmes au foyer. Un stress mental et mental excessif conduit à la neurasthénie, qui, à son tour, résulte de la charge de travail et des études, d'un manque constant de temps, d'une abondance d'informations, de demandes excessives envers soi-même, d'expériences négatives et d'autres caractéristiques de la vie des habitants des villes modernes..

A cet égard, on ne peut que mentionner l'habitude de supprimer les émotions. La société exige qu'une personne qui réussisse soit forte, équilibrée et résistante au stress. Tentant de s'inscrire dans cette image imposée, craignant de paraître faible, de nombreuses personnes (ceci est particulièrement typique pour les hommes occupant des postes élevés et généralement associé à une responsabilité accrue) retiennent leurs émotions, ne se permettent pas de les montrer. La tension nerveuse, qui ne reçoit pas d'exutoire, s'accumule régulièrement et atteint tôt ou tard une masse critique. Il en résulte une neurasthénie, qui conduit au mieux à une irritabilité et une nervosité constantes, et au pire à un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque..

Comment savoir si vous souffrez d'épuisement nerveux? Un complexe de signes vous permettra de suspecter cette condition. Si vous travaillez beaucoup et que vous vous reposez peu, que vous ressentez souvent du stress et que dans ce contexte, vous commencez à ressentir de l'irritabilité, de la fatigue chronique, de l'apathie, des difficultés de concentration - il est probable que votre système nerveux soit épuisé. Souvent avec la neurasthénie, des troubles psychosomatiques surviennent: instabilité de la pression et du rythme cardiaque, troubles digestifs, sensations inhabituelles sur la peau.

Manifestations d'un état nerveux

Ainsi, la nervosité n'est pas un trait de caractère et non une conséquence d'une mauvaise éducation, mais une condition pathologique qui nécessite une correction. Cependant, les accès de colère non motivés ne sont généralement pas la seule manifestation. L'état nerveux est souvent accompagné d'autres signes:

  • Insomnie. Des pensées anxieuses vous empêchent de dormir ou vous font vous réveiller au milieu de la nuit. Le sommeil est superficiel, n'apporte pas de sensation de repos; après le réveil, une personne se sent fatiguée et accablée, comme si elle n'avait pas du tout dormi. La somnolence diurne interfère avec le travail et les activités normales.
  • Sentiment permanent d'épuisement physique. C'est une conséquence inévitable d'une tension nerveuse excessive et du manque de sommeil. En raison de la fatigue chronique, la capacité de travail diminue, il devient difficile de faire les choses habituelles.
  • Maux de tête. Ils augmentent avec le stress physique ou mental.
  • Anxiété, méfiance et anxiété. Une personne souffrant de nervosité est hantée par des peurs déraisonnables, des pensées désagréables obsessionnelles, souvent elle «trouve» des symptômes de maladies dangereuses. Les petits problèmes de ménage dans cet état sont perçus comme une catastrophe..

Les personnes sujettes à une maîtrise de soi accrue ont parfois l'image inverse: extérieurement, elles sont calmes, mais à l'intérieur elles bouillent d'irritation et de colère. Nous avons déjà parlé de la nocivité de la suppression des émotions..

Comment se débarrasser de l'irritabilité et de la nervosité

Avant de réfléchir à la façon de gérer l'irritabilité, vous devez comprendre pourquoi cette condition est survenue. Pour établir la cause, des diagnostics sont effectués. Pour une première consultation, vous pouvez contacter un neurologue ou un psychothérapeute. L'ensemble des études dépend des plaintes, des antécédents et des symptômes qui les accompagnent. Le médecin peut ordonner des tests sanguins et urinaires généraux, une électrocardiographie et d'autres procédures de diagnostic pour identifier ou exclure une pathologie somatique..

Le traitement se concentrera principalement sur l'élimination ou le soulagement de la maladie sous-jacente. Mais il existe des méthodes spéciales pour réduire l'irritabilité..

Psychothérapie

Diverses techniques psychothérapeutiques vous permettent de déterminer les causes d'un état nerveux, de maîtriser les compétences de contrôle des émotions. Les personnes habituées à contenir l'irritation et la colère apprennent à les canaliser dans une direction positive. Le psychothérapeute développe un programme pour se débarrasser de la nervosité individuellement, en tenant compte des caractéristiques de la personnalité et du mode de vie du patient. Techniques telles que:

  • la psychothérapie comportementale, au cours de laquelle le patient apprend à répondre correctement aux situations traumatiques, à faire face efficacement aux irritants dans la vie quotidienne et à recevoir des émotions plus positives;
  • psychothérapie cognitive, visant à comprendre et à résoudre les causes internes de l'irritabilité;
  • hypnose.

Pharmacothérapie

Les médicaments contre la nervosité dépendent de la cause. Par exemple, si l'irritabilité est survenue en raison de l'hyperthyroïdie, le traitement doit viser à normaliser la fonction de la glande thyroïde, et le traitement dans ce cas est effectué par un endocrinologue. Si la cause est la dépression, un thérapeute est chargé de prescrire des médicaments. Dans de tels cas, des antidépresseurs sont prescrits..

Mais il existe aussi des remèdes symptomatiques, dont la réception vous permet de faire face à l'irritabilité, quelle qu'en soit la cause. Les sédatifs à base de plantes (sédatifs) sans ordonnance ont un minimum d'effets secondaires. Leur action vise à réduire l'excitabilité du système nerveux, affaiblissant la réponse aux stimuli. De nombreux sédatifs peuvent aider à normaliser le sommeil..

Dans les cas graves, avec nervosité, des médicaments puissants sont prescrits - des tranquillisants et des antipsychotiques. Ces médicaments ont de nombreux effets secondaires, y compris la toxicomanie, et ne doivent pas être utilisés sans une extrême nécessité avérée..

Correction du mode de vie

Lorsque les patients demandent comment se débarrasser de l'irritabilité et de la nervosité, la première chose que les médecins conseillent est de changer leur mode de vie. Tout d'abord, il faut éliminer les facteurs conduisant à l'épuisement nerveux:

  • si possible, établir un régime de travail et de repos;
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • normaliser le sommeil (essayez d'aller au lit et de vous réveiller en même temps, ne regardez pas les nouvelles et les programmes alarmants la nuit, dînez au plus tard trois heures avant le coucher).

Les recommandations générales pour un mode de vie sain sont également pertinentes dans la lutte contre l'augmentation de l'irritabilité. Essayez de suivre le bon régime alimentaire, faites de l'exercice et soyez plus souvent à l'extérieur et à l'extérieur. Pour compenser le manque de nutriments dans l'alimentation, vous pouvez prendre des complexes de vitamines et de minéraux.

Les personnes souffrant d'une irritabilité accrue entendent souvent des conseils tels que «soyez plus tolérant», «évitez les conflits», «changez votre attitude face à la situation». Cependant, pas si simple. De telles «recommandations» ne sont plus ou moins pertinentes que si la nervosité est le résultat du stress et non d'une maladie. Dans le même temps, il ne faut pas sous-estimer la gravité du surmenage psychoémotionnel: il peut se transformer en une forme chronique et provoquer lui-même des perturbations dans le travail des organes et des systèmes. Dans tous les cas, l'irritabilité est un appel au réveil. Par conséquent, ne négligez pas la consultation d'un spécialiste: il pourra découvrir la cause de cette affection et, sur cette base, choisir les bonnes méthodes de traitement.

Un médicament en vente libre pour soulager les symptômes de nervosité

Pour un soulagement rapide des symptômes d'irritabilité, vous pouvez recommander le médicament russe disponible "Corvalol Fito". Contrairement au Corvalol classique, le Corvalol Fito de Pharmstandard ne contient pas de phénobarbital, une substance qui peut créer une dépendance et équivaut à des médicaments dans un certain nombre de pays. Le médicament contient des ingrédients à base de plantes dont l'effet apaisant se manifeste séparément et en combinaison.

Le bromisovalérianate d'éthyle contenu dans Corvalol Fito aide à réduire l'excitabilité et à améliorer les processus d'inhibition dans le système nerveux central, grâce auxquels un effet sédatif est obtenu. En outre, le médicament est capable de normaliser le tonus vasculaire. La teinture d'herbe d'agripaume apaise, réduit la fréquence cardiaque et a un léger effet hypotenseur. L'huile de menthe poivrée soulage les spasmes, favorise la vasodilatation. Grâce au complexe de ces trois composants, "Corvalol Fito" permet de soulager l'irritabilité, d'affaiblir les symptômes végétatifs du stress et de normaliser le sommeil.

Le médicament "Corvalol Fito" est disponible sous deux formes posologiques - sous forme de comprimés et de gouttes.

* Numéro de certificat d'enregistrement du sédatif «Corvalol Fito» (formulaire de libération - gouttes pour administration orale) dans le registre national des médicaments - LP-004488 du 10 octobre 2017.

** Numéro de certificat d'enregistrement du sédatif «Corvalol Fito» (formulaire de libération - comprimés) au registre national des médicaments - LP-003969 daté du 18 novembre 2016.

Le stress peut conduire au développement de maladies somatiques et de troubles psychologiques, en particulier à des dépressions nerveuses et à la dépression.

Le rythme de vie moderne et le stress quotidien peuvent causer de l'anxiété et de l'irritabilité..

La pharmacothérapie peut aider le corps à s'adapter à une situation stressante lorsqu'il est incapable d'éliminer le facteur de stress.

Le stress est une réaction naturelle du corps. Une mauvaise adaptation à de nouvelles conditions peut entraîner un stress chronique et une détérioration significative de la qualité de vie.

Prendre un sédatif peut vous aider à vous remettre d'une situation stressante..

"Corvalol Fito" peut être utilisé dans le cadre d'une thérapie complexe pour éliminer les symptômes de stress.

  • 1 https://dic.academic.ru/dic.nsf/ruwiki/1398158

À la maison, une personne souffrant de nervosité peut maîtriser les techniques de relaxation, les exercices de respiration, les techniques méditatives et l'auto-entraînement. Il est recommandé de tenir un journal où vous devez noter les poussées d'irritation et les raisons qui les ont conduites. Cela vous aidera à développer des compétences de maîtrise de soi et à apprendre à réagir calmement aux situations stressantes. Un autre bon moyen d'évacuer l'irritation et la colère sans nuire aux autres est de faire de l'exercice..

Causes de l'apathie, conseils sur ce qu'il faut faire en cas de faiblesse, de somnolence et de fatigue

La question de savoir quoi faire avec l'apathie se pose de plus en plus souvent chez une personne moderne. D'une part, évolution, technologie et développement, et d'autre part - responsabilité accrue, fardeau de soucis et manque de temps. Tout cela conduit à un stress chronique qui dérange le système nerveux. Le degré extrême de ce trouble est une indifférence totale à tout.

Les principaux symptômes

La mauvaise humeur, la faiblesse générale et l'apathie sont des symptômes qui ne parlent pas seulement de surmenage général. Parfois, c'est le signe d'un trouble dépressif ou d'une maladie générale qui déprime le corps et le système nerveux..

Faiblesse et fatigue constante

Souvent, sans le savoir, l'apathie est appelée paresse. Les proches ne remarquent pas les changements émotionnels qui se produisent avec la personne, mais se contentent de gronder pour négligence et inaction.

Somnolence

L'incapacité à dormir suffisamment, quelle que soit la durée du sommeil, est un signe qui peut être observé dans les conditions suivantes:

  • fatigue mentale ou physique sévère (examens, «travail précipité» au travail, long trajet, stress au gymnase);
  • exposition prolongée à un facteur de stress ou à une situation douloureuse aiguë;
  • maladie métabolique;
  • l'action d'agents infectieux;
  • médicaments;
  • hypovitaminose;
  • échec du sommeil et de l'éveil;
  • manque d'oxygène et température élevée.

L'apathie est un état d'indifférence

Fatigue

La fatigue due au moindre travail physique ou mental peut indiquer un dysfonctionnement du système nerveux, c'est-à-dire une névrose ou une dépression. Mais avant de commencer le traitement, vous devez subir un examen pour connaître l'état des organes internes, le niveau d'hormones et le statut immunitaire.

Pas d'Energie

S'il n'y a pas d'énergie pour la vie et qu'il est difficile d'accomplir des tâches qui étaient auparavant sur l'épaule, alors cela vaut la peine de chercher une raison. Les personnes vivant dans les grandes villes sont plus susceptibles de souffrir de cette condition, mais cela ne doit pas être attribué uniquement à l'environnement. Vous devez analyser la routine quotidienne, le niveau de stress et être examiné par des médecins.

Pas de désirs

Un état d'indifférence, lorsque l'humeur est basse et que vous ne voulez rien, est observé avec la dépression. Vous ne devez pas reporter la visite chez un spécialiste, car l'apathie peut être associée à d'autres troubles mentaux et neurologiques:

  • schizophrénie;
  • La maladie d'Alzheimer;
  • démence;
  • lésions cérébrales organiques;
  • Ischémie cérébrale.

Cependant, la situation où il n'y a pas de désir de faire quelque chose peut être chez des personnes en bonne santé et mentalement adéquates. Cela est dû à des aspects comportementaux, à des inquiétudes pour les proches, à des changements liés à l'âge, à une diminution des interactions sociales..

Causes de la paresse chez les femmes

L'apathie et la fatigue constantes chez une femme sont peu susceptibles de se produire comme ça. Le corps est un système complexe dans lequel tout échec entraînera des changements dans la sphère émotionnelle..

Causes d'apathie, de faiblesse, de somnolence, de fatigue chez la femme:

  • stress et anxiété;
  • stress au travail et à la maison sans repos adéquat;
  • névrose;
  • la dépression;
  • alcoolisme;
  • prendre certains médicaments (antipsychotiques, antidépresseurs, hormones);
  • maladies du système nerveux (accident vasculaire cérébral, tumeurs, traumatismes);
  • Déséquilibre hormonal;
  • grossesse;
  • PMS;
  • processus infectieux transférés;
  • anémie;
  • oncopathologie;
  • maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.

Les raisons énumérées conduisent à l'apparition de symptômes d'apathie qui, si aucune mesure n'est prise et si le niveau actuel de stress ne change pas, progresseront..

L'apathie se manifeste par un épuisement émotionnel, mental et physique

Pourquoi un homme ne veut rien

L'homme peut également développer de l'apathie. Il peut souvent réagir à la faiblesse et à la mauvaise humeur de la mauvaise manière, ne va pas chez les médecins. En essayant de le combattre seul, un homme, en tant que représentant du sexe fort, ignore les symptômes, ce qui conduit à une aggravation du processus. Les proches dans ce cas doivent être particulièrement prudents et persistants..

Les principales causes d'apathie, de faiblesse, de somnolence et de fatigue chez les hommes comprennent:

  • expériences négatives;
  • surmenage;
  • difficultés de réalisation de soi;
  • détresse;
  • troubles névrotiques et dépressifs;
  • alcoolisme et toxicomanie;
  • maladie mentale;
  • dysfonction sexuelle;
  • maladies cardiaques;
  • les infections;
  • pathologies endocriniennes;
  • tumeurs.

Traitement

Les raisons de l'indifférence à tout sont la clé pour résoudre le problème. Dans la plupart des cas, il suffit de normaliser le mode de vie et il n'est pas toujours nécessaire de prendre les pilules tout de suite. Si un traitement est nécessaire, dans tous les cas, il doit être complexe, y compris le soulagement psychologique, le sport et les médicaments.

Si vous ne pouvez pas vous débrouiller seul - consultez un médecin

Comment se battre seul

Les femmes et les hommes ne peuvent lutter seuls contre l'apathie qu'après avoir établi sa cause et consulté des spécialistes (cardiologue, gastro-entérologue, psychothérapeute et autres).

L'essentiel est de normaliser le mode de vie. Tout le monde le sait, mais tout le monde n'observe pas cette règle. Un bon sommeil, un ensemble équilibré d'aliments, de l'air frais, des vitamines, du repos, des sports légers - tout cela aidera à surmonter un état négatif chez une personne en bonne santé.

Conseils psychologiques pour améliorer l'humeur

Si vous ne voulez rien et que le médecin a diagnostiqué une dépression ou parle de névrose, cela vaut la peine de faire une psychocorrection. L'aide d'un spécialiste vous sera utile ici.

Les psychologues donnent des conseils traditionnels sur la façon de gérer l'apathie et ce qu'il faut faire si vous n'en avez pas envie. Tout d'abord, vous devez apprendre à penser positivement, ce qui comprend:

  • transformation de phrases négatives sur vous-même et votre santé en phrases positives;
  • fixation sur des expériences agréables du passé, des émotions joyeuses qui font sourire;
  • pensées d'un bon avenir.

Un conseil important que les psychologues donnent à leurs visiteurs est la pratique d'exercices de respiration, qui peuvent inclure les techniques suivantes:

  • respirer dans un carré;
  • respiration consécutive (l'expiration est deux fois plus longue que l'inhalation);
  • respiration dans l'estomac;
  • respiration diaphragmatique profonde.

Technique de respiration diaphragmatique

Une personne qui ne sait pas quoi faire en état d'apathie trouvera également des conseils utiles tels que:

  • respect des rituels agréables habituels (café du matin, promenade du soir, fêtes de famille);
  • discussion de ce qui préoccupe un être cher ou un spécialiste;
  • la pratique de l'aromathérapie;
  • relaxation musculaire;
  • pratiques de méditation;
  • procédures aquatiques (bains, piscine, douche circulaire, sauna);
  • activités de loisir;
  • rejet des mauvaises habitudes.

Drogues

Le traitement de l'apathie avec des médicaments doit être sous surveillance médicale. Les médicaments sont utilisés dans différents groupes (antidépresseurs, anxiolytiques, normotimiques, hormones, stimulants, nootropiques, agents à base de plantes, toniques, vasculaires et autres). Tout dépend de la cause de l'état apathique..

Épuisement nerveux

Le système nerveux peut être épuisé si la force des facteurs négatifs l'emporte sur le positif pendant longtemps. Dans ce cas, une personne sent qu'elle n'a aucune force, aucune humeur et aucun désir de faire quoi que ce soit. L'épuisement nerveux ne peut être ignoré, car le travail des autres systèmes et organes est alors perturbé. La pression «saute», inquiète le cœur, le cycle menstruel s'arrête, des problèmes de selles et d'autres symptômes désagréables commencent. Pour éviter que cela ne se produise, vous devez être régulièrement examiné et apprendre à profiter de la vie..

Le mécanisme d'épuisement du système nerveux

Anxiété

Vivre dans une anxiété constante entraîne de la détresse, des baisses d'humeur, la faiblesse augmente et vous ne voulez rien. Si cette condition dure plusieurs mois, vous ne pouvez pas retarder une visite chez un psychothérapeute. Le traitement doit être professionnel et multidirectionnel.

Comment se débarrasser du stress

Si vous ne voulez rien et que la fatigue à n'importe quelle charge vous abat, vous devez changer votre vie. Le corps lui-même émet des signaux difficiles à ne pas entendre. Le stress fait partie intégrante du monde moderne. Pour une vie réussie et saine, vous devez pouvoir vous y adapter. CA aidera:

  • activité physique agréable pour le corps et l'esprit;
  • dormir suffisamment;
  • nourriture saine savoureuse;
  • vie sexuelle;
  • le soutien des êtres chers;
  • plaisir (musique, films, livres, artisanat, créativité);
  • repos régulier.

Apathie irritabilité fatigue

le site de la psychologue Khazhilina Irina Ivanovna http://www.psinet.ru

Ils m'ont écrit sur le forum, j'ai répondu:

Question:
Olesya,
Bonjour,
J'ai 23 ans, j'ai décidé de vous contacter afin de comprendre s'il est en mon pouvoir de résoudre moi-même le problème psychologique existant. J'espère que pour me donner des conseils, vous aurez suffisamment de texte dans lequel j'ai essayé de transmettre le plus pleinement possible ce que je ressens.

Irritabilité, larmoiement, paresse, apathie, somnolence, lenteur, manque d'énergie, conflit, envie de fuir partout, où que vous soyez, insatisfaction de la vie: travail, relations, vous-même, les autres, votre humeur, situation encore plus aggravée par le désir de tout arrêter et devenir une personne normale. Le processus continu d'analyse et de conclusion - tout est mauvais, je ne peux rien changer, l'irritation de l'impuissance imaginaire. Le sentiment que tout le monde est meilleur que moi, que tout le monde m'est indifférent, que je fais constamment tout mal: les mots prononcés ne sont pas dans la caisse, le comportement de tout le monde est agaçant. Le sentiment que tout le monde vous méprise, que votre travail est vain et que vos inquiétudes n'ont aucun sens. Conscience de toute l'INTELLIGENCE des expériences, mais impossibilité de les abandonner. Et encore la même chose... continue... encore et encore... quel que soit le jour du cycle... de la météo ou d'autres facteurs externes... juste des pensées destructrices et des sentiments de malheur. Et je comprends que ma méfiance dépasse toutes les frontières
Et dans ma vie, en principe, tout va bien, il y a des problèmes, mais pas au point d'être dans cet état pendant plusieurs années. S'il vous plaît, aidez-moi à comprendre si j'ai besoin de l'aide d'un spécialiste, alors que je ne pouvais pas m'en empêcher
Merci.

Khazhilina Irina Ivanovna,

Olesya, selon votre description, cela ressemble à un état anxieux-dépressif névrotique. Un appel à un psychologue clinicien, un psychothérapeute est nécessaire. Essayons de comprendre un peu. Depuis combien de temps cette condition? Que s'est-il passé dans votre vie ces derniers temps? Quels étaient les stress?

Olesya
Irina, bon yen.
À l'école, j'étais peu communicative et je me considérais toujours pire que les autres. J'ai une mère très énergique qui fait toujours des commentaires critiques dans ma direction et me critique souvent en compagnie de connaissances, d'amis, etc. Elle le fait avec de bonnes intentions, mais je soupçonne que cela pourrait aussi être la cause de mon doute..
À l'université, quand j'ai quitté les provinces pour Moscou et que j'ai commencé à vivre séparément, tout semble aller pour le mieux - je suis devenu sociable, l'âme de l'entreprise.
Il y a deux ans, j'ai rencontré un jeune homme que je rencontre encore. Il est très jaloux et, pour ne pas le déranger, j'ai limité ma communication avec des amis, arrêté de m'asseoir dans les réseaux sociaux. Autrement dit, elle a commencé à communiquer uniquement avec lui..
Comme j'analyse maintenant, depuis lors, mon état d'insécurité s'est encore aggravé..
Maintenant, quand je travaille, j'ai le sentiment que j'ai oublié comment communiquer avec les gens - je suis tellement obsédé par mon état dépressif, que j'ai décrit que les gens ne sont vraiment pas pressés de communiquer avec moi, car il est désagréable de communiquer avec une personne aussi "difficile" et énergétiquement difficile avec des problèmes.
Irina, je vous ai raconté les principaux moments aigus de ma vie, qui, me semble-t-il, m'ont conduit à cet état de santé.. mais cette compréhension ne me facilite pas la tâche. J'adore mon jeune homme et lui ai parlé de tout, il est devenu plus doux, mais je suis déjà dans un tel état que je ne sais pas comment retourner dans la société.
Avec tout cela, j'ai une apparence plutôt brillante, et il ne devrait y avoir aucun complexe associé à l'apparence, mais je suis tout dans des complexes à l'intérieur.
Merci pour votre désir d'aider.

Khazhilina Irina Ivanovna,
Olesya,
salut! vous avez vraiment mis en évidence les principaux points importants de la vie. La criticité de maman a affecté sa sociabilité à l'école et a conduit à la formation de l'insécurité. C'est le manque de confiance qui conduit au sentiment que «tout le monde vous méprise, que votre travail est vain et que vos inquiétudes n'ont pas de sens». Cela conduit à un manque d'énergie, des conflits, une envie de fuir de partout, une insatisfaction face à la vie: travail, relations, vous-même, les autres, votre humeur "
Comment surgit l'incertitude? La première information, ce qu'il est, vient de ses parents, à travers leur éducation, une attitude d'approbation ou de condamnation, une évaluation positive ou négative de ses actions et actions. Ensuite, les opinions des autres personnes (éducateurs, enseignants, pairs) sont ajoutées aux évaluations des parents. Ainsi, à partir des opinions des autres, en essayant leurs exigences, leurs opinions, leurs sentiments, une personne développe une vision de soi - attitude de soi, estime de soi. Si ce point de vue est positif (estime de soi adéquate), une personne s'accepte, évalue positivement ses mérites, prend en compte ses propres capacités, fait de vrais projets qu'elle est capable de mettre en œuvre avec succès. Une personne sûre d'elle-même fait facilement face à tous les revers et défis émergents de la vie. Si l'opinion sur soi est négative (estime de soi insuffisamment basse), l'individu a une attitude négative à l'égard de sa propre personnalité, ne s'accepte pas, a tendance à exagérer ses lacunes. Une personne peu sûre d'elle, malgré ses succès, est constamment tourmentée par les doutes et se réfère même aux réalisations comme à de la simple chance. Pour lui, une petite erreur suffit à rayer tous les succès précédents. Pourquoi l'incertitude vous revient-elle en ce moment? Le fait est que pour le bien de votre homme bien-aimé, «pour ne pas le déranger», vous avez renoncé à ce dont vous aviez besoin - une communication limitée avec vos amis. Dans ce contexte, un conflit interne est apparu - les besoins opposés: réduire la communication avec les amis de peur de provoquer la jalousie d'un être cher, et continuer à communiquer pleinement, car cela donne de l'énergie, du plaisir et un sentiment d'estime de soi. En conséquence, les complexes qui étaient dans l'enfance se sont à nouveau aggravés. L'incertitude sert généralement de facteur prédisposant à l'apparition de troubles névrotiques. La présence de besoins simultanément contradictoires est difficile à tolérer pour la psyché, car elle doit simultanément recevoir les deux. En conséquence, un état névrotique est apparu. Les symptômes que vous avez décrits le montrent. Pour vous débarrasser de cette condition, vous devez travailler en personne avec un psychologue clinicien, un psychothérapeute. Avec quelle compétence ce travail est effectué, consultez mon site Web http://www.psinet.ru dans la section Mes programmes / adieu la névrose! Adieu la dépression! Pas de panique et de peurs! http://psinet.ru/programmi.html
Si vous voulez, je peux vous conseiller. Bonne chance!

Olesya
Merci Irina! Je pense que je vais profiter de votre suggestion et me tourner vers vous.