ANTI-DÉPRESSANTS POUR L'HYPERTENSION

- psychothérapie à court terme des crises de panique, des peurs, des obsessions -


- psychothérapie individuelle et de groupe pour la croissance personnelle -


- formation à la gestion de l'anxiété et à une communication réussie.

Généralement, la maladie hypertensive est traitée par des thérapeutes (cardiologues). Crise hypertensive - une manifestation de l'hypertension.

La maladie hypotensive ne peut être traitée avec aucun antidépresseur, il est nécessaire de choisir un traitement antihypertenseur, qui est pris à vie.

Allez chez le thérapeute (cardiologue) et faites-vous tester. S'il s'avère que ce qui vous arrive n'est pas une manifestation d'hypertension, mais autre chose, se traduisant par une augmentation de la pression, de l'anxiété (il existe de nombreux cas de ce type) - vous devrez consulter un psychothérapeute.

Mais d'abord - à un cardiologue.

Et pas d'antidépresseurs prescrits par un neurologue. Ce n'est pas le genre de spécialiste qui sait traiter l'hypertension artérielle et les névroses. Je punirais les neurologues pour une telle "initiative", honnêtement.

www.avkol.info - discutez de votre problème avec des psychologues et des psychothérapeutes!

En m'écrivant un message personnel, merci d'indiquer le numéro de la question à laquelle je vous ai répondu, ou de donner un lien vers celle-ci.

En vous prescrivant des antidépresseurs, le neuropathologiste a probablement fait ces prescriptions pour le traitement non pas des crises hypertensives, que vous considérez comme vos crises, mais des crises végétatives (appelées crises de panique). Pour les crises de panique, y compris nocturnes, des antidépresseurs sont parfois prescrits, car ils ont des propriétés de régulation du système nerveux autonome. C’est étrange que le médecin ne vous ait pas expliqué tout cela. Ensuite: pour autant que je sache, vous avez déjà été chez un thérapeute, sinon vous n'auriez pas été chez un neurologue. Et le diagnostic de «maladie hypertensive» n'a pas été confirmé. Si tout n’est pas le cas, je partagerai pleinement les recommandations de mes collègues. Le traitement de la maladie hypertensive («hypertension») est effectué par des thérapeutes ou des cardiologues, le traitement des crises végétatives (névroses) - psychothérapeutes. Bien sûr, il n'y a aucune confiance dans les prescriptions d'un neurologue, le traitement dans de tels cas est complexe, la psychothérapie en premier lieu, les médicaments dans le second, voire sans eux. Alors voir un autre docteur.

www.preobrazhenie.ru - Transformation de la clinique - consultations anonymes, diagnostic et traitement des maladies d'activité nerveuse supérieure.

  • Si vous avez des questions au consultant, posez-lui un message personnel ou utilisez le formulaire «poser une question» sur les pages de notre site Web.


Vous pouvez également nous contacter par téléphone:

  • 8 495-632-00-65 Multicanal
  • 8800-200-01-09 Appels gratuits en Russie


Votre question ne restera pas sans réponse!

Nous étions les premiers et restons les meilleurs!

Les meilleurs médicaments pour le VSD de type hypertensif

De nombreux patients atteints de dystonie végétative-vasculaire hypertensive stockent une grande quantité de médicaments contre l'hypertension, pensant que le seul problème réside dans cela. En fait, l'hypertension temporaire dans le VSD est très différente de l'hypertension réelle, qui doit être supprimée avec des médicaments spéciaux..

Avec VSD, la pression artérielle n'augmente souvent que du côté systolique, tandis qu'avec l'hypertension, la pression diastolique augmente également. En ce qui concerne l'épisodicité des manifestations, chez les patients hypertendus, les vaisseaux sont presque constamment en bon état et la pression n'est abaissée qu'à l'aide de moyens spéciaux.

Dans VSD, la pression monte pendant de courtes périodes, souvent lors de crises de panique dues à l'adrénaline, et se stabilise complètement à la fin de l'attaque et après un bon repos avec sommeil. Par conséquent, les médicaments pour le type hypertenseur de VSD sont classiquement divisés en trois groupes:

  1. Pour réduire la haute pression (si nécessaire).
  2. Pour soulager les crises de panique, qui provoquent une augmentation de la pression.
  3. Pour normaliser l'état d'esprit qui déclenche souvent des crises de panique.

Comme vous pouvez le voir, une chose découle de l'autre. Et si vous ne stockez de médicaments que pour le premier point, la pression augmentera encore périodiquement. Par conséquent, il est plus opportun de prêter attention aux deuxième et troisième points, puis le premier peut bientôt être supprimé..

Moyens pour abaisser la pression

Les médicaments suivants aideront à réduire de toute urgence les indicateurs d'hypertension artérielle:

  • Kapoten. Abaisse efficacement la pression artérielle, élimine les extrasystoles et détend les vaisseaux sanguins. Beaucoup de VVDshniki notent même que Kapoten se bat bien avec les crises d'adrénaline, bien que ce ne soit qu'un moment psychologique: lorsque la pression commence à diminuer, le patient se console - et l'attaque de panique passe. L'essentiel est de ne pas en faire trop. Avec une pression artérielle allant jusqu'à 140/100, il vaut mieux ne pas prendre un médicament aussi "puissant". Mais si une telle pression est toujours critique pour vous, vous pouvez mettre 1/4 de comprimé sous la langue. En cas de taux plus élevés, prenez un demi-comprimé ou un comprimé entier. Un surdosage s'accompagne d'une forte diminution de la pression artérielle et d'une perte de conscience.
  • Andipal. Un médicament léger et doux qui se boit à raison de 1 à 2 comprimés avec beaucoup d'eau. Convient pour éliminer la pression artérielle jusqu'à 140/100. L'effet, cependant, ne se produit qu'après environ 20 minutes - pendant ce temps, l'attaque peut se terminer heureusement. Mais il est très courant pour un VSD d'avoir sous la main un "placebo".
  • Corvalol (gouttes). Au cœur de ces gouttes se trouve le phénobarbital, qui met tout le système nerveux central sur les freins, tout en réduisant la pression. Mais avec une pression artérielle élevée (supérieure à 140/100), Corvalol est peu susceptible de fournir une aide rapide. Au moment d'une attaque, il est permis de boire jusqu'à 40 gouttes de médicament, mais vous ne devez pas en abuser. Le corps s'habitue rapidement au «bien», et bientôt la tension artérielle n'aura plus «peur» de Corvalol.

Attaques anti-panique

Les médicaments pour le type hypertensif de VSD impliquent nécessairement des médicaments pour l'élimination rapide de l'AP, en raison de laquelle il y a un saut de pression vers le haut. Il n'y aura pas de PA - il n'y aura pas de haute pression.

Les médicaments qui «calment» l'ouragan d'adrénaline sont appelés bêta-bloquants. Ils atténuent la sensibilité des récepteurs qui saisissent l'adrénaline et empêchent le corps de répondre à l'hormone de la peur. Et surtout, ils empêchent le cœur de souffrir de pics de tension artérielle, réduisant sa demande en oxygène..

  • Anaprilin est le médicament préféré de VSD, efficace et en même temps risqué. Il est relativement bon marché et vendu sans ordonnance, c'est pourquoi il vit dans presque tous les travailleurs du VVD dans la trousse de premiers soins. Cela vaut la peine de mettre cette pilule miracle sous la langue, car après 3 minutes, la panique est partie. Mais le danger d'un tel salut est qu'avec un apport fréquent, le corps commencera à équilibrer ses fonctions - une masse de nouveaux récepteurs se développera et l'adrénaline sera libérée trois fois plus..
  • Le bisoprolol et le carvédilol sont des bêtabloquants de nouvelle génération qui ne peuvent être pris qu'une fois par jour, sans craindre que l'hypertension ne perturbe l'activité du cœur. Mais si vous avez un pouls faible, ces médicaments sont risqués à prendre: ils ralentissent davantage le rythme cardiaque, ce qui peut être une autre raison de paniquer dans le VSD..
  • Phénazépam. Fort tranquillisant, garanti pour soulager les crises de panique.

Médicaments anti-anxiété à long terme

Les médicaments les meilleurs et les plus efficaces pour le type hypertenseur de VSD sont les médicaments pour le traitement à long terme prescrits par un psychothérapeute. Et dans la grande majorité des cas, ce sont des antidépresseurs du groupe ISRS..

Si le système nerveux central continue de glisser, vous pouvez vous gaver de premiers secours toute une vie, sans parvenir à une seule goutte de sens à la fin.

Mais le bon antidépresseur, antipsychotique ou tranquillisant peut améliorer considérablement la vie d'un patient. Et l'hypertension avec crises de panique appartiendra au passé.

  1. Tsipralex. Excellent antidépresseur avec un minimum d'effets secondaires.
  2. Azafen. Convient aux patients dont les crises d'hypertension sont moins fréquentes et moins douloureuses.
  3. Fluoxetine. Apaise bien le système nerveux central, grâce auquel la libération d'adrénaline et l'augmentation de la pression artérielle s'arrêtent.
  4. Asentra. Abaisse la tension artérielle, met le système nerveux central sur les freins, mais parfois les patients se transforment en coussins lorsqu'ils prennent ce médicament.
  5. Amitriptyline. Affecte toutes les manifestations du type hypertenseur de VSD, normalise la vie du patient.
  6. Paxil. Redonne confiance en soi au patient, joie de vivre et tension artérielle normale.

Toute sa vie pour sauver la situation sur place ou pour suivre un traitement complet et enfin se débarrasser du tourment - chacun décide par lui-même. Mais une chose est sûre: le type hypertenseur de VSD peut tôt ou tard conduire à une véritable hypertension, et alors le traitement sera plus sérieux et plus coûteux.

"alt =" Les meilleurs médicaments pour les VSD de type hypertensif ">

J'ai de l'anxiété et de la dépression sur fond de thyroïdite auto-immune et d'hypertension artérielle

Ces informations sont fournies à titre informatif uniquement. Si vous présentez l'un des troubles énumérés, il est préférable que vous consultiez un psychologue..

L'ESSENCE DU PROBLÈME:

J'ai de l'anxiété et de la dépression sur fond de thyroïdite auto-immune et d'hypertension artérielle.

Femme de plus de 45 ans. L'enseignement supérieur. Fonctionnaire d'Etat. Marié. Les conditions de vie sont satisfaisantes.

Je me sens mieux aujourd'hui qu'il y a 9 mois, car Je suis malade depuis environ un an. Il y avait une très forte faiblesse, peur de sortir, réticence à communiquer avec les gens, perte d'intérêt pour la vie, pour le travail, pour tout, j'ai dû quitter mon travail. Aujourd'hui, je m'inquiète parfois de la faiblesse, de l'incertitude et du refus de faire quelque chose que je faisais avec plaisir, de l'angoisse que ma santé se détériore. Un médecin ou un psychologue peut m'aider en me prescrivant le bon traitement et en m'aidant à me calmer avec de bons mots..

Je ressens de l'anxiété, de l'irritabilité, de la peur pour mes proches. L'état de santé est, disons-le, moyen. C'est mieux quand il fait beau, pire quand il fait mauvais. J'ai des MNT, des palpitations, rarement des maux de tête, des fluctuations de pression. Maladies chroniques: hypertension de stade 2, thyroïdite auto-immune (forme diffuse). Chérie passée. inspection récente, bonnes analyses. Récemment subi une intervention chirurgicale pour un fibroadénome.

L'humeur est meilleure qu'avant (c'est-à-dire au début de la maladie). Au début, il n'y avait aucune humeur du tout, l'apathie, la mélancolie, l'anxiété, l'irritation, les sautes d'humeur se produisent parfois. Les gens autour de vous le remarquent. Cela crée certaines difficultés pour moi - ne pas vouloir communiquer, aller quelque part, faire quelque chose. Je m'endors bien, mais la nuit, je me réveille souvent et je m'endors à nouveau. Les cauchemars commencent le matin. Un mauvais sommeil peut provoquer de la fatigue le matin, une transpiration des bras et des jambes. Au début de la maladie, je n'avais aucun appétit, maintenant ça va mieux, mais parfois quand l'état de santé général est mauvais et que mon appétit disparaît. Je n'essaye pas de trop manger, j'ai perdu environ 5 kg. Je ne bois pas de boissons alcoolisées. Je bois des médicaments tout le temps, mais uniquement selon les prescriptions des médecins. Je bois principalement des nootropiques, des tranquillisants en petites quantités. Que je sois accro ou non, je ne sais pas. Il me semble que si je ne bois pas, cela m'aggravera. Je bois un antidépresseur depuis 2 mois. Il me semble qu'il m'a fait me sentir mieux. Les performances, la concentration, la mémoire avant la maladie étaient meilleures. C'est un peu pire maintenant. A cause de cela, des problèmes sont survenus, c'était difficile de faire quelque chose, j'ai même dû quitter mon emploi (j'ai travaillé comme chef comptable). Quatre mois plus tard, quand ça s'est un peu amélioré, sur les conseils des médecins, j'ai retrouvé un travail plus facile, Dieu merci, je me débrouille. Dans les relations avec les gens, j'essaie d'éviter les conflits, même si parfois je ne les comprends pas, j'essaie de garder le silence, mes proches (mari et enfants) ne me comprennent pas toujours, ils ne croient pas toujours que je suis malade. Il y a probablement des détracteurs. Quand je me suis tourné vers les voyants, ils m'ont dit qu'ils m'avaient fait du tort pour que je ne travaille pas au travail. Parfois, il me semble que je peux lire les pensées des autres, ce que je pense se réalise souvent.

Je n'ai pas perdu connaissance. Étourdissant, le vertige était, j'avais peur de sortir. Cela s'est produit après que ma pression au travail a fortement augmenté à 180 et que j'ai été emmenée à l'hôpital. Après cela, je n'ai pas pu percevoir le monde tel qu'il est. Il y avait une peur que je meure ou devienne fou, maintenant ça arrive aussi, mais moins souvent. Tics nerveux. pas de bégaiement, pas d'incontinence urinaire, pas de crises convulsives.

Je suis marié, mais les relations intimes sont rares.

Les symptômes disponibles dépendent de la météo, de l'humeur, à mon avis, voire du cycle menstruel. Il n'y a pas de problèmes particuliers. Lorsque je m'inquiétais du résultat de l'opération, je me sentais très mal. Quand ils ont dit que le résultat était bon, je me sentais mieux.

Avant, j'étais actif, émotif, impulsif, confiant, sociable, persévérant, sensible, flexible, ouvert aux conflits. Et maintenant, au contraire, j'essaye d'empêcher tout cela, c'est-à-dire essayer d'être plus équilibré. Les amis me caractérisent du côté positif.
Réalisations: J'ai été apprécié au travail en tant que bon employé. Il n'y a pas eu de graves échecs.

Je suis tombé malade pour la première fois il y a 14 ans. Ensuite, ils ont été diagnostiqués avec des MNT, une faiblesse, une pression artérielle jusqu'à 140, un manque d'appétit, des palpitations, il y avait de tels symptômes. Après un long traitement, il semblait que tout cela avait disparu. Mais j'ai reçu des médicaments nootropes chaque année et cela m'a aidé. Et maintenant, il me semblait que rien ne m'aide. Depuis que je suis tombé malade en janvier dernier, j'ai suivi un traitement. Après cela, je me suis tourné vers le centre de diagnostic républicain. On m'a diagnostiqué une AIT (thyroïdite auto-immune), une forme diffuse et j'ai prescrit un médicament hormonal, je l'ai bu pendant 2 semaines, puis ma tension artérielle a fortement augmenté, puis la dose a été réduite à 25 mg, des médicaments supplémentaires ont été prescrits pour réduire l'anxiété et la dépression la nuit. Ça s'est un peu amélioré, puis j'ai été traité par un neurologue. Elle a reçu des sédatifs. Puis en septembre, elle a répété le traitement standard. Tout ce traitement a été réalisé pour une encéphalopathie discirculatoire sur fond d'ostéochondrose cervicale. La dépression a également été diagnostiquée. Il y a eu une lente amélioration, mais il n'y a pas eu de récupération complète. On m'a conseillé de voir un psychothérapeute. Il m'a dit: "Tu as été traité et tout est passé, tu n'as rien à craindre - dépression anxieuse" et a prescrit un antidépresseur, un nootropique et un anti-anxiété. Il semble qu'après deux mois, ça s'est amélioré, il y avait un appétit, une humeur, une envie de travailler.

J'ai toujours été exposé au stress lié au travail responsable, avec le décès de mon père suite à une maladie grave il y a 4 ans, au travail j'ai dû travailler avec un leader déséquilibré. L'enfance était mouvementée. Cela était dû au fait que mon père buvait, et maintenant le seul frère boit, ce qui m'inquiète beaucoup. Elle a étudié dans une école technique, puis par contumace dans un institut, a travaillé toute sa vie comme chef comptable, l'état matrimonial n'a pas changé. Il y a beaucoup d'amis proches.
Quand j'étais très malade, je voulais boire beaucoup de médicaments et mourir, mais ça n'en est pas venu à ça.

Je prends un antidépresseur et un tranquillisant. Ces drogues créent-elles une dépendance? La question de mon ami: est-ce qu'un antipsychotique crée une dépendance et combien de temps pouvez-vous le boire??
Les événements les plus importants de ma vie: j'ai obtenu mon diplôme avec distinction, je suis entré dans une école technique, j'ai commencé à travailler comme auditeur, je suis entré dans un institut, je me suis marié, j'ai donné naissance à deux enfants, j'ai obtenu un appartement. Le fils est diplômé de l'institut, la fille est entrée à l'institut, a changé de lieu de travail cette année. Tout a eu une influence positive.
Il n'y a pas de circonstances défavorables particulières. Le fils devrait être emmené dans l'armée. Je suis un peu inquiet à ce sujet, mais je me suis donné ma parole: si le résultat de l'opération est réussi, je ne me soucierai pas des autres vies non menaçantes et de la santé des personnes proches de moi. Jusqu'ici, je fais un peu. Merci d'avance.

Test de dépression de Beck - 7 points
Test de dépression de Zung - 46 points
Échelle d'anxiété de Sheehan - 51 points
Questionnaire caractérologique de K. Leonhard
1. Hypertime: 6 points.
2. Excitable: 20 points.
3. Émotif: 21 points.
4. Pédantique: 16 points.
5. Dérangeant: 21 points.
6. Cyclothymique: 21 points.
7. Démonstratif: 14 points.
8. Déséquilibré: 18 points.
9. Distant: 15 points.
10. Exalté: 24 points.

Vous écrivez que vous avez une forme diffuse de thyroïdite auto-immune et une maladie hypertensive du 2e stade. Dans ce contexte, la dépression et l'anxiété sont apparues (le niveau de dépression selon Zung - 46 points, le niveau d'anxiété selon Shihan - 51 points). Avec la thyroïdite auto-immune et l'hypertension artérielle, des états dépressifs anxieux se développent souvent. Vous êtes préoccupé par «l'humeur dépressive, la perte d'intérêt pour la vie, l'apathie, la mélancolie, l'anxiété et l'irritation». En raison de l'anxiété et de la dépression, il y avait une «peur de sortir seul dans la rue», le désir de communiquer avec les gens a disparu.

Les maladies telles que la thyroïdite auto-immune et l'hypertension artérielle sont des maladies psychosomatiques. Une maladie psychosomatique survient s'il existe une prédisposition héréditaire à cette maladie, des situations de vie stressantes et des traits de caractère contribuent.

La glande thyroïde produit des hormones qui vous aident à survivre à un stress prolongé. Ce mécanisme est inclus dans le travail lorsqu'une personne ne se sent pas en sécurité pendant des années. Vous écrivez que votre "enfance a été mouvementée. Elle était liée au fait que votre père buvait." Après la mort de votre père, pendant longtemps vous avez dû travailler avec un leader déséquilibré, et vous avez toujours été «exposé au stress du travail responsable». Vous vous inquiétez maintenant du fait que "votre seul frère boit". En tant que personne responsable et impressionnable (exaltation 24 points), les relations au travail et en famille ont une forte influence sur vous. La menace pour la sécurité est surmontée par l'effort de ses propres forces, se manifeste par la volonté de se préoccuper des autres. Cela se manifeste souvent sous la forme d'assumer des responsabilités maternelles vis-à-vis des jeunes frères et sœurs, ce qui conduit à une compensation pour leurs propres pulsions agressives..

Comme mentionné ci-dessus, les traits de caractère et la manière de réagir au stress jouent un rôle important dans la maladie psychosomatique..

Le refus de ses propres besoins, la volonté excessive d'aider, la modestie et la timidité, ainsi qu'une agressivité chroniquement réprimée sont au cœur du caractère du patient souffrant d'hypertension artérielle. Les personnes atteintes d'une maladie thyroïdienne sont autonomes et motivées. Confrontés à des difficultés insurmontables, ils ne renoncent pas à leurs responsabilités et n'abandonnent pas, comme les autres, mais au contraire surmontent trop activement les obstacles, ne prêtant pas attention à eux-mêmes et à leur santé. Les personnes atteintes d'une maladie thyroïdienne ont du mal à réaliser leur peur et nient leur besoin de dépendance. Ils montrent un engagement à vie pour un succès continu. Et le sens du devoir par rapport à leurs activités et à leur travail les conduit parfois à l'épuisement..

Avec une combinaison de thyroïdite auto-immune, d'hypertension artérielle et de trouble anxieux dépressif, il est important, en plus des traitements prescrits par un endocrinologue et un cardiologue, de suivre des traitements réguliers de la dépression et de l'anxiété avec un psychothérapeute. Il convient d'ajouter que la durée du traitement de la dépression et de l'anxiété est déterminée individuellement par le médecin-psychothérapeute, mais que, en règle générale, elle est d'au moins plusieurs mois. Vous avez déjà suivi un traitement similaire plus d'une fois, et c'est devenu plus facile pour vous.

Les antidépresseurs, les tranquillisants et les antipsychotiques créent-ils une dépendance, demandez-vous? Bien sûr, la réaction au médicament est très individuelle. Mais, il a été prouvé que la toxicomanie (c'est-à-dire la dépendance à une drogue) peut provoquer des drogues du groupe des tranquillisants. On pense que la dépendance aux antidépresseurs et aux antipsychotiques ne se produit pas même après des mois et des années de traitement. Pas moins important que de prendre des médicaments, développer votre propre attitude consciente envers votre santé.

Une conversation médicale, combinée à une psychothérapie correctement menée, peut aider à développer un style de vie et une attitude envers sa santé qui n'entraîneraient aucun risque de détérioration. Il est souhaitable que vous compreniez quelles situations, difficultés et conflits entraînent une augmentation de votre tension artérielle et apprenez à contrôler vos succès et vos échecs. La question clé est de savoir comment se détendre, mener un rythme de vie moins stressant, moins s'inquiéter et s'inquiéter des relations en famille et au travail..

APPLICATION DES ANTI-DÉPRESSANTS en cardiologie

Le plus souvent, les cardiologues doivent utiliser des antidépresseurs pour diverses conditions dépressives. Selon des auteurs étrangers, la fréquence des troubles dépressifs chez les patients thérapeutiques hospitalisés est de 15 à 36%, chez les patients atteints d'ischémie

Le plus souvent, les cardiologues doivent utiliser des antidépresseurs pour diverses conditions dépressives. Selon des auteurs étrangers, la fréquence des troubles dépressifs chez les patients thérapeutiques hospitalisés est de 15 à 36%, chez les patients atteints de cardiopathie ischémique (IHD) - 16 à 23%. Dans la période post-infarctus, avec des rechutes d'angine de poitrine, ainsi qu'en relation avec un pontage coronarien, une anxiété, une cardiophobie se produisent souvent et, à l'avenir, une dépression secondaire se forme souvent.

La dépression (quelle que soit son origine), qui s'est développée dans le contexte d'une maladie somatique sévère, aggrave considérablement son évolution et la rééducation du patient. Plusieurs études ont montré que les symptômes de la dépression sont des prédicteurs fiables de la mortalité par maladie cardiovasculaire après un infarctus du myocarde. Selon N. Frasure-Smith et al. (1991, 1993), les symptômes dépressifs identifiés après un infarctus du myocarde augmentent significativement le risque de décès ou d'infarctus du myocarde récidivant, même si d'autres facteurs de risque sont pris en compte (notamment dysfonctionnement ventriculaire gauche, antécédents d'infarctus du myocarde, fréquence des extrasystoles ventriculaires).

D'autre part, parfois avec la dépression, les plaintes somatiques et les symptômes fonctionnels sont si répandus dans le tableau clinique que l'interniste ne suppose même pas que le patient a un trouble mental. Selon l'OMS, plus de la moitié des patients souffrant de dépression sont traités par des médecins généralistes et ne sont pas portés à l'attention des psychiatres. De telles dépressions, appelées larvées ou somatisées, se produisent sous le couvert de divers symptômes somatovégétatifs, et les manifestations réelles de la dépression sont atypiques. Cela conduit souvent à des erreurs de diagnostic, et des examens supplémentaires épuisants et un traitement inefficace à long terme déçoivent à la fois le patient et le médecin. Ces équivalents somato-végétatifs sont extrêmement divers et comprennent divers syndromes douloureux (cardialgie, maux de tête, névralgies, etc.), imitant souvent une pathologie grave; diminution ou augmentation de l'appétit et, par conséquent, perte ou gain de poids, troubles du sommeil, crises végétatives et un certain nombre d'autres troubles.

Les principaux signes de dépression sont la mauvaise humeur, le manque d'intérêt ou un sentiment de satisfaction, une fatigue accrue; à plus - une diminution de la capacité de concentration, une faible estime de soi et le doute de soi, la culpabilité, l'autodérision, une vision sombre et pessimiste de l'avenir, des pensées ou des actions suicidaires, des troubles du sommeil (souvent un réveil précoce), de l'appétit. Avec les maladies chroniques à long terme, dont l'étiologie ne peut être identifiée, se produisant avec des exacerbations spontanées périodiques, le médecin doit toujours penser à la présence d'une dépression masquée.

Parmi les conditions nécessitant l'utilisation de médicaments psychotropes, en particulier les antidépresseurs, il faut mettre en évidence des crises végétatives (crises de panique). Dans la pratique d'un médecin généraliste et d'un cardiologue, des conditions paroxystiques sont souvent rencontrées, accompagnées d'anxiété, de peur de la mort, de cardialgie, de palpitations, de sensation de manque d'air et d'autres manifestations mentales et somatiques. Ces patients sont souvent hospitalisés dans les services de cardiologie des hôpitaux avec un diagnostic erroné d'angor d'effort. Tout d'abord, il est nécessaire d'établir clairement si le patient a une maladie des organes internes avec une tendance aux manifestations paroxystiques (par exemple, tachycardie paroxystique, fibrillation auriculaire, phéochromocytome, asthme bronchique, etc.) ou s'il s'agit de crises de panique avec une variété de symptômes somatiques associés à une activité accrue le système nerveux autonome. À l'exclusion de la pathologie organique, il faut penser que le patient a un trouble mental, se manifestant sous la forme d'attaques de panique. De telles crises surviennent rarement isolément, elles sont alors considérées dans le cadre du trouble panique. Beaucoup plus souvent, ils se produisent dans le contexte de la dépression, sont combinés à diverses phobies - peurs prononcées et persistantes ou non motivées, par exemple, la peur des espaces ouverts (agoraphobie) ou fermés (claustrophobie), la peur des situations sociales, la prise de parole en public (phobie sociale), etc..

Enfin, les antidépresseurs sont utilisés pour certains troubles du sommeil. Traditionnellement, le temps de sommeil (environ un tiers de la vie d'un patient) n'entre pas dans le cadre de l'analyse et du diagnostic d'un médecin. Dans le même temps, le sommeil n'est pas seulement un état d'activité réduite: il joue un rôle unique dans le maintien des fonctions vitales d'un organisme vivant. AI Barder (1975), au cours d'études spéciales, a identifié un groupe de maladies, dont l'angine de poitrine, l'infarctus du myocarde, l'hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux et certaines autres maladies, associées de manière fiable aux troubles du sommeil. Selon Mittlmen et al. (1999), 20% des cas d'infarctus du myocarde et 15% des cas de mort subite surviennent pendant le sommeil (entre minuit et 6 heures du matin). De plus, les infarctus du myocarde nocturnes ont une évolution plus sévère et sont plus souvent mortels..

D'autre part, les crises d'angine de poitrine se produisent également fréquemment la nuit et provoquent à leur tour des troubles du sommeil. Dans les travaux de O. Masagtur et al. (1995) ont démontré que le stress émotionnel chez les patients atteints de maladie coronarienne augmente sensiblement le soir et la nuit en raison de la peur de la récidive de la crise d'angine et de la mort pendant le sommeil.

De plus, selon Hung et al. (1993), chez 5 à 9% de la population en âge de travailler, il y a un arrêt complet de la respiration pendant le sommeil durant 10 secondes ou plus - apnée obstructive du sommeil. Ces crises jouent un rôle dans le développement de l'infarctus du myocarde et de la mort subite dans la maladie coronarienne, car l'hypoxémie qui en résulte peut provoquer une ischémie myocardique. Des preuves solides à ce sujet sont venues des chercheurs du Stanford Group. L'angine de poitrine et les modifications du segment QT coïncident dans le temps avec des périodes d'apnée obstructive sévère du sommeil, accompagnées d'épisodes de désaturation sanguine. Tout cela affecte négativement le processus de rééducation des patients atteints d'infarctus du myocarde..

Ainsi, les principales indications pour l'utilisation des antidépresseurs dans la pratique cardiaque sont les troubles dépressifs, ainsi que les crises végétatives (crises de panique) et les troubles du sommeil..

La nécessité de traiter les dépressions mineures par les médecins généralistes est due, d'une part, à la forte prévalence de ces maladies et, d'autre part, à la réticence obstinée de nombreux patients à se rendre dans des institutions psychoneurologiques. Lorsqu'il décide de l'auto-surveillance d'un patient souffrant de dépression, le médecin généraliste doit exclure les conditions suivantes qui nécessitent des soins psychiatriques spécialisés obligatoires: pensées suicidaires qui peuvent ne pas être activement exprimées par les patients, mais lorsqu'elles sont interrogées, elles se retrouvent sous une forme active ou passive (par exemple, «il sous la voiture et souffrir "); idées délirantes (généralement culpabilité, hypocondriaque ou accusations), hallucinations; indications de maladies mentales antérieures; état somatique sévère nécessitant des soins particuliers lors du choix d'une thérapie psychotrope; grossesse.

Après un examen physique exhaustif, le médecin doit analyser attentivement les caractéristiques psychopathologiques de la maladie afin de choisir la thérapie la plus appropriée. Le traitement de la dépression dans le réseau médical général est effectué principalement à l'aide de médicaments, mais une simple conversation explicative permet non seulement de calmer le patient, mais également d'assurer son adhésion à la thérapie recommandée.

Les contre-indications à la nomination d'antidépresseurs sont des maladies aiguës du foie et des reins (en tenant compte de leur biotransformation et de leur excrétion), des organes hématopoïétiques, des troubles de la circulation cérébrale, des malformations cardiaques décompensées, des crises convulsives et quelques autres maladies somatiques graves.

Sécurité de la thérapie

Actuellement, il existe déjà une vaste sélection de différents antidépresseurs, et leur gamme continue de s'étendre régulièrement. Aujourd'hui, il existe de nombreuses classifications différentes d'antidépresseurs. Ces classifications sont basées sur les caractéristiques de la structure chimique, du métabolisme, des mécanismes d'action sur le système des neurotransmetteurs, etc. Lerivon, etc.).

Les antidépresseurs classiques (tricycliques, tétracycliques) ont le plus grand effet thérapeutique, mais en même temps ils ont la gamme d'effets secondaires la plus large et la plus prononcée (associée principalement à l'effet anticholinergique). À cet égard, il est souvent nécessaire de refuser le traitement, chez de nombreux patients, il est impossible d'atteindre une dose thérapeutique suffisante. En raison de l'effet anticholinergique prononcé, les antidépresseurs tricycliques peuvent provoquer de la constipation, des difficultés à uriner, une vision trouble (troubles de l'accommodation). Lors de l'utilisation de ces agents chez des patients atteints de maladies cardiovasculaires, il convient de garder à l'esprit que les antidépresseurs tricycliques ont tendance à s'accumuler dans le muscle cardiaque, où leur concentration est plus de 100 fois plus élevée que dans le plasma sanguin. Une augmentation de la mortalité par troubles cardiovasculaires est associée à un surdosage d'antidépresseurs tricycliques; à doses thérapeutiques, ils peuvent entraîner une extension des intervalles PQ, QRS, QT, qui s'explique par leur activité de type quinidine..

Les inhibiteurs irréversibles de la MAO (nialamide) sont actuellement utilisés extrêmement rarement en raison du risque élevé d'interactions médicamenteuses, de réactions à la tyramine ou de «fromage» et du développement de complications graves.

Les antidépresseurs modernes ont une efficacité comparable aux antidépresseurs traditionnels, mais ils ont beaucoup moins d'effets secondaires, ils sont beaucoup plus sûrs et plus faciles à utiliser. Ceux-ci comprennent les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS) - fluoxétine (Prozac), citalopram (cipramil), fluvoxamine (fevarin), sertraline (zoloft), paroxétine (paxil), ainsi que des médicaments d'un autre mécanisme d'action - tianeptine (Coaxil), miansérine (lérivon), moclobémide (aurorix), bupropion, etc. Lors d'un traitement par antidépresseurs sérotoninergiques, la complication la plus grave, notamment en cas d'utilisation de doses élevées, est le développement d'un syndrome sérotoninergique. Les manifestations initiales du syndrome affectent principalement le tractus gastro-intestinal et le système nerveux. Caractérisé par des bouillonnements et des coliques dans l'abdomen, de la diarrhée, des nausées et d'autres troubles dyspeptiques. Les symptômes neurologiques comprennent des tremblements, une dysarthrie, une hypertonie musculaire et des contractions myocloniques. La symptomatologie principale est réversible et disparaît rapidement après réduction de dose ou arrêt des antidépresseurs.

En pratique cardiologique, l'utilisation des ISRS est sans aucun doute préférable en raison de leur plus grande sélectivité et de leur meilleure tolérance. Cependant, même ici, il existe certaines différences dans la tolérabilité de ces médicaments, principalement en raison de la sélectivité de l'action principale. Dans ce sous-groupe, la sélectivité la plus élevée est celle du citalopram (cipramil), qui est le médicament le plus sûr à utiliser. Par exemple, l'effet du citalopram sur la conduction cardiaque et la repolarisation a été évalué dans une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, à laquelle 23 personnes ont participé. De plus, Soren L.R. et coll. (1999) ont évalué rétrospectivement plus de 6 000 ECG pris chez 1 460 patients entre 1978 et 1996 au cours de trois études randomisées en double aveugle; Parmi ceux-ci, 1789 ECG ont été réalisés pendant le traitement par le citalopram. Les résultats des études ont montré que l'effet du citalopram sur les paramètres électrocardiographiques ne se manifestait que sous la forme d'une légère diminution de la fréquence cardiaque (moins de 8 battements par minute). Il n'y avait pas d'effet significatif du médicament sur la durée des intervalles PQ, QRS et QT, c'est-à-dire que le citalopram n'a pas d'effet notable sur les processus de conduction cardiaque et de repolarisation..

Un autre avantage important des antidépresseurs modernes est leur interaction minimale avec d'autres médicaments, y compris ceux utilisés dans le traitement des maladies cardiovasculaires. Le rôle le plus important à cet égard est joué par le cytochrome P450, qui est impliqué dans le métabolisme de divers médicaments (tableau 1).

Les médicaments qui inhibent plus d'un isomère du cytochrome P450 interagissent davantage avec d'autres médicaments. L'effet des ISRS sur divers isomères du cytochrome P450 est présenté dans le tableau. 2. Sur la base de ces données, on peut soutenir que la probabilité la plus faible d'interactions médicamenteuses est observée lors de l'utilisation du citalopram.

Les principes de base du traitement antidépresseur sont valables pour les antidépresseurs classiques et modernes.

  • Il est nécessaire d'utiliser des doses thérapeutiques adéquates qui, pour les antidépresseurs classiques (tricycliques, quatre cycliques), peuvent atteindre 150 à 300 mg par jour. Le traitement avec ces antidépresseurs commence par de petites doses (25-50 mg par jour), avec une bonne tolérance, la dose est progressivement augmentée jusqu'à l'apparition d'un effet positif ou secondaire. En pratique somatique générale, il n'est pas recommandé d'utiliser une dose supérieure à 75-100 mg par jour, car avec une augmentation ultérieure de la dose, le risque de complications diverses, à la fois somatiques et neuropsychiatriques, augmente (par exemple, le risque de délire cholinolytique chez les personnes âgées). Si le traitement avec la dose indiquée est inefficace, la consultation d'un psychiatre est nécessaire. Pour les antidépresseurs modernes, les doses sont généralement fixes et diffèrent selon le type de médicament..
  • L'effet du traitement antidépresseur n'apparaît pas immédiatement, mais dans les 1 à 3 semaines suivant le début du traitement.
  • Si à la quatrième semaine de traitement, le traitement n'a pas d'effet, la première étape consiste à s'assurer que la dose thérapeutique a été atteinte. Seulement dans ce cas, on peut considérer que le médicament est inefficace et doit donc être remplacé par un autre (dans ce cas, une consultation psychiatrique est nécessaire).
  • Le traitement de la dépression doit être effectué pendant une longue période, de 4 à 6 mois à plusieurs années, en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie; le retrait précoce du médicament, même dans un contexte de bien-être clinique, peut entraîner une rechute de la maladie. Dans ce cas, la dose du médicament doit être maintenue au même niveau et seulement si nécessaire (effets secondaires) peut être réduite, mais pas plus de 25-30%.

Les médicaments de choix pour le traitement de la dépression avec symptômes somatiques sont ceux qui ont le moins d'effets secondaires. Ces médicaments comprennent des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine, en particulier le citalopram (cipramil) à une dose de 20 mg par jour, la sertraline (zoloft) à une dose de 50 à 100 mg par jour, ainsi que des médicaments de structure chimique différente: coaxil à une dose de 25-37, 5 mg par jour, miansérine (lerivon) à une dose allant jusqu'à 100 mg par jour et doxépine (sinequan) à une dose allant jusqu'à 150 mg par jour.

En cas de dépression anxieuse, on utilise des médicaments ayant un effet sédatif ou anxiolytique: amitriptyline à une dose allant jusqu'à 75-100 mg par jour, citalopram (cipramil) à une dose de 20 mg par jour, Coaxil à une dose de 37,5 mg par jour, miansérine (lérivon) à une dose jusqu'à 100 mg par jour; ou médicaments équilibrés: ludiomil à une dose allant jusqu'à 100 mg par jour, fevarine à une dose de 50 à 100 mg par jour, zoloft à une dose de 50 à 100 mg par jour, Paxil à une dose de 20 mg par jour.

Si la dépression s'accompagne d'anxiété, d'irritabilité, de paroxysmes autonomes (attaques de panique), il est conseillé d'associer des antidépresseurs à des tranquillisants ou d'utiliser des médicaments combinés, tels que l'amixide (amitriptyline + chlordiazépoxide). Les tranquillisants ne sont pas prescrits si le patient a des pensées suicidaires, car cela facilite le suicide..

Dans le cas d'une prédominance d'apathie et d'anergie dans la structure de la dépression, il est conseillé d'utiliser des médicaments à effet activateur: mélipramine à une dose allant jusqu'à 100 mg par jour, Prozac à une dose de 20 mg par jour, moclobémide (Aurorix) à une dose de 300 mg par jour. En cas de dépression apathoadynamique avec signes d'asthénie, difficultés de concentration et de réflexion, il est conseillé d'ajouter des nootropiques.

Dans le traitement des crises de panique, surtout si elles se développent dans un contexte de dépression, en combinaison avec des phobies, l'utilisation d'antidépresseurs est également d'une grande importance. Le traitement de ces troubles est à long terme. Le plus efficace est l'utilisation d'antidépresseurs en association avec une psychothérapie. Pour choisir la bonne tactique thérapeutique, la consultation d'un psychiatre est nécessaire. Dans une telle situation, il est conseillé d'utiliser le cipramil, l'imipramine, l'anafranil, le zoloft, la fevarine, la fluoxétine et d'autres médicaments; les tranquillisants ont un rôle de soutien. La présence d'un effet anxiolytique distinct dans le cipramil le rend plus efficace dans les crises de panique..

Le tsipramil est l'un des médicaments qui peuvent être utilisés pour corriger les troubles du sommeil chez les patients atteints d'infarctus du myocarde, en particulier à l'âge moyen. Ses avantages incluent l'absence d'effet négatif sur la respiration du patient, ce qui est important en relation avec la possibilité d'apnée obstructive du sommeil. De plus, comme le montrent certaines études, les antidépresseurs - inhibiteurs de la recapture de la sérotonine peuvent légèrement réduire l'indice d'apnée du sommeil. Tsipramil a la capacité de normaliser la structure du sommeil, d'augmenter son efficacité et de réduire le temps d'endormissement, ce qui rend ce médicament très prometteur pour la correction médicamenteuse des troubles du sommeil dans l'infarctus du myocarde..

A. L. Vertkin, docteur en sciences médicales, professeur
A. V. Topolyansky
O. V. Lyubshina

Traitement de la dépression dans l'hypertension (sur le modèle du médicament Plizil)

V.E. Medvedev, F.Yu. Kopylov, E.A. Makukh

Les états dépressifs sont la forme la plus courante de pathologie mentale chez les patients des établissements de médecine générale (et surtout cardiologiques), tant en ambulatoire qu'en réseau hospitalier. La fréquence de la dépression chez ces patients varie de 20 à 45%

Le spectre des troubles affectifs chez les patients cardiaques est très varié: avec les dépressions nosogéniques et les psychogénies non associées à l'effet stressant de la maladie somatique, des états hypothétiques sont révélés en raison de divers facteurs biologiques (cycle reproductif de la femme, dynamique de la pathologie somatique), ainsi que des phases de trouble affectif saisonnier avec dominance des symptômes somatovégétatifs, dépression endogène autochtone [1, 2,

Il a été établi que les médicaments de choix dans le traitement des troubles affectifs chez les patients cardiaques sont les antidépresseurs du groupe des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS), comparables aux antidépresseurs tricycliques (ATC) en termes d'efficacité, mais pratiquement dépourvus de leurs effets secondaires négatifs. Par conséquent, le développement et l'introduction d'une grande quantité les antidépresseurs du groupe ISRS et leurs modifications génériques élargissent la possibilité de sélectionner un médicament le plus approprié non seulement pour les caractéristiques psychopathologiques de la dépression, mais aussi pour la pathologie somatique concomitante. En même temps, les caractéristiques d'un thymoanaleptique telles que la tolérance et la sécurité sont mises en évidence..

Dans la plupart des études psychopharmacologiques, l'évaluation de ces paramètres repose sur la généralisation des données sur les effets secondaires des antidépresseurs obtenues lors de l'étude de médicaments chez des patients somatiquement aisés. Le programme d'étude de ces médicaments psychotropes vise à accumuler des données sur l'utilisation de thimo-naleptiques génériques chez les patients atteints de maladies somatiques, réalisé par des employés du département d'étude de la pathologie mentale limite (chef - académicien de RAMS A.B.Smulevich) du Centre national pour les problèmes des sciences médicales RAMS A.S. Tiganov) et la Clinique de cardiologie (chef - prof. A.L. Syrkin) MMA eux. I.M.Sechenov (recteur - Académicien de RAS et RAMS M.A.Paltsev). Au cours de la mise en œuvre de ce programme, une étude a été menée sur la tolérance, l'innocuité et l'efficacité de Plizil (paroxétine), l'un des ISRS aux effets somatotropes. Ainsi, selon un certain nombre d'études, la paroxétine aide à réduire l'agrégation plaquettaire, ce qui empêche la formation de thrombus et a un effet protecteur sur l'endothélium vasculaire [2, 10, 12], de plus, contrairement aux antidépresseurs qui inhibent la captation de la noradrénaline, la paroxétine supprime les antihypertenseurs beaucoup plus faibles -effets actifs de la guanéthidine et contribue à améliorer la régulation du système cardiovasculaire [12].

La paroxétine est bien absorbée et métabolisée après le premier passage dans le foie. Les principaux métabolites de la paroxétine sont des produits polaires et conjugués d'oxydation et de méthylation, qui sont rapidement excrétés par l'organisme, ont une faible activité pharmacologique et n'affectent pas son effet thérapeutique. Lorsque la paroxétine est métabolisée, l'absorption sélective de la sérotonine par les neurones en raison de son action n'est pas perturbée.

La concentration d'équilibre est atteinte 7 à 14 jours après le début du traitement. L'excrétion de la paroxétine inchangée dans l'urine est généralement inférieure à 2% de la dose, les métabolites représentant environ 64%; l'intestin excrète environ 36% de la dose. La demi-vie varie, mais est généralement d'environ

Les données sur l'utilisation de génériques de paroxétine chez les patients cardiaques sont peu nombreuses et n'incluent pas d'informations sur l'effet du médicament sur les principaux paramètres hémodynamiques, mais on peut supposer que Plizil sera efficace dans le traitement de la dépression chez les patients atteints de pathologie cardiovasculaire, en particulier d'hypertension artérielle ( AG).

Étudier le design

L'étude prospective a inclus des hommes et des femmes âgés de 18 à 60 ans qui étaient en traitement hospitalier ou ambulatoire à la clinique de cardiologie de l'Académie médicale de Moscou. IM Sechenov avec un degré d'hypertension documenté dans le cadre d'une hypertension essentielle. Tous les patients répondaient aux critères suivants: présence de dépression répondant aux critères diagnostiques de la CIM-10 pour les troubles affectifs (P3.0-B3.9); la nécessité d'une thérapie thymoanaleptique; consentement éclairé à participer à l'étude. L'échantillon comprenait des patients avec des paramètres somatiques stables et des doses correspondantes de thérapie somatotrope [diurétiques (hypothiazide, 21 observations), inhibiteurs de l'ECA (énalapril, 11 observations), antagonistes calciques (amlodipine, 8 observations), bêtabloquants (métoprolol, 6 observations), acide acétylsalicylique (12 observations), nitrates prolongés (dinitrate d'isosorbide, 3 observations)], établi au moins 2 semaines avant l'inclusion du patient dans l'étude.

Les patients présentant une schizophrénie manifeste, des troubles délirants chroniques ont été exclus; les patients présentant des signes de dépendance aux substances psychoactives; lésions organiques du système nerveux central; une tendance aux réactions allergiques (y compris des signes vérifiés d'hypersensibilité à la paroxétine dans les antécédents); une histoire de crises; les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les patientes ayant participé à des études dans les 8 semaines précédant cette étude. Les patients présentant des signes d'état somatique sévère ou instable (hépatique et / ou rénal, insuffisance cardiaque, maladies du système cardiovasculaire avec tendance à l'hypotension et / ou présentant des symptômes d'orthostatisme, syndrome coronarien aigu, angine de poitrine de la classe fonctionnelle - FC, formes secondaires d'hypertension) ont également été exclus. cardiopathie valvulaire, troubles du rythme et de la conduction, néoplasmes malins).

Plizil a été prescrit pendant 4 semaines une fois par jour avant les repas. La dose quotidienne pendant les 5 premiers jours de traitement était de: 10 mg (1 à 2 jours), 20 mg (3 à 5 jours). A partir du jour du traitement, la dose a été titrée individuellement à une dose efficace, allant de 20 à 60 mg / jour, avec une dose moyenne de 40 mg / jour..

La dynamique de l'état du patient a été enregistrée lors de 4 visites hebdomadaires. Les méthodes d'évaluation de l'état des patients étaient des échelles d'évaluation standard (Hamilton Depression Rating Scale - HDRS et Clinical General Impression Scale - CGI). Le critère d'efficacité était une diminution de 50% ou plus des valeurs moyennes de base sur l'échelle HDRS, des indicateurs d '«amélioration significative» ou «d'amélioration marquée» sur l'échelle CGI-I, ainsi que des scores CGI-S.

Antidépresseurs pour l'hypertension

Symptômes de l'hypertension de grade 1 et méthodes de traitement

Combattre sans succès avec HYPERTENSION pendant de nombreuses années?

Chef de l'Institut: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de guérir l'hypertension en prenant tous les jours.

L'hypertension de 1 degré, ses symptômes et son traitement méritent une attention particulière. Habituellement, les problèmes de tension artérielle apparaissent chez les personnes âgées, mais maintenant la maladie «rajeunit». Ignorer les symptômes alarmants provoque le développement de complications graves, telles que les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques. Cependant, si le traitement est commencé à temps, la situation peut être sensiblement améliorée. Comment traiter l'hypertension de grade 1? Quels médicaments peuvent aider à contrôler la tension artérielle?

informations générales

Pour le traitement de l'hypertension, nos lecteurs ont utilisé avec succès ReCardio. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

Hypertension 1 degré - qu'est-ce que c'est? Il s'agit d'une maladie caractérisée par une augmentation de la pression artérielle. D'une autre manière, on parle d'hypertension artérielle (AH). Il est diagnostiqué à l'aide de tests de laboratoire et d'examens médicaux. Même chez une personne en bonne santé, la pression monte et descend.

Ceci est influencé par de nombreux facteurs:

  • stress;
  • rythme de vie;
  • état général du corps.

Par exemple, lors de la pratique d'un sport, il grandit et pendant le repos / sommeil, au contraire, il diminue. Les indicateurs de l'ordre de 140/90 sont considérés comme normaux. S'ils sont plus élevés, on peut parler du développement du stade 1 de l'hypertension.

Est-il possible de guérir une hypertension de grade 1? Vous pouvez, si vous remarquez un problème et consulter un médecin en temps opportun. Le traitement dépendra du bien-être de la personne et du degré des symptômes. La présence d'une maladie peut être déterminée par ses symptômes caractéristiques, dont le principal est une augmentation systématique de la pression artérielle.

Cette maladie appartient au groupe pulmonaire. Cela n'affecte pratiquement pas l'état des autres organes. L'hypertension de degré 2 est considérée comme plus dangereuse. Au troisième, certains organes commencent à s'affaisser.

Symptômes et complications

Comme mentionné ci-dessus, le principal symptôme est l'hypertension artérielle..

  • yeux flous;
  • vertiges;
  • mal de tête à l'arrière de la tête;
  • bruit dans les oreilles;
  • tachycardie;
  • fatigue;
  • une sensation de lourdeur dans les membres supérieurs et inférieurs;
  • transpiration excessive;
  • gonflement des membres supérieurs et inférieurs;
  • problèmes de mémoire.

Si des symptômes d'hypertension de grade 1 commençaient à apparaître de plus en plus souvent, il est nécessaire de commencer à mesurer la pression (deux fois par jour). Il est conseillé de le faire le matin avant de se lever et le soir entre 16 et 17 heures. Si les indicateurs restent surestimés pendant plusieurs jours, vous devriez consulter un médecin.

L'hypertension artérielle du 1er degré se manifeste très faiblement. Par conséquent, de nombreuses personnes ne font pas attention aux maladies bénignes. Ils ne sont pas pressés de consulter un médecin, ce qui entraîne des complications..

Parmi eux se trouvent:

  1. Dyspnée.
  2. Troubles du système urinaire. Les reins ne font pas face à leurs fonctions. Pour cette raison, une grande quantité de liquide s'y accumule. De plus, les produits de dégradation de l'urée ne sont pas excrétés par l'organisme, ce qui entraîne son empoisonnement..
  3. Détérioration de l'état des vaisseaux sanguins, entraînant de graves maux de tête.
  4. Accident vasculaire cérébral.
  5. Crise cardiaque.
  6. Problèmes de vue.
  7. Angine de poitrine.

Raisons du développement de la pathologie du danger

L'hypertension (AH) 1 degré se développe pour de nombreuses raisons:

  • Mauvaises habitudes, comme fumer.
  • Mauvaise nutrition. Consommation excessive d'aliments trop gras, épicés, etc..
  • Activité physique insuffisante ou effort intense.
  • L'hypertension (ou hypertension) du premier degré touche le plus souvent les femmes de plus de 50 ans et les hommes de plus de 65 ans.
  • Si l'un des proches souffrait d'une maladie, la probabilité de la rencontrer augmente.
  • La période de naissance d'un enfant. De nombreux changements ont lieu dans le corps d'une femme enceinte. Premièrement, le fond hormonal change. Deuxièmement, la charge augmente. Troisièmement, l'état émotionnel devient très instable. Tous ces facteurs conduisent ensemble à une augmentation de la pression..
  • Prendre des médicaments pour lesquels l'hypertension est un effet secondaire. Ceux-ci incluent les compléments alimentaires, les contraceptifs, etc..
  • Stress fréquent. Ils sont caractérisés par une tachycardie et la libération de grandes quantités d'adrénaline dans le sang. Cette substance resserre les vaisseaux sanguins.
  • Diabète.
  • Taux de cholestérol élevé.
  • Maladie du rein.
  • Pathologies de la thyroïde et des glandes surrénales.
  • Changement climatique soudain.
  • Une grande quantité de sel dans l'alimentation. Son excès retient l'eau dans l'organisme et provoque des spasmes artériels..
  • Manque de sommeil et fatigue extrême.

Une combinaison de plusieurs de ces facteurs conduit au développement d'une hypertension de grade 1. L'hypertension artérielle de 1 degré comporte 4 risques.

Il s'agit d'une valeur dont la valeur dépend de la pression et de certains facteurs:

  • tabagisme et consommation excessive d'alcool;
  • en surpoids;
  • taux de sucre dans le sang;
  • hérédité;
  • âge;
  • taux de cholestérol;
  • la présence d'autres maladies.

On peut dire que les risques sont la probabilité de complications qui affecteront les organes internes:

  1. Risque 1 - la probabilité de complications au cours de la prochaine décennie est de 15%.
  2. Risque de maladie de grade 1 2-15-20%.
  3. Risque 3 - les complications apparaîtront avec une probabilité de 20 à 30%.
  4. Risque 4 - de 30% ou plus.

Pour une maladie de 1 degré, les symptômes de risque 1 et 2 sont caractéristiques. Pour l'étape 2, ils montent.

Méthodes de diagnostic

L'examen du corps se fait de plusieurs manières, de l'utilisation d'un tonomètre à des analyses en laboratoire:

  1. Contrôle de la pression à l'hôpital ou à domicile. Il est recommandé de le faire 3 fois par jour..
  2. Ultrason. L'examen échographique permet d'évaluer l'efficacité des reins et d'identifier la présence de tumeurs surrénales. En cas d'hypertension, du liquide peut s'accumuler dans ces organes..
  3. Cardiographie ECHO. Une méthode de diagnostic qui vous permet d'évaluer le travail du cœur.
  4. IRM du cerveau. L'imagerie par résonance magnétique vous permet de voir s'il existe des troubles du fonctionnement des tissus nerveux parmi les causes du développement de la maladie.
  5. Utilisation d'un phonendoscope. Détermine la présence d'un souffle cardiaque.
  6. ECG. Un électrocardiogramme vous permet d'évaluer plus précisément le travail du cœur à une certaine période de temps.
  7. Échographie Doppler. L'échographie, qui montre comment le sang se déplace dans les vaisseaux sanguins.
  8. Artériographie. Examen aux rayons X, qui peut montrer l'état des artères, s'il y a des plaques de cholestérol, etc..

Et il est également recommandé de consulter un optométriste. Les yeux, comme le cœur, sont un autre organe qui peut être affecté par l'hypertension. Il existe de nombreuses veines dans la rétine, dont l'expansion a souvent des conséquences irréversibles..

Certains tests peuvent être prescrits par le médecin traitant:

  • analyse d'urine générale;
  • test sanguin;
  • test sanguin pour la biochimie;
  • analyse des niveaux hormonaux chez les femmes.

Les résultats aideront à évaluer plusieurs facteurs importants:

  1. Comment sont les glucides et le métabolisme.
  2. Niveau de glucose.
  3. Activité rénale.
  4. Échange d'éléments tels que sodium, potassium, calcium.
  5. Cholestérol.
  6. Le niveau de dommages au muscle cardiaque et aux vaisseaux sanguins.
  7. Prolactine, progestérone, taux de testostérone, etc..

Sur la base des résultats de l'examen, un traitement sera prescrit.

Consommation de médicaments et régime

Ils sont de 3 types:

  1. Médicaments neurotropes. Aide à faire face au stress et à se calmer. Ce groupe comprend les tranquillisants, les antidépresseurs, les sédatifs.
  2. Diurétiques ou diurétiques. Ces comprimés pour l'hypertension du 1er degré éliminent l'excès de liquide et de sel du corps. Grâce à cela, non seulement la pression diminue, mais aussi le gonflement disparaît..
  3. Moyens de vasodilatation.

Le traitement de l'hypertension de grade 1 implique également un changement de mode de vie, notamment - régime.

Il est recommandé de mettre l'accent sur les produits d'origine végétale:

  • karkade et thé vert;
  • melon;
  • pastèque;
  • amande;
  • poivre (de préférence vert);
  • bouillie;
  • groseille;
  • carotte;
  • des haricots;
  • pamplemousse;
  • canneberge;
  • tomates;
  • Zucchini;
  • bananes;
  • Ail.

Et ce n'est pas toute la liste..

Ces produits aideront à éliminer l'excès de liquide du corps, à le saturer de calcium et à contribuer à la fluidification du sang..

Et il y a aussi une liste de ce qu'il est préférable de supprimer du menu:

  • viandes fumées;
  • aliments épicés et trop salés;
  • café et thé forts;
  • poisson gras;
  • crème glacée;
  • pommes de terre;
  • cuisson;
  • blé;
  • crème grasse sur confiserie;
  • épices chaudes.

Si vous suivez strictement les recommandations concernant la nutrition, vous pouvez améliorer l'état des vaisseaux sanguins, nettoyer le corps et abaisser la tension artérielle. Cependant, il convient de rappeler que souvent un régime ne suffit pas. La maladie hypertensive du traitement de 1er degré implique un complexe.

Médecine traditionnelle et prévention

Le traitement de l'hypertension avec la médecine traditionnelle est un autre moyen de faire face à la maladie.

Il existe plusieurs recettes:

  1. Connectez 1 cuillère à soupe. l. farine de maïs et 200 ml d'eau bouillie uniquement. Laissez infuser pendant environ 12 heures (de préférence toute la nuit). Prenez le médicament à jeun sans mélanger les composants.
  2. Mélangez le jus de betterave et le miel dans un rapport de un pour un. Boire 1 cuillère à soupe. l. 3 fois dans la journée.
  3. À l'aide d'un mélangeur, broyer 1 citron de taille moyenne (avec la peau). Ajoutez 1 cuillère à soupe. l. églantier haché. Mélanger avec 300 gr. mon chéri. Bien remuer. Mangez 2 c. l. fonds par jour.
  4. L'hypertension est parfaitement traitée avec les canneberges. Il peut être utilisé pour faire des infusions ou consommé frais (6 baies à jeun).
  5. Et vous pouvez également préparer une infusion de 4 verres de jus de betterave, 4 verres de miel, 500 ml de vodka et 100 gr. caddie des marais. Mélanger les ingrédients et placer dans un endroit sombre et frais pour infusion. Obtenez-le dans 10 jours. Boire 1 cuillère à soupe. l. avant chaque repas.

Pour protéger le corps de cette maladie, vous devez respecter des règles simples:

  1. Faites du sport autant que possible.
  2. Contrôle du poids corporel.
  3. Refuser des mauvaises habitudes.
  4. Examiner le corps de temps en temps.
  5. Contrôle de la pression.
  6. Se détendre.
  7. Dormez suffisamment (8 heures).

Toutes ces mesures contribueront à améliorer la santé et à protéger non seulement contre l'hypertension, mais aussi contre d'autres maladies..

Qu'est-ce que l'hypertension / hypertension de grade 1? Il s'agit d'une augmentation constante de la pression artérielle. La maladie n'est pas considérée comme dangereuse, mais seulement si elle est traitée rapidement. Vous pouvez améliorer la condition à l'aide de médicaments, d'un régime spécial, de la médecine traditionnelle.

Tachycardie sinusale du cœur: qu'est-ce que c'est, les principaux symptômes et le but du traitement

Caractéristiques principales

La tachycardie sinusale est une forme d'arythmie, qu'est-ce que cela signifie? Ce type de tachycardie est causé par un trouble:

  • la génération d'impulsions par le nœud sinusal, qui contrôle la fréquence cardiaque;
  • conduction des impulsions du nœud sinusal vers les ventricules.

Chez l'adulte, la norme limite est considérée comme une fréquence cardiaque (FC) de 100 battements par minute. Pour les enfants, cet indicateur est calculé par âge et un excès de fréquence cardiaque de 10% par rapport à la norme d'âge est considéré comme un écart..

Pour le traitement de l'hypertension, nos lecteurs ont utilisé avec succès ReCardio. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

Avec la tachycardie sinusale, la fréquence cardiaque est de 95 à 130 battements par minute (sans effort physique), 150 à 160 - avec de l'exercice. Pour les athlètes, cet indicateur peut atteindre 180-240 coups.

Formes

Distinguer les formes fonctionnelles et pathologiques (ou à long terme).

Fonctionnel

Fonctionnel fait référence à l'accélération du rythme sinusal en réponse au stress (physique ou émotionnel), à la fièvre. La fréquence cardiaque revient à la normale dès que la cause est éliminée.

Pathologique

La forme pathologique se produit au repos. Elle est causée par des facteurs extracardiaques et intracardiaques.

Différences par rapport aux autres espèces

Il existe également une tachycardie paroxystique et une fibrillation ventriculaire.

La tachycardie sinusale diffère de la forme paroxystique en ce que dans le premier cas, l'attaque commence soudainement, la fréquence cardiaque est de 120 à 250 battements par minute, tout en maintenant le bon rythme pendant l'attaque.

Avec la tachycardie physiologique des sinus, la fréquence cardiaque augmente en douceur, pour la forme paroxystique, la soudaineté est caractéristique.

La fibrillation ventriculaire est une condition potentiellement mortelle dans laquelle le sang n'est pas expulsé du cœur et l'organe cesse de fonctionner. Dans ce cas, une contraction chaotique des fibres myocardiques se produit (250-480 battements par minute).

Habituellement, le symptôme survient en tant que complication d'un infarctus transmural étendu du myocarde, ainsi qu'en raison d'un choc et d'une grave carence en potassium dans le sang..

Mécanisme de développement

La tachycardie sinusale se développe selon l'un des scénarios:

  • Activation du système symptomatique, qui fait partie du système nerveux. La substance norépinéphrine des fibres nerveuses active le nœud sinusal.
  • Diminution de l'activité du système parasympathique. Sa substance acétylcholine inhibe la génération d'impulsions, ce qui entraîne une diminution de la fréquence cardiaque. Lorsque l'activité du système parasympathique diminue, le rôle du système sympathique augmente, ce qui entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque.
  • Influence directe des facteurs d'influence sur le nœud sino-auriculaire lors du fonctionnement normal des systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Les substances actives agissent et excitent les cellules générant l'impulsion.

Les raisons

Le symptôme survient souvent chez les jeunes. La raison en est l'immaturité du système nerveux. Le corps a besoin d'un équilibre entre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Mais à un jeune âge, l'équilibre est mal maintenu, il y a donc des déséquilibres, ce qui provoque une crise (cardionévrose).

Les facteurs extracardiaques comprennent:

  • Neurogène - se développe chez les individus (plus souvent chez les jeunes femmes) avec un système nerveux instable, avec une tendance à la névrose, à la dépression, etc., ce qui s'explique par la haute sensibilité des récepteurs cardiaques aux hormones du stress.
  • Toxique - causé par des substances toxiques - alcool, tabac, ainsi que des facteurs internes (thyrotoxicose, tumeur surrénalienne - phéochromocytome, se manifestant plus souvent chez la femme), infections chroniques (tuberculose, amygdalite).
  • Médicinal - se produit en raison d'une activité ou d'un surdosage. C'est ainsi que les agents hormonaux, les médicaments pour le traitement des affections pulmonaires, l'hypertension, les antidépresseurs affectent le corps.
  • Hypoxique - c'est ainsi que le corps réagit à une carence en oxygène. À son tour, la cause de l'hypoxie est les maladies respiratoires et les pathologies sanguines, dans lesquelles l'apport de gaz aux organes et systèmes est altéré (anémie, leucémie, hémorragie chronique, etc.).

Les facteurs intracardiques sont causés par une maladie cardiaque. Souvent (mais pas toujours) le développement d'une tachycardie sinusale chez les personnes atteintes de maladie cardiaque indique une insuffisance cardiaque ou une altération de la fonction ventriculaire gauche, car il y a alors une diminution de la fraction d'éjection ou une détérioration cliniquement significative de l'hémodynamique dans le cœur.

Le plus souvent, la forme intracardiaque du scanner se développe avec les pathologies suivantes:

  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • une attaque d'angine de poitrine avec maladie coronarienne;
  • cardiomyopathie;
  • infarctus du myocarde;
  • myocardite aiguë.

En savoir plus sur la maladie grâce à la vidéo:

Symptômes

Lors d'une crise de tachycardie sinusale, le patient peut présenter les symptômes suivants:

  • "Fluttering" du cœur, rythme cardiaque rapide;
  • dyspnée;
  • lourdeur, "oppression" dans la poitrine (se produit lorsqu'il n'y a pas de charge);
  • étourdissements, perte de conscience;
  • douleur thoracique constrictive (pas plus de 5 minutes) - avec cardiopathie ischémique;
  • faiblesse générale, diminution des performances, intolérance à l'exercice (avec une forme pathologique).

Diagnostique

Une image complète de la gravité de la maladie est obtenue après l'examen. Les activités de diagnostic comprennent:

  • analyse de l'anamnèse - on demande au patient de décrire les sensations, les relations causales possibles, la présence de maladies chroniques, les conditions de vie, les mauvaises habitudes, etc.
  • examen physique - examiner la peau, examiner l'état des cheveux, des ongles;
  • auscultation - la fréquence respiratoire, la respiration sifflante et les souffles cardiaques sont déterminés, ce qui permet d'identifier la cause de la pathologie;
  • un test sanguin général - montre une anémie, le niveau de leucocytes (augmente avec une maladie chronique);
  • test sanguin biochimique - donne une idée du taux de cholestérol (basse et haute densité), de glucose, de potassium, de créatine, d'urée, vous permet d'exclure le diabète sucré, les maladies rénales, les changements dans la composition chimique du sang;
  • analyse d'urine (générale) - exclut les maladies des voies urinaires;
  • analyse hormonale - pour déterminer le niveau d'hormones produites par la glande thyroïde;
  • échocardiographie (échocardiographie) - détecte les changements structurels.

La recherche principale et la plus informative est l'électrocardiographie, ou ECG, ainsi qu'un électrocardiogramme Holter (l'enregistrement est effectué en continu pendant 24 à 72 heures, au repos et sous stress).

Les signes ECG de tachycardie sinusale sont présentés dans cette illustration:

Le patient se voit prescrire des consultations avec un psychothérapeute, un oto-rhino-laryngologiste et d'autres spécialistes.

Comment et quoi traiter

L'objectif principal du traitement est d'éliminer la cause des crises, car l'angine de poitrine est un symptôme d'autres affections. La thérapie est choisie et prescrite par un cardiologue.

Correction de la routine et des habitudes quotidiennes

Ce bloc d'activités comprend:

  • refus de dépendance - consommation de boissons alcoolisées, de drogues, de tabac;
  • correction du régime alimentaire - il est conseillé aux patients de manger des aliments riches en fibres et d'abandonner les aliments gras, chauds et épicés, de réduire la quantité de café, de thé;
  • adhésion au sommeil et au repos.

Élimination des maladies chroniques

Si l'examen a révélé que la cause de la tachycardie était une infection, le traitement est dirigé vers son élimination. Le patient se voit prescrire un assainissement pour les maladies de la cavité buccale, l'ablation d'une dent malade ou des amygdales enflammées, une antibiothérapie.

En cas de manque de fer et d'anémie, l'administration de médicaments contenant cet élément est indiquée, avec des saignements - l'introduction de solutions afin de restaurer le volume de la masse sanguine.

Médicaments prescrits

Des médicaments pour éliminer la tachycardie elle-même sont prescrits lorsque le patient ne tolère pas un rythme cardiaque rapide. Pour la tachycardie sinusale, les médicaments suivants sont utilisés:

  • bêtabloquants - bloquent les récepteurs qui réagissent aux hormones du stress, l'épinéphrine et la norépinéphrine;
  • inhibiteurs du canal if - contrôlent le degré d'excitation dans le nœud sinusal, la fréquence cardiaque;
  • sédatifs à base de plantes médicinales - agripaume, racine de valériane, aubépine.

Récupération

Le patient peut recevoir un traitement thermal à Kislovodsk, dans d'autres stations thermales, si la cause est des facteurs intracardiaques. Dans d'autres cas, les mesures de réadaptation dépendent de la maladie sous-jacente..

Il est recommandé de suivre ces règles:

  • exclure le stress émotionnel intense - à la maison et au travail;
  • dormir 8 heures par jour;
  • manger correctement, abandonner les aliments épicés et gras;
  • manger des légumes, des herbes, du poisson (en particulier des fruits de mer) tous les jours;
  • abandonner les dépendances;
  • faire de la gymnastique (au moins 30 minutes par jour);
  • contrôler le poids corporel.

Techniques controversées

Les médecins se demandent s'il est possible de prendre des glycosides cardiaques pour la tachycardie sinusale. En particulier, cela s'applique à la digoxine. Selon la méthode russe, une combinaison de bêtabloquants et de digoxine, parfois avec des antagonistes du calcium, permet un contrôle clair de la fréquence cardiaque.

La gamme de médicaments pour le traitement de la tachycardie est limitée, car cela peut avoir des effets secondaires avec un traitement prolongé. Si le traitement médicamenteux n'est pas possible, ils ont recours à une stimulation électrique du myocarde..

Prévoir

Le pronostic est assez sérieux si la tachycardie sinusale est un symptôme d'insuffisance cardiaque ou de dysfonctionnement ventriculaire gauche. Ensuite, l'évolution de la maladie est aggravée.

Il est important de se rappeler que la tachycardie sinusale peut être une manifestation d'autres affections. Mais dans l'enfance, la grossesse et l'adolescence, c'est souvent la norme. Alors les drogues peuvent nuire.

Par conséquent, il est interdit d'entreprendre toute action de votre propre chef. Déterminer le degré de danger, l'opportunité de prescrire des médicaments ne peut être un spécialiste qu'après un examen approfondi.

Médicament contre les maux de tête contre l'hypertension artérielle: liste des pilules

La céphalée d'hypertension artérielle est un symptôme assez courant qui aggrave considérablement l'état d'une personne. Il se produit souvent lorsque la pression artérielle dépasse 140/90 et a ses propres caractéristiques..

En règle générale, la douleur est de nature pulsatile et pressante, et tourmente le patient presque continuellement. Le plus souvent, le site de localisation est la région occipitale de la tête, mais il peut se propager au front et aux tempes.

Il est nécessaire de déterminer quelles pilules pour les maux de tête avec hypertension artérielle peuvent être prises? Quels analgésiques n'augmentent pas la pression artérielle?

Symptômes

Il est important de clarifier immédiatement pourquoi un mal de tête survient avec l'hypertension. En règle générale, les céphalées d'hypertension ont deux causes:

  • Le premier cas implique une forte augmentation de la pression artérielle de plus de 25% des valeurs initiales.
  • Et dans la deuxième option, si la pression inférieure a fortement sauté (à partir de 120 mm Hg).

Classification de la migraine dans l'hypertension:

  1. Douleur de tension musculaire.
  2. Douleur au LCR.
  3. Douleur vasculaire.
  4. Douleurs ischémiques et névralgiques.

Chaque type de migraine a ses propres symptômes et se développe de différentes manières. Les douleurs de tension musculaire sont caractérisées par un développement lent, le patient a le sentiment que le crâne est comprimé dans un étau:

  • En règle générale, ce type de douleur survient après un stress intense..
  • Souvent, cette condition est complétée par d'autres symptômes - nausées, étourdissements.
  • Si ces signes ne sont pas stoppés à temps, la situation deviendra dangereuse, jusqu'à un accident vasculaire cérébral..

La douleur vasculaire est décrite par les patients comme lente, caractérisée par une distension et une pulsation douloureuse dans les tempes et la région occipitale. Si le patient tousse ou incline la tête, le syndrome douloureux s'intensifie plusieurs fois.

Les douleurs liquorodynamiques ont un caractère palpitant et éclatant, elles augmentent si une personne bouge. Les symptômes de la migraine ischémique se manifestent par une douleur sourde, qui s'accompagne d'un assombrissement des yeux, de nausées, de compression du crâne.

Les symptômes d'une migraine névralgique sont décrits par une douleur aiguë lancinante et lancinante qui irradie vers les zones adjacentes de la tête.

Quels médicaments soulageront la maladie?

Selon la raison pour laquelle un mal de tête survient avec l'hypertension, le médecin choisit des médicaments pour le soulager.

S'il est nécessaire de soulager un mal de tête causé par une augmentation de la pression artérielle, il est nécessaire d'utiliser des agents qui ont un effet plus doux sur le corps du patient. Pour soulager une crise de migraine, des médicaments sont utilisés:

  1. Antispasmodiques.
  2. M-honolytiques.
  3. Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  4. Tranquillisants.
  5. Fonds combinés.
  6. Les antidépresseurs.

La principale directive dans le traitement des migraines est de soulager la douleur, d'abaisser la tension artérielle et de rendre les vaisseaux sanguins flexibles et élastiques. Avec une thérapie correctement sélectionnée, les sensations douloureuses sont soulagées et la pression artérielle est normalisée.

Tout le monde connaît un remède aussi abordable que le Citramon, qui soulage rapidement les maux de tête et soulage l'état du patient..

Mais, il convient de noter que si vous prenez un comprimé de Citramon, la pression artérielle augmente, cela est dû à sa teneur en caféine. Par conséquent, ce remède pour les patients hypertendus ne convient pas.

Antispasmodiques pour l'hypertension

Le spasme vasculaire conduit souvent au développement de la migraine. Les lésions athéroscléreuses, une altération du fonctionnement du système nerveux peuvent affecter négativement le changement de tension vasculaire. Dans ces cas, des médicaments sont recommandés pour soulager les spasmes..

Liste des antispasmodiques pour l'hypertension artérielle:

  • Papavérine.
  • Phénobarbital.
  • Dibazol.
  • Non-shpa.
  • Tempalgin.

La papavérine aide à soulager rapidement la douleur liée à l'hypertension. Pour un effet rapide, il peut être bu avec du phénobarbital. Après avoir pris la pilule, vous devez vous allonger et vous détendre, il n'est pas recommandé de faire quoi que ce soit ou de bouger. Prix ​​Papaverine - 35 roubles.

Le dibazol se caractérise par une efficacité élevée, qui élimine le vasospasme cérébral, à la suite de quoi les maux de tête disparaissent et la pression artérielle diminue. Pour améliorer l'effet, vous devez prendre Papaverine plus Dibazol. Dibazol coûte environ 60 roubles.

Avec une pression élevée, No-shpa aidera à soulager une crise de maux de tête. Mais, il convient de noter qu'il ne soulage que le syndrome de la douleur et n'affecte pas la cause du développement de la migraine.

Tempalgin appartient à la catégorie des médicaments combinés, soulage dans une large mesure les symptômes des maux de tête. Après l'avoir pris, la douleur commence à s'atténuer après 30 minutes. Le prix de Tempalgin est de 100 à 300 roubles.

Dans tous les cas, tous les analgésiques doivent être pris uniquement selon les directives du médecin traitant.

Suite à la prise de nombreux antispasmodiques, la pression artérielle augmente, les patients hypertendus doivent donc être extrêmement prudents dans le choix des médicaments..

Tranquillisants

Lorsque la pression augmente fortement, une douleur apparaît dans l'occiput, une tachycardie, des mains engourdies, une sensation de pincement de la tête. Si rien n'est fait, l'état du patient ne fait qu'empirer..

Par conséquent, dans certains cas, le médecin peut recommander des tranquillisants bien tolérés par les patients, en particulier la série des benzodiazépines..

Le médecin peut prescrire les médicaments suivants:

  1. Phénazépam.
  2. Xanax.
  3. Valium.

L'avantage de ces médicaments est qu'ils sont très efficaces, avec un minimum de réactions secondaires. Les tranquillisants combattent les symptômes suivants:

  • Hyperhidrose.
  • Bouche sèche.
  • Des frissons.
  • Migraine.

Le phénazépam a un effet anti-anxiété, anticonvulsivant, relaxant musculaire prononcé, apaise le système nerveux. Mode d'administration du médicament:

  1. Le médicament est pris par voie orale, une dose unique ne dépasse pas 1 mg.
  2. La dose quotidienne maximale est de 10 mg.
  3. Pour les maux de tête, vous devez boire un comprimé avec une quantité suffisante de liquide.

Ne pas prendre en cas d'insuffisance respiratoire aiguë, de glaucome, de myasthénie grave, pendant la grossesse et l'allaitement. Il doit être pris avec prudence en cas d'insuffisance rénale et hépatique, de troubles organiques du cerveau. Presque jamais prescrit aux patients âgés.

Xanax a un effet sédatif sur l'organisme, principal ingrédient actif de l'alprazolam:

  • Au cours du traitement, les comprimés doivent être bu 2-3 fois par jour..
  • Le traitement commence par la dose la plus faible et avec une bonne tolérance, la dose est progressivement augmentée.
  • La durée du traitement ne dépasse pas 2 semaines, afin d'éviter la toxicomanie.

Le valium est utilisé pour l'hypertension artérielle et les maux de tête. Le médicament a un effet relaxant musculaire, sédatif, hypnotique et anticonvulsivant prononcé..

Dans le contexte de la prise du médicament, une diminution de la pression artérielle est observée, le syndrome douloureux diminue et la production de suc gastrique diminue la nuit. Vous pouvez acheter à la pharmacie uniquement sur ordonnance.

Règles d'acceptation des fonds:

  1. Les patients âgés reçoivent 2 mg 2 fois par jour.
  2. Avec les maladies névralgiques, vous devez prendre 5 mg 2-3 fois par jour, après trois jours d'administration, le médicament est exclu du traitement.
  3. Avec des névroses qui provoquent une pression artérielle élevée, prenez 2 à 5 mg jusqu'à 3 fois par jour.

Le médicament n'est pas prescrit pendant la grossesse, l'allaitement, l'intoxication médicamenteuse ou alcoolique, l'intolérance aux médicaments.

Antidépresseurs, médicaments combinés

Lors d'un stress sévère, la production d'adrénaline est accélérée, des troubles vasculaires se développent, entraînant une augmentation de la pression artérielle. Ce sont les antidépresseurs qui éliminent les effets néfastes sur le corps, aident à réduire la douleur..

Les migraines fréquentes chez les patients hypertendus conduisent au syndrome dépressif. Dans cette variante, les médicaments ont non seulement un effet sédatif, mais améliorent également l'efficacité des analgésiques. Les médicaments les plus couramment prescrits sont distingués:

  • Amitriptyline.
  • Clomipramine.
  • Imipramine.
  • Mianserin.

Les médicaments énumérés ne doivent être pris que le soir. Leur effet dure 7 heures. Après avoir repris, adhérant au schéma du médecin.

Si le patient a des maux de tête chroniques, il est recommandé d'utiliser la néfazodone, qui soulagera la sensation d'anxiété et se caractérise par un effet assez persistant..

Après avoir pris les fonds, il est possible que des effets secondaires tels que fatigue, léthargie et faiblesse, apathie.

Les produits combinés contiennent plusieurs substances actives en même temps, ce qui vous permet d'obtenir un effet amélioré:

  1. Adelfan.
  2. Brinerdin.
  3. Albarel.

Adelfan réduit la tension des muscles lisses, à la suite de quoi la pression périphérique dans les vaisseaux du cerveau diminue, par conséquent, le syndrome douloureux disparaît. Si l'objectif est d'obtenir l'effet maximal, Albarel est nommé, ce qui est valable 24 heures..

Si le patient souffre de pics de tension artérielle, accompagnés de maux de tête, il est nécessaire de consulter un médecin pour un traitement approprié. Après tout, de nombreux analgésiques aident simplement à soulager la douleur, mais ils ne guérissent en aucun cas la maladie et n'affectent pas les causes de son développement. La vidéo de cet article vous aidera à savoir quoi faire avec un mal de tête..