Adaptation - qu'est-ce que c'est en psychologie

L'adaptation est la capacité d'un organisme vivant à s'adapter aux conditions changeantes du monde extérieur. Grâce à ce processus, le comportement humain est régulé. Les anthropologues et les psychologues estiment que c'est grâce à ce mécanisme que la société a pu atteindre un niveau de développement élevé..

Il existe plusieurs types d'adaptation: biologique, ethnique, psychologique, sociale

Ce que c'est

De retour dans la Grèce antique, les gens ont essayé de comprendre exactement comment fonctionne le mécanisme d'adaptabilité. Hippocrate et Démocrite y ont réfléchi. Ils sont arrivés à la conclusion que les conditions de vie modifient l'apparence d'une personne. Plus tard, de telles idées ont été soutenues par Lamarck, et plus tard par Darwin.

Au départ, l'idée dominante était que le concept d'adaptation n'est associé qu'au niveau physiologique. Tout a changé avec l'avènement de la théorie de Selye.

Définition en psychologie

G. Selye a pu introduire un nouveau concept - l'adaptation psychologique. Il a également identifié trois étapes dans le développement du processus: l'anxiété, la résistance, l'épuisement. Son idée a été complétée par le physiologiste N. Fomin: d'une part, les changements se produisent dans le corps, d'autre part, tous les systèmes essaient de fonctionner à l'ancienne. C'est cette contradiction qui génère l'adaptation.

A. Maslow a compris ce terme comme l'interaction entre l'homme et l'environnement, qui aboutit à la santé spirituelle. En cas de divergence entre les valeurs morales et la situation, un conflit survient, que l'individu cherche à résoudre rapidement.

L'adaptation est un terme en psychologie qui est considéré sous différents angles. R. Lasarusa avait l'opinion suivante sur cette question: dans le processus de connaissance du monde, une personne reçoit des informations qui ne correspondent pas toujours à ses attitudes. Le résultat est un conflit. L'adaptation détermine la rapidité avec laquelle l'individu résout la contradiction..

L'adaptation est un concept clé en psychologie. En psychanalyse, on l'entend comme le travail des mécanismes de défense de la personnalité. Ils travaillent pour qu'une personne puisse résoudre des situations de conflit avec le moins de pertes pour la psyché..

L'adaptation est une définition ambiguë en psychologie. De nombreux savants avaient leurs propres opinions sur sa signification. I. Miloslavsky croyait que grâce à l'adaptabilité, une personne apprend les modèles de comportement acceptés.

Pour la première fois, le terme a été considéré dans le monde antique. Pendant ce temps, les opinions des scientifiques ont changé plus d'une fois..

Facteurs de développement

L'adaptabilité d'une personne ne dépend pas seulement de ses capacités et des réserves internes du corps. Les conditions externes influencent également le processus. Dans l'environnement matériel, de tels facteurs sont distingués - objets artificiels (équipement). Dans le social - progrès social, ethnos, conditions de vie, etc..

Important! Les facteurs naturels sont le climat, les cataclysmes, la flore et la faune qui entourent l'individu.

Chaque jour, une personne est confrontée à des facteurs négatifs. Il ne pense même pas à ce qu'est l'adaptation et à la façon dont elle se manifeste. Il doit respirer de l'air sale, subir un rayonnement électromagnétique, etc. Tout cela affecte négativement la santé..

Tout le monde peut entrer dans le processus d'adaptation dans un état différent. Une personne fait rapidement face au stress, s'habitue à de nouvelles conditions, une autre - cela prendra plus de temps.

Parmi la terminologie, vous pouvez trouver le mot «adaptabilité», cela signifie la capacité d'un individu à s'adapter aux conditions environnementales. Les scientifiques pensent que les facteurs environnementaux et subjectifs affectent la vitesse.

Le premier groupe comprend la nature de l'activité, les conditions de vie, l'environnement social. Le deuxième groupe est le sexe, l'âge, les caractéristiques psychophysiologiques. Il n'y a pas de consensus dans la communauté scientifique sur le groupe qui a une plus grande influence sur le développement de l'adaptabilité..

Il existe une autre théorie. Seuls quatre facteurs psychologiques d'adaptabilité y sont distingués: cognitif, émotionnel, motivationnel, pratique. Ils sont tous également importants. Par exemple, avec une motivation positive, l'individu s'adapte mieux. L'adaptation ne se produit que pendant la mise en œuvre des activités, car dans le processus, un nouveau modèle de comportement est développé.

Types principaux

Le terme «adaptation» désigne différents processus qui peuvent affecter à la fois les niveaux physiologique et psychologique. Cette division vous permet de mieux comprendre les caractéristiques de chaque type d'adaptabilité, ceci est important pour comprendre le développement de la société..

Biologique

Sa manifestation la plus brillante est l'évolution. Cela signifie que les espèces qui ne pouvaient pas s'adapter à l'environnement ont disparu. Des animaux aux caractéristiques différentes apparaissent dans la population. Au cours de la sélection naturelle, les plus aptes survivent et commencent à se reproduire.

Malgré leur taille, les dinosaures ont été incapables de s'adapter aux changements de l'environnement, ils ont donc tous disparu.

Pour comprendre ce qu'est l'adaptation, il n'est pas du tout nécessaire de connaître la définition, il est important de comprendre les caractéristiques du processus. Au cours de l'adaptation, les espèces ont développé des mécanismes de survie, par exemple une coloration protectrice.

Social

Il est plus difficile de découvrir ce qu'est l'adaptation humaine, car non seulement des caractéristiques biologiques se manifestent en lui. Dans la vie, il doit s'adapter aux exigences de la société. Il s'habitue à aller à l'école, à travailler, à suivre certains rituels.

Important! En cas d'expulsion d'un groupe social, l'individu éprouve des émotions négatives.

Au cours de l'interaction, une personne comprend comment elle se rapporte au personnel de l'organisation ou ce qu'elle doit faire dans différentes situations. Plus sa capacité d'adaptation est élevée, plus il lui est facile de réussir dans tous les domaines. Il est difficile de comprendre exactement ce que signifie l'adaptation. Pour chaque individu, ce processus se déroule individuellement..

Ethnique

L'adaptabilité des groupes nationaux procède également de différentes manières. La principale difficulté est que le processus est entravé par des conflits raciaux.

Dans la vie de tous les jours, un groupe ethnique individuel peut trouver des surnoms offensants, il est opprimé socialement et n'est pas autorisé à travailler et à étudier. Malgré le développement moderne du monde, ce problème n'est toujours pas entièrement résolu..

La question éthique est à la limite d'une influence acceptable. Si un groupe ethnique a déménagé pour vivre sur le territoire d'un autre pays, est-il obligé d'abandonner ses traditions et d'en adopter complètement d'autres? Dans une telle situation, il est impossible de déterminer sans équivoque si l'adaptation sera une bénédiction, ce qu'elle est dans chaque cas particulier est considéré séparément.

Psychologique

C'est une espèce importante qui détermine la vie sociale d'un individu. Cela inclut l'adaptation aux besoins spécifiques de la société. Par exemple, en Russie, il est de coutume de désigner respectueusement une personne par «vous», celui qui ne suit pas cette règle est considéré comme un contrevenant.

L'adaptation est une définition de la psychologie sociale. Le terme signifie la capacité d'un individu à comprendre les besoins des autres et à changer en fonction d'eux..

La capacité de basculer vers des rôles sociaux est également liée à l'adaptabilité.

Une organisation peut avoir ses propres règles de conduite. Si un débutant peut les apprendre rapidement, alors il a un haut niveau d'adaptation. Dans la pédagogie moderne, ce terme est également d'une grande importance - pour les étudiants, s'habituer au processus éducatif se déroule dans le stress..

Les caractéristiques de l'adaptabilité des personnes, du point de vue des sciences sociales, sont considérées dans le cadre des sciences sociales. Ces informations sont d'une grande importance pour comprendre les caractéristiques du développement de la société..

La connaissance de l'adaptabilité est utile dans le domaine professionnel. Il peut être difficile pour un débutant de rejoindre l'équipe, mais certains maîtrisent rapidement, d'autres lentement. Il est important pour un leader de comprendre comment conduire correctement la gestion d'équipe afin de réduire les niveaux de stress.

Violations

Avec une combinaison de circonstances défavorable, il se produit une inadaptation. Cela peut arriver pour diverses raisons. Avec une forme de comportement déviant, une personne choisit des moyens d'atteindre des objectifs qui ne sont pas approuvés par un groupe social.

Le type non conformiste se manifeste dans le refus de suivre les attitudes acceptées, et celui innovant vise à trouver de nouvelles solutions. Les deux options peuvent apparaître à des âges différents.

Grâce à la forme de comportement déviant, l'humanité a pu développer activement

Une inadaptation pathologique peut être interprétée comme un trouble mental grave. Il se développe dans le contexte de lésions organiques, de déviations de la santé physique. Vous ne devez pas vous attendre à des actions adéquates de la part d'une telle personne..

Il est nécessaire de faire la distinction entre les formes de comportement déviantes et pathologiques, car ce sont des processus différents. Ils sont liés les uns aux autres et influencent l'individu. Une légère inadaptation apparaît au moment du conflit entre les valeurs internes et les conditions environnementales.

Une personne surmonte le problème ou souffre de dépression, d'apathie, de névroses. Psychologiquement, l'opposition apporte un sérieux inconfort, mais après avoir résolu le conflit, l'individu subit des transformations qualitatives dans la psyché..

Tout le monde ne peut pas déterminer l'espèce, la capacité d'adaptation, de quoi s'agit-il si brièvement. Le terme est compris comme des mécanismes importants qui garantissent l'existence normale de la société dans le monde..

adaptation

Dictionnaire psychologique et psychiatrique explicatif concis. Ed. igisheva. 2008.

Un court dictionnaire psychologique. - Rostov-sur-le-Don: PHOENIX. L.A. Karpenko, A.V. Petrovsky, M.G. Yaroshevsky. 1998.

Dictionnaire du psychologue pratique. - M.: AST, récolte. S. Yu. Golovin. 1998.

Dictionnaire psychologique. LEUR. Kondakov. 2000.

Un grand dictionnaire psychologique. - M.: Prime-EUROZNAK. Ed. B.G. Meshcheryakova, acad. V.P. Zinchenko. 2003.

Encyclopédie psychologique populaire. - M.: Eksmo. S.S. Stepanov. 2005.

  • agression physique
  • adaptation psychologique

Voyez ce qu'est «adaptation» dans d'autres dictionnaires:

Adaptation - apporter des modifications à l'EGCO IR de Moscou, effectuées uniquement aux fins de leur fonctionnement sur des moyens techniques spécifiques de l'utilisateur ou sous le contrôle de programmes utilisateur spécifiques, sans coordonner ces modifications avec...... Dictionnaire-ouvrage de référence des termes de la documentation normative et technique

ADAPTATION - (à partir de la fin de Lat. Adaptatio adaptation), le processus d'adaptation de l'organisme (adéquation), de la population ou de la communauté à certaines conditions environnementales; correspondance entre les conditions environnementales et la capacité des organismes à s'y développer....... Dictionnaire écologique

ADAPTATION - (de Late Lat. Adaptatio) social, un type d'interaction d'une personne ou d'un groupe social avec l'environnement social, au cours de laquelle les exigences et les attentes de ses participants sont coordonnées. La composante la plus importante A. coordination...... Encyclopédie philosophique

Adaptation des abeilles - Genre d'information de base... Wikipedia

ADAPTATION - [lat. adaptatio adaptation, adaptation] 1) adaptation du corps aux conditions environnementales; 2) traitement du texte afin de le simplifier (par exemple, un travail de prose fictif dans une langue étrangère pour ceux qui ne sont pas assez bons...... Dictionnaire de mots étrangers de la langue russe

adaptation - adaptation, adaptation, adaptation, adaptation, habituation, coadaptation, simplification Dictionnaire des synonymes russes. adaptation voir adaptation Dictionnaire des synonymes de la langue russe. Guide pratique. M.: R... Dictionnaire des synonymes

ADAPTATION - (de Lat. Adaptare pour s'adapter), l'adaptation des êtres vivants aux conditions environnantes. A. le processus est passif et se réduit à la réaction du corps aux changements physiques. ou physique chem. Conditions environnementales. Exemples A. Dans les protozoaires d'eau douce, osmotique. concentration...... Grande encyclopédie médicale

adaptation - Le processus d'adaptation aux conditions environnementales modifiées. [RD 01.120.00 KTN 228 06] adaptation Adaptation aux nouvelles conditions, ici: adaptation du cadre de vie, des bâtiments et des structures, en tenant compte des besoins des personnes à mobilité réduite....... Guide du traducteur technique

ADAPTATION - (Adaptation) la capacité de la rétine à s'adapter à une intensité lumineuse donnée (luminosité). Dictionnaire Samoilov K.I. Marine. ML: Maison d'édition nationale de la NKVMF de l'URSS, 1941 Adaptation de l'adaptabilité de l'organisme... Dictionnaire marin

adaptation - L'ADAPTATION (de Lat. adaptatio adaptation) est une forme de maîtrise par les organismes des influences de l'environnement externe et interne, qui consiste en une tendance à établir un équilibre dynamique avec eux. Dans le processus d'A. Humain, deux aspects peuvent être distingués...... Encyclopédie d'épistémologie et philosophie des sciences

ADAPTATION

(de Lat. adaptare - pour s'adapter) - au sens large - adaptation à l'évolution des conditions externes et internes. A. l'humain a deux aspects: biologique et psychologique.

L'aspect biologique d'A., Commun aux humains et aux animaux, comprend l'adaptation de l'organisme (être biologique) à des conditions environnementales stables et changeantes: température, pression atmosphérique, humidité, illumination et autres conditions physiques, ainsi qu'aux changements du corps: maladie, perte K.-L. corps ou limitation de ses fonctions (voir aussi ACCLIMATION). Un certain nombre de processus psychophysiologiques appartiennent aux manifestations d'A. Biologique, par exemple. adaptation à la lumière (voir A. sensorielle). Chez l'animal, de telles conditions ne sont atteintes que dans les limites des moyens internes et des possibilités de régulation des fonctions du corps, tandis que l'homme utilise divers moyens auxiliaires qui sont les produits de son activité (habitations, vêtements, moyens de transport, équipements optiques et acoustiques, etc.). Dans le même temps, une personne a la capacité de réguler mentalement volontairement certains processus et conditions biologiques, ce qui élargit ses capacités d'adaptation..

L'étude des mécanismes de régulation physiologique d'A. Est d'une grande importance pour résoudre des problèmes appliqués de psychophysiologie, de psychologie médicale, d'ergonomie, etc. Les réactions adaptatives du corps à des effets indésirables d'intensité significative (conditions extrêmes), qui surviennent souvent dans divers types d'activité professionnelle, présentent un intérêt particulier pour ces sciences. et parfois dans la vie quotidienne des gens; la combinaison de ces réactions est appelée syndrome d'adaptation.

L'aspect psychologique de A. (partiellement recouvert par le concept d'adaptation sociale) est l'adaptation d'une personne en tant que personne à l'existence dans la société conformément aux exigences de cette société et à ses propres besoins, motivations et intérêts. Le processus d'adaptation active de l'individu aux conditions de l'environnement social est appelé adaptation sociale. Ce dernier est réalisé par l'assimilation d'idées sur les normes et les valeurs d'une société donnée (à la fois au sens large et en relation avec l'environnement social le plus proche - un groupe social, un collectif de travail, une famille). Les principales manifestations de A. social sont l'interaction (y compris la communication) d'une personne avec les gens qui l'entourent et son activité vigoureuse. L'enseignement général et l'éducation, ainsi que le travail et la formation professionnelle sont les moyens les plus importants de réussir A..

Les personnes handicapées mentales et physiques (audition, vision, parole, etc.) éprouvent des difficultés particulières dans A. Dans ces cas, l'adaptation est facilitée par l'utilisation dans le processus d'apprentissage et dans la vie quotidienne de divers moyens spéciaux pour corriger les fonctions perturbées et compenser les fonctions manquantes (voir PSYCHOLOGIE SPÉCIALE).

Le spectre des A. processus étudiés en psychologie est très large. En plus du A. sensoriel noté A., social A., A. aux conditions extrêmes de la vie et de l'activité, la psychologie a étudié A. les processus de vision inversée et déplacée, appelés perceptifs, ou sensorimoteurs A. Le nom de famille reflète le sens que le moteur l'activité du sujet pour restaurer l'adéquation de la perception dans les conditions données.

Il existe une opinion selon laquelle au cours des dernières décennies, une nouvelle branche indépendante de la psychologie a émergé, appelée «psychologie extrême», qui étudie les aspects psychologiques de A. humains dans des conditions d'existence supra normales (sous l'eau, sous terre, dans l'Arctique et l'Antarctique, dans les déserts, les hautes terres, etc.) bien sûr dans l'espace). (E. V. Filippova, V. I. Lubovsky.)

Adaptation

L'adaptation est l'adaptation du corps aux circonstances et aux conditions du monde. L'adaptation humaine se fait à travers ses caractéristiques génétiques, physiologiques, comportementales et personnelles. Avec l'adaptation, le comportement humain est régulé en fonction des paramètres de l'environnement extérieur.

Les particularités de l'adaptation humaine sont contenues dans le fait qu'il doit atteindre simultanément l'équilibre avec les conditions environnementales, réaliser l'harmonie dans la relation «homme-environnement», s'adapter à d'autres individus qui essaient également de s'adapter à l'environnement et à ses habitants.

Concept d'adaptation. Il existe deux approches pour l'analyse du phénomène d'adaptation. Selon la première approche, l'adaptation est une propriété d'un organisme vivant autorégulé, qui assure la constance des caractéristiques sous l'influence des conditions environnementales sur lui, ce qui est obtenu par des capacités d'adaptation développées.

Pour la seconde approche, l'adaptation est une éducation dynamique, le processus d'adaptation d'un individu aux circonstances de l'environnement..

Une personne étant un système biosocial, le problème de l'adaptation doit être analysé selon trois niveaux: physiologique, psychologique et social. Les trois niveaux ont une connexion les uns avec les autres, s'influencent mutuellement, établissent une caractéristique intégrale du fonctionnement général des systèmes du corps. Une telle caractéristique intégrale se manifeste par une formation dynamique et est définie comme l'état fonctionnel de l'organisme. Sans le terme «état fonctionnel», il est impossible de parler du phénomène d'adaptation.

L'adaptabilité dans des situations où il n'y a pas d'obstacles au succès est obtenue grâce à des mécanismes constructifs. Ces mécanismes comprennent les processus cognitifs, l'établissement d'objectifs et le comportement conforme. Lorsque la situation est problématique et saturée de barrières externes et internes, le processus d'adaptation se déroule à travers les mécanismes protecteurs de la personnalité. Grâce à des mécanismes constructifs, une personne peut montrer une réponse adéquate aux changements de circonstances de la vie sociale, en profitant de l'occasion pour évaluer la situation, analyser, synthétiser et prédire les événements possibles.

Les mécanismes suivants de l'adaptation humaine sont distingués: l'intelligence sociale - la capacité de percevoir des relations complexes, des dépendances entre les objets de l'environnement social; l'imagination sociale - la capacité de comprendre l'expérience, de déterminer mentalement le destin, de se réaliser maintenant, de ses ressources et de ses capacités, de se placer dans le cadre de l'état actuel de la société; aspiration réaliste de la conscience.

L'adaptation de la personnalité consiste en un système de mécanismes de défense, grâce auxquels l'anxiété est réduite, l'unité du «je-concept» et la stabilité de l'estime de soi sont assurées, la correspondance entre les idées sur le monde et sur la personne elle-même en particulier est maintenue.

Les mécanismes de défense psychologique suivants sont distingués: le déni - ignorer les informations indésirables ou les épisodes traumatisant la psyché; la régression est la manifestation de stratégies de comportement infantile par une personne; formation de réactions - un changement dans les impulsions irrationnelles, les états émotionnels à l'opposé; répression - «effacement» des souvenirs douloureux de la mémoire et de la conscience; suppression - presque la même répression, mais plus consciente.

Les mécanismes de défense de base décrits ci-dessus dans l'adaptation de la personnalité, il en existe encore d'autres, ils sont considérés comme plus matures: projection - attribution à quelqu'un de qualités, d'actions inhérentes à la personnalité elle-même, mais elle n'en a pas conscience; identification - s'identifier à un personnage réel ou fantasmé, s'attribuer ses qualités à soi-même; rationalisation - le désir d'expliquer un acte en interprétant les événements de manière à réduire son effet traumatique sur la personnalité; sublimation - la transformation de l'énergie instinctive en formes de comportement et d'activité socialement acceptables; humour - cherchant à réduire le stress mental en utilisant des expressions ou des histoires humoristiques.

En psychologie, il y a le concept de barrière d'adaptation, cela signifie une sorte de frontière dans les paramètres de l'environnement extérieur, au-delà de laquelle l'adaptation de la personnalité ne sera plus adéquate. Les propriétés de la barrière d'adaptation sont exprimées individuellement. Ils sont influencés par des facteurs biologiques de l'environnement, le type constitutionnel de personnalité, des facteurs sociaux, des facteurs psychologiques individuels d'une personne, qui déterminent les capacités d'adaptation de l'individu. Ces propriétés personnelles sont l'estime de soi, le système de valeurs, la sphère volontaire et autres..

Le succès de l'adaptation est déterminé par le plein fonctionnement du niveau physiologique et mental de l'individu. Ces systèmes sont interconnectés et fonctionnent. Il existe une composante qui assure cette relation à deux niveaux et réalise l'activité normale de l'individu. Un tel composant peut avoir une double structure: un élément mental et physiologique. Ce composant dans la régulation de l'adaptation humaine est les émotions.

Facteurs d'adaptation

L'environnement externe a de nombreux facteurs naturels et facteurs créés par la personne elle-même (environnement matériel et social), sous leur influence, l'adaptation de la personnalité se forme.

Facteurs naturels d'adaptation: composants de la faune, conditions climatiques, cas de catastrophes naturelles.

L'environnement matériel comprend les facteurs d'adaptation suivants: objets environnementaux; éléments artificiels (machines, équipements); milieu de vie immédiat; environnement de travail.

L'environnement social présente les facteurs d'adaptation suivants: société étatique, groupe ethnique, conditions d'une ville moderne, progrès social qui lui est associé.

Les facteurs environnementaux les plus défavorables sont considérés comme anthropiques (technogènes). C'est tout un ensemble de facteurs auxquels une personne doit s'adapter, puisqu'elle vit tous les jours dans ces conditions (pollution électromagnétique d'origine humaine, structure des autoroutes, dépotoirs, etc.).

Le taux d'adaptation par rapport aux facteurs ci-dessus est individuel pour chaque personne. Quelqu'un peut s'adapter plus rapidement, quelqu'un trouve ce processus très difficile. La capacité d'une personne à s'adapter activement à l'environnement s'appelle l'adaptabilité. Grâce à cette propriété, il est beaucoup plus facile pour une personne de voyager, voyager, entrer dans des conditions extrêmes..

Selon l'une des théories, le succès du déroulement du processus d'adaptabilité est influencé par deux groupes de facteurs: subjectif et environnemental. Les facteurs subjectifs comprennent: les caractéristiques démographiques (âge et sexe) et les caractéristiques psychophysiologiques d'une personne.

Les facteurs environnementaux comprennent: les conditions et les circonstances de la vie, la nature et le mode d'activité, les conditions de l'environnement social. Les facteurs démographiques, en particulier l'âge d'une personne, ont une influence à double sens sur le processus d'adaptation réussi. Si vous regardez d'un côté, alors l'âge d'un jeune lui donne plus d'opportunités, et dans la vieillesse, ces opportunités diminuent. Mais, avec l'âge, une personne acquiert l'expérience de l'adaptation, elle trouve un «langage commun» avec l'environnement extérieur.

Dans une autre théorie psychologique, quatre facteurs psychologiques d'adaptation de la personnalité sont distingués. Le facteur cognitif comprend les capacités cognitives et les caractéristiques spécifiques des processus cognitifs. Le facteur de réponse émotionnelle comprend des caractéristiques de la sphère émotionnelle. L'activité pratique est un facteur des conditions et des caractéristiques de l'activité d'un individu. La motivation personnelle est un facteur spécial d'adaptation de la personnalité. Par exemple, si la motivation d'une personne à réussir l'emporte sur la motivation à éviter l'échec, une adaptation réussie se forme et l'activité clé devient plus efficace. De plus, la nature de l'adaptation est influencée par la correspondance du noyau de la personnalité motivationnelle avec les objectifs et les conditions de l'activité. Le motif est un facteur d'adaptation et, avec son aide, l'influence des circonstances externes sur l'individu est médiatisée.

Types d'adaptation

Il existe quatre types d'adaptation: biologique, sociale, ethnique et psychologique.

L'adaptation biologique d'une personnalité est une adaptation aux circonstances du monde environnant, née de l'évolution. L'adaptation biologique se manifeste par la modification du corps humain aux conditions environnementales. Ce fait est à la base de l'élaboration de critères de santé et de maladie. La santé est l'état dans lequel le corps s'adapte le plus possible à l'environnement. Lorsque le processus d'adaptation est retardé, la capacité d'adaptation diminue et la personne tombe malade. Si le corps est complètement incapable de s'adapter aux conditions environnementales nécessaires, cela signifie son inadaptation.

L'adaptation sociale d'un individu est le processus d'adaptation d'une personne ou d'un groupe à une société sociale, qui sont les conditions dans lesquelles les objectifs de vie sont incarnés. Cela inclut de s'habituer au processus éducatif, au travail, aux relations avec différentes personnes, à l'environnement culturel, aux conditions possibles de loisirs et de divertissement..

Une personne peut s'adapter passivement, c'est-à-dire sans rien changer dans sa vie, ni changer activement les conditions de sa propre vie. Naturellement, la deuxième manière est plus efficace que la première, car si vous n'espérez que la volonté de Dieu, vous pouvez vivre toute votre vie en anticipant les changements et ne jamais les attendre, vous devez donc prendre le destin en main..

Le problème de l'adaptation humaine à l'environnement social peut s'exprimer sous diverses formes: des relations tendues avec une équipe ouvrière ou éducative à la réticence à travailler ou à étudier dans cet environnement..

L'adaptation ethnique est un type d'adaptation sociale, qui comprend l'adaptation des groupes ethniques aux particularités de leur environnement d'établissement à partir des conditions sociales et météorologiques..

Le problème de l'adaptation des minorités ethniques est l'attitude raciste des peuples autochtones à leur égard et la discrimination en termes sociaux.

L'adaptation psychologique de la personnalité est notée dans toute forme d'adaptation. L'adaptabilité psychologique est un critère social important par lequel la personnalité est évaluée dans le domaine des relations, dans le domaine professionnel. L'adaptation psychologique d'une personne dépend de divers facteurs changeants, tels que les traits de caractère, l'environnement social. L'adaptabilité psychologique a un aspect tel que la capacité de passer d'un rôle social à un autre, et cela se produit de manière tout à fait justifiée et adéquate. Dans le cas contraire, on parle d'inadaptation ou de troubles de santé mentale d'une personne.

La disponibilité personnelle à s'adapter aux changements de l'environnement, une évaluation mentale adéquate caractérisent un haut niveau d'adaptabilité. Une telle personne est prête pour les difficultés et est capable de les surmonter. La base de toute adaptation est l'acceptation de la situation actuelle, la compréhension de son irréversibilité, la capacité d'en tirer des conclusions et la capacité de changer votre attitude à son égard..

Si une personne ne peut pas satisfaire ses besoins réels, en raison de ressources psychologiques ou physiques insuffisantes, alors l'équilibre de la relation «personne-environnement» peut être perturbé, ce qui à son tour peut causer de l'anxiété chez une personne. L'anxiété peut provoquer la peur et l'anxiété chez une personne, ou elle peut servir de mécanisme de défense, remplir une fonction de protection ou de motivation. L'émergence de l'anxiété renforce l'activité comportementale, modifie les formes de comportement ou active les mécanismes d'adaptation intrapsychique. De plus, l'anxiété peut détruire les stéréotypes de comportement insuffisamment adaptatifs, en les remplaçant par des formes de comportement adéquates.

Le processus d'adaptation n'est pas toujours adéquat. Parfois, il est affecté par certains facteurs négatifs, puis le processus est perturbé, des formes de comportement inacceptables commencent à se former.

Il existe deux types de formes d'adaptation inacceptables: déviantes et pathologiques. La forme déviante du comportement adaptatif combine des formes et des méthodes d'action qui garantissent que les besoins de la personne sont satisfaits par une méthode qui est inadmissible pour le groupe..

Les caractéristiques de l'adaptation sous une forme déviante s'expriment dans deux types de comportement: non conformiste et innovant. Le type de comportement déviant non conformiste provoque souvent des conflits de groupe. Un type innovant de comportement déviant se traduit par la création de nouvelles façons de résoudre les situations problématiques.

La forme pathologique d'adaptation est réalisée à travers des mécanismes pathologiques et des formes de comportement, conduisant à l'apparition de syndromes psychotiques et névrotiques.

Parallèlement aux formes pathologiques, il y a inadaptation. La désadaptation est une violation de l'interaction d'une personne et de l'environnement, qui s'accompagne de conflits entre les individus et au sein de la personnalité elle-même. Il est également défini comme un comportement non conforme aux normes et exigences de l'environnement. Il est possible de diagnostiquer l'inadaptation selon certains critères: une personne a une violation de l'activité professionnelle, des problèmes dans les relations interpersonnelles, des réactions émotionnelles qui dépassent les limites de la norme (dépression, agressivité, anxiété, isolement, proximité, etc.).

L'inadaptation de la personnalité en termes de durée est: inadaptation situationnelle temporaire, stable et générale stable. L'inadaptation temporaire se produit lorsqu'une personne entre dans une nouvelle situation pour elle-même, à laquelle il est impératif de s'adapter (inscription à l'école, prise de poste, avoir des enfants, changements inattendus et indésirables du régime, etc.).

La désadaptation d'une forme situationnelle stable se produit lorsqu'il est impossible de trouver des moyens d'adaptation adéquats dans des conditions inhabituelles lors de la résolution d'une situation problématique (au travail, dans les relations familiales).

Une inadaptation personnelle peut survenir si une personne a vécu une situation difficile et traumatisante pour la psyché; est stressé; vécu une situation extrême, traumatisante, à laquelle il a participé directement lui-même ou en a été témoin, ces situations sont associées à la mort, à sa probabilité potentielle ou à une menace réelle pour la vie; éprouver la souffrance de leur propre personne ou des autres, tout en ressentant un sentiment d'impuissance, de peur ou d'horreur. De telles situations provoquent souvent le SSPT. De plus, l'inadaptation d'une personne survient en cas d'échec de son insertion dans un nouvel environnement social pour elle ou en raison de problèmes dans les relations personnelles et interpersonnelles..

L'état d'inadaptation s'accompagne de violations du comportement humain, à la suite desquelles surgissent des conflits, souvent dépourvus de motifs sérieux et de raisons évidentes. Une personne refuse de remplir ses devoirs, au travail montre des réactions inadéquates aux ordres de ses supérieurs, ce qui ne s'est jamais produit auparavant. Il exprime activement sa protestation à ceux qui l'entourent, fait de son mieux pour leur résister. Auparavant, l'individu était toujours guidé par des valeurs sociales et des normes acceptables, grâce auxquelles le comportement social des personnes était régulé..

Un comportement anormal déviant déviant est une forme de manifestation de désorganisation d'une personne ou d'un groupe dans la société, montrant un décalage avec les attentes et les exigences morales et juridiques de la société. Ce dépassement de l'état normatif habituel est associé à son changement et à ses conditions d'activité et à la réalisation d'une certaine action. Cette action s'appelle une action. Un tel acte joue un rôle important dans le processus d'adaptation. Avec son aide, une personne est capable d'explorer l'environnement, de se tester, de tester ses capacités, ses ressources, d'identifier ses qualités, ses aspects positifs et négatifs de sa personnalité, ses caractéristiques, ses intentions, de choisir des moyens d'atteindre ses objectifs.

Les comportements déviants se forment le plus souvent pendant l'adolescence. C'est pendant cette période qu'une personne est très réceptive, elle forme son attitude envers le monde, envers les gens, cela affecte son adaptation dans un environnement proche et dans un environnement social, et en général. L'adolescent se considère en droit de choisir personnellement son comportement et il considère souvent les règles et les lois établies par la société comme intrusives et tente de leur résister. Une déviation négative est observée dans des manifestations telles que mensonge, comportement grossier et impudent, paresse, agressivité, tendance à se battre souvent, tabagisme, saut de cours, abus d'alcool, de drogues et de drogues.

Il y a aussi une déviation positive, elle se révèle dans le désir d'une personne d'expérimenter, d'étudier quelque chose, d'identifier ses capacités. Cela se manifeste souvent dans une activité créative, dans la capacité de créer une œuvre d'art et dans le désir de réaliser leurs idées. L'adaptation positive est plus favorable à l'adaptation de l'individu à l'environnement social.

Auteur: Psychologue pratique N.A. Vedmesh.

Conférencier du Centre Médical et Psychologique "PsychoMed"

Détermination de l'essence de l'adaptation en psychologie

Les gens vivent et fonctionnent dans l'environnement extérieur, en modifiant certains aspects. Le monde, avec ses objets et ses phénomènes, à son tour, a également un impact sur chaque organisme et sa psyché, ce qui n'est pas toujours positif et utile. L'isolement de l'environnement mènera inévitablement à la mort.

  • Définition et concept d'adaptation
  • Adaptation en psychologie
  • Le succès de l'adaptation et ses types
  • Troubles d'adaptation

La faune et les humains subissent une sélection naturelle stricte: sauts de température, de pression atmosphérique, d'humidité, d'éclairage et d'autres paramètres physiques et physiologiques. Ayant diverses adaptations, capacités techniques, nous restons par nature des créatures sensibles et plutôt vulnérables.

Ceci est particulièrement ressenti lors de changements soudains de l'environnement. Par exemple, abaisser notre température corporelle de seulement cinq ou six degrés peut entraîner la mort..

Sur le plan physique, les personnes de la naissance à la mort utilisent une masse de mécanismes naturels qui, changeant leurs indicateurs en fonction des conditions autour, lui permettent de rester dans un état normal de fonctionnement.

La transformation des paramètres se produit non seulement au niveau physique, mais également au niveau mental. Le monde, au cours des dernières années, s'est accéléré dans le développement, tout le monde n'a pas le temps de réaliser ce qui se passe et sera reconstruit sans douleur. Les experts, les médecins et les psychologues disent qu'aujourd'hui, une personne sur trois a besoin d'aide ou de traitement pour activer les mécanismes adaptatifs adéquats du monde intérieur..

Des scientifiques qui ont apporté une contribution significative à l'étude de ce problème et ont donné leurs définitions: physiologiste français C. Bernard, physiologiste américain W. Cannon, biologiste russe A. N. Severtsov, physiologiste canadien G. Sele.

Définition et concept d'adaptation

Toute recherche scientifique de l'organisme dans le lien «homme-environnement» aboutit tôt ou tard à une compréhension des mécanismes qui ont permis à l'humanité de traverser toute l'évolution, malgré les aspects de renouvellement évidents et cachés..

Les phénomènes du monde externe et interne passent constamment le point d'équilibre, s'adaptent les uns aux autres. Une personne, autorégulée, maintient des paramètres favorables dans son corps et accepte des conditions de vie nouvelles, voire imparfaites. Par exemple, décisions défavorables - maladie chronique, fuite vers la maladie. Ces mécanismes sont appelés homéostatiques. Ils cherchent à équilibrer, stabiliser le fonctionnement de tous les systèmes de survie afin d'éviter la mort.

L'adaptation, l'adaptation est un processus dans lequel l'interaction et l'échange des environnements externes et internes sont optimisés afin de préserver la vie. La définition elle-même est née au 19ème siècle en biologie. Plus tard, il a été appliqué non seulement à la vie de l'organisme, mais aussi au développement de la personnalité et même au comportement collectif..

Jetons un coup d'œil à certains des termes scientifiques définissant «Qu'est-ce que l'adaptation»:

  • correspondance dynamique de l'équilibre du système vivant et de l'environnement extérieur;
  • adaptation de la structure et des fonctions du corps et des organes à l'environnement;
  • adaptation des sens aux caractéristiques des stimuli, protection des récepteurs et du corps contre la surcharge;
  • adaptation biologique et psychologique du corps aux conditions externes et internes;
  • la capacité d'un objet à maintenir son intégrité lors de la modification des paramètres environnementaux par des mécanismes d'autorégulation.

Quelle que soit la définition que nous prenons, les changements dans la vie quotidienne sont incessants. Une adaptation et une autorégulation réussies conduiront au développement normal de l'individu, à sa santé physique et mentale.

Une adaptation réussie peut être assurée par un entraînement, des exercices spéciaux conçus à la fois pour le corps et l'âme..

Adaptation en psychologie

Un grand nombre de disciplines scientifiques dirigées différemment ont traité le problème de l'adaptation sous différents angles de vue et ont formulé sa définition: biologie, psychophysiologie, médecine et psychologie médicale, ergonomie et autres. Le plus récent: psychologie extrême, psychologie génétique.

Les processus adaptatifs affectent par leurs changements tous les niveaux de l'existence humaine, de la biologie moléculaire au psychologique et social.

Les psychologues considèrent l'adaptation comme un trait de personnalité à adapter, son paramètre d'activité dans le monde humain. Si l'organisme possède des réactions biologiques d'autorégulation, alors la personnalité possède divers moyens d'intégration dans un système unique: assimilation des normes, des valeurs, des normes de la société à travers le prisme de leurs besoins, motivations, attitudes. En psychologie, c'est ce qu'on appelle l'adaptation sociale.

Dans le système d'adaptation de la personnalité, les experts distinguent trois niveaux:

  • mental (maintien de l'homéostasie mentale et de la santé mentale);
  • socio-psychologique (organisation d'une interaction adéquate avec les personnes d'un groupe, d'une équipe, d'une famille);
  • psychophysiologique (maintien de la santé physique grâce à l'équilibre de la relation entre le corps et l'esprit).

Le succès de l'adaptation et ses types

La formulation et la possibilité d'accomplir des tâches dans sa vie est un indicateur du passage réussi de l'adaptation mentale d'une personne. Il y a deux critères: objectif et subjectif. Paramètres importants dans ce cas: éducation, éducation, activité professionnelle et formation professionnelle.

Les handicaps et troubles mentaux et physiques (défauts de divers organes ou limitations corporelles) compliquent l'adaptation sociale. Dans ces cas, l'indemnisation vient à la rescousse..

Il y a tout un concept qui révèle l'essence et la définition du syndrome d'adaptation. Nous parlons du stress comme d'un phénomène naturel en cours d'adaptation à des conditions de vie défavorables. Le soulagement complet du stress est la mort, donc combattre cela n'a aucun sens. Les psychologues apprennent à utiliser les moyens disponibles et adéquats de protection psychologique.

Les experts distinguent les adaptations dynamiques et statiques. Avec une structure statique, les structures de la personnalité ne changent pas, seules de nouvelles habitudes et compétences sont acquises. Dans la dynamique - il y a des changements dans les couches profondes de la personnalité. Par exemple, névrose, autisme, alcoolisme - adaptations irrationnelles aux conditions négatives de la vie.

Troubles d'adaptation

Si une personne se trouve dans une situation stressante, il y a toutes les chances dans trois mois d'observer des réactions d'inadaptation, qui, à leur tour, ne durent pas plus de six mois. Et pas toujours: plus le stress est fort, plus la réaction du trouble de l'adaptation est vive. La force de l'inadaptation dépend de l'organisation personnelle et de la culture de la société dans laquelle une personne vit.

Le stress recule et la personnalité revient progressivement aux mécanismes adaptatifs habituels. Dans le cas où le facteur de stress ne disparaît pas, la personne est obligée de passer à un nouveau niveau d'adaptation.

Changement d'école ou de travail collectif, perte d'êtres chers, de parents et autres stress qui ont changé le cours habituel de la vie, conduisent à une violation de l'état psycho-émotionnel. Il faudra du temps pour se stabiliser à tout âge..

Quels troubles sont diagnostiqués par les experts chez les personnes tombées dans de nouvelles conditions d'existence? Énumérons les plus courants d'entre eux: dépression, anxiété, comportement déviant.

Ainsi, le problème de l'adaptation est interdisciplinaire et très pertinent dans le monde moderne. De nombreuses études fournissent encore plus de nouvelles questions et mystères. Le processus d'adaptation dans sa base biologique et mentale est continu et sert à préserver la vie.

Types et méthodes d'adaptation en psychologie

La capacité de s'habituer rapidement à des conditions de vie changeantes aide une personne à survivre, à se développer et à atteindre ses objectifs. Cette compétence s'appelle l'adaptation - changer votre comportement aux exigences de l'environnement..

L'adaptation en psychologie est une réponse psycho-émotionnelle et comportementale à un défi extérieur. La qualité de la vie humaine dépend de la rapidité et de l'adéquation.

Concept et essence

En psychologie, «l'adaptation» est un processus multifactoriel complexe, à la suite duquel une personne s'habitue à de nouvelles conditions et devient une partie de la société. Tout le monde y passe, dans telle ou telle situation de vie.

Première adaptation dans l'équipe des enfants, s'habituer aux institutions sociales, adaptation professionnelle - chaque étape amène une personne à un nouveau stade de développement.

Une adaptation réussie est importante pour améliorer la qualité de vie. Une personne acquiert de nouvelles compétences, s'adapte à de nouvelles conditions de plus en plus complexes. La capacité à apprendre rapidement les exigences et à y répondre dépend de la manière dont les autres traiteront une personne. Sera-t-il respecté dans l'équipe, vont-ils écouter son avis. La compétence d'adaptation rapide aide une personne à prendre une position de leadership.

Histoire de la découverte et de l'étude

La capacité d'adaptation appartient non seulement aux humains, mais aussi aux animaux. Par conséquent, la question de son étude a d'abord été abordée non par des psychologues, mais par des biologistes. Le concept de Charles Darwin expliquait en partie le problème du mécanisme d'adaptation: le scientifique le considérait comme un moyen de survie, formé historiquement.

En science domestique, I. Sechenov et I. Pavlov ont étudié l'adaptation. Dans sa théorie de l'unité de l'organisme et de l'environnement, Sechenov a été le premier à présenter l'adaptation comme un processus inhérent à tous les animaux. Il n'a considéré que l'aspect physiologique du processus..

Le premier scientifique qui a essayé de révéler le travail du mécanisme de l'adaptation sociale était M. Yaroshevsky. Il s'est appuyé sur les résultats d'études menées par des psychologues étrangers, qui ont révélé des modèles de comportement des individus au sein d'un groupe..

Classification et niveaux

L'adaptation se fait simultanément sur 3 niveaux:

  • physiologique;
  • social;
  • psychologique.

Au niveau physique, une personne s'adapte aux changements environnementaux: climat, facteurs anthropiques, résultats d'activités diverses.

Adaptation sociale - s'habituer à l'environnement social: études, travail, culture environnante. L'adaptation peut être passive lorsqu'une personne obéit simplement aux conditions existantes et n'essaie pas de choisir une option plus pratique.

Plus de possibilités sont offertes par l'adaptation active, dans laquelle l'individu décide à quel environnement il va s'adapter. Par exemple, déménagez dans une autre ville où vous êtes plus susceptible de trouver de bonnes conditions pour une mise en œuvre professionnelle.

L'adaptation psychologique est un critère important qui affecte la communication interpersonnelle et le développement professionnel. Une personne bascule rapidement entre différents domaines d'activité, choisit un rôle social, un modèle de comportement.

Au niveau physiologique, des systèmes compensatoires sont activés, qui fournissent une réponse adéquate du corps aux conditions extrêmes. Tout d'abord, c'est un mécanisme de régulation neurohumorale qui déclenche la libération d'hormones de stress par les glandes surrénales..

Vient ensuite la libération de neurotransmetteurs («hormones de la joie») qui facilitent la vie du moment stressant. Après cela, les systèmes cardiovasculaire, respiratoire et excréteur sont connectés. Ils sont responsables de faire face au stress..

Le niveau psychologique est l'étape de restructuration de la psyché. Une personne développe de nouvelles connexions neuronales stables (réflexes conditionnés ou stéréotypes dynamiques). Grâce à ces connexions, la stabilité, l'intensité et la cohérence des réactions comportementales sont régulées..

Se trouvant dans une situation difficile, l'individu utilise un ensemble de réflexes pour répondre correctement aux changements extérieurs. En fonction des caractéristiques du développement de la psyché, une personne choisit une réaction positive ou négative.

Manifestations et méthodes d'adaptation

Le type d'adaptation principal et le plus difficile pour une personne est l'adaptation sociale. Il s'agit d'un développement actif, dans lequel l'environnement affecte la personne et la personne affecte l'environnement. L. Vygotsky a appelé ce processus la fusion des rôles sociaux actifs et passifs.

L'adaptation psychologique d'une personne à un groupe se produit de 3 manières:

  • auto-changement, conformément aux exigences du groupe;
  • changer les caractéristiques individuelles du groupe en fonction des besoins personnels;
  • auto-isolement par des méthodes de protection psychologique, entrée progressive dans le groupe.

Dans la première méthode d'adaptation, les psychologues étudient les traits de personnalité qui régulent le taux et le succès de l'habituation d'un individu aux conditions d'existence dans un groupe. Ces qualités comprennent physiologiques (type de système nerveux) et psychologiques (type de tempérament).

Le groupe dans ce cas est considéré comme un arrière-plan auquel la personnalité s'adapte. En même temps, cela n'affecte pas l'individu lui-même, il change de comportement de lui-même.

La seconde approche s'intéresse au rôle du groupe dans le processus d'adaptation personnelle. Le moment décisif est l'attitude initiale du groupe envers le nouveau venu: sympathique, neutre, alerte.

Pour la troisième approche, un processus bidirectionnel est intéressant: l'interaction de l'individu et du groupe. Le plus souvent, au stade initial du rapprochement, l'individu n'interagit pas avec l'ensemble du groupe, mais avec l'un des sous-groupes, qui comprend plusieurs personnes fidèles. Ces sous-groupes sont formés peu de temps après la formation du groupe, ils se caractérisent par une stabilité relative.

Facteurs

Les facteurs émotionnels et stressants deviennent les causes du trouble de l'adaptation. Ils provoquent le développement d'un état émotionnel négatif dans lequel une personne est incapable de répondre de manière adéquate aux changements de l'environnement. Ces raisons incluent:

  • abus émotionnel et psychologique;
  • situation de vie difficile causée par des changements soudains des conditions extérieures;
  • troubles chroniques du système nerveux central;
  • maladies somatiques;
  • augmentation prolongée du stress mental;
  • être en situation de ressources limitées (manque de sommeil, malnutrition).

Les personnes à risque sont celles dont les conditions de vie contribuent au trouble de l'adaptation: militaires, travailleurs médicaux, migrants, personnes âgées, étudiants.

Diagnostique

Il est possible de diagnostiquer un trouble de l'adaptation chez un individu par la présence de symptômes:

  1. Asthénique - fatigue, irritabilité, trouble du sommeil.
  2. Anxieux - excitabilité accrue, anxiété déraisonnable, somnolence, nausées, étourdissements, perte du sentiment de sécurité.
  3. Dépressif - prédominance d'humeur décadente, diminution de la concentration, apathie.
  4. Réactions comportementales - indifférence à l'équipe, repli dans des habitudes négatives, changement radical du mode de vie habituel.
  5. Réactions émotionnelles inappropriées - un niveau d'agression accru, des explosions soudaines de colère suivies d'apathie.
  6. Réactions cognitives - diminution de la vitesse de traitement de l'information, productivité intellectuelle.
  7. Syndrome végétatif - spasmes musculaires, forte baisse de pression, transpiration, palpitations cardiaques.

Types de troubles et méthodes de leur élimination

Les troubles sont plus faciles à remarquer par l'incapacité de l'individu à s'adapter au groupe. La psychologie et la psychiatrie, en tant que domaines connexes, utilisent les mêmes critères de diagnostic présentés dans la Classification internationale des maladies:

  • diminution de l'attention et de la concentration;
  • perte de la possibilité de faire des choses familières;
  • pensées obsessionnelles, inquiétude excessive face à la situation;
  • perte d'intérêt pour le travail et les loisirs;
  • refus des contacts sociaux.

Des tests, des entretiens, des études psychométriques sont utilisés comme outils de diagnostic. Selon les résultats, un traitement est prescrit au patient. Les méthodes et médicaments psychothérapeutiques sont plus souvent utilisés:

  1. Anxiolytiques - Phénazépam et ses analogues. Ils réduisent l'anxiété, normalisent le sommeil et la digestion. Ils peuvent créer une dépendance, ils sont donc utilisés avec prudence, à petites doses. Si des effets secondaires apparaissent, l'administration du médicament est annulée.
  2. Antidépresseurs - Fluoxetine, Paroxetine, Sertraline. Ils normalisent la production d'hormones, régulent le travail du système nerveux. Le médicament est sélectionné individuellement. Lors de la prise du médicament, le patient doit tenir un journal d'observations, noter les changements dans son état émotionnel.

Afin d'augmenter indépendamment la capacité de dépendance, il est nécessaire de choisir des techniques qui augmentent la résistance au stress et activent les capacités compensatoires du corps. Surtout, l'auto-formation, la méditation, les cours de yoga conviennent pour cela. Exercices qui soulagent les tensions musculaires, affectent les fonctions vitales, l'état émotionnel et réduisent le risque d'inadaptation.

Bibliothèque électronique scientifique

Gordashnikov V.A., Osin A. Ya.,

6.2. ADAPTATION PSYCHOLOGIQUE

Adaptation psychologique - c'est le processus d'implication psychologique de l'individu dans les systèmes de relations et de relations sociales, socio-psychologiques et professionnelles, dans l'exercice des fonctions de rôle correspondantes. L'adaptation psychologique d'une personne est effectuée dans les domaines suivants de sa vie et de son travail:

  • dans la sphère sociale avec toute la diversité de ses contenus et composantes (morales, politiques, juridiques, etc.);
  • dans la sphère socio-psychologique, i.e. dans les systèmes de liens et de relations psychologiques de l'individu, y compris dans l'exécution de divers rôles socio-psychologiques;
  • dans le domaine des relations professionnelles, éducatives et cognitives et autres activités et relations personnelles;
  • dans le domaine des relations avec l'environnement écologique.

En fonction de ces sphères de la vie et de l'activité humaines, ils distinguent et les principaux types d'adaptation psychologique:

  • adaptation psychologique sociale de la personnalité,
  • adaptation socio-psychologique de la personnalité,
  • adaptation psychologique de l'activité professionnelle de la personnalité,
  • adaptation psychologique écologique de la personnalité.

En outre, le soi-disant types d'adaptation psychologique intégrale ou systémique: professionnelle, familiale et domestique, personnelle et de loisirs, etc. Ils représentent une sorte de combinaison de tous les types ci-dessus d'adaptation psychologique de la personnalité (graphique 6.2.).

Graphique 6.2. Types d'adaptation psychologique de la personnalité.

Le processus d'adaptation psychologique d'une personne est caractérisé par l'activité humaine, qui s'exprime dans la détermination de ses actions pour transformer la réalité, l'environnement à la fois avec l'utilisation de divers moyens et avec des actes adaptatifs qui lui sont subordonnés.

Par conséquent, dans l'activité adaptative volontaire active d'une personne, 2 tendances se manifestent, exprimées à des degrés divers et allant en parallèle:

  1. tendance adaptative et adaptative,
  2. une tendance qui s'adapte, transforme, adapte l'environnement à l'individu.

Niveau d'adaptabilité de la personnalité est le résultat du processus d'adaptation. L'adaptation de la personnalité est divisée en interne, externe et mixte.

Adaptabilité interne de la personnalité caractérisé par la restructuration de ses structures et systèmes fonctionnels avec un certain changement dans l'environnement de sa vie. Une adaptation substantielle, complète et généralisée a lieu.

Adaptation de la personnalité externe (comportementale, adaptative) diffère en l'absence de restructuration interne (substantielle), de préservation de soi et de son indépendance. L'adaptation instrumentale de la personnalité a lieu.

Adaptabilité mixte de la personnalité se manifeste en partie par la reconstruction et l'ajustement intérieurement à l'environnement, ses valeurs et normes, et en partie - par une adaptation instrumentale, comportementale, en préservant son «je», son indépendance, son «soi» (V.A. Slastenin, V.P. Kashirin, 2001).

Réadaptation - c'est le processus de restructuration de sa personnalité lorsque les conditions et le contenu de sa vie et de son activité changent radicalement (par exemple, du temps de paix au temps de guerre, de la vie de famille à la vie solitaire, etc.). S'il est impossible d'adapter la personnalité, son inadaptation se produit. L'adaptation et la réadaptation n'expriment que le degré de restructuration des structures individuelles de la personnalité et leur correction, ou le degré de restructuration de la personnalité dans son ensemble. Le processus d'adaptation est associé à la correction, à l'achèvement, à la reformation, à la restructuration partielle soit des systèmes fonctionnels individuels de la psyché, soit de la personnalité dans son ensemble. La réadaptation concerne les valeurs, les buts, les normes, les formations sémantiques de la personnalité et sa sphère besoin-motivation, qui sont reconstruites (ou ont besoin de restructuration) à l'inverse dans le contenu, les méthodes et les moyens de mise en œuvre.

Le processus de réadaptation est associé soit à une restructuration radicale des systèmes fonctionnels dans leur ensemble chez l'individu dans des circonstances extraordinaires, soit à la transition de la personnalité d'un état d'adaptation mentale stable dans des conditions familières à un état d'adaptation mentale relativement stable dans de nouvelles conditions qui diffèrent des conditions antérieures de vie et d'activité (par exemple, en la transition des conditions civiles aux conditions militaires, etc.).

Réadaptation - c'est le processus de transition d'une personne vers des conditions de vie et d'activité antérieures, significativement différentes de celles auxquelles elle s'est réadaptée auparavant.

La personne peut avoir besoin de réadaptation. Cependant, ce processus se produit souvent avec de graves conséquences psychologiques (V.A. Slastenin, V.P. Kashirin, 2001).

Adaptation psychologique - c'est un phénomène multi-niveaux et divers, affectant à la fois les caractéristiques individuelles d'une personne (sa psyché), et tous les aspects de son être (l'environnement social de sa vie immédiate), et divers types d'activité (principalement professionnelle), dans lesquels il est directement impliqué.

Adaptation psychologique de la personnalité - c'est un processus d'interaction bidirectionnel, au cours duquel des changements se produisent à la fois dans la personnalité (dans la psyché humaine dans son ensemble) et dans l'environnement (dans ses normes, règles, valeurs), dans toutes les sphères de la vie spirituelle de la société et de son organisation. Dans le processus d'adaptation, il y a une harmonisation des interactions entre la personnalité et l'environnement. Dans la personnalité et l'environnement (principalement social), des changements se produisent, dont la nature et le degré sont dus à de nombreuses circonstances. Parmi ces circonstances, les éléments suivants jouent un rôle primordial:

  • paramètres sociaux de l'environnement;
  • les caractéristiques socio-psychologiques de l'environnement social (ses normes, règles, exigences, sanctions, attentes de l'individu, degré de communauté de valeur et autres fondements de sa vie);
  • contenu, moyens, conditions et autres caractéristiques des activités principales (et d'autres types).

Adaptation psychologique - c'est le processus qui consiste à rapprocher l'activité mentale d'une personne des exigences sociales et socio-psychologiques de l'environnement, des conditions et du contenu de l'activité humaine.

Par conséquent, adaptation psychologique - c'est un processus d'harmonisation des conditions internes et externes de vie et d'activité d'un individu et de l'environnement.

Dans le processus d'adaptation de la personnalité, harmonisation de l'activité mentale humaine avec des conditions environnementales données et ses activités dans certaines circonstances.

le niveau de confort psychologique interne d'une personne peut être un indicateur de l'adaptation psychologique d'une personne, qui est déterminé par l'équilibre des émotions positives et négatives d'une personne et le degré de satisfaction de ses besoins.

L'état de confort psychologique et d'adaptabilité d'une personne survient dans un environnement adapté et familier de la vie et des activités d'une personne, dans le processus de résolution réussie des difficultés d'adaptation et des contradictions. La violation de cet état de confort et la déstabilisation de la personnalité conduisent à l'actualisation des besoins, incitant l'individu à interagir activement avec l'environnement et afin de restaurer l'harmonisation des relations. Le succès de ce processus s'accompagne d'un état émotionnel positif. Cela indique la formation du besoin d'une personne d'une violation certaine et répétée de l'harmonie en interaction avec l'environnement. Ceci est fait afin d'obtenir un renforcement émotionnel positif du processus et des résultats d'activité pour restaurer l'équilibre interne et externe des forces, équilibrer, harmoniser les interactions avec l'environnement..

L'adaptation psychologique peut agir comme l'un des mécanismes de développement et d'auto-développement d'une personnalité. Avec l'actualisation du contenu négatif d'une personne (par exemple, dans l'alcool, le tabagisme, les drogues), l'adaptation psychologique est un mécanisme de destruction du corps et de la psyché, de la santé physique et mentale en général (V.A. Slastenin, V.P. Kashirin, 2001).

Les états de besoins de la personnalité sont à l'origine du processus de son adaptation. Ils surviennent lorsqu'une personne interagit avec l'environnement et l'inclut dans diverses activités.. Les états inadaptés de nature physiologique et psychologique peuvent être considérés comme des états de besoin, et le processus d'adaptation est un processus de mise en œuvre, satisfaisant les états de besoin mésadaptés émergents..

Cela peut être fait dans les domaines suivants:

  • changement environnemental en restructurant ses attentes vis-à-vis de la personnalité, des normes et des valeurs en accord avec les personnelles, en humanisant l'environnement à un niveau personnel, en subordonnant sa personnalité, etc. en général, en transformant l'environnement et en réduisant le niveau de son décalage avec la personnalité;
  • restructuration des systèmes fonctionnels, des orientations de valeur et des intérêts humains par l'adaptation d'une personne à l'environnement, à ses valeurs, normes, règles, etc.;
  • combiner et harmoniser les deux voies ci-dessus.

Cependant, dans la gestion des processus d'adaptation, il est nécessaire de prendre en compte le fait que les paramètres des capacités physiologiques et psychologiques d'une personne, les capacités de l'environnement, les conditions et le contenu de l'activité ne sont pas illimités en termes de changements et de restructuration..

Les états inadaptés et basés sur les besoins de la personnalité, survenant au cours du processus de réalisation d'activités et d'interaction avec l'environnement, créent en elle des états d'inconfort mental et physiologique.. Ils forcent, induisent la personnalité à être active, à agir soit pour réduire soit pour éliminer complètement ces conditions..

Maladapté, les états de besoin sont divers. Les processus d'adaptation sont généralement initiés par un complexe de besoins humains, notamment physiologiques, ethniques, d'activité, de communication, de confidentialité, de sécurité, d'affiliation, de justice, d'affirmation de soi, etc..

Tous les besoins humains sont interconnectés. Le succès du processus d'adaptation pour répondre à certains besoins en affecte d'autres. Les besoins satisfaits sont remplacés par d'autres besoins. Selon A. Maslow, une personne éprouve constamment des besoins. Parmi eux, certains besoins viennent au premier plan, dominent et déterminent la nature et la direction du comportement et des activités humaines, tandis que d'autres besoins déterminent le style général de comportement et la nature des actions, leur originalité..

À cet égard, une personne agit dans deux états et manifestations principaux: I) en tant que personne dans le besoin et 2) en tant que personne active, agissante et active.

Lors de l'adaptation d'une personnalité dans un petit groupe social (équipe), le rôle principal est joué par le besoin d'affirmation de soi dans diverses activités. Ce besoin est systémique et relativement indépendant, l'un des principaux besoins humains qui se manifestent constamment.

Le besoin d'affirmation de soi est un besoin attributif de la personnalité. Il joue un rôle particulier dans la création de l'adaptation inadaptée, l'originalité des états de besoin de l'individu et dans l'activation du comportement adaptatif, dans le choix de ses voies, moyens, voies.

L'adaptation psychologique est liée à la socialisation, car phénomène psychologique. Ils sont proches, interdépendants, interdépendants, mais pas identiques.

Socialisation de la personnalité - c'est le processus de maîtrise des normes, règles, valeurs sociales et socio-psychologiques,

les fonctions. Le processus d'adaptation de la personnalité est l'un des principaux mécanismes de socialisation de la personnalité. Cependant, tous les processus d'adaptation ne conduisent pas à la socialisation de l'individu. Ainsi, le comportement conforme de l'individu, son adaptation instrumentale n'agissent généralement pas comme des processus de socialisation de l'individu. Dans le même temps, une adaptation psychologique interne complète de la personnalité peut s'avérer identique au processus de socialisation de la personnalité (V.A. Slastenin, V.P. Kashirin, 2001).

Processus d'inadaptation de la personnalité est une adaptation polaire et un phénomène intrinsèquement destructeur.

Processus de désadaptation - il s'agit d'un certain cours de processus et de comportements intrapsychiques, qui ne conduit pas à la résolution de la situation problématique, mais à son aggravation, à l'intensification des difficultés et des expériences désagréables qui la provoquent.

La maladaptation peut être pathologique et non pathologique.. L'adaptation non pathologique se caractérise par des déviations du comportement et des expériences du sujet associées à une socialisation insuffisante, des attitudes de personnalité socialement inacceptables, un changement brutal des conditions d'existence, la rupture de relations interpersonnelles importantes, etc. Les états inadaptés et les conflits peuvent être à l'origine du comportement suicidaire d'une personne. Dans certains cas, le conflit provoque et aggrave l'inadaptation, le traduit en phase suicidaire, dans d'autres situations le conflit lui-même génère l'inadaptation. Avec un degré suffisamment élevé d'aggravation et la signification de la contradiction pour la personnalité, des états inadaptés peuvent provoquer son comportement suicidaire..

Il y a des signes objectifs et subjectifs d'inadaptation.

Les signes objectifs comprennent:

  • changement de comportement humain dans la sphère sociale,
  • incohérence du comportement avec leurs fonctions sociales,
  • transformation pathologique du comportement.

Les signes subjectifs comprennent:

  • changements mentaux (des expériences négativement colorées aux syndromes psychopathologiques exprimés cliniquement),
  • un état d'impasse psychologique, qui résulte d'une présence à long terme d'une personne dans un conflit (externe ou interne) et de l'absence des mécanismes adaptatifs nécessaires pour sortir de cet état.

Il existe 3 types d'inadaptation de la personnalité:

  • dérangement temporaire,
  • inadaptation situationnelle stable,
  • déréglage général stable.

Inadaptation temporaire caractérisé par un déséquilibre entre la personnalité et l'environnement, donnant lieu à l'activité adaptative de la personnalité.

Inadaptation situationnelle stable la personnalité se distingue par son manque de mécanismes d'adaptation, la présence de désir, mais son incapacité à s'adapter.

Inadaptation générale stable se manifeste dans un état de frustration permanente, activant des mécanismes pathologiques et conduisant au développement de névroses et de psychoses (Figure 6.3.).

Graphique 6.3. La nature, les signes et les types d'inadaptation.

Un mauvais ajustement, résultant d'une inadaptation, agit comme une alternative à l'adaptabilité (V.A. Slastenin, V.P. Kashirin, 2001).